Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #défi d'écriture chez Ghislaine, #Bois, #Mes poésies

 

Ghislaine 93 nous propose 8 mots

bois, pensées, terre, monde,

prospère, palpiter, élever, avoir.

ou le thème """ Bois """

 

Voici ma participation.

§§§§§§§§§§§§§§

Quand j’étais enfant, mon rêve était de posséder un grand terrain avec beaucoup d’arbres, un petit bois en quelque sorte pour y secourir toutes sortes d’animaux. Le terrain nous l’avons acquis avec mon mari pour notre retraite, il est là autour de moi ; les arbres aussi, on les a plantés. Un vrai parc sans prétention !

Des animaux, nous n’avons plus que huit chats avec ceux de ma fille, une chienne et la nature sauvage fait le reste : toutes sortes d’oiseaux, d’insectes, des taupes, des mulots et puis les chauves-souris et aussi les vipères qui plongent dans l'eau la tête dressée sur les feuilles de nénuphars.  Eh ! oui !

Les petites pensées violettes y poussent gentiment. C’est le printemps, la terre respire, je sens son cœur palpiter. Les abeilles commencent à bourdonner dans la lavande, le thym et le romarin en fleur, c’est tout un monde qui vit autour de moi, il faut avoir le nez par terre mais aussi savoir élever son regard vers le ciel et le remercier de m’avoir fait cadeau de ce bout de terre si prospère et si généreuse. Hélas mon mari n’est plus, il n’en aura pas profité.

J’avais écrit un poème sur un petit bois, pas très loin d’où nous habitions avant que je vienne ici. Il y avait une clairière aménagée pour les enfants.

Le bois des Gripots

 

Ah ! Qu’il fait bon s’aventurer dans ces sous-bois,

A l’heure où l’été paresseux est encor roi.

Marcher sur les sentiers tracés par nos ancêtres,

Que faut-il de plus pour nourrir notre bien-être ?

 

S’enivrer, heureux, de l’odeur des baies sauvages

Des fougères, de la mousse sous les feuillages.

Voir se faufiler dans l’herbe le vert lézard,

Sursauter inquiet à la crainte du renard.

 

Entendre le doux vent léger dans la feuillée

Des saules, des frênes, bouleaux et prunelliers,

Des grands chênes formant une voûte sombre,

Des taillis touffus et menaçants dans l’ombre.

 

Rejoindre la fée Carabosse buissonnière,

S’étourdir du cri des enfants dans sa clairière.

Oublier la ville bruyante pourtant proche,

Marcher, le cœur léger et les mains dans les poches.

Yvette

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #petit jeu de lettres, #Impedimenta, #Plaisir des mots

Marianne nous propose  11 LETTRES
nom masculin pluriel

Ce qui empêche l'activité, le mouvement.
synonyme: obstacle

voici les lettres
A E E I I D M M N P T

 IMPEDIMENTA

On n'est pas tout neuf, on a son barda
On a ses impedimenta
On n'est pas tout neuf,

Comme le chantait Anne Sylvestre

Mémé n’est pas toute neuve non plus, elle a un bon barda dû aux années mais en plus quand elle va au marché de Nantes le mercredi à Pirmil, quand elle revient ce n’est pas triste. Dans le car les impedimenta …. Ouh là làl !

 Le marché du bourg près de chez elle, il est bien mais au moins une fois par mois elle prend le car Lila pour aller au grand marché. Dans l’immédiat, la matinée est belle mais fraîche, elle piétine sous l’aubette, ou bien elle est tapie dans un angle à l’abri ; elle a froid, et elle n’a plus qu’une mitaine, elle ne sait pas ce qu’elle a fait de l’autre et comme elle ne veut pas faire pitié, elle tient son caddy avec sa main droite et sa mitaine, et la main gauche est dans sa poche !

Le voyage à l’aller se passe bien, pas trop de monde.

Dans le marché, elle fonce ! Ah ! oui, elle veut tout voir et elle est pressée, il n’est pas question de rater le car du retour et gare à celui ou celle qui se trouve sur son passage. Son chariot a tous les droits, les pieds des autres, les pattes des chiens, tout y passe, il ne connaît pas. Ça couine partout !  Quand je la rencontre elle m’épate ! Faire la queue, attendre son tour, elle ne connaît pas non plus. Elle s’installe au beau milieu de la queue et ronchonne quand les clients paient avec lenteur ! Il faut dire que la poissonnière n’est pas aidée non plus ! elle se démenait avec sa lotte qu’elle avait de la peine à dépiauter. Et là ce n’est que la première étape, il va encore falloir qu’elle attende chez le marchand de volaille, elle veut acheter une pintade.

Enfin, après maint temps perdu, la voilà revenu à la gare de Pirmil, et elle va reprendre son car Lila. Mais voilà, le chariot, lui il est plein. Elle réussit à monter et trouver une place à 4 personnes, c’est plus pratique ! Sauf que … le chariot il déborde de tous les côtés. Il empiète et s’épand sur plusieurs places au grand dam des autres passagers.
Quelle damnée Mamie qui se croit tout permis.  Mémé n’en a cure ! Ceux qui ne sont pas contents… hein ?

Elle va pouvoir se reposer et surtout ne pas rater son arrêt. Ouf !!

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peintres Algérie, #Peintres célèbres, #Tableau du samedi
Le tableau du samedi chez Lady Marianne

BREWSTER Anna Richards (1870-1952)

 
Artiste impressionniste américaine. Elle a peint en 1926 ce magnifique tableau représentant le marché de Biskra illustrant son atmosphère particulière avec une grande richesse de détails.

Pourquoi ai-je choisi ce tableau? Ah! c'est une longue histoire mais je vais vous la résumer en quelques lignes.

En 1932, mes parents tourangeaux,  jeunes mariés, jeunes parents, (mon frère aîné est né en France) ont décidé de partir en Afrique du Nord, mon père venant de commencer sa carrière en gendarmerie. Là bas, en Algérie,  leur a-t-on dit, il fait toujours beau, chaud, c'est le paradis. Allons-y! Sauf qu'ils sont arrivés en plein hiver à Biskra et Batna, il faisait très froid, maison pas chauffée , un bébé sur les bras. Ma mère était démoralisée, ce n'était pas ce qu'on lui avait décrit.

Bon ils sont restés dans ce pays vingt ans! peu de temps à Biskra! un autre frère est né, une soeur et moi, chacun dans des casernes différentes.

Voilà pourquoi cette mon attirance envers ce tableau qui est d'ailleurs bien réussi!

Publié le par Yvette
Publié dans : #Au-gré-de-mon-jardin, #Bernieshoot
Lundi soleil jaune chez Bernie

Et en plus elles sentent très bon!

Cet article est édité dans la communauté:

Flowerpower Bernieshoot lundi soleil

Publié le par Yvette
Publié dans : #petit jeu chez lady marianne, #antépénultième

Marianne nous propose 14 LETTRES
adjectif-singulier-
l'avant avant dernier
voici les lettres

A E E E E I U L M N N P T T

 

Le petit jeu N° 212  chez Lady Marianne

Notre Dame, élément central de Paris.

Oui ! La France se lamente en ce jour fatal.

Tempête sur ton toit et dans ton cœur.

Retient ton souffle, les Français t’aiment , pleurent

Et partagent ta lutte. Ils ne seront pas ton fossoyeur.

 

Des odeurs de fumée émanent de ton corps

Amputé de ta forêt de chênes millénaires.

Matin douloureux, les badauds prient dans cet air empuanti  

Et pensent déjà à ta résurrection. Ton cœur tient bon !

 

Des hommes et des femmes ameutent les autorités !

Enluminée tu retrouveras bientôt ta beauté !

 

Paris pleure ta Flèche ! La Seine pleure ton reflet ! 

Avec toi, les pigeons luttaient dans la fumée.    

Reviens nous lentement mais surement.

Il revient le temps des Cathédrales.

Salut à toi, Ô Belle parmi les Belles !

 

Tu es blessée mais sache le : immortelle !!

J’ai écrit cet acrostiche antépénultième

autrement dit l'avant-avant-dernier jour avant sa parution sur mon blog.

Qui suis-je ? une non-croyante !

Et pourtant… que j’ai eu mal pour toi lundi !

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peintres célèbres, #Etienne Dinet
Danse , le tableau du samedi chez Lady Marianne

Etienne Dinet peintre orientaliste

Ronde, danse en petit groupe

 Beaucoup de légèreté dans ce tableau. Les mouvements sont aériens, les robes et foulards sont voluptueux sans prétention. Et les couleurs sont soutenues sans être agressives!

Étienne Dinet est un peintre orientaliste et lithographe français, qui a vécu une grande partie de sa vie en Algérie. Reconnu de son vivant, il se fait appeler Nasr ad Dine après s'être converti à l'islam. Les toiles de Dinet sont actuellement recherchées sur le marché de l'art, et son travail tend à être reconsidéré.

Wikipédia

Publié le par Yvette
Publié dans : #défi d'écriture chez Ghislaine, #couleurs

Cette semaine chez Ghislaine;

Les mots sont

reflets, matin, bord, chapeau
brise, jouer, mettre, emmener

ou le thème "" couleur """

 

Défi d'écriture N° 92 chez Ghislaine

 

Quelques alexandrins (sans césures!)

pour changer un peu,

l'humeur n'étant pas au beau fixe.

Mais ça reviendra

 

Ce matin,

J’ai dans mon cœur comme un goût de larme et de terre,

Un souvenir qui m’emmène vers mon enfance.

Goût d’abricot du jardin et de sel de mer.

Univers de la pureté de l’innocence.

 

Ce matin

Vision de plage, galets ardoise et albâtre

De lacets de goémon brun et aquilain

Comme tresses d’Amphitrite et algues folâtres

Séchées par brises et vents venant du lointain.

 

Ce matin

Reflets vert émeraude et lapis lazuli

Vent doux et chaud qui jouait avec mon chapeau

Odeur du large et barque amarrée à mes nuits

Je vous entraine au fond de moi comme oripeaux .

 

Ce matin,

J’ai au fond mon âme comme un goût amer !

J’ai laissé mon cœur gros au bord de cette mer,

Oublié que je suis née sur une autre terre

 Je suis partie, ai mis mon sac en bandoulière. 

                                         Yvette

Publié le par Yvette
Publié dans : #Bernieshoot, #lundi soleil
Lundi soleil jaune chez Bernie

Ce matin temps gris mais cette fleur de pavot  nous apporte un peu de soleil dans le cœur .

Cet article est édité dans la communauté:

Flowerpower Bernieshoot lundi soleil

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #défi Marianne

Marianne nous propose cette semaine

un mot de  13 LETTRES
adjectif
A coutume de fanfaronner
voici les lettres

A A E E I U N Q R R S T T

 

Quand une mémé de l’Ouest rencontre une mémé du Sud

Histoire tartarinesque !

-(Ah ! dame, là v’là core cette autre qui vient de « là-bas » comme elle dit toujours. Pas moyen de placer un mot avec cte goule qu’elle a ! Et faut faire le tri. Pas’que, avec elle , y a de tout : à boire , à manger, du vrai et du point vrai. J’peux point y placer une parole et en plus al cause avec ses mains. Et puis un accent de « là-bas » qu’on comprend rin ! Mais hein, ça passe le temps ! j’fais comme si…  ) Mais dame , y a une chose, c'est qu'elle est toujours bin habillée, pour sûr, beau chapiau, beau cabas,  bin ! quoi?

-Bonjour mame Bacri, j’suis benaise de vous voir dame, ça fait longtemps…

-Ah oui ! moi aussi Mame le Guen, comment qu’ils vont les moutchatchous ?

-Bin, ça va bin ! (Qui k’c’est les mouchamachins, de qui qu’elle cause ?)

 -Et moi c’est kiff-kiff. Avec les enfants assa’ouar  ? (va savoir !)  ils sont plus comme avant ! ils font des trucs qu’on sait pas ce que c’est ! ils disent des trucs qu’on sait pas ce que c’est non plus ! On se demande s’ils sont pas nés à Marseille ou Tarascon !

-Pourquoi Marseille ou Tarascon mame Bacri ?

 -Té ! pass’que c’est tous des tartarins, ils en disent plus qu’ils n’en font !

-(Mémé dans sa tête :Qui que c’est-y ce Tartarin ? jamais entendu causer de çui-là par cheu nous.)

-Tenez-vous bien, l’autre jour j’en ai un qui avait des boutons partout, il m’a dit qu’il était allergique, vous savez à quoi ? aux rainettes des près, vous savez les petites grenouilles et qu’il en avait attrapé plusieurs avec ses copains et mangé ! et pourquoi pas un requin dans la rivière !!!!Purée !!!

 -Et l’autre, il m’a dit qu’il avait été attaqué par cinq salaouètches, des voyous quoi ! qui le traquaient et qu’il les avait tous castagnés à lui tout seul ! purée des coqs !

 Et la fille ! alors elle, elle bat tous les records avec ses p’tites nattes, pas encore 15 ans!!! Elle a des cheveux avec des mèches teintes de toutes les couleurs ! Ensuite il paraît qu’elle fréquente un millionnaire ! elle pète plus haut qu’elle a le c.. le derrière celle-là ! il