Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peintres célèbres

 

la-femme-au-chat.jpg

 Entre Sissou et moi, c'est une belle histoire

Renoir--la-femme-au-chat.jpg

 

Ce tableau de Renoir est daté de 1870!

Et se trouve à la National Gallery of Art de Washington.

La jeune fille et le chat paraissent heureux et le peintre a su reproduire l'intimité qui existait entre eux deux.

C'était à l'époque des impressionnistes et Renoir disait:" Qu'un tableau doit d'abord être une chose aimable, joyeuse et joilie. Il y a assez de choses embêtantes dans la vie pour que nous n'en fabriquions pas encore d'autres!"

Publié le par Yvette
Publié dans : #Au-gré-de-mon-jardin

 

DSC05750-bis.jpg

Mon jasmin jaune ou jasmin d'hiver est fleuri.

Le gel ne le dérange pas. Il n'a pas de feuille, il est drôle.

Beau, très beau! Hélas il est inodore.

Je ne sais pas quelle tête il va faire si la neige arrive!

 

DSC05782-bis.jpg 

 

Je ne pensais pas qu'elle arriverait si tôt cette neige.

Alors le pauvre il va être obligé de supporter le froid!

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion

 

DSC02615

 

Dès potron-minet


On désigne aussi plus familièrement le chat par minet et la chatte par minette. Ce terme, attesté dès 1560, provient de mine, nom populaire du chat en gallo-roman. Ce mot est à l’origine de l’expression dès potron-minet, qui signifie « de bon matin ». D’après le Littré, il s’agirait d’une déformation de paître au minet, c’est-à-dire du moment où le chat, qui se lève tôt, va chercher son paître : sa pâture, sa nourriture… Cette explication doit sans doute à la pudeur de cet auteur du XIXe siècle: selon Claude Duneton, cette expression provient de poitron-jacquet, jacquet désignant un écureuil (animal matinal marchant la queue levée) et poitron désignant le postérieur. Dès potron-minet signifie donc : « à l’heure où l’on voit le derrière du chat ». Quant au « minet » ou à la « minette » qui « fait des mines », lorsque ce terme est appliqué à l’être humain, c’est un jeune homme ou une jeune fille qui s’efforce de plaire et se préoccupe beaucoup de son apparence.
(source: wikipédia)

Publié le par Yvette
Publié dans : #La Loire
 
 
Petit diaporama sur le bords de la Sèvre près de Nantes     
Publié le par Yvette
Publié dans : #Histoires de chiens

 

chien_ronge_os.gif 

 

Question d’entraide !

 

Rien ne vaut l’expérience !

Notre première chienne a été Dyane, ensuite Prisca et puis Anka.

Nous avions l’habitude de leur donner en gâterie des petits os en peau de buffle. Mais il faut avoir une bonne dentition pour mâcher ce genre de chose. Quand Prisca, qui était très jeune, a voulu goûter ces bâtonnets, ils étaient trop durs pour sa jeune mâchoire.

Nous avons eu l’idée de les faire entamer par notre Mémère (Dyane) puis de les passer à Prisca, et cela a bien fonctionné. Par la suite notre vieille chienne n’ayant à son tour pas assez de force pour entamer ce produit trop résistant, c’est Prisca qui s’est portée volontaire.

Et le même phénomène s’est reproduit entre Prisca et Anka. Je trouve cette entraide formidable.

Et toujours dans les gâteries, nos chiennes avaient l’habitude de nettoyer le fond généreux de nos pots de yaourt. Là encore, l’expérience est un facteur important. Les anciennes nettoyaient consciencieusement le pot sans le déchiqueter. Les jeunes, de tempérament plus brouillon, ne réussissaient qu’à nous rendre une masse de plastique broyée, sale et collante.

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion

 



chat23


chat24

Le chat et le miroir

Philosophes hardis, qui passez votre vie
à vouloir expliquer ce qu'on n'explique pas,
Daignez écouter, je vous prie,
Ce trait du plus sage des chats.
Sur une table de toilette
Ce chat aperçut un miroir ;
Il y saute, regarde, et d'abord pense voir
Un de ses frères qui le guette.
Notre chat veut le joindre, il se trouve arrêté.
Surpris, il juge alors la glace transparente,
Et passe de l'autre côté,
Ne trouve rien, revient, et le chat se présente.
Il réfléchit un peu : de peur que l'animal,
Tandis qu'il fait le tour, ne sorte,
Sur le haut du miroir il se met à cheval,
Deux pattes par ici, deux par là ; de la sorte
Partout il pourra le saisir.
Alors, croyant bien le tenir,
Doucement vers la glace il incline la tête,
Aperçoit une oreille, et puis deux... à l'instant,
à droite, à gauche il va jetant
Sa griffe qu'il tient toute prête :
Mais il perd l'équilibre, il tombe et n'a rien pris.
Alors, sans davantage attendre,
Sans chercher plus longtemps ce qu'il ne peut
Comprendre,
Il laisse le miroir et retourne aux souris :
Que m'importe, dit-il, de percer ce mystère ?
Une chose que notre esprit,
Après un long travail, n'entend ni ne saisit,
Ne nous est jamais nécessaire.
(Florian)

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion
 
 
 
Patapon avait grand faim ce jour-là
Il n'a pas attendu que je lui mette son assiette.
Il s'est servi tout seul
Pas mal, non?
Je pense que je vais proposer cette vidéo au fabricant!!
Vous ne pensez pas que ce serait une bonne idée?
Patapon Super-Star!
Publié le par Yvette
Publié dans : #Les arbres

 

  DSC04409-bis.jpg

 

 

"Plante un arbre, plante un arbre
Ne laisse pas mourir la terre des enfants
Plante un arbre, plante un arbre
Réveille-toi tant qu'il est temps!"

Théo Mertens

 

Ces trois arbres: un bouleau, un érable et un tilleul, ont été plantés par nous. Le terrain était presque nu: un seul gros chêne, nous lui avons donné plein de compagnons, (noisetiers, châtaigniers, eucalyptus,  résineux, aulnes, frênes  et plein plein d'autres), ainsi il se sent moins seul ce centenaire. C'est notre fille qui en a la charge maintenant et elle prend son rôle très au sérieux, à ma grande joie. Je tiens cela de mon père à la seule différence que lui il greffait des arbres fruitiers, car il était gourmand et que moi les fruits... bof! Alors j'ai choisi les arbres de nos campagnes et forêts.

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Gouraya algérie

 

L-allee-de-palmiers-prise-du-Bordj.jpg

 Cette photo est prise du bordj,

 l'église se trouvant derrière nous.

Tout au bout de l'allée de palmiers:

la gendarmerie avec le grand portail,

c'est là que j'ai passé 6 ans de mon enfance.

Et derrière : Ma montagne.

 Les palmiers ont grandi.

 La montagne est habitée.

Photo empruntée à Iyourayenne...Gouraya (Facebook)

 

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


 

 
 

Hébergé par Overblog