Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Méditerranée
MARE MEDI TERRA !

Mare medi terra

 

Dites, vous souvient-il, cher frère, chère sœur,

De ce tapis d’azur aux vagues fascinantes

Qui déployaient sans fin, avec d’incessants heurts,

Les innocents galets et les algues flottantes ?

 

Dites, vous en souvient-il de cette onde bleue,

A fleur de sel, et son éternel clapotis,

Bruissant et chuintant  sur les lourds fonds sableux,

Saturés de mille légendes englouties ?

 

Vous en souvient-il encor de l’odeur iodée,

Du goémon fin déraciné des rochers,

Et échelonné en longs rubans torsadés,

Sur les plages brûlantes de galets jonchées ?

 

Tantôt calme sous  Zéphyr, tantôt agitée

Sous Notos, il exhalait de ses profondeurs ,

Et  de son grand manteau écumant  et bleuté

De longs soupirs ensorcelants et enjôleurs.

 

Son pudique reflux, éternelle Thétys,

Psalmodiait inlassablement des litanies,

Couvertes d’écume à reflets myosotis,

Au creux des criques, telle une lente agonie.

 

 Près d’elle, nous étions les enfants du soleil,

Loin d’elle, nous sommes les dauphins de l’exil,

Bannis, un murex nacré collé à l’oreille,

En compensation d’un sonotone aquatil.

 

Vous souvient-il enfin de ses vagues jetées

En gerbes blanches sur le vieux môle glissant,

Sur ses îlots perdus dans son immensité ?

Mais peut-être avons-nous rêvé en vieillissant ?


Yvette 

Commenter cet article

mohammed 17/02/2015 08:41

bonjour Yvette

je me suis levé ce matin en pensant à la méditerranée.

pas plus tard que 5 minutes je dessinait des olives des figues sur un fond d'horizon bleu

je pensais au soleil, à la mer, et a tous ses produits naturels.

j'ai donc entrepris de retrouver une connaissance producteur d'huile d'olives en bordures de méditerranée.

j'avais encore son adresse sur un mail pensait je! et que découvrais je à la place ? ton poème !

quelle coïncidence !

qu'en pense tu yvette ?

je t'embrasse

Mohammed

Yvette 18/02/2015 20:58

Ah oui, ça c'est vrai, je ne m'attendais pas à ça ! Je suis "mondialement" connue, c'est ça les joies du net. Ca me fait rire de dire ça. Merci de passer me voir. Mais je n'arrive toujours pas à aller sur ton blog, ton adresse ne sort pas! bonne soirée.

nadia-vraie 15/02/2015 23:19

Bonjour Yvette,
J,espère que tu vas bien. merci de tes visites et excuse-moi de mon peu de visites mais je ne t'oublie pas.
J'ai arrangé le lien de la peinture, elle vaut la peine d'être vue car on peut chercher les personnages et savoir qui ils sont, c'est très intéressant.
Amicalement et à bientôt.

Kimcat 15/02/2015 16:42

Coucou ma chère Yvette
C'est vraiment superbe ! Bravo pour la composition de ce poème...
Bien reçu ton courriel auquel je vais répondre.
Bisous du dimanche soir
Béa kimcat

Yvette 15/02/2015 17:10

J'ai écrit ce poème quand j'ai écrit mon livre, il en fait partie. Ce qui m'a le plus marqué dans ce pays c'est justement les plages. Et quand j'en rêve, c'est sur la plage que j'arrive. J'en rêve moins heureusement maintenant. Mais il fut un temps où c'était presque toutes les nuits.
Pas de réponse obligatoire à mon mail Béa!

alain BARRE 15/02/2015 15:16

Oui, je me souviens mais c'est bien d'aider au souvenir. ...

Yvette 15/02/2015 17:07

Mes plages méditerranéennes, que je les ai aimées. Mon frère et ma sœur aussi, nous ne pouvons les oublier, surtout celles de notre pays natal, l'Algérie

Lorraine 15/02/2015 10:19

Ton poème est un rêve, chère Yvette! Doux et tendre à la fois, empreint,t de tes souvenirs.
Je viens te dire un petit coucou, mes pauvres mains rhumatisantes font très mal en ce moment mais je me soigne. Je reviendrai bientôt,
Bisous
Lorraine

Yvette 15/02/2015 10:36

Merci Lorraine, c'est gentil de passer. On n'a plus 20 ans hélas, heureusement qu'on a notre blog, Que ç'est réconfortant! Soigne toi bien!

Nicole 15/02/2015 07:38

Bonne journée , si pas au bord de la mer, au milieu de la nature et crois -moi, c'est merveilleux !
Bisous
Nicole

Yvette 15/02/2015 09:45

Oui, Nicole, la Loire a compensé mon manque d'elle. La nature aussi, cela ça ne change pas, on a ce qu'il faut sur place!

JACQUELINE 14/02/2015 22:05

un cri d'amour pour notre belle bleue!!!
Et de merveilleux mots pour le dire!
Bravo Yvette
Bises

Yvette 15/02/2015 09:44

Tu sais bien ma chère Jacqueline à quel point elle me manque , surtout l'odeur de algues vertes . Je ne l'oublierai jamais!

Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 



"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 
 
 
 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

 

Hébergé par Overblog