Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peintres célèbres, #Corot, #Tableau du samedi
Corot. Le Tableau du samedi chez Lady Marianne

L'église de Marissel près de Beauvais de jean Baptiste Camille Corot

  Une forêt en hiver ou début de printemps, qui pourrait être lugubre avec ses personnages sombres, ses arbres sans feuilles mais c'est sans compter le génie de Corot qui reporte un ciel lumineux dans la mare d'eau ,  qui transforme  l'atmosphère et attire le regard. Ceci est l'impression que je ressens.


Familier de Beauvais, où l'accueille son ami Badin, peintre qu'il a connu en Italie, Corot représente le village de Marissel, au bord du Thérain, avec son église fortifiée, au sommet d'une butte, qui subsiste encore. Dans ce tableau, peint sur le motif en neuf séances matinales, au printemps 1866, l'artiste a cherché à combiner l'effet de perspective (la trouée des arbres) avec l'effet de lumière (les miroitements de l'eau) : le paysage doit beaucoup à la tradition hollandaise. Le succès de l'artiste ne se dément pas : le tableau, qu'il expose au Salon de 1867, convoité par la reine Victoria, lui est acheté 4000 francs, prix substantiel, par un tailleur nommé Richard.
source : http://www.louvre.fr/francais/collec/peint/rf1642/txt1642.htm

Mais Jean-Baptiste Corot ne s’en est pas remis ici à la nature seulement pour le chatoiement des subtiles couleurs qu’elle nous offre. Il s’est également conformé à la rigueur de son ordonnancement en trois dimensions. Problème de la restitution de la profondeur d’un univers inscrit dans le volume de l’espace terrestre et cosmique que les peintres eurent à résoudre dans les premiers siècles de l’art pictural occidental. Difficulté de la reproduction sur un support plat d’un univers en trois dimensions qu’ils s’attelèrent à vaincre par volonté de soumission à l’ordre objectif du monde dont ils entendaient proposer l’admiration de la beauté à leurs contemporains par le truchement de leur art.

J'ai perdu la source de cet article !

Cet article est édité dans la communauté .

Le tableau du samedi de lady Marianne 

 

Commenter cet article

M
C'est vrai que c'est un tableau lumineux, dû au ciel sans doute.
Répondre
K
Un superbe tableau
Bisous et douces pensées ma chère Yvette
Répondre
L
un tableau magnifique-
on aperçoit l'église au fond--- quelques maisons-
une scène paisible et lumineuse- merci-
bisous et bon samedi-
Répondre
J
En effet de la lumière et une belle atmosphère.
Bonne journée
Répondre
G
Malgré les arbres dénudés, ce tableau n'est pas triste, il est lumineux !
Répondre

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog