Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #chien
Upsa , ma beauté! son histoire!
Upsa , ma beauté! son histoire!

Ce n'est pas une histoire triste, j'ai écrit ça pour elle.

Elle avait 13 ans. Mais quand je l'ai eue elle en avait 7. Donc 7 années de galère avant d'arriver chez nous.

 Chien de chasse avec pedigree, Setter anglais. Belle ! Superbe! Mais beaucoup de problèmes dans sa pauvre tête.

 Rien qu'à la regarder on tombait sous le charme

Elle descendait d'une lignée de grands chasseurs , sauf qu'elle... elle avait peur des coups de fusil, des pétards, des  feux d'artifice, tonnerre et plein d'autres bruits tels que rasoir électrique, sèche cheveux et j'en passe. Alors, quoi faire de cette chienne  qui restait au chenil. (Ce chenil je l'ai vu: une horreur, à vomir, les papiers n'étaient pas en règle, c'est mon véto qui les a sommés de remettre tout en ordre!!) . Que faire? La vendre comme chien de garde.

Chien de garde? moi? mais je n'y arriverai jamais.

Donc elle a fait plusieurs maisons et à chaque fois le prix baissait , elle devenait de moins en moins cotée la pauvre et est enfin arrivée dans notre quartier. Mais là encore mauvaise pioche, le monsieur est décédé peu de temps après et la dame dépressive a voulu s'en séparer.

Donc Yvette , le coeur déchiré.

J'ai fini par la prendre pour lui éviter le refuge. Elle est arrivée chez nous en cinquième position . J'ai vu ça d'après les différents vétérinaires et noms de propriétaires.

 Et quand je l'ai emmenée chez notre véto pour ses vaccins, celui-ci m'a dit. Elle est adorable, très douce elle rendra ses maîtres heureux , sauf que.... là je détecte des grosseurs à ses mamelles: cancer. Quinze jours après son arrivée chez nous elle était sur le billard.

Elle s'en est bien tirée. Pas de séquelles. Elle a subi d'autres opérations  pour d'autres grosseurs sur le dos, mais ce n'était pas grave.

On lui avait appris à courser les chats, elle s'apprêtait à sauter dès qu'elle en voyait un dans la maison. Ca n'a pas été long, on a eu une conversation: moi je parlais et elle m'écoutait. "Si tu veux rester chez nous, où, là, c'est un quatre étoiles, tu respectes les chats. Sinon ce sera le refuge.  A toi de voir! "

Et elle a compris, c'était un ultimatum. Il y avait 9 chats à la maison à l'époque.

Elle ne les recherchait pas mais eux la bichonnaient surtout Sissou.

Et le temps a passé, vie calme. La vie rêvée. Elle faisait l'admiration de tout le monde. Je ne l'avais pas prise pour sa beauté ( ce n'est pas mon genre) mais j'ai eu le plaisir d'avoir une belle chienne, très douce.

Au début ,elle était si maigre qu'elle dormait sur un fauteuil dans l'entrée mais par la suite elle a découvert le petit canapé dans le bureau et là, juste près de moi près de l'ordi, on a passé des heures son museau contre ma cuisse!

Et l'âge étant là elle a eu des problèmes neurologiques, elle avait des crises  où elle était perdue, elle marchait , marchait jusqu'à l'épuisement et finissait par tomber.

 Donc bien entendu , le vétérinaire lui a fait tous les examens et radios possibles. Enfin 15 jours de cortisone où on a senti un mieux , mais elle faiblissait de plus en plus. Et cela s'est terminé par une hémorragie lundi.

Je suis triste bien entendu, tout me rappelle sa présence, elle avait fini par tenter de remplacer mon mari, car je lui racontais tout ce que je racontais à mon mari, nous nous sommes rapprochées toutes les deux encore un peu plus.

Maintenant il ne me reste plus que trois chats: Sissou 15 ans, Théo 14 ans et Féline environ 12 / 13 ans. Et ces petiots je les sens tracassés. Sissou prostré mais Féline court partout.. Théo ne la côtoyait pas beaucoup!

Elle aura eu une belle fin de vie où pendant ces six années elle a rattrapé le temps perdu pendant cette longue galère.

Maintenant je sais que mes chats sont vieux et moi aussi. La série noire ne va pas s'arrêter là, mais c'est dans l'ordre normal de la vie. Il faut savoir accepter.

 

 

 

 

 

