Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Courbet, #Peintres célèbres
Courbet Gustave, le chêne de Flagey ou chêne de Vercingétorix. Le tableau du Samedi Chez Lady Marianne
Toujours passionnée par les arbres et les peintres qui les ont mis en valeur, je vous présente ce superbe tableau.
 
 
L'histoire de ce tableau est originale à plus d'un titre. Il représente un chêne qui se trouvait à Flagey, village franc-comtois où le père du peintre possédait des terres. Juliette Courbet, sa sœur, destinait initialement cette œuvre au musée qu'elle voulait créer en l'honneur de Gustave à Ornans. Mais la peinture avait quitté la Franche-Comté en 1898 pour les Etats-Unis puis avait été ensuite rachetée par un collectionneur japonais en 1987.
Le monde Culture
 

 

Le chêne représenté a aujourd'hui disparu, terrassé par la foudre[1].

La peinture réalisée en 1864 est vendue dans les années 1880 par Juliette Courbet, la sœur de l'artiste, au banquier Henry C. Gibson. Elle est offerte à la Pennsylvania Academy of the Fine Arts de Philadelphie en 1896 à la mort de ce dernier. Puis, elle est mise en vente en 1987 chez Sothby's New York et acquise par un collectionneur japonais, Michimasa Murauchi, pour 450 000 USD. En 2012, le musée Corbet l'acquiert pour 4,5 millions d'euros grâce à 2,7 millions d'euros de dons privés et 1,3 million d'euros de fonds publics.

Wikipédia

 

Cet article est édité dans la communauté .

Le tableau du samedi de lady Marianne

Commenter cet article

M
C'est fort, c'est puissant, c'est majestueux, c'est du Courbet.
Répondre
M
C'est fort, c'est puissant, c'est majestueux, c'est du Courbet.
Répondre
A
merci, Yvette, Pour ce bel article sur un magnifique tableau !<br /> <br /> amicalement<br /> alainB
Répondre
M
Bonsoir Yvette<br /> J'aime beaucoup les arbres également. Courbet a peint là un très beau tableau. Mais je n'aurais jamais imaginé qu'il puisse avoir autant de valeur ! Mais dommage que le chêne n'existe plus...<br /> Bises et caresses aux minous
Répondre
L
quel bel arebre !! il trône et a fière allure !<br /> quel dommage qu'il soit HS-<br /> merci pour le parcours du tableau--- que d'argent !<br /> bonne soirée- bisous et merci !
Répondre
K
Un chêne magnifique ! Immortalisé dans ce tableau qui a voyagé<br /> Bisous ma chère Yvette et douces pensées
Répondre
G
Ce chêne est magnifique...Il est très intéressant de connaître l'histoire de ce tableau
Répondre
N
C'est vrai qu'il est magnifique ! <br /> Bisous <br /> Nicole
Répondre
J
Beau ce chêne, d'un magnifique réalisme.Je découvre son, histoire, merci car c'est toujours intéressant de connaître un peu la petite histoire des œuvres.
Répondre
M
Bonjour Yvette, ce chêne est une merveille ,je ne suis pas étonnée, toi qui aimes tant les arbres ,que tu nous le présentes!et c e peintre est un grand!je crois bien que c'est double plaisir ici ce jour^^(tu sais que c'était les vendanges au Bouffay ce jour?)
Répondre

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog