Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Loire, #sable
A cet endroit de la Loire: il n'y aplus de sable mais de la vase!!

A cet endroit de la Loire: il n'y aplus de sable mais de la vase!!

Le sable de Loire,

 Le sable de Loire n’est pas une denrée inépuisable. La ‘’production’’ annuelle de sable par la Loire est estimée entre 500 000 et 1 million de tonnes. Tant que l’extraction du sable ne disposait que de moyens artisanaux, le prélèvement humain était largement inférieur à cette production. La situation a changé au cours des dernières décennies du XXe siècle. L’extraction s’est industrialisée en même temps que les besoins augmentaient. Il est vrai que le sable de Loire est un sable d’excellente qualité. En 1972, il en fut prélevé 5 millions de tonnes rien qu’en Maine-et-Loire et Loire-Atlantique. En 1982, il fut décidé que tout prélèvement de sable de Loire cesserait à la fin 1992. Cette décision permet au fleuve de restaurer ses réserves de sable, nécessaires à son équilibre écologique. Elle permet aussi au fleuve de recommencer à apporter du sable en mer lequel est nécessaire à l’équilibre de la côte et au maintien des plages. Depuis des décennies, les maraîchers nantais utilisaient du sable de Loire : 500 tonnes par hectare et par an. Leurs besoins annuels sont évalués à 600 000 tonnes. Après certains semis (carotte, mâche, radis), un fin voile de sable était épandu sur le sol. Cet apport contribuait au fil des ans à alléger les sols trop lourds ; ces sols se réchauffaient plus vite au printemps. Ce sable contribuait ainsi à la précocité, à la qualité, à la saveur et à la réputation des légumes nantais. Les maraîchers nantais utilisent maintenant du sable de mer dont une partie vient probablement de la Loire.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Loire

Voilà ce qui arrive quand on tire trop sur la corde, l'estuaire est tout envasé, il faut aller plus en amont pour trouver des bancs de sable! Je souhaite de tout coeur  que cela revienne comme avant!

Commenter cet article

L
Autrefois, on utilisait les graviers du Rhin pour crépir des façades. Dans les années 50 ils ont arrété, je ne crois pas qu ils reprendront un jour. Les carottes Nantaises, on en fait ici.<br /> Amicalement Latil
Répondre
Y
Ah ça je ne savais pas pour la carotte nantaise tu me l'apprends, merci du renseignement!
J
&quot;Qui trop embrasse mal étreint&quot;.....Trop c'est trop et la vase a pris la place.....Mais n'y a t il pas également une question de climat?????<br /> Bonne soirée Yvette
Répondre
Y
Le climat, non je ne pense pas. Il y avait des dragueuses de sable tout le long de la Loire maintenant , on n'en voit plus, heureusement, c'était vraiment vilain!
C
Tu prouves une fois encore, Yvette, combien l'Homme peut faire de tort à cette nature dont il ne comprend le fonctionnement qu'à sa façon ! <br /> Merci pour cet article sur le sable de la Loire.<br /> Bonne fin de journée,<br /> Cathy.
Répondre
Y
Hélas ma pauvre Cathy, quand on voit les trous qu'ils font sur son dos, ça me désespère
K
J'avais vu un reportage sur le sable qui n'est pas une denrée naturelle inépuisable...<br /> Bizzz
Répondre
Y
Le niveau de la Loire a beaucoup baissé. Je me souviens quand j'étais enfant, on allait ramasser des pissenlits après les crues, car les près longeant la Loire étaient couverts de sable et les pissenlits plus tendres de ce fait!

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


 

 
 

Hébergé par Overblog