Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes poésies

  Gabare-Montjean

Il était une fois la Montjeannaise

 

Elle est venue un jour nous raconter,

Tout simplement, une très belle histoire.

L’aventure de quelques mariniers

Amoureux de l’ensorcelante Loire.

 

L’histoire de ses amies, les gabares,

Glissant, doucement sur les flots moirés

Tout en se reflétant dans ce miroir

Attirant comme une nymphe dorée.

 

Débordante de verve, on l’écoutait.

On entendait les puissants colporteurs.

On sentait l’odeur de coque mouillée

Et de voile au passé évocateur.

 

Des noms fous résonnaient à nos oreilles,

Nous laissant ravis et émerveillés.

La toue et la blanche voile au soleil,

La piautre et le sel et les bateliers…

 

Elle se balançait paisiblement,

Chuchotant en souvenir du passé,

Ses vieux gréements rutilants et craquants

Sur ce fleuve où ducs et rois ont vogué.

 

Et puis, un matin, elle est repartie

Raconter plus loin cette belle histoire,

Se faufilant sous les arches vieillies

Des ponts, entre les îles et les boires. 

                                Yvette 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion

  DSC01261

 

Chatounette, l'adorable petite chatte/peste de Patricia

 

 

Rien n'est plus doux,
Rien ne donne à la peau une sensation plus délicate,
Plus raffinée,
Plus rare,
Que la robe tiède et vibrante d'un chat.
(Guy de Maupassant)

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes poésies

 

  - PAYSAGE - CUCCA serge

Serge Cucca, paysage 

 

Harmonie

 

Regarde ! Regarde bien tout ce qui t’entoure.

Avance et respire la vie à pleins poumons.

Ne t’arrête pas. Vois le printemps qui accourt.

Il ne t’attendra pas, fugitive saison.

 

L’air est encor frais. Une odeur d’humus s’exhale,

Apre et suave à la fois. L’hiver est fini.

Ecoute ! Même l’eau du ruisseau qui dévale

A joint des sons cristallins à sa litanie.

 

Entends encore le murmure de la brise

Dans la ramure transparente et chamarrée.

Fascinant, le pinson de trémolos nous grise

Et nous attire vers la tendre fougeraie.

 

Comme la campagne est belle ! Il court un frisson

Sur l’herbe tendre. Les primevères  fragiles

Font des taches de lumière sous les buissons,

Près des violettes enivrantes et graciles.

 

Les chatons des aulnes se balancent, légers,

Comme de fines pendeloques de cristal.

Des nuages délicatement ouvragés

De blanc, coiffent cette pureté sans égal.

 

Il faut tout boire des yeux , ne rien laisser,

Pour ensuite, à la nuit venue, se souvenir,

Fermer les paupières, raviver ce passé,

Présent de la nature qui nous veut ravir .

 

Yvette

Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 

 

 

 

Outils Services Compteurs Générateurs Codes-sources... gratuits pour vos sites

"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 

Découvrez Various!
640_chats_amoureux

 

 


La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.
Vous pouvez arrêter le chant des oiseaux comme pour une simple vidéo

Béjar Passion

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

 

 

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.



Nos amis les animaux.

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog