Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #oiseaux

Dans le jardin devant notre maison, il y a tous les jours: un papa merle, une maman merle, un rouge gorge et  un moineau

Mais je me pose une question:  Est-ce que ce sont les mêmes que ceux de l'année dernière? et de l'année d'avant car j'avais un groupe identique.

Et de plus ils ne sont pas farouches, ils me laissent les filmer au travers de la vitre. Ils me voient bien pourtant!

Et ils arrivent tous les quatre ensemble, c'est étonnant.

Ils savent que la nourriture est fraîche!

Publié le par Yvette
Publié dans : #violence, #Plaisir des mots
Violence

Lorsque que l'art entre dans une maison, la violence en sort. Fernando Botéro

L'homme n'est qu'un animal à demi-dompté, qui pendant des générations a gouverné les autres par la fourberie, la cruauté et la violence. Charlie Chaplin

Il n'appartient à aucune religion de faire violence à une autre; un culte doit être embrassé par conviction et non par violence . Tertullien.

 

 

 

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Noël
Image Zézette

Image Zézette

Je vous souhaite à tous

une bonne journée de Noël

si possible  en bonne santé

et en famille!

 

Yvette

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Noël

Bonnes fêtes de fin d'année à vous tous, mes chers amis.

 

Merci pour tous vos commentaires!

 

Retrouvons-nous tous en 2015, en bonne santé!

Bonnes Fêtes de fin d' Année
Publié le par Yvette
Publié dans : #Poésie d'auteurs
La naissance de Vénus, Sandro Botticeli

La naissance de Vénus, Sandro Botticeli

Le coquillage au bord de la mer.

(À une jeune étrangère.)

Quand tes beaux pieds distraits errent, ô jeune fille,
Sur ce sable mouillé, frange d'or de la mer,
Baisse-toi, mon amour, vers la blonde coquille
Que Vénus fait, dit-on, polir au flot amer.

L'écrin de l'Océan n'en a point de pareille ;
Les roses de ta joue ont peine à l'égaler ;
Et quand de sa voluté on approche l'oreille,
On entend mille voix qu'on ne peut démêler.

Tantôt c'est la tempête avec ses lourdes vagues,
Qui viennent en tonnant se briser sur tes pas ;
Tantôt c'est la forêt avec ses frissons vagues ;
Tantôt ce sont des voix qui chuchotent tout bas.

Oh ! ne dirais-tu pas, à ce confus murmure
Que rend le coquillage aux lèvres de carmin,
Un écho merveilleux où l'immense nature
Résume tous ses bruits dans le creux de ta main ?

Emporte-la, mon ange ! Et quand ton esprit joue
Avec lui-même, oisif, pour charmer tes ennuis,
Sur ce bijou des mers penche en riant ta joue,
Et, fermant tes beaux yeux, recueilles-en les bruits.

Si, dans ces mille accents dont sa conque fourmille,
Il en est un plus doux qui vienne te frapper,
Et qui s'élève à peine aux bords de la coquille,
Comme un aveu d'amour qui n'ose s'échapper ;

S'il a pour ta candeur des terreurs et des charmes ;
S'il renaît en mourant presque éternellement ;
S'il semble au fond d'un cœur rouler avec des larmes ;
S'il tient de l'espérance et du gémissement…

Ne te consume pas à chercher ce mystère !
Ce mélodieux souffle, ô mon ange, c'est moi !
Quel bruit plus éternel et plus doux sur la terre,
Qu'un écho de mon cœur qui m'entretient de toi ?



Alphonse de Lamartine.

Publié le par Yvette
Publié dans : #soleil, #bucolique, #Automne
Rayons de soleil .
Rayons de soleil .
Rayons de soleil .

En ce matin de fin d'automne qu'il est beau ce rayon de soleil furtif!

Car il ne dure pas longtemps , hélas, les toits des maisons le cachent de ma vue.

Il faut sauter vite fait sur l'APN, pour saisir cet instant de volupté!

Publié le par Yvette
Publié dans : #divers, #Plaisir des mots
La maladie!

La poésie est une maladie du cerveau a dit Alfred de Vigny

Ouh là là, une bonne maladie alors....

 

La cruauté est comme une maladie, ça s'attrape! Claire Martin

Hum ! il y a des maladies qui ne sont pas contagieuses heureusement!

 

Tout passe: le temps, les gens, les mots, la peur. L'oubli est une maladie grave . Dominique Muller.

Surtout si elle a pour nom Alzheimer.

Il y a aussi des maladies dont on ne donne pas le nom sauf

celui-ci: Longue maladie!

 

 

La maladie!
Publié le par Yvette
Publié dans : #arbre, #bucolique
Prière pour un arbre!

Prière

Ecoute, bûcheron, arrête un peu le bras;
Ce ne sont pas des bois que tu jettes à bas;
Ne vois-tu pas le sang lequel dégoutte à force
Des nymphes qui vivaient dessous la dure écorce ?
Sacrilège meurtrier, si on pend un voleur
Pour piller un butin de bien peu de valeur,
Combien de feux, de fers, de morts et de détresses
Mérites-tu, méchant, pour tuer nos déesses ?
Forêt, haute maison des oiseaux bocagers !
Plus le cerf solitaire et les chevreuils légers
Ne paîtront sous ton ombre, et ta verte crinière
Plus du soleil d'été ne rompra la lumière.
Plus l'amoureux pasteur sur un tronc adossé,
Enflant son flageolet à quatre trous percé,
Son mâtin à ses pieds, à son flanc la houlette,
Ne dira plus l'ardeur de sa belle Janette
Tout deviendra muet, Echo sera sans voix ;
Tu deviendras campagne, et en lieu de tes bois
Dont l'ombrage incertain lentement se remue,
Tu sentiras le soc, le coutre et la charrue ;
Tu perdras le silence, et haletants d'effroi
Ni satyres ni Pans ne viendront plus chez toi.

Pierre de Ronsard

 Je ne supporte pas que l'on tue un arbre et pourtant d'où je suis assise à prendre mon petit-déjeuner, tous les matins mon regard est attiré par la cime d'un gros chêne et celle d'un frêne. Je suis les saisons avec eux, je vois les pies et les corbeaux, je vois les branches secouées par le vent et le soleil se lever derrière elles. Mais hier j'ai vu une pelleteuse arriver, le terrain est très grand, le seul non construit. Je pressens un carnage. Il y a de quoi faire un lotissement et il ne vont pas se priver. Si seulement ces gens pouvaient lire ce poème!!!

Je vous laisse regarder la toute petite vidéo plus bas, et vous verrez ce que je vais perdre!

Voyez ce que je vais perdre!

Publié le par Yvette
Publié dans : #bucolique, #autone
L'automne est revenu

L’automne est revenu,

 

 

L’automne est revenu,

L’avez-vous reconnu ?

Quelle belle saison !

Parfois triste, dit-on !

Avec elle la pluie !

Les beaux jours sont finis.

 

Mais pluie jaune de feuilles,

Grappes rouges qu’on cueille,

Marrons chauds dans la cendre,

Et bûches qu’on va fendre.

L’automne est revenu,

Hiver bientôt en vue !

 

Yvette

 
 

 

Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 

 

 

 

Outils Services Compteurs Générateurs Codes-sources... gratuits pour vos sites

"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 

Découvrez Various!
640_chats_amoureux

 

 


La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.
Vous pouvez arrêter le chant des oiseaux comme pour une simple vidéo

Béjar Passion

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

 

 

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.



Nos amis les animaux.

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog