Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #défi d'écriture chez Ghislaine, #Bois, #Mes poésies

 

Ghislaine 93 nous propose 8 mots

bois, pensées, terre, monde,

prospère, palpiter, élever, avoir.

ou le thème """ Bois """

 

Voici ma participation.

§§§§§§§§§§§§§§

Quand j’étais enfant, mon rêve était de posséder un grand terrain avec beaucoup d’arbres, un petit bois en quelque sorte pour y secourir toutes sortes d’animaux. Le terrain nous l’avons acquis avec mon mari pour notre retraite, il est là autour de moi ; les arbres aussi, on les a plantés. Un vrai parc sans prétention !

Des animaux, nous n’avons plus que huit chats avec ceux de ma fille, une chienne et la nature sauvage fait le reste : toutes sortes d’oiseaux, d’insectes, des taupes, des mulots et puis les chauves-souris et aussi les vipères qui plongent dans l'eau la tête dressée sur les feuilles de nénuphars.  Eh ! oui !

Les petites pensées violettes y poussent gentiment. C’est le printemps, la terre respire, je sens son cœur palpiter. Les abeilles commencent à bourdonner dans la lavande, le thym et le romarin en fleur, c’est tout un monde qui vit autour de moi, il faut avoir le nez par terre mais aussi savoir élever son regard vers le ciel et le remercier de m’avoir fait cadeau de ce bout de terre si prospère et si généreuse. Hélas mon mari n’est plus, il n’en aura pas profité.

J’avais écrit un poème sur un petit bois, pas très loin d’où nous habitions avant que je vienne ici. Il y avait une clairière aménagée pour les enfants.

Le bois des Gripots

 

Ah ! Qu’il fait bon s’aventurer dans ces sous-bois,

A l’heure où l’été paresseux est encor roi.

Marcher sur les sentiers tracés par nos ancêtres,

Que faut-il de plus pour nourrir notre bien-être ?

 

S’enivrer, heureux, de l’odeur des baies sauvages

Des fougères, de la mousse sous les feuillages.

Voir se faufiler dans l’herbe le vert lézard,

Sursauter inquiet à la crainte du renard.

 

Entendre le doux vent léger dans la feuillée

Des saules, des frênes, bouleaux et prunelliers,

Des grands chênes formant une voûte sombre,

Des taillis touffus et menaçants dans l’ombre.

 

Rejoindre la fée Carabosse buissonnière,

S’étourdir du cri des enfants dans sa clairière.

Oublier la ville bruyante pourtant proche,

Marcher, le cœur léger et les mains dans les poches.

Yvette

 

Commenter cet article

E
J'ai aussi un grand jardin où je laisse la nature se développer à son gré. Quel spectacle chaque jour ! Heureusement chez moi, il n'y a pas de vipères.<br /> Merci pour le partage.<br /> Ed.
Répondre
A
Quel bonheur, Yvette, de pouvoir se promener dans une nature aussi belle !
Répondre
K
Quel joli billet ma chère Yvette !<br /> Gros bisous du 1er mai
Répondre
E
bien joliment dit, ton poeme fait penser à "Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,<br /> Picoté par les blés, fouler l'herbe menue...
Répondre
G
Bonjour Yvette<br /> Non non, tu n'étais pas en retard du tout ma petite chérie.C'est mo qui ai fait l'errur !<br /> Je suis venue te lire et j'ai oublié de prendre ton lien et d ele poser au récap ! Je suis désolée, j'ai réparé ma betise lol<br /> Parfois cela arrive que j'oublie des liens et c'est bien de me le dire. Merci<br /> Bonne journée à toi Yvette<br /> Ici c'est soleil mais pour combien de temps ????
Répondre
C
C'est merveilleux, ce texte, Yvette, ta photo et aussi ton poème ! <br /> Mille et un bravos ! <br /> Bonne semaine,<br /> Bisous♥
Répondre
J
J'aime le tout texte et poème , un petit bois riche de sa faune et de sa flore pour ton plus grand plaisir .<br /> Bonne journée <br /> Bisous
Répondre
Z
- Très bien écrit <br /> - Bonne Semaine !
Répondre
J
Très joli. Je crois que nous rêvons tous de ce terrain protecteur
Répondre
G
Que c'est beau Yvette le texte et le poème..........Tu as une âme de poète ..........<br /> Merci beaucoup pour cette belle participation.............Gros bisous et bonne semiane
Répondre
G
Quand j'étais enfant, je rêvais d'une maison à l'orée d'un bois;<br /> Notre maison est dans un village mais les bois sont tout près;<br /> J'aime bien ton poème
Répondre

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog