Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Poésie d'auteurs, #M Carème, #Fête des mères
Pour ma mère! Maurice Carème

Pour ma mère

 

Il y a plus de fleurs
Pour ma mère, en mon coeur,
Que dans tous les vergers ;
Plus de merles rieurs
Pour ma mère, en mon coeur,
Que dans le monde entier ;
Et bien plus de baisers
Pour ma mère, en mon coeur,
Qu'on en pourrait donner.

 

Maurice Carême

Publié le par Yvette
Publié dans : #Expressions françaises, #Plaisir des mots, #jardin nature, #pâquerettes
Au ras des pâquerettes.

Les pâquerettes survivant très bien aux tontes répétées même très rases dans un gazon, où elles sont particulièrement visibles, elles ont donné lieu à l'expression « au ras des pâquerettes » signifiant « au ras du sol » et, métaphoriquement, « sans intelligence ». Wikipédia

D'un niveau peu élevé, terre-à-terre dans son sens propre. Désolant, minable dans son sens figuré.

  "Au ras des pâquerettes" signifie physiquement très bas, la pâquerette étant une petite fleur. Mais très vite, un sens figuré voit le jour. La langue française a tendance à se servir des métaphores de la hauteur pour parler de choses de qualité. Ainsi, une chose importante et de bon niveau sera "haute" à l'inverse de quelque chose de médiocre qui sera "basse". Le XVIe commence à évoquer cette expression "ras terre avec les pâquerettes" puis elle est reprise au XVIIIe avec "à ras de terre avec les pâquerettes". Petit à petit, "de terre avec" est supprimé. L'image de la pâquerette est conservée pour son caractère médiocre, banal.

Source: l'internaute

Publié le par Yvette
Publié dans : #chats, #Mes chats d'occasion, #couffin
Sissou et son couffin!
Sissou et son couffin!

Coucou les amis! Vous allez bien?

Ca faisait longtemps que je n'étais passé vous voir.

Trop d'occupations!

Ma maîtresse va vous dire que je passe mon temps à dormir,

il ne faut pas l'écouter.

Il faut dire qu'elle a un peu raison

et en plus regardez ce qu'elle vient de trouver dans un vide-grenier,

Un couffin de poupée, juste pour moi.

 Quand-même elle m'incite à la paresse.

Elle m'a dit qu'il était destiné à Théo mais moi quand je l'ai vu,

j'ai sauté dedans et je l'ai gardé.

La couleur me va bien, vous ne trouvez pas?

Publié le par Yvette
Publié dans : #Animaux, #moineaux, #jardins nature
D'après ce que j'ai lu , nous aurions affaire ici à une maman Moineau

D'après ce que j'ai lu , nous aurions affaire ici à une maman Moineau

Je ne sais pas comment je m''y prends mais je n'arrive pas à prendre un moineau en photo, ça bouge sans cesse, et gris sur fond gris, ça ne marche pas.

Sur la photo du haut, je pense que nous avons une femelle moineau. J'ai trois couples qui viennent déjeuner, et parmi les six moineaux il y en a trois qui sont plus pâles et qui ont l'œil maquillé, normal si ce sont des filles.

Dans la vidéo du bas prise derrière les vitres de la fenêtre, on doit avoir affaire à trois mâles

Voici ce que j'ai pu récupérer sur le net, mais moi je ne garantis rien, n'y connaissant rien en matière de plumeux!

Le plumage du Moineau domestique est principalement coloré en nuances de gris et de brun. Le dimorphisme sexuel est très marqué, notamment durant la saison de reproduction, les femelles et les jeunes étant de couleur beige-chamois, et le mâle arborant des couleurs au contraste plus marqué, notamment au niveau de la tête

Le bec des femelles est brun clair, tout comme les pattes. Le sommet de la tête est brun grisâtre et l'œil est surmonté d'un sourcil gris chamoisé wikipédia

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes poésies
Proésia

Proésia.

 

Je ne sais pas!

 

Je ne sais pas écrire

Comme tous ces poètes.

Je ne sais pas décrire,

Ce qui emplit ma tête !

 

Je ne sais pas chanter

La joie ni la passion.

Je ne sais pas conter

Et j’en fais confession.

    

L’affectif je ne sais,

Comme mes états d’âme,

Ni confier ni tracer.

Il me faudrait la trame.

 

Mais je sais griffonner,

Barbouiller, gribouiller,

Quelques vers composer,

A la suite, et rimer.

 

Romanesque je suis,

Et je le resterai.

Sensible je le suis

Et ne contesterai.

 

Tant que mes yeux verront,

Nature je peindrai

Garderai l’aviron

Et prose j’écrirai.

 

         Yvette

Publié le par Yvette
Publié dans : #La Loire, #prose

 

 

DSC04461-bis.jpg

 

En longeant la Loire.

Le soleil de printemps se frayait un chemin à travers le feuillage encore timide, tendre et transparent qui ombrageait la rive de ce fleuve millénaire. Le ciel à peine chargé de nuages blancs, ce ciel ligérien que mon imagination se plaît à transformer au gré de mes pensées,  se reflétait sur l’eau scintillante qui nous renvoyait la lumière en mille prismes irisés.

 Des taches plus claires formaient un damier éblouissant sur l’herbe vigoureuse et verte de la vaste prairie formant une île au milieu de la rivière. Les peupliers fiers aux jeunes pousses tremblantes qui longeaient le sentier, hochaient la tête sur mon passage. 

 Ca et là un héron cendré, une poule d’eau nerveuse, un canard  clapotant faisaient vibrer l’atmosphère. 

 J’ouvre tout grand les bras, j’inspire goulument cette odeur de large.

 L’océan n’est pas loin !

Yvette

 

 

 

 

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #chats, #Mes chats d'occasion

L'as du marquage c'est Patapon (le noir)

 

J’ai puisé un peu partout sur le net pour cet article qui pourrait être très long si on voulait.

Pourquoi et comment le chat marque-t-il son territoire?

 

Le chat est un animal très attaché à son territoire. Afin de le préserver de l'intrusion par des indésirables, le chat marque sa propriété en déposant son odeur de différentes manières.

OK , ça, nous en avons tous fait l’expérience et bien souvent à nos dépens.

L'odorat est très important chez le chat : il a un rôle déterminant pour identifier et inspecter les substances, que ce soit à des fins alimentaires ou sexuelles. Le nez est utilisé pour recevoir d'importants signaux dans le milieu social du félin, qui sont émis surtout à travers l'urine et les sécrétions cutanées. 

Qu’ils sont mignons nos petits quand ils agissent ainsi ! On voudrait les envoyer au diable. Continuons.

 

Le marquage à l'urine

Marquer son territoire à l’urine est une pratique commune aux mâles non castrés mais aussi à certaines femelles, en particulier au moment des chaleurs. La fréquence augmente en fonction des variations hormonales, qui se produisent durant la saison des accouplements.

Cette pratique est bien plus rare (oh ! là, ça je n’en suis pas si sûre !) chez les chats stérilisés  des deux sexes. Pour marquer le territoire, le chat s’approche d’une surface verticale (troncs d’arbre, édifices, automobiles, fauteuils, huisseries de portes, etc.), piétine le sol avec ses pattes arrière, agite la pointe de sa queue et lâche un petit jet d’urine. Certains sujets se blottissent et aspergent de la même manière les surfaces horizontales.

Les chats ne sont pas simplement en train d’accomplir un acte purement physiologique, ils envoient également un message odorant qui transmet différentes informations : il avertit notamment les éventuels envahisseurs sur son territoire et « informe » de sa disponibilité à l’accouplement. Les chats ne défendent, en général, qu’un tout petit territoire domestique ; le marquage signale avant tout sa zone d’influence et inhibe le comportement sexuel des autres jeunes étalons.

Les griffades du chat

Les chats peuvent marquer leur territoire en laissant leur empreinte sur les objets situés dans les zones où ils passent la plupart du temps, en les griffant ou, comme on dit communément et de manière impropre, « en se faisant les griffes », et en les imprégnant de leur odeur sécrétée par les glandes situées sur les pattes.

Outre le fait d’être bien visibles, les griffures constituent une sorte de « signature » olfactive, qui communique aux autres chats des informations sur son auteur et sur ses intentions.

À l’extérieur, les cibles favorites sont les arbres à l’écorce souple ; à la maison, il s’agit des divans, des pieds de fauteuil, des enceintes de la chaine hi-fi, des coins de meubles.

Chez moi ce sont des rectangles de moquette que je laisse un peu partout et ils adorent. La plaquette de carton ondulé, ils ne s’en servent pas pour les griffes mais pour leur museau, allez comprendre !

 

 

Les sécrétions anales

On sait que les chats recouvrent méticuleusement leurs fèces ; mais les odeurs de la zone périanale restent un instrument de communication. Deux chats ne se connaissant pas tournent un certain temps l’un autour de l’autre pour se sentir et ainsi « faire les présentations ». Si les chats ne sont pas trop récalcitrants, ils se « renifleront » la zone périanale.

Mon Patapon qui est le plus dominant de ma bande, ne recouvre jamais ses « crottes ». Si avec ça, on n’a pas compris !

Les sécrétions cutanées

Le frottement

Le frottement de certaines parties du corps est le troisième type de marquage. Ainsi, les joues et la base de la queue peuvent secréter une odeur similaire à celle déposée lors des griffades. Ce comportement de marquage est souvent observé lorsque le chat est satisfait et détendu. C'est pourquoi le chat frotte son museau contre nos jambes ou contre les meubles.

Lorsqu’il se promène sur son territoire, et qu'il retrouve ses marques olfactives, cela a un effet rassurant et apaisant pour lui. L'absence de ses marques ou la rencontre de la marque olfactive d'un autre chat crée chez lui une instabilité émotionnelle voire une anxiété qu'aucun signe extérieur ne laisse supposer. Il procède alors à un marquage exacerbé (par jets d'urines ou par griffades) qui devient un comportement gênant pour le maître.

Frotter sa tête contre un objet ou une personne peut être une forme de communication olfactive, car en se frottant sur l’objet en question, le chat dépose des sécrétions laissées par les glandes situées sur son museau.

Quand un chat s’entortille autour du pied d’un siège ou d’une personne, il les imprègne de certaines odeurs, laissées cette fois par des glandes situées sur la queue (les mêmes glandes concernées par le syndrome de « la queue de l’étalon », une forme de dermatite).

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Expressions françaises, #Plaisir des mots, #jardin nature
Se faire du mouron.

Du mouron il y en a dans les champs et j'ai toujours entendu dire qu'il ne fallait pas que les vaches en mangent car c'était mauvais pour le lait. Est-ce vrai?

Pour l'expression : se faire du mouron voici ce qu'en dit Expressio.

 Il s'agit d'une plante répandue dans les régions tempérées d'Europe où elle pousse en grosses touffes abondantes. C'est de ces touffes qu'est née la métaphore argotique qui, au XVIIIe siècle, désigne aussi bien les cheveux qu'une touffe de poils. En se basant sur cette acception et en faisant l'impasse sur le petit détail de la couleur, se faire du mouron est donc bien identique à « se faire des cheveux ». Et si cette forme de la locution est arrivée assez tardivement, on trouve déjà en 1768, selon le DHLF (Lien externe), l'expression imagée ne plus avoir du mouron sur la cage pour dire « être chauve ».

source: Expressio

Je ne connaissais pas l'expression: ne plus avoir de mouron sur la cage!!

Publié le par Yvette
Publié dans : #jardins nature, #bucolique
De belles promesses dans mon jardin!

Les hortensias devraient être plus beaux cette année que l'année dernière.

De belles promesses dans mon jardin!

Le Pyracantha, lui va pouvoir prendre ses aises cette année.

De belles promesses dans mon jardin!

Des fraisiers en bac! Eh! bien, les limaces microscopiques ont déjà commencé leurs dégâts

De belles promesses dans mon jardin!

Quant aux framboisiers, il va falloir que je libère le congélateur, je fournis plusieurs maisons.

De belles promesses dans mon jardin!

Le Yucca filamenteux avait eu des misères depuis plusieurs années (la neige l'avait cassé) et le voilà prêt à refleurir, je l'attends , je le surveille!

Publié le par Yvette
Publié dans : #chats, #odeurs, #Mes chats d'occasion
Qui est venu se frotter à ma maîtresse? demande Patapon

Qui est venu se frotter à ma maîtresse? demande Patapon

     Sur la photo à droite de mon blog, Sissou est dans mes bras et me "renifle"

il adore ça!

Bien que ce sens occupe la troisième place après la vue et l’ouïe, l’odorat est indispensable au chat pour lui permettre de communiquer avec ses semblables, sélectionner les odeurs et distinguer les mélanges chimiques les plus complexes.

Perception fine des odeurs

La truffe du chat est riche en glandes particulières (glandes de Bowman) – ressemblant beaucoup à nos glandes sudoripares – qui ne s’activent et ne produisent de sécrétions qu’en cas de nécessité. C’est là l’explication du nez sec ou humide – qui ne dépend pas de l’état de santé, mais de l’intérêt olfactif que le chat porte à son environnement. Si le chat a faim ou s’il est en état d’alerte, la truffe s’humidifie ; en revanche, le nez reste sec en phase de digestion ou de repos car il n’a pas besoin de fonctionner à plein régime

Un chat perçoit les odeurs 50 à 70 fois mieux que nous. Cela est dû tout d’abord à l’activation des glandes de Bowman qui, en sécrétant une substance particulière capable de dissoudre les particules de n’importe quel effluve, permettent aux terminaisons olfactives une évaluation approfondie, ainsi qu’à l’organe voméronasal, situé à l’intérieur du canal nasopalatin, qui permet au chat de sentir des stimuli odorants imperceptibles pour l’homme.

Source: Wamiz

Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 

 

 

 

Outils Services Compteurs Générateurs Codes-sources... gratuits pour vos sites

"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 

Découvrez Various!
640_chats_amoureux

 

 


La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.
Vous pouvez arrêter le chant des oiseaux comme pour une simple vidéo

Béjar Passion

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

 

 

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.



Nos amis les animaux.

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog