Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #J'aime les chats, #les chats, #Animaux

 

Qu'il était beau mon gros Titi

Chat du matin … câlins

Chat du soir… territoire, trottoirs !

Le croirez-vous ? Mon Mitou que je vous ai présenté dans mon dernier aticle était, avant d’arriver en campagne, un chat des villes, et même on pourrait dire un chat de gouttière et pire encore chat d’égouts. 

J’habitais dans une petite ville en périphérie de Nantes, une jolie maison particulière de type breton, la seule de la rue de ce style avec un beau petit jardin très bien clôturé anti-évasion chats. On pouvait difficilement entrer mais encore plus difficilement en sortir.

Mon Mitou avait trouvé la solution, il montait sur ma voiture, sautait dans la glycine, de là il marchait en équilibre sur le portail très haut, sautait sur le garage qui était plus bas que le reste du toit très en pente en ardoise, impossible de grimper, donc il suivait les « gouttières », passait sur le toit de la maison voisine mitoyenne en tuile et se retrouvait sur le toit de notre véranda. De là il sautait sur la table de jardin. Il a fait ça un certain temps, j’avais d’ailleurs mis un article sur ce blog à l’époque ne sachant que faire de lui, j’avais quatre chats déjà. Je lui donnais des croquettes devant, sur la terrasse côté rue. ici Voilà pour Mitou.

Un jour je le vis arriver accompagné d’un autre chat tout noir que j’avais pris pour une chatte car tenez-vous bien, ils étaient castrés tous les deux. Et pas moyen de les approcher. Celui-ci surnommé Titi, oui je sais ce n’est pas original mais il répondait à ce nom et était très câlin par la suite. Alors je me suis mise à les apprivoiser et ils sont venus agrandir ma petite famille. Dans la journée ils étaient dehors et le soir je passais un temps infini à les faire rentrer. La rue était leur territoire.

Quand je ne les voyais pas j’appelais Titi et mes deux lascars sortaient d’une bouche d’égout et arrivaient à toute vitesse craignant quand même les voitures. Au début, les voisins me demandaient ce que j’attendais dans la rue, si j’avais des problèmes, j’étais très gênée surtout qu’ils arrivaient aussi au sifflet, euh ! les chats, pas les voisins !! Pas très féminin tout ça hein !

Mais des bouches d’égout, il y en a partout dans une rue alors quand tout le monde avait ses volets fermés, je sortais "faire le trottoir". Vous vous rendez compte , à mon âge!!! et à 74 ans à l'époque,  avec le dos cassé je faisais les bouches d’égout dans mon coin avec ma pile et je les trouvais tous les deux et quand ils avaient peur d’en sortir, je les appâtais avec un peu de pâtée !! Mon adorable Titi qui dormait dans mes bras n’est resté qu’un an, il est sorti un dimanche qu’il pleuvait et n’est jamais revenu, peut-être a-t-il retrouvé la maison de ses maîtres?

Mitou dans sa petite cabane d'enfants achetée exprès pour les chats de la rue, afin qu'ils aient un toit, cabane à l'abri de la vue de la rue.

Mitou lui est resté, le plus difficile a été de lui faire comprendre qu’on allait déménager et qu’il fallait entrer dans un panier pour faire le voyage. Ma fille avait deux chats dans sa voiture et moi deux aussi dont Mitou. Cinquante kilomètres !! Le panier faisait des bonds sur le siège arrière tant il se débattait, il est tombé mais comme je conduisais je l’ai laissé avec ses hurlements et contaminant Sissou à côté.

 Mais arrivé ici dans un terrain douze fois plus grand que celui qu’il connaissait, il me suivait comme un petit chien et ne me quittait pas d’un pouce. Et il a aidé les trois autres à sortir et les a tous surveillés. Un chien de garde !

La nuit il sort bien sûr mais je ne pense pas qu’il aille loin car il est très peureux ! Il est de garde aussi toutes les nuits, il fait le tri, ceux qui ont le droit de sortie et d’entrée par la chatière, c’est tout juste s’ils ne pointent pas ! il craint Arthur un gros angora gris, mais fait peur à Fanny, il ne l’aime pas, il faut que je fasse la guerre ! Il s’en va en grognant mais il cède !

En avez-vous assez ? Parce que vous savez j’en ai plein moi des histoires mais il faudrait que je fasse le tri pour ne conserver que ce qui est gai. Du fait que j’ai eu beaucoup de chats, j’ai eu beaucoup de bonheur avec eux, hélas beaucoup de larmes quand ils m’ont quittée !

Commenter cet article

lilousoleil 25/10/2020 09:25

c'est si beau un chat ! j'envisage d'ne prendre un mais voilà j'ai Neige, chienne de 18 ans qui ne supporte pas le matous. Alors j'attends un peu j'ai encore le temps.
bises

JACQUELINE 21/10/2020 13:03

de l'amour de l'amour à donner!!! J'adore tes récits!
Bises Yvette

Renée 20/10/2020 15:33

Gros chagrin quand l'animal de compagnie s'en va tout animaux confondus mais que de joie aussi et de souvenirs, de tendresse et même parfois de rage, une vie ne suffit pas à tout décrire mais j'aime ton article et si tu en fait d'autres même triste car il en est de ces moments conte nous...Bisous

Bernie 19/10/2020 18:37

Vivant chez 4 chats, et ayant toujours eu un chat à la maison depuis mon enfance, je comprends les larmes quand ils nous quittent... mais gardons en souvenir tous les câlins.

Claudie 19/10/2020 10:13

J'ai eu aussi un chat tout noir, je vivais à cette époque dans un ancien corps de ferme où se trouvait encore des cellules à grain. Il était tombé dedans en faisant l'acrobate heureusement elles étaient vides.
Il a fallu quand même démonter une partie du bas pour le récupérer, heureusement il n'était pas blessé.
J'aime tes histoires de chats, continue.
Bonne semaine.

maîtresse Poupette 19/10/2020 01:24

Bonjour Yvette, Les histoires de chats, on ne s'en lasse pas ! Quand ils ont des habitudes, il est difficile de leur faire changer. Mais je ne comprends pas trop ce qu'ils faisaient dans des bouches d'égout ! Triste pour Titi qui a disparu sans laisser de trace. Plusieurs de mes chats aussi ont disparu de cette façon. Et on se demande toute notre vie ce qu'il leur est arrivé...
Je te souhaite une bonne semaine

claude arlette 19/10/2020 00:20

elles m'ont manqué tes histoires de chat ..
bisous

colettedc 18/10/2020 21:17

Bonsoir Yvette,
Quelle belle histoire ! Joli, le gros Titi ! Moi. qui adore les chats tu peux t'imaginer comme cela peut me plaire ! Tu racontes si bien !!! Merci ! Douce soirée et agréable semaine ! Gros bisous♥

jazzy57 18/10/2020 18:57

Merci Yvette pour cette histoire , j'ai beaucoup aimé . Le squatteur du jardin est semblable à ton Titi , il ne dort pas dans l'appentis en bout de jardin mais vient régulièrement me rendre visite pour la nourriture . Je peux le caresser mais il s'en va rapidement après avoir mangé .
Bonne soirée
Bises

jean-marc 18/10/2020 18:41

En gros c'est le cerbère de la maison.
Il a l'air d'apprécier son nouveau lieu de vie, c'est l'essentiel !

Béa kimcat 18/10/2020 18:25

Merci ma chère Yvette pour ton chat du soir !
Emue par tes histoires de chats.
Oui qu'il était beau ton Titi noir !
Bisous

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog