Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Les mystères du chat, #Carabas, #Perrault
Le chat dans la littérature: le chat botté

À son décès, un vieux meunier laisse à ses trois fils l'intégralité de ses biens. L'aîné hérite du moulin, le cadet de l'âne, et le benjamin du chat. Sans un sou en poche et ne sachant que faire d'un tel cadeau, ce dernier songe à le manger mais le Chat s'avère doué de parole.

Contre un sac et une paire de bottes, et avec beaucoup de ruse, l'animal est désormais déterminé à faire la fortune de son maître. Dans ce but, le Chat capture un lapin dans la forêt et l'offre au roi comme un cadeau de son maître, le « marquis de Carabas ». Il apporte ainsi régulièrement du gibier au roi, pendant plusieurs mois.

Un jour, sachant que le roi et sa fille voyagent le long de la rivière, le Chat persuade son maître de retirer ses vêtements et d'entrer dans la rivière. Il cache les habits de son maître derrière un rocher, puis appelle à l'aide. Lorsque le roi arrive, le Chat explique que son maître, le « marquis de Carabas » s'est fait dépouiller de ses habits alors qu'il se baignait dans la rivière. Le roi offre de riches vêtements au jeune homme et l'invite à s'asseoir dans son carrosse aux côtés de sa fille qui tombe instantanément amoureuse de lui.

Le Chat court en précédant le carrosse et ordonne aux gens qu'il rencontre tout au long de la route de dire au roi que cette terre appartient au marquis de Carabas. Il entre ensuite dans un château habité par un ogre qui est capable de se transformer en un grand nombre de créatures. L'ogre le reçoit aussi civilement qu'il le peut, et se transforme en lion pour prouver ses capacités, effrayant ainsi le Chat botté. Ce dernier lui demande alors s'il est capable de se changer en souris. Lorsque l'ogre s'exécute, le Chat botté lui saute dessus et le dévore.

Le roi arrive au château qui appartenait à l'ogre, et, impressionné par les biens du « marquis de Carabas », offre la main de sa fille au petit meunier. Peu après, le Chat devient grand seigneur, et ne court plus après les souris que pour se divertir.

Source: Wikipédia

Commenter cet article

mamazerty 13/03/2014 09:02

le chat est intelligent, n'en doutons pas....le fils du meunier, par contre...héhé....doit une fière chandelle à son animal!!!!

Latil 06/03/2014 09:55

Je te souhaite une meilleur santé, et je comprend bien tes inquiétudes.
Une belle légende. Enfant, chez nous il y avait un livre relié qui contait entre autres les aventures du chat botté.Combien de fois ne l ais je pas regardé et lu .
Amicalement Latil

La vieille marmote 06/03/2014 09:50

Ce conte fait toujours mon régal. Parfois je me sens une âme de petite fille !

Nicole 05/03/2014 19:06

Comme ils étaient jolis les contes de notre enfance !
Merci de nous les rappeler !
Bisous
Nicole

JACQUELINE 05/03/2014 15:40

ces contes ont bercé motre enfance. Mais lées raconte-t-on encore????
Bonne journée Yvette

Cathy 05/03/2014 14:50

Très belle légende, qui se devait d'être rappelée ! Je l'ai lue avec grand plaisir et t'en remercie, Yvette.
Il ne faut jamais céder à son instinct... Que serait-il advenu de ce jeune meunier s'il avait mangé ce chat ?

Bonne journée et bisous,
Cathy.

Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 



"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 
 
 
 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

 

Hébergé par Overblog