Commenter cet article

M
Oui, Upsa était très belle....Quelle triste vie avant enfin, de connaître le bonheur auprès de vous.<br /> Une histoire de vie......belle et triste à la fois.<br /> Les années passent et nous nous trouvons confrontés aux départs d'êtres chers, de nos animaux adorés......Tu as raison....Il faut accepter, sinon, vivre est impossible.
Répondre
M
Belle bête qui doit courir à perdre haleine dans le grand jardin... C'est ce que je me suis dit quand j'ai dû me séparer de Caboche d'abord et de Toune 15 ans après.
Répondre
A
C'est une belle histoire, Yvette. Et c'est toujours une grande peine quand un animal qu'on aime disparaît...<br /> Bon dimanche,Yvette<br /> <br /> cordialement<br /> alainB
Répondre
A
émouvante histoire que celle la ....mais quelle belle vie ils ont chez ceux qui les aiment<br /> <br /> bises
Répondre
M
oui elle est belle, et gentille ça se voit sur la photo<br /> Marie-Magdeleine.
Répondre
L
Bonjour Yvette, c'est une belle histoire avec une triste fin...comme on souffre quand nos petits compagnons s'en vont au paradis des animaux...Bonne journée - Bises.
Répondre
P
Coucou Yvette, <br /> C'est une belle histoire que tu nous as racontée là. Grâce à toi, Upsa a été soignée de son cancer et elle a eu 7 années de bonheur ! Et c'est ça le plus important ! Maintenant, j'espère que Sissou, Féline et Théo vont se remettre rapidement de sa disparition.
Répondre
N
Pff! J'ai adoré ton histoire sauf la fin !Surtout que dans l'état d'esprit où je me trouve, ....<br /> Mais je te l'ai déjà dit et je me le dit aussi sans nous si on ne les avait pas adoptés toi Upsa et moi Ficelle ils n'auraient pas eu la belle mais trop courte vie heureuse qu'ils ont eu ! Nous les avons aimé, et ils nous le rendaient bien ! Je t'embrasse Nicole
Répondre
N
Une douce et belle histoire, Yvette. Dis-toi bien que tu la rendue heureuse, c'est tout ce qui compte. Il faut se rendre à l'évidence car nous ne sommes que de passage et tes chats tu les as rendus heureux. Moi, j'en ai eu et c'était toujours le déchirement quand ils partaient. J'ai une Mimi qui nous rend très heureux et je sais qu'elle nous quittera, un jour.Je n'y pense pas.. Gros bisous, chère Yvette.
Répondre
J
Un seul mot me vient à l'esprit : merci !<br /> Pour cette histoire, pour elle.<br /> Je ne sais rien dire d'autre, c'est superbe ce que tu lui a offert<br /> Toujours retenir cela
Répondre
E
Une belle histoire elle à été heureuse bonne soirée bisous
Répondre
M
Une très belle histoire. Tu lui a rendu ses dernières années très agréables et elle t'a rendu ton amour. Elle était magnifique. Mon oncle a eu le même en mâle, lui aussi avait peur des coups de fusil et du feu d'artifice et un jour de 14 juillet alors que nous étions sortis il s'est sauvé et s'est fait écraser par le train. J'avais 14 ans et j'ai beaucoup pleuré car je l'aimais beaucoup, mais il est toujours dans mes souvenirs comme la tienne restera dans les tiens. Courage. Grosses bises.
Répondre
U
Bonjour Yvette, <br /> Tu l'as rendu heureuse, elle t'as rendu heureuse. Vous étiez faites pour vous rencontrer. C'est vrai qu'elle était belle ... Courage Yvette. Moi il me reste Bagherra, c'est son anniversaire aujourd'hui, elle a 6 ans. Après elle je n'en veux plus d'autre. C'est trop triste quand ils s'en vont. Je pense chaque jour à Zoé et Maroussia ... Grosses bises Véronique
Répondre
Y
Elle était adorable, elle me manque énormément. Ma fille veut que j'en reprenne une autre plus petite mais j'ai tellement été secouée ces temps-ci , trop de départs ! je n'en peux plus.
J
Je me souviens quand tu l'as prise...... Grâce à toi elle a enfin connu le bonheur et une vie douillette et cela est bien le plus important....<br /> Hélas ce n'est pas toujours une question d'âge, certains m'ont quitté alors qu'ils étaient jeune comme Mikey qui n'avait pas ses 5 ans et d'autres idem.....<br /> J'ai une voisine de 87 ans en haut du lotissement qui a décidé de prendre un vieux chat au refuge, elle m'a dit " le peu de temps que je l'aurais ce sera bien, il ne finira pas tout seul"<br /> Je ne comprends que trop bien le vide qu'un ou des départs laissent.......<br /> Je t'embrasse.
Répondre
Y
C'est vrai tu m'a suivie depuis le début, tu as connu toutes mes nouvelles recrues et mes séparations. On est ainsi faites toutes les deux. ce qui passe devant notre porte, entre mais ne ressort pas, du moins reste dans notre environnement
F
Elle sera partie contente, elle a eut une fin de vie heureuse à tes côtés, pour le reste, je ne sais que dire...<br /> Gros bisous, Flo
Répondre
Y
je ne regrette pas du tout de l'avoir prise, elle était très calme, et très discrète!
M
Je compatis de tout cœur avec vous, nous savons toutes les 2 comme le départ de nos compagnons à 4 pattes est douloureux. Vous pensez à l'âge de vos chats âgés, je pense à mes 2 jeunes chats restants, normalement ils vont vivre plus longtemps que nous, que deviendront-ils ? La seule personne qui aime les animaux, c'est ma fille qui habite au Québec !<br /> Merci pour ce beau reportage, je vous embrasse.
Répondre
Y
Même chose pour moi mais ma fille habite à 50 km de chez moi, elle les prendra sauf que chez elle c'est en surcharge et qui prendra la suite après elle. Ses deux grands garçons ne seront pas dans la région. Ils sont déjà partis.

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


 

 
 

Hébergé par Overblog