Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Voeux
BONNE ANNEE 2019

MERCI ZEZETTE POUR CE GIF.

 

Je vous souhaite à tous une

Bonne Année 2019.

et pour beaucoup , 

qu'elle soit  meilleure que la précédente.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Corot
Corot chez Lady Marianne , le tableau du samedi

Corot savait regarder la nature. Et l'article suivant explique très bien comment il réalisait ses oeuvres . Ses arbres étaient magnifiques

 

J-B. Corot. Forêt de Fontainebleau (1846). Huile sur toile, 90,2 × 128,8 cm, Museum of Fine Arts, Boston. « Corot réalise cette peinture à partir d’esquisses prises dans la forêt de Fontainebleau, au sud de Paris, où il avait travaillé depuis les années 1820. L’artiste retravaille ses croquis dans une composition soigneusement structurée, avec les horizontales du premier plan et de l’arrière-plan pondérées par les verticales des arbres, les vaches étant positionnées pour marquer la profondeur de l’espace. L’acceptation de ce tableau au Salon de 1846 constitue cependant un évènement marquant dans l’histoire de la peinture de paysage française car il représente un site ordinaire et familier, facilement reconnu, sans le prétexte d’un sujet humain noble. » (Notice Museum of Fine Arts, Boston)

Source: rivagedebohème

Cet article est édité dans la communauté:

Le tableau du samedi de lady Marianne

Publié le par Yvette
Publié dans : #Lever de soleil
Ce matin
Ce matin
Ce matin

Ce matin, j'ai été éblouie par ce lever de soleil, il est 9h37 et derrière les arbres le ciel est encore en feu, quel magnifique spectacle.

La pelouse est blanche, encore une multitude de photos à prendre si je mets mes bottes et mon manteau !!

Publié le par Yvette
Publié dans : #chats, #Sissou, #J'aime les chats

C'était un amour de chat!

Je ne trouve pas de qualificatif quand je parle lui. Trouvé dans cette commune même par mes petits-enfants, perdu dans un square près de chez leur père.

C'était la joie car c'était pendant les vacances d'été.

 Le problème fut que les vacances finies, le petit loupiot s'ennuyait dans la maison et faisait des bêtises. Donc Mamie (moi !) a dit: je le prends.

 Et il est arrivé chez nous parmi une famille nombreuse de greffiers dont il fut le douzième. Mais petit chat, sûr de lui,  ne voulait pas être materné par les mamans chats de la maison. Indépendant! il avait déjà 5 mois environs

 Il était le seul à sortir de notre jardin. J'étais inquiète quand je ne le voyais pas.

 Mais il rentrait tous les soirs, au sifflet. Pendant dix sept ans que je l'ai chouchouté, il n'a pas dormi une nuit dehors. A la tombée de la nuit je le sifflais en haut sur la terrasse pour que ça porte plus loin, tous les voisins savaient que mon Sissou était en vadrouille mais il arrivait aussitôt , sauf en été quand certains WE il y avait un barbecue en marche. Alors j'attendais, toujours inquiète.

 Il suffit de regarder les photos pour voir qu'il se portait bien, un peu trop dodu.

Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!

Et puis il a fallu déménager. Les premiers jours il était sur ses gardes avec sa copine Féline et petit a petit il a pris de l'assurance, trop même car il s'est fatigué. Il allait sur ses 18 ans ans et pensait pouvoir retrouver sa jeunesse mais moi je pense que cela a été trop pour lui, j'avais beau le rentrer dans les bras mais l'appel de la nature ....

Sur les photos du haut c'était son ancien territoire.

Sur celle du bas c'est où il est revenu finir sa vie et on voit bien qu'il avait "bonne mine". Cela a été rapide; en un peu plus d'un mois il a faibli de plus en plus, son seul plaisir étant de sortir pour aller boire de l'eau de pluie.

Les derniers jours, je me suis occupée de lui comme un enfant. Dès que je disparaissais de son champ de vision, il m'appelait! Mais à la fin il tombait, ne pouvait plus manger qu'à la seringue. Et on sentait que c'était la fin.

Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!

Il a fallu prendre une décision, je ne pouvais pas le garder toujours dans mes bras. Dès qu'il ne sentait plus mes mains sur lui, il paniquait. Il a été adorable jusqu'à la fin.

Il va beaucoup me manquer, on ne peut pas effacer autant d'années de complicité.

Je vous remercie pour vos marques de sympathie et surtout Nicole (Difinimi) qui a fait, elle aussi, un article sur mon amour de chat.

 

Cet article est édité dans la communauté:

j'aime les chats

Publié le par Yvette
Publié dans : #Noël, #Défi d'Evy
Noël chez Evy
Noël chez Evy
Noël chez Evy

Gifs animés empruntés au blog de : Fantazia

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Publié le par Yvette
Publié dans : #lundi soleil, #Bernieshoot, #chats, #Bonheur
Lundi Bonheur chez Bernieshoot
Lundi Bonheur chez Bernieshoot
Lundi Bonheur chez Bernieshoot

Pour moi le bonheur c'est d'être entourée de petits êtres qui sont heureux et qui nous communiquent leur calme, leur félicité.

En haut mon Sissou , au milieu Chatounette, une des chattes de ma fille et en Bas Mitou qui n'a que 3 pattes.

Bonne semaine à tous!

Cet article est édité dans la communauté:

Flowerpower Bernieshoot lundi soleil

Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Corot, #Ville d'Avray
Corot chez Lady Marianne, le tableau du samedi

Les étangs à Ville d'Avray par Camille Corot.

La photo du tableau est un peu sombre mais je n'ai pas voulu l'éclaircir. L'endroit est très boisé et l'étang ressort davantage.

Toujours cette finesse dans le feuillage. Pas de point  rouge (bonnet) pour attirer le regard vers le personnage mais un foulard jaune d'or, très lumineux. J'aime beaucoup.

 

-Baptiste Camille Corot

Le père de Camille Corot acheta une demeure à Ville- d'Avray aux abords des Etangs en 1817. La famille s'y rendait à la belle saison du samedi au dimanche. Camille occupait une petite chambre très modeste ayant vue sur l'Étang Neuf.
Séduit par le cadre, Camille Corot passait de longues heures au bord des étangs rangeant son matériel dans une cabane en bois située sous un saule pleureur au bord du vieil étang.

De très nombreux tableaux du site, dans les musées du monde entier, consacrent son talent et ont fait connaître les charmes des étangs de Ville-d'Avray.

Sources: Ville d'Avray

Cet article est édité dans la communauté:

Le tableau du samedi de lady Marianne

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #neige,, #broouiilard
Défi de la plume d'Evy 191

L’hiver est là !

Le bel été est bien parti avec ses douceurs

 Et ses journées ensoleillées.

Arrivent les matins de brumes,

 Avec leurs nues furtives et opaques,

 Enveloppant tout sur leurs passages.

Dans le jardin le paysage s’est évaporé,

Au profit   d’une sorte de fantasmagorie,

 Nous obligeant à avancer au jugé.

 La mante vaporeuse nous enveloppe,

 Il faut faire marcher ses souvenirs.

Tout est embrouillé, il faut  avancer à tâtons,

 Eviter les rondins de bois que l’on a mis à sécher pour l’hiver.

L’étang finit par apparaître luisant

 Sous un voile en mouvement épais et floconneux.

 Le bas des troncs des aulnes, des bouleaux

 Et des saules forment des spectres,

Emmitouflés dans les joncs courbés vers l’eau.

Dans le ciel de cendre gris-rose un semblant d’éclaircie

 Nous fait discerner un disque confus,

 Blanc, auréolé de mauve.

La campagne est saturée d’humidité,

 Les pieds s’enfoncent dans l’herbe couchée et mouillée.

 La terre bien drainée commence à engranger

Ses secrets mystérieux dans ses profondeurs.

Pas encore de poudre de fée,

elle arrivera en catimini!

C’est l’hiver qui commence dans sa monotonie.

 

Yvette

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Corot
Corot chez Lady Marianne, le tableau du samedi

J'ai peu de renseignements sur ce tableau, je l'ai trouvé sur le net, rien dans mes livres. Il aurait été peint en 1871 d'un format  de 105 cm sur 74, 6 cm.

Pourtant quelle merveille! Une très jeune fille à la cueillette de fleurs en été. Un fond de paysage comme Corot sait si bien les faire. Tout est légèreté. Le personnage, les habits et le fond avec des arbres et si on regarde bien peut-être en arrière plan  une rivière ou un plan d'eau.

 

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #Noël

Aimer à donner, c'est la marque d'un bon cœur et d'une âme noble. Un grand cœur reçoit de petits présents d'une main, et en fait de grands de l'autre.
Citation de Jean Baptiste Blanchard

Cher Père Noël.

Tu sais que ça fait cinq mois que j’ai quitté ma maison ! Que le temps passe vite ! Et que j’en ai marre parce que les travaux ne sont pas encore finis ici côté électricité. Je savais que ça traînerait jusqu’à la fin de l’année, je ne me trompais pas. Alors, tiens, voilà un cadeau que tu pourrais me faire ! Secouer un peu tous ces gens qui pensent que la Mamie  peut encore bien attendre !

Comme tu t’en es rendu compte c’est la première fois que je t’envoie une lettre, j’espère qu’elle arrivera chez toi bien avant les autres car j’ai une requête importante à te faire. Voilà. Comme tous les ans, chez moi, le mois de décembre est archi pourri. Je t’explique : j’en ai marre des décès ce mois-là dans mon entourage. Toute ma famille sans exception !

Alors forcément si tu reçois ma lettre fin décembre, ça ne voudra plus rien dire.

Si tu pouvais au moins faire un petit geste de ce côté-là, déjà qu’ils me manquent tous pour les fêtes alors si tu pouvais ne pas en retirer encore un.

En échange je promets de faire plein de trucs sympa.

Du genre :

Ne pas vider une bouteille de champ toute seule (ça m’arrange, les bulles me gênent)

Ne pas vider en une semaine tous les chocolats qu’on m’offrira. Je vais essayer, je ne promets pas, ce sera suivant l’arrivage.

Bien soigner les minous de la maison car ils sont comme moi, y en a plein d’âge canonique.

Faire le ménage tous les jours, tu sais que j’aime pas ça ! Plus c’est grand, plus on a de travail ; plus c’est petit, moins y a de place et tout traîne, et c’est le cas actuellement. Peut-être … une « Conchitta » avec son tablier et ses ustensiles ? ce serait sympa… Homme ou femme peu importe, à mon âge personne ne me sautera dessus !  Tiens ! Réfléchis, ça ce serait un beau cadeau mais bon je préfère la requête d’en haut. Voilà, il faut que j’arrive à 76 ans passés pour t’écrire une lettre. Alors j’espère que tu la recevras à temps (décembre est déjà là) et qu’elle ne sera pas en bas de la pile.

Ah ! une question qui a son importance. Le verre de lait sur la table, est-ce que tu ne préfèrerais pas du vin chaud à la place ou bien un grog ? Quand je vois ton nez… je n’ai rien contre les nez rouges, hein ? Mais tu me fais de la peine avec tout le travail que tu as.

En attendant, je te fais plein de bisous et surtout couvre-toi bien !

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog