Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots, #Expressions françaises
Avoir du foin dans ses bottes.

J'ai trouvé ce mocassin sur ce blog:

Histoire de la chaussure

Origine

Autrefois, lorsque les Moon Boots® n'existaient pas encore et qu'un vent glacial balayait les champs recouverts d'un blanc linceul de givre dès potron-minet, les paysans avaient pour habitude de mettre de la paille dans leurs sabots pour avoir moins froid aux pieds ; ceux qui étaient un peu plus riches mettaient du foin, plus confortable mais plus difficile à récolter, donc plus précieux.
Au XVIIe siècle, Furetière citait déjà l'expression "il a bien mis de la paille dans ses souliers" désignant quelqu'un ayant fait fortune. Mais à cette époque, cela désignait non pas des paysans, mais des gens de l'administration qui s'en mettaient plein les poches par des moyens souvent illicites (corruption, détournement...).

Mais pourquoi ce rapprochement entre le foin dans les souliers et la richesse, bien ou mal acquise ?

Depuis très longtemps, on a coutume de dire qu'on garde son argent 'au chaud' lorsqu'on veut le mettre de côté pour (tenter de) le faire fructifier ou pour un usage ultérieur.
Il a donc un lien entre la 'chaleur' procurée par le foin et l'argent accumulé.
Et puis une botte, c'est un mot à double sens pour qui pense à la richesse : il peut désigner une 'meule' de foin (je rappelle qu'il était plus précieux que la paille), grande quantité dont dispose le paysan riche ; il rappelle aussi que celui qui a les moyens de se payer des bottes à la place de sabots est forcément plus aisé.
Sans compter qu'une botte était un endroit très souvent utilisé pour y dissimuler des petits objets importants ou précieux, parfois issus de larcins divers et qui, accumulés, pouvaient constituer un tas ou une 'meule' à la valeur importante.
C'est l'amalgame de toutes ces significations ou interprétations qui a conduit au sens de cette expression.

D'après Duneton, la version avec le verbe 'avoir' était plus utilisée pour de véritables bourgeois déjà bien assis sur une fortune solide, sans indication de provenance.

Sources: Expressio

Cet article est édité dans la communauté:

De mots et d'images

Commenter cet article

kimcat 07/04/2016 22:16

Coucou ma chère Yvette
Merci pour toutes ces explications.Pas encore répondu à ton courriel
Rien ne s’arrange pour mon mari
Bisous du soir
Béa kimcat

Yvette 10/04/2016 12:03

je me doutais bien qu'il y avait quelque chose, mais ne t'inquiète pas, c'était juste de l'intérêt que je te porte et non de la curiosité!

Une fleur de Paris 07/04/2016 14:59

Bonjour Yvette,
Je connais cette expression, et ma mère mettait effectivement de la paille dans ses sabots quand elle était petite fille. Une vie beaucoup plus dur qu'aujourd'hui.
Passe une bonne journée, bises Véronique

Yvette 10/04/2016 12:05

Certainement que les sabot ne devait pas arranger les pieds. Mon mari tout jeune en portait mais c'était pour faire comme les autres. Moi je n'ai jamais connu ça en Algérie. Là bas c'était espadrilles ou pieds nus!

Bernieshoot 07/04/2016 12:21

je connaissais l'expression mais pas son origine

Yvette 07/04/2016 12:52

J'ai entendu ça à la télé un jour et puis j'ai oublié. Mais ça m'est revenu alors j'en ai cherché la signification

Nell 07/04/2016 11:08

Un truc de plus que je ne connaissais pas, Yvette. Comme quoi on en apprend tous les jours. Belle journée à toi

Yvette 07/04/2016 12:53

Il y en a tant de ces expressions et on ne peut pas les connaitre toutes.

Jean-Marc 07/04/2016 09:42

Bonjour Yvette. Je ne connaissais pas cette expression et donc je "me coucherai moins bête", merci.
Une anecdote vécue au sujet des sabot. Petit, j'avais un très vieux parent éloigné qui mettait des sabots. Il marchait dans la montagne avec ! Parfois il devait aller à une ville proche, marchait avec ses sabots, à proximité de la ville mettait alors ses souliers neufs et n'avait qu'une hâte : remettre ses sabots ! Bonne journée

Yvette 07/04/2016 12:55

Mon beau-père avait des sabots devant sa véranda pour aller dans le jardin et dans la maison il avait ses chaussons, mais il allait travailler en chaussures

Nicole 07/04/2016 06:55

A Bruxelles on dit Een stuck in zijn botte , traduction un morceau dans ses bottes ,ce qui veut dire qu'il est saoul !
Bisous !

Yvette 07/04/2016 08:51

Tu vois j'aurais réussi à traduire, j'ai fait un peu d'allemand et ça ressemble un peu. Mais la signification n'est pas la même que chez nous!
Merci de ta visite Nicole, ça me fait chaud au cœur. Tu as vu je me suis lancée sur Facebook mais je ne sais pas du tout comment ça marche ce truc. Ca fait très longtemps que je suis inscrite mais la messagerie était pleine car j'étais sur un mur de mon village en Algérie et ma messagerie était envahie. Je ne m'en sortais plus!

Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 



"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 
 
 
 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

 

Hébergé par Overblog