Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Gouraya algérie

 

 

 

  Gouraya, Messelmoun 39/45

 

 

ESSEBBARA 30 01 09 copie 

 

   

 

         J’ai reçu il y a quelques semaines des photos de mon village Gouraya. Enfin plus spécialement d’un endroit près de Gouraya : Messelmoun qui a connu son heure de gloire pendant la guerre 39/45. Je vais vous livrer un passage de mon livre dans lequel je relate ces moments.

 Et puis j’y joindrai quelques photos prises récemment par mon amie Seg-Yourayenne. A elle je dis un grand MERCI. Merci d’avoir pensé à moi. Dommage que mon livre soit terminé, chaque  photo aurait eu sa place dans mon récit.

   P1010558 messelmoun ruines 23 04 10-copie-1

La ferme Sitgès où avait eu lieu une commémoration ...

 

.... mais au fait, c’était quoi au juste cette commémoration ? On y arrive.

 

La ferme Sitgès est située entre Messelmoun et Gouraya et avait été surnommée la « ferme des Anglais » à cause de deux tombes d’Anglais probablement enterrés tout près. L’armateur Sitgès était à l’origine de l’arrivée d’Espagnols dans le village de Gouraya. En 1942, cette ferme avait abrité une rencontre ultra secrète, qui consistait en l’étude définitive des derniers détails de l’opération «Torch» en vue du débarquement futur des armées alliées en Algérie contre les forces nazies. Opération présidée par le général américain Clark qui avait regroupé des Anglais, des résistants français et aussi des Américains. Et cette rencontre a eu lieu le 22 octobre 1942 près de Gouraya. Le général était arrivé à bord d’un sous-marin Seraph, à 1h30 du matin dans la nuit du 20 au 21. A cette époque la France était dirigée par le Maréchal Pétain.  La ferme, isolée, appartenait à un ami du lieutenant de réserve Queyrat, avocat à Cherchell et était mise à la disposition des résistants. Pour ne pas éveiller les soupçons de la population, il fallait que les chefs puissent opérer en toute sécurité. Une des fenêtres de la ferme devait être allumée afin que du sous-marin, on puisse voir la ferme. A 1h30, quatre kayaks accostent, accolade, moments émouvants. Tout le monde entre dans la ferme, bateaux compris. Arrivée des autres protagonistes. Discussion vers 8h, puis repas et un peu de repos. Mais vers 16h, alerte : la police a été prévenue, et les gendarmes arrivent. Branle-bas de combat, les personnalités françaises déguerpissent et tout le reste se retrouve à la cave après avoir regroupé et caché tous les papiers et cartes d’état-major. Le général américain n’est pas content, il n’apprécie pas du tout : il ne veut pas descendre, il ne veut pas qu’on l’enferme ! En haut, on simule un banquet avec beaucoup de vin et du désordre, ce qui fut accepté. Et enfin vers 3h, retour vers le sous-marin. Mais problème de hauteur de vagues, deux gros brisants à passer. Il valait mieux avoir des barques, et le général américain qui ne voulait pas qu’on le bouscule, qui avait oublié ses lunettes, qui avait froid, finit par donner l’ordre du départ avec les kayaks, sans pantalon et les papiers stockés dans des sacs suspendus à leur cou. Il fallut s’y prendre à plusieurs fois pour que les quatre embarcations réussissent à passer les brisants, et à 5h l’opération fut terminée avec succès. Il fallut inspecter la plage pour que rien ne fût suspect et on découvrit un pantalon, celui du général Clark ! C’était en 1942 et nous étions à Bou-Medfa et je n’avais pas encore six mois. Et voilà pour la ferme Sitgès. A l’heure actuelle, cette ferme a été livrée au vandalisme et complètement dégradée. Mais c’est sans compter quelques âmes vaillantes qui ont décidé de réhabiliter ce lieu. Une stèle avait été dressée à l’entrée de la ferme avec une inscription sur une plaque commémorative : « Ici commence la route de la libération de la France, de l’Europe et du monde du joug nazi ». Le site va être réaménagé de façon à le remettre en valeur.

 

 P1010542 messelmoun tombe anglais 23 04 10-copie-1

P1010541 messelmoun tombe anglais 23 04 10-copie-1 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Une des deux tombes de soldats anglais

   

 P1010547 messelmoun tombe anglais 23 04 10

P1010544 messelmoun tombe anglais 23 04 10

 

 

 L'autre tombe

 

P1010548 messelmoun ruines 23 04 10  

P1010564 messelmoun plage audessous des ruines 23 -copie-1

 

 

 La mer par où était arrivé le sous-marin et la ferme qui a servi de lieu de rencontre

 

 P1010578 messelmoun ruines cache sous terraine 23 -copie-1

  P1010584 messelmoun ruines les arcades Est et cache ss ter

 

  Deux ouvertures de cachettes souterraines

 P1010580 messelmoun ruines les arcades Est

  P1010576 messelmoun ruines les arcades Est-copie-1

 

  Les derniers vestiges des arches de la ferme Sitgès à Messelmoun

 P1010571 messelmoun ruines cour interieure 23 04 10 

P1010561 messelmoun ruines 23 04 10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Ruines de la cour intérieure

P1010591 messelmoun ruines INSCRIPTION SUR LE MON-copie-1 

P1010587 messelmoun monument récent 23 04 10-copie-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monument récent

 

P1010589 messelmoun ruines INSCRIPTION SUR LE MON-copie-1

 

 

 

  Et voilà une page de vie racontée en quelques photos !

Merci encore à toi mon amie, 

tu as réussi à me replonger encore une fois dans mon passé algérien.

 

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion

 

 

le chat joue

 

Que je connais ça!

C'est tout juste s'ils ne sont pas les pattes dans le dos

à nous regarder jouer et compter les points.

C'est navrant!

Publié le par Yvette
Publié dans : #bucolique

 

 

bonne semaine 7

 Les primevères sont parmi les premières fleurs du printemps

 comme les violettes.

D'ailleurs on les trouve souvent ensemble sur le bord des talus.

Dans certaines régions on les nomme aussi "coucou".

Publié le par Yvette
Publié dans : #Expressions françaises

Image29

 

 

Moi je trouve qu'une méduse c'est très joli, vaporeux.

Tant que c'est dans l'eau !!!

Cependant, une fois sur la plage, bouh !!!

Publié le par Yvette
Publié dans : #Les ponts de Nantes

  300px-Nantes pont aristide briand-

 

Le pont Aristide-Briand est l'un des principaux ponts nantais.

Il traverse le bras de la Madeleine, bras de loire situé au nord de l'île de Nantes.

 Il relie l'avenue Jean-Claude Bonduelle et le boulevard du Général de Gaulle.

Pont mixte de trois travées constitué de 6 poutres longitudinales,

 il fut construit de 1962 à 1966.

Le nom d'Aristide Briand rend hommage à celui qui,

 né à Nantes le 28 mars 1862, fut onze fois président du Conseil,

 vingt-trois fois ministre dont dix-huit fois des Affaires étrangères

et reçut en 1926 le Prix Nobel 

avec l'homme politique allemand Gustav Stresemann.

 

Sources Wikipédia

 

Nous habitions sur les bords de la Loire

tout près de ce pont .

 Et notre fille encore dans son landeau

passait sur ce pont matin et soir.

Pas de voiture encore chez nous à l'époque!!

Publié le par Yvette
Publié dans : #Poésie d'auteurs

 

220px-Latin dictionary

 

 

La vie est un grand livre ...

A chaque page délicatement tournée,

C'est un voyage dans le passé.

 

 

La vie est un grand livre ...

 Que le destin a rempli,

 Une page, chaque jour a écrit.

 

 

 

La vie est un grand livre ...

Feuillets jaunis, la trame usée

portent le poids des années.





La vie est un grand livre ...

Qu'un jour on aura fermé,

Devant ceux qu'il faudra quitter,

Seul, leur amour le fera se rouvrir!



Poésie de mon amie Marielle

 

  http://marielle-poesie.over-blog.com/

Publié le par Yvette
Publié dans : #Poésie d'auteurs

 

 ajonc.jpg

Printemps

 

Au temps de Ver qu'un chacun prend plaisance
A écouter la musique accordance
Des oisillons qui par champs, à loisir,
A gergonner prennent joie et plaisir
Voyant les fleurs en verdures croissantes,
Arbres vêtus de feuilles verdoyantes,
Prendre Cérès sa robe jà couverte
Totalement de branche ou herbe verte,
Dame Nature aorner les branchettes
De prunes, noix, cerises et pommettes
Et d'autres biens qui servent de pâture
A toute humaine et fragile facture,

Le Dieu Priape, en jardins cultiveur,
Donnait aux fleurs délicate saveur,
Faisait herbette hors des boutons sortir,
Dont mettent peine amoureux s'assortir
Pour présenter à leurs dames frisquettes
Quand en secret sont dedans leurs chambrettes ;
Pan, le cornu, par forêt umbrifère,
Commençait jà ses maisons à refaire
Par froid hiver et gelée démolies,
Et les avait alors tant embellies
Que chose était par leur grande verdure,
Consolative à toute regardure ;
Les champs étaient verts comme papegay !
De quoi maint homme était joyeux et gai,
Et bien souvent aucun, par sa gaieté,
Lors d'amourette hantait l'aménité
Faisant rondeaux, chansonnette et ballades,
Dames menaient par jardins et feuillades
Et leur donnaient souvent sur le pré vert
Ou une oeillade ou un baiser couvert
Dont ils étaient résolus comme pape ;
Un autre ôtait son manteau ou sa cape
Pour faire sauts et pour bondir en l'air
A cette fin que de lui fît parler.

En ce temps-là, si propre aux amoureux,
Moi qui étais pensif et douloureux
Et qui n'avais du plaisir une goutte
Non plus que ceux que tourmente la goutte,
Vouloir me prit de ma chambre laisser
Pour un petit aller le temps passer
En un vert bois qui près de moi était,
Le plus souvent où personne n'était,
Afin que pusse un mien deuil étranger,
Pour un petit m'ébattre et soulager.

En ce vert bois doncques m'acheminai
Et ci et là, seulet, me promenai
Dessous rameaux et branches verdelettes ;
Me promenant, pensais mille chosettes.

Michel d'Amboise

  

Michel d'Amboise, écuyer, surnommé « l'esclave fortuné » (vers 1502-1547), homme de cour, poète, traducteur et essayiste prolixe.

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog