Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Statue de Bouddha prise au temple des Six Banians à Canton (wikipedia)

Statue de Bouddha prise au temple des Six Banians à Canton (wikipedia)

Un jour, on demanda à Bouddha :
- Qu'est-ce qui vous surprend le plus dans l'humanité ?

Il répondit :

Les hommes qui perdent la santé pour gagner de l'argent et qui, après, dépensent cet argent pour récupérer la santé.

A penser trop anxieusement au futur, ils en oublient le présent, à tel point qu'ils finissent par ne vivre ni au présent ni au futur.

Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu.

Commenter cet article

L
C'est tellement vrai, chère Yvette. Mais qui entend encore la parole des Sages?<br /> <br /> Bonne semaine, bisous,<br /> Lorraine
Répondre
F
Il a bien raison ce Boudha !<br /> Gros bisous, Flo
Répondre
M
La sagesse de l'Asie... Il faut garder de tels textes sous les yeux en permanence pour nous apprendre à cueillir le jour.
Répondre
C
c'est le risque de vivre !<br /> bonne soirée<br /> clem
Répondre
J
c'est malheureusement vrai...mais nous....nous avons la sagesse....non??? ;-)
Répondre
C
J'avais déjà lu cette pensée, mais il est toujours bon de la rappeler, Yvette. C'est si vrai ! <br /> Bisous,<br /> Cathy.
Répondre
K
Coucou ma chère Yvette<br /> Tellement vrai et plein de sagesse.<br /> Bisous et douces pensées<br /> Béa kimcat
Répondre
L
Bonjour Yvette, ce sont de sages réflexions...<br /> Un jour un s'aperçoit qu'il est trop tard , le temps a filé si vite...<br /> Bon week end. Bisous
Répondre
N
Ah quelle sagesse comme c'est vrai !<br /> A méditer !<br /> Bisous <br /> Nicole
Répondre

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


 

 
 

Hébergé par Overblog