Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Corot
Corot chez Lady Marianne , le tableau du samedi

Corot savait regarder la nature. Et l'article suivant explique très bien comment il réalisait ses oeuvres . Ses arbres étaient magnifiques

 

J-B. Corot. Forêt de Fontainebleau (1846). Huile sur toile, 90,2 × 128,8 cm, Museum of Fine Arts, Boston. « Corot réalise cette peinture à partir d’esquisses prises dans la forêt de Fontainebleau, au sud de Paris, où il avait travaillé depuis les années 1820. L’artiste retravaille ses croquis dans une composition soigneusement structurée, avec les horizontales du premier plan et de l’arrière-plan pondérées par les verticales des arbres, les vaches étant positionnées pour marquer la profondeur de l’espace. L’acceptation de ce tableau au Salon de 1846 constitue cependant un évènement marquant dans l’histoire de la peinture de paysage française car il représente un site ordinaire et familier, facilement reconnu, sans le prétexte d’un sujet humain noble. » (Notice Museum of Fine Arts, Boston)

Source: rivagedebohème

Cet article est édité dans la communauté:

Le tableau du samedi de lady Marianne

Commenter cet article

M
Techniquement, c'est parfait mais le tableau manque de spontanéité car trop reconstruit, condition sine qua non pour se faire accepter dans un Salon. Bonne année Yvette.
Répondre
M
Très joli tableau, c'est du grand art ! bon dimanche bisous !
Répondre
M
C'est vrai que ce tableau a du relief et de la profondeur. Il est vraiment très réussi.
Répondre
C
Bonsoir,
C'est tout l'art de Corot dans cette toile.
Bonne et belle fin d'année.
Bises
Répondre
R
Il est magnifique ce tableau merci de le partager. Bisous
Répondre
K
Un très beau tableau oui !!
gros bisous ma chère Yvette et douces pensées
Répondre
G
On dirait une photo..;mais le voir "en vrai" doit donner une toute autre impression
Répondre
M
Ce tableau est magnifique, on croirait presque une photo tellement il y a de détails dans les fourrés du premier plan, dans le feuillage des arbres et on saisit même le regard de la première vache. J'aime beaucoup ces scènes champêtres. Bonne fin d'année Yvette.
Répondre
J
Il y a de la vie et toute une époque dans ce tableau ..
Répondre

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog