Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes poésies, #La Loire
Photo: Fondation du patrimoine maritime et fluvial

Photo: Fondation du patrimoine maritime et fluvial

Je suis allée la voir cette belle gabare, elle était magnifique.  Elle avait accosté pas loin de chez nous. Et j'ai eu l'impression que je connaissais tout d'elle, je vous raconte son histoire.

 

Il était une fois la Montjeannaise

 

Elle est venue un jour nous raconter,

Tout simplement, une très belle histoire.

L’aventure de quelques mariniers

Amoureux de l’ensorcelante Loire.

 

L’histoire de ses amies, les gabares,

Glissant, doucement sur les flots moirés

Tout en se reflétant dans ce miroir

Attirant comme une nymphe dorée.

 

Débordante de verve, on l’écoutait.

On entendait les puissants colporteurs.

On sentait l’odeur de coque mouillée

Et de voile au passé évocateur.

 

Des noms fous résonnaient à nos oreilles,

Nous laissant ravis et émerveillés.

La toue et la blanche voile au soleil,

La piautre et le sel et les bateliers…

 

Elle se balançait paisiblement,

Chuchotant en souvenir du passé,

Ses vieux gréements rutilants et craquants

Sur ce fleuve où ducs et rois ont vogué.

 

Et puis, un matin, elle est repartie

Raconter plus loin cette belle histoire,

Se faufilant sous les arches vieillies

Des ponts, entre les îles et les boires.

 

                                     Yvette 

 

Article publié dans la communauté Poésie: Ici

Commenter cet article

J
je comprends que tuaies été inspirée!<br /> Bises
Répondre
A
Elle est magnifique, toute voile dehors !<br /> bon dimanche,<br /> <br /> cordialement<br /> alainB
Répondre
M
Superbe photo , avec ce ciel cela lui donne du caractère, j'aime!<br /> Ton poème est magnifiquement bien écrit et convient si bien pour ce billet .<br /> Je te souhaite un beau WE Yvette, bizz
Répondre
L
Chère yvette, cette poésie est très évocatrice et plein d'harmonie. On y sens aussi cette pointe de nostalgie que l'on éprouve devant tous les départs. La Montjeannaise a emporté avec elle un peu de ton coeur.<br /> Beau week-end,<br /> Bisous<br /> Lorraine
Répondre
N
Bonjour Yvette,<br /> <br /> Gabare, je ne connaissais pas ce mot, c'est un voilier, est-ce un ancien nom?<br /> <br /> En plus de tes talents de peintre, tu as aussi celui de poète?<br /> <br /> Pour les chevaux, tu ne peux pas arriver avec le nombre 17 car il ne se divise pas.<br /> <br /> Bonne journée et à bientôt Yvette.
Répondre
Y
Oui Nadia je sais que ça ne se divise pas, mais les nombres décimaux étaient inférieurs aux nombres entiers. Donc ils sont gagnants. Je ne sais pas si je me fais comprendre, l'astuce est géniale!
M
Bonjour Yvette très beau poème Tu vas bien? et Michel ? hier, j'ai été présent au premier coup d'engin qui a commencé à détruire le bâtiment de la gendarmerie de Sidi-Aich. je voulais t'en faire part....
Répondre
K
Coucou ma chère Yvette<br /> Quel magnifique poème de cette belle gabare ! Bravo ! L'illustration est superbe. J'aime beaucoupp !<br /> Bisous et bonne fin de semaine<br /> Béa kimcat
Répondre
L
Bonjour Yvette, c'est très beau ce poème que tu as écrit, bravo<br /> tu as du talent...et la photo est magnifique, on dirait une peinture..<br /> Bon week end. Bisous ♥
Répondre
U
Bonjour Yvette,<br /> Elle est vraiment très belle cette photo, avec ce ciel orageux c'est une belle oeuvre. Passe une bonne journée, bises Véronique
Répondre
N
Superbe photo elle est à peindre !<br /> Gros bisous <br /> Nicole
Répondre

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog