Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi chez Ghislaine, #Mes chats d'occasion, #J'aime les chats

Atelier 89 du 10 Mars 2019 de chez Ghislaine

avec les mots

Instants, impensable, réalité, destin

fugues, oiseaux, fermer, quitter.

ou

un texte de notre choix sur le thème 

"" Repos, tranquillité ""

Mon texte

Crénom de nom, en voilà une affaire. Non seulement ces deux gamins font des fugues mais en plus quand on les retrouve il faut qu’on soit derrière eux pour les empêcher de faire l’impensable.   Depuis le temps qu’on les cherche, à peine retrouvés, il faut les surveiller et ne surtout pas les quitter des yeux.

Ils m’ont fait passer des instants de folie, d’inquiétude, la mère de ces deux frangins en larmes a vu son destin chamboulé, ne pouvant pas fermer les yeux. La réalité était là, nous les pensions disparus, enlevés, perdus, le drame quoi !

 Et tous cela parce que des oiseaux se sont posés sur la pelouse… Ah ouiiii !!  j’ai oublié de vous dire que c’est une chatte et ses deux loupiots qui étaient dans le jardin et qui m’ont  mise dans cet état. La mère et moi étions prêtes à appeler au secours. Nous nous sentions fautives, manque de surveillance et tout et tout.  Eh ! oui, chez nous c’est comme ça que ça se passe, on dramatise pour peu de choses direz-vous ! On ne nous refera pas, c’est trop tard.

 Repos tranquillité

 C’en était fini de notre tranquillité. Pourtant nous étions bien sur le relax elle et moi et les petits dans l’herbe à jouer avec des insectes. Mais à un moment, le charme, le calme, les odeurs d’herbe nous ont hypnotisées et nous avons inconsciemment fermé les yeux.  La nature a un tel pouvoir apaisant qu’on en oublie tout.

La tranquillité de la campagne est comme le doux calme de l’innocence.
Citation de
Émile de Girardin ; Au hasard (1860)

Le vrai calme est celui de la bonne conscience.
Citation de
Sénèque ; Les lettres à Lucilius - Vers 64 ap. J.-C.

Le bonheur est dans le silence des passions, dans l'équilibre et le repos.
Citation de
Jean-François Marmontel ; L'heureux divorce (1769)

Le repos ou la mort ? J'aime mieux le repos.
Citation de
Mary Sarah Newton ; Essais divers, lettres et pensées (1852

Les défis écriture de Ghyslaine N° 89

Mes Jumeaux Théo et Tifany

Les défis écriture de Ghyslaine N° 89

Mes Jumelles Chipie et Dorothée

Publié le par Yvette
Publié dans : #aurore, #Défi d'Evy, #Au-gré-de-mon-jardin, #bucolique
Défi d'evy 204 A l'heure exquise et  matinale
Défi d'evy 204 A l'heure exquise et  matinale
Défi d'evy 204 A l'heure exquise et  matinale

J'ai déjà publié ce poème il n'y a pas longtemps mais je le trouvais approprié alors ...

 

 

AURORE

 

La nuit se retire en son domaine des cieux.

Artémis chasse les étoiles une à une,

Puis en s’éclipsant laissera aux autres Dieux

Le soin d’estomper les derniers voiles de brume.

 

Lors, Hélios en habit de feu, surgit sans bruit

Embrasant le ciel de traînées incandescentes

Et mauves, balayant toute trace de nuit

Mais ciselant des ombres fines envoûtantes.

 

La terre exhale un parfum d’humus et soupire.

Les faisceaux en diagonale font scintiller

Diamant, rubis, topaze, émeraude et saphir

Dans les fines gouttes de rosée, par milliers

 

Les longs fils argentés des épeires ondoient

Sur le pré comme une chevelure de fée,

Formant une fine pruine bordée d’orfroi,

Nectar éphémère pour rayons assoiffés.

 

L’atmosphère est ouatée et le troupeau serin

Attend dans les graminées et le chènevis.

L’angélus au clocher du village voisin

Annonce un nouveau jour qui vient.

Bonjour la Vie.

 

         Yvette

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Bernieshoot, #bucolique, #lundi soleil
Lundi ouverture dans la nuit chez Bernieshoot

un beau quartier de lune, n'est-ce pas?

Cet article est édité dans la communauté:

Flowerpower Bernieshoot lundi soleil

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots

Marianne nous propose 14 LETTRES
verbe transitif
embrouiller quelqu'un

facile - ça ne va pas durer !!


voici les lettres


E E E I I B O C F L M R R T

 

 

EMBERLIFICOTER

Mémé bricole !

Oh ! dame, ça va point chez moé à c’t’heure. Me sens pas bien dans mes chaussettes, fébrile comme y dirait l’médcin. J'me sens toute tremblée. Ce srait-y pas la grippe que j’couve ? J’ai la gorge irritée. J’ai dû gober un microbe, en allant à la ferme d’à côté chercher du ribot, j’y vais à demi les jours, la fermière elle a dû me le refiler. Ah ! ben merci !

Oh ! j'vas m'faire un vin chaud tiens, j’ai un ptit Merlot dans la cave ou bien un bon grog, j’ai une fiole de gnole dans le placard.  Et j’suis pas en forme, là non ! j’suis toute moite.

 Bon ! c’est pas l’tout mais faut que j’mette ma bouilloire en marche. Où c’est-y que j’l’ai mise.  Ah ! la v’là.

Mais qu’est-ce qui m’a fichu un machin pareil ? Le fil, il est tout emberlificoté et  moitié bouffé. Encore ce mulot ! C’est terrible ! J’me suis pourtant fritée avec lui l’aut’jour. J’le croyais écrapouti ! Et rebelote ! L’est point mort dame, l’a pas morflé, c’est point vrai ça ! Va falloir que je répare ! Mais j’suis point fiérote, j’ai peur de m’électrifier, oui da ! La bricole c’est pas mon truc. Faut se méfier avec ça ! Et comment que je vais reficeler ça moé ?

 Oui, ben j'vas prendre ma cassetrole et faire chauffer une bolée de vin rouge avec du cognac et du sucre et ça ira ben. Et après j'vas tomber dans le lit, sans becter, sous la couette avec une brique chaude enveloppée dans du papier journal, pas question que jme grille les panards! Et ATTENDRE ! y a qu’ça à faire !

Mais j’suis colère quand-même à cause que ma bouilloire elle est foutue. Qui qui va me rapetasser ça maintenant ? Faut pas que j’tombe sur un aricotier.

Et mon greffier. L’est ben trop gras pour chasser ! c’est moi qui fais l’boulot à sa place. Mérite point son fricot çui-là ! pourvu qu’il becte pas mes fils de télé l’autre lérot !

 Bon faut pas se biler pour ça hein, y a ben plus grave ! Sûr, dame !

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

Ceci dit, j’avais regroupé tous mes câbles de chargeur de batterie (mes deux phones, mes appareils photos, mon souffleur de feuilles et j’en oublie) dans une caissette au moment du déménagement, et oui, je les ai tous retrouvés grignotés sans exception. Par un mulot, là c’est vrai ! Le terrain c’est un vrai gruyère ! Et comme il y a une chatière ouverte car sur les huit chats qui restent, il y en a des futés qui savent passer avec la porte battante mais d’autres, ça ne marche pas; donc chatière ouverte et alors c’est le va et vient dans la maison : mulots et chats. Ne rigolez pas, c’est véridique ! Les plaisirs de la campagne !

Quant  à la brique chaude, qui était en permanence dans le four de la cuisinière, notre mère nous en mettait toujours une dans le lit, quand nous sommes arrivés en France, ça remplaçait avantageusement les bouillottes. Nous étions frileux.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Corot, #Tableau du samedi, #Les arbres, #Peintres célèbres
Corot: une ferme à Honfleur. Le tableau du samedi chez Lady Marianne

Peu ou pas de ciel dans ce tableau de Corot daté de 1845. Beaucoup d'arbres dont il est fan. Mais la lumière est entièrement axée sur la ferme au travers des branches et des troncs. Une pure merveille  en ce qui me concerne. On distingue les femmes  assises à une table dehors, un cheval qui attend, c'est l'été! L'herbe et les feuilles sont bien vertes et denses. (un clic sur le tableau et le format sera plus intéressant)

En 1845
Technique Huile sur toile
44.4x63.8cm
Exposé à Tokyo (Japon) au Bridgestone Museum of Art
N° inventaire Gy008

Le village de Honfleur, en Normandie, est l'un des plus beaux de France. Construit sur une colline, la ferme Saint-Siméon - appelée plus tard avec affection la Ferme Toutain - offre une vue sur l'embouchure de la Seine et la mer. Elle accueillit de nombreux artistes comme Corot, Daubigny, Courbet, Boudin, Monet ou encore Bazille. La composition des arbres entrelacés de façon complexe et le contraste entre la lumière et l'obscurité sont ici remarquables.

Source: artliste: ici

Publié le par Yvette
Publié dans : #Au-gré-de-mon-jardin, #Les arbres, #Mes chats d'occasion, #Plaisir des mots, #arbre, #bucolique

 

Ghislaine nous propose 2 choix 
pour le défi écriture

Atelier 88 du 28 Février 2019

...................

Appuyé, tronc, effiloché, tenue,

 pourtant, risque, suite, visite.

ou

un texte de votre choix sur le thème 

"" campagne ""

 

Ah voilà le nouveau thème « la campagne » et puis des mots par ci-par là. Oh ! elle me paraît avoir bien choisi notre copine Ghislaine.

Le vieux chêne plus que centenaire

Et là je peux dire que la campagne, je l’ai jusqu’au cou. Pas plus tard qu’hier midi, plus d’internet, ma fille non plus et nous n’avons pas le même opérateur. Et on a appris que c’était dans tout le quartier. Moi qui avais la fibre et tout et tout près de Nantes.

Retour en arrière.

Bon, ce n’est pas pour rien que cet endroit a été appelé "le bout du monde" il y a des temps lointains.

Notre terrain est bordé par un ruisseau qui inondait et coupait la route pendant les périodes de pluie.

Enfin ! la fibre ce n’est pas près, va falloir faire avec, plutôt sans …

Bon Allonz’y, Alonzo !

 Appuyée au tronc du vieux chêne, dans une tenue semi-débraillée avec une jupe en dentelle effilochée, elle était venue me rendre une première visite suite à ma demande de faire quelques heures de ménage. Que faire ? que dire ? Et pourtant elle travaille bien, mais si je lui supprime sa clope, elle risque de prendre de suite ses cliques et ses claques et ne pas revenir.

Donc ma campagne : mon rêve!

 

 

 Il a commencé il y a des dizaines d’années, disons depuis ma naissance. J’ai toujours rêvé d'avoir un grand terrain un peu boisé pour pouvoir y mettre tous les animaux en détresse. L’Algérie c’était bien, il y avait de l’espace mais arrivée en France, oh là là, la prison déjà dans la caserne.

Mariée en 62, appart et puis une maison mais 460 m2 de terrain. Et puis beaucoup de chats, 12 /13 !! tout ce qui passait devant la maison, s’arrêtait. La cantine était bonne.

 Alors un jour on a décidé d’acheter un terrain pas trop loin de l’océan à 3/4 de route de chez nous, pour y mettre notre tente, puis caravane pliante puis bungalow pour nos vacances; on ne partait jamais, personne pour garder nos greffiers. Terrain 5 500m2. Pas cher car non constructible. Et puis, la chance !!  Un an après : Constructible !!! la joie ! alors on a démarré une maison avec mon mari. Tout le gros œuvre : fondations et maçonnerie on a fait faire. Mais tout le reste est passé par nos mains tous les WE et les vacances.

Et les plantations ! Plein d’arbres de toutes sortes, je ne peux les énumérer, peu de fruitiers car la terre n’est pas bonne pour eux. Et un plan d’eau! bien obligé, l’hiver c’était inondé, il y avait une source. Mais cette maison n’était pas habitée l’hiver et elle s’abimait, notre fille est venue y habiter avec sa famille et puis on a fini par lui en faire don, car ma santé ne me permettait pas de partir de Nantes et ses hôpitaux.
Maintenant je suis seule, j’ai vendu ma maison et je suis venue dans ma campagne, MON REVE ! près de ma fille ! Avec les quatre chats qui me restaient.

On a fait une extension et me voilà implantée dans un trou perdu!! Je ne peux même pas faire quelques pas dans l’espace vert, tant je souffre de ma colonne vertébrale. Personne ne passe dans cette rue car en cul de sac. Sauf les chasseurs qui font des battues l’hiver Grrrrr !!!! un ou 2 tracteurs que je ne vois pas derrière la haie, et les camions qui passent pour la déchèterie, bien plus loin.

Mais j’entends et je vois les oiseaux alors au travers des vitres de la véranda je mitraille !

 

Ce faisan je l'ai pris en photo derrière ma vitre de véranda. Pas peur, ni du chat dehors, ni de la chienne. Il a fait le tour j'ai pu donc l'avoir de près et je l'ai même filmé . Quel bel oiseau! Mais c'est un faisan d'élevage qui a dû se planquer pendant la saison de la chasse! je l'ai vu souvent se cacher sous la haie de laurier.

Il y a plein d'oiseaux que je ne connais pas. Mais mes voyous de chats les surveillent et on ne va pas tarder à avoir des petits cadavres en cadeaux dans la maison. Ils ont déjà commencé, ils sont à bonne école.

Les plaisirs de la campagne

Il ne faut pas que je me plaigne, il y a plus malheureux que moi. Mais j'aurais aimé être plus valide que ça pour en profiter.  Mon rêve d'enfant se transforme  presque en cauchemar!

 

Défi d'écriture  n° 88 chez Ghislaine
Défi d'écriture  n° 88 chez Ghislaine

Théo dans son nid au bord du plan d'eau

Publié le par Yvette
Publié dans : #ouverture, #Bernieshoot, #ciel,, #lundi soleil

Ce mois-ci nous commençons la série : les ouvertures chez Bernieshoot. Oui mais voilà, on a le choix, j’ai fait une petite liste mais elle n’est pas exhaustive, elle peut être complétée.

Discours d'ouverture    

Esprit d'ouverture  

Jour d'ouverture  

Laisser une ouverture    

Ménager une ouverture 
Ouverture de paix  
Ouverture des frontières 

Ouverture d'esprit      

Ouverture des urnes      

Ouverture du courrier

Pratiquer une ouverture .

 

Moi je vais vous ouvrir une fenêtre dans le ciel nuageux.

Un lundi peut-être au soleil.

Photo prise avec mon Iphone au travers de mon pare-brise. Je fais feu de tout bois!
 

Lundi soleil ouverture,  chez Bernieshoot

Cet article est édité dans la communauté:

Flowerpower Bernieshoot lundi soleil

Publié le par Yvette
Publié dans : #petit jeu de mots, #comprenette

Marianne nous propose 11 LETTRES
familier
faculté de comprendre
intelligence de dimension plus ou moins modeste-
nom féminin

voici les lettres

E E E O C M N P R T T

 

J'ai mis mes mots en rouge

La COMPRENETTE, cheu nous c’est la COMPRENOIRE

Les aventures de Mémé

Dur de la comprenette.

Que j’esplique : c’est pas facile à nout'âge quand on est une pauve vieille toute seule avec un reste de fermette mais beaucoup de terre qu’est presque abandonnée. J’ai ben deux gars, mais sont à la capitale. Y en a un qu’est un ténor dans la formatique et l’autre il recompte chaque compte pour celui qui truanderait les impots. Z’ont ben réussi dame, avec le père, on s’est saignés pour eux, enfin le père s’il avait pas couru aussi souvent au bistrot, bon  … mais c’est pas eux qui vont mettre leurs pieds dans les étrons, dans la crotte quoi ! Dur de la comprenette vous, hein ! Faut sortir, venir voir dans les fermes comme il a dit qu’il allait faire nout’président. Il est passé au salon, j’ai vu à la télé. C’est comment son prénom déjà ? ah oui Emmanuel ! j’aime bien mais ça fait un peu fille ! Faut pas z’y répéter, hein ?

Donc j'suis ben obligée, dame, de me faire aider. J’ai trouvé un jeune costaud avec des entrecôtes , rrhhoo !!!  des tablettes de chocolat sur la poitrine, quoi, faut suivre hein ? je lui ai demandé de nettoyer la mouère qui est dans le bas vers le ruisseau, le terrain l’est envahi par la ronce et l’hiver par l’eau. Et le baliveau, faut qu’il l’étête aussi, ça fra de la brindille pour la cheminée ! Mais dame lui aussi pour ce qu’est de la tête l'est un peu empoté et encore c’est tout juste si je dois pas faire avant pour qu’il comprenne. C’est un jeune pecnot, mais  fra ben l’affaire.

Donc nous v’là sur le chantier quand, qui je vois qui remonte le talus ? le compère Ponette avec sa pécore. Oh ! j’aime point ça ! tous les deux ? ensemble ? ça sent mauvais. En parlant de puer c’est vrai je sais pas ce qu’ils mangent, des fayots sans doute à longueur d’année, pask’ils pètent sans arrêt. Donc ils commencent à parler de dimensions de terrain, que ma bique va chez eux essétera essétera … que je mette une autre clôture ! On a failli s’attraper lcrépon toutes les deux !

Du coup l’arpet, il s’est approché, l’a retiré sa chemise et les deux autres étaient tout ébobés, coic ! Ben, vous savez, les tablettes… ah ! enfin,  vous suivez…. Z’ont commencé à parler moins fort et ont fini par décaniller. Sont partis sans perte ni fracas, mais sont ben partis.  Z’ont failli écoper d’une trempe ! Ouf !

 Le p’tit gars il m’a ben sorti du pétrin, dame oui, j’suis ben contente et lui aussi : l’a eu droit à son verre de piquette !

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Lascaux, #Chevaux, #paléolithiques.
Lascaux. Le tableau du samedi chez Lady Marianne

Je n'ai pas visité ces grottes, non! J'aurais bien aimé!

Ici un galop de chevaux sauvages très bien représenté. Le cheval en gros plan est un peu long, les jambes du coup un peu courtes! je suppose que  c'est la crinière qui vole au vent ou alors une décoration. Des dimensions un peu hors normes mais peut-être qu'ils étaient ainsi à l'époque, allez savoir? Quelle merveille , quel travail!! il y avait des artistes à cette époque!

 

Grotte de Lascaux. La grotte de Lascaux est l'une des plus importantes grottes ornées paléolithiques. La grotte est située dans le Périgord, sur la commune de Montignac (Dordogne). L'âge des peintures et des gravures qu'elle renferme est estimé à environ 18 000 ans.

Découverte en septembre 1940, par quatre adolescents (Marcel Ravidat et trois compagnons), la grotte sera rapidement examinée par les abbés Breuil et Bouyssonie, le Dr Cheynier et D Peyrony. Devant l'importance de la découverte, la grotte de Lascaux est classée monument historique le 27 décembre de la même année !
En 1950, la grotte de Lascaux va être l'un des premiers sites a bénéficier d'une nouvelle méthode de datation : le Carbone 14. Attribuée au paléolithique supérieur, elle devient la grotte préhistorique de référence, le véritable "chef d'oeuvre de l'humanité" 

 

Cet article est édité dans la communauté:

Le tableau du samedi de lady Marianne

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


 

 
 

Hébergé par Overblog