Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peintres célèbres

 Voilà!

Vous m'aviez demandé si j'allais voir l'exposition de chacun de ces deux grands peintres, c'est fait!

 Rien à dire de plus que c'était: MAGNIFIQUE !

Tous les deux exposent dans la région nantaise,

chacun dans son atelier

 

jean-paul-DSC04822-bis.jpg

 Un tableau de Jean-Paul Barré sur Douélan je pense.

 Moi je suis émerveillée par ses rochers. Eh, oui!

Il expose à Crossac en Brière jusqu'au 19 août. 

 Benoit-Image1-6.jpg

Et un tableau de Benoît Halbert qui lui expose à Sucé sur Erdre jusqu'au 19 Août.

Flamme  et transparence de la  bougie!

Publié le par Yvette
Publié dans : #Poésie d'auteurs

    charles-sprague--le-retour-des-champs.jpg

 Charles Sprague, le retour des champs

Soyez polis avec la terre
... Il faut aussi être poli avec la terre et avec le soleil
il faut les remercier le matin en se réveillant
il faut les remercier
Pour la chaleur
Pour les arbres
Pour les fruits
Pour tout ce qui est bon à manger
Pour tout ce qui est beau à regarder
A toucher
Il faut les remercier
Il ne faut pas les embêter...les critiquer
Ils savent ce qu'ils ont à faire
Le soleil et la terre
Alors il faut les laisser faire
Ou bien ils sont capables de se Fâcher
Et puis après. On est changé
En courge en melon d'eau.
Ou en pierre à briquet et on est bien avancé...
Le soleil est amoureux de la terre
La terre est amoureuse du soleil.

Ça les regarde
C'est leurs affaires
Et quand il y a des éclipses
Il n'est pas prudent ni discret de les regarder
au travers de sales petits morceaux de verre fumé
Ils se disputent
C'est des histoires personnelles
Mieux vaut ne pas s'en mêler
Par ce que si on s'en mêle on risque d'être
Changé en pomme de terre gelée.
Ou en fer à friser.

Le soleil aime la terre.
La terre aime le soleil

C'est comme ça.
Le reste ne nous regarde pas.

La terre aime le soleil.
Et elle tourne
Pour ce faire admirer
Et le soleil la trouve belle
et il brille sur elle,
Et quand il est fatigué
Il va se coucher
Et la lune se lève.
...
Jacques PRÉVERT

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peintres célèbres

 

 

Benoit-Halbert-bis.jpg

 

Quelle finesse chez ce peintre n'est-ce pas?

J'espère pouvoir lui rendre visite sans tarder.

 Ses expositions sont toujours de grande qualité.

 Un peintre de talent

Publié le par Yvette
Publié dans : #Poésie d'auteurs

 

  vincent-van-gogh-champ-de-ble-arles-n-375858-0.jpg

 Vincent Van Gogh Champ de blé.

 

 

 

 

 

Depuis les feux de l'aube aux feux du crépuscule,
Le soleil verse à flots ses torrides rayons ;
On voit pencher la fleur et jaunir les sillons
Voici les jours poudreux de l'âpre canicule.

Le chant des nids a fait place au chant des grillons ;
Un fluide énervant autour de nous circule ;
La nature, qui vit dans chaque animalcule,
Fait frissonner d'émoi tout ce que nous voyons.

Mais quand le boeuf qui broute à l'ombre des grands chênes
Se tourne haletant vers les sources prochaines,
Quel est donc, dites-vous, ce groupe échevelé

Qui frappe les échos de ses chansons rieuses ?
Hélas ! c'est la saison des vacances joyeuses...
Comme il est loin de nous ce beau temps envolé !

Louis-Honoré Frechette (1839/1908)



                     

Bon moi je les attends ces flots de torrides rayons du soleil.

 Ils ne viennent pas vite!

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes poésies

 

DSC04186-bourdaillerie.jpg

 

 

J'ai peint ce tableau il y a une vingtaine  d'années,

 d'après une photo datant de 1962.

Mon mari est né dans cette petite maison.

Elle était encore plus petite à l'époque .

 

Souvenirs 

Tant de beaux souvenirs tournent dans ma mémoire.

Souvenirs d’enfant, souvenirs d’adolescent.

Odeurs et bruits émergent en force le soir

Me renvoyant vers ce passé encor présent.

 

Une petite maison basse aux murs blanchis,

Au faîtage et au toit de tuiles ocre rouge ;

Un jardin pour y cueillir des fleurs et des fruits ;

Un portillon grinçant que seul le vent entrouvre.

 

Les yeux pleins de lumière, je me transporte

Vers cette demeure cinquante ans en arrière,

M’attardant un instant devant la vieille porte

Au joli vitrail octogonal rouge et vert.

 

J’entends encore le carillon de la pendule,

Et le bruit des sabots de mon père dans les allées,

Et les crickets dans le jardin au crépuscule,

Et le doux zézaiement des abeilles zélées.

 

Je souris en me revoyant encore enfant,

Grimpant sur l’échelle ou allongé dans le foin,

Ou galopant derrière un cerceau titubant

Me roulant dans l’herbe sèche avec les copains.

 

Je respire l’été, l’odeur des confitures

Cuisant et caramélisant sur le trépied,

Le parfum de prune à la fine mordorure,

Les fraises, les cerises et le cassissier.

 

L’odeur des crêpes sur la vieille cuisinière,

Ou du pot-au-feu qui rassemblait la famille

Tout autour de la table les soirées d’hiver,

Le bon petit rouget excitant nos papilles.

 

Mélange subtile d’odeurs et de couleurs,

Muguet parfumé, jonquilles et mimosa,

Hortensia, rosier grimpant à multiples fleurs,

Laurier rose, tendre daphné et blanc lilas.

 

Septembre et les vendanges, la vigne et le vin.

Et le cliquetis du clapet dans le pressoir,

Les grappes lourdes chargées de leurs précieux grains,

Et le jus vermeil et sucré si doux à boire.

 

Les effluves du vin nouveau qui bouillonne

Dans les vieux tonnelets de chêne du cellier

Le claquement sourd de la pompe qui résonne,

Et l’eau fraîche du puits pour nous revivifier.

 

La véranda et les géraniums de ma mère,

Et le banc pour s’asseoir à l’abri du soleil,

La chatte et le chien à ses pieds, solidaires.

Une douce quiétude envahit l’atmosphère.

 

Ils sont partis laissant, libre, la place à d’autres,

Mais elle, elle est toujours là, présente et fidèle.

Elle a refait sa vie et elle n’est plus des nôtres,

Mais de mon jardin je veille toujours sur elle.

Michel et Yvette



Nous avons écrit ce poème, Michel et moi, en souvenir de cette petite maison, construite des mains de mon beau-père et qui est toujours vivante mais rénovée.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peintres célèbres
 
 
BREWSTER Anna Richards (1870-1952) marché de biskra
Anna Richards Brewster   Biskra.
Biskra  porte du Désert!!!!
 
 
 
Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots

dico B 16

 

Et Baliverne, vous n'aimez pas?

On en rencontre partout des gens qui disent des balivernes!

 Mais je pense aussi à Ballerine, ce mot est si léger ,

Enfin moins lourd que baleine!

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Poésie d'auteurs

 

 

                 le-choix-de-la-vie logo

 

 

 

 

Paroles Indiennes

 

Qu’est-ce que la vie ?

C’est l’éclat d’une luciole dans la nuit,

C’est le souffle d’un bison en hiver,

C’est la petite ombre qui court dans l’herbe

Et se perd au coucher du soleil.

                            Texte recueilli dans « Carnets de Sagesse »

 

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


 

 
 

Hébergé par Overblog