Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #Plaisir des mots, #encan
Défi d'Evy  182 "Si seulement"

Ah si seulement

je n'avais pas vendu ma maison!

Je suis bien où je suis,

il ne faut pas "cracher dans la soupe"!

Mais j'ai perdu tous mes repères.

Je revois mon père aux dernières années de sa vie

et je comprends mieux son désarroi.

Je me suis séparée d'objets et je regrette maintenant..

Ca me manque tout ça!

C'est une triste réalité.

Mais il faut savoir se résigner, en prendre son parti

et se raisonner. 

"À l'encan" signifiait "aux enchères".
Mais l'usage de cette locution a été restreint à une vente quasiment forcée, lorsqu'une personne est contrainte de mettre en vente ses biens, à un prix sous-évalué en raison d'un besoin urgent d'argent.

 Au rabais ou aux enchères, en parlant de biens dont on ne souhaite pas réellement se séparer

Mettre à l'encan est donc plutôt un signe de déchéance et, pour de belles collections, de dispersion d'objets longuement et amoureusement amassés.

Ce qui n'est pas mon cas , je n'ai rien mis aux enchères par besoin d'argent, mais j'ai bien été obligée de me séparer de mon patrimoine!

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Couverture

Commenter cet article

J
Je ne fais plus le compte de mes déménagements...à chaque fois un petit bout de vie s'en va...ce qui compte c'est d'avoir trouvé un endroit où tu es sereine!
Bises Yvette
Répondre
M
Je comprends parfaitement. J'ai déménagé souvent et à chaque fois, c'est comme si je laissais une partie de moi-même dans l'ancien logement....
Bises
Répondre
K
Ah si seulement !!
Oh oui je comprends ton désarroi !!
Perdre mes repères... Cela va m'arriver bientôt. Et j'ai intérêt de faire attention à ce que je trie !!! Pour ne pas avoir à en souffrir.
Je ne t'ai pas encore écrit... Mais je ne suis pas d'aplomb dans ma tête en ce moment.
Je pense bien à toi.
Je t'embrasse ma chère Yvette
Répondre
R
Il ne faut pas regretter parfois il faut se séparer d'objets mais c'est la vie qui veut cela. Et puis il faut se dire que les souvenirs sont dans le cœur là ou personne ne peut les prendre et d'autre part on m’emmène rien avec soi contrairement aux Pharaon.....a méditer. Bisous
Répondre
L
dommage pour "ton patrimoine "
j'ai connu en déménageant dans le sud--- j'ai jeté plein de choses---- et regretté ensuite-
la maison tu va t'habituer-- il faut du temps-
bisous- bravo pour ta participation-
Répondre
G
Il faut un peu de temps pour s'adapter à un nouveau logis, ne te perds pas en regrets, tu vas certainement trouver des aspects positifs à ta nouvelle situation...Bon courage !
Répondre
J
J'ai toujours beaucoup de mal à me séparer des objets, je comprends ...
Répondre

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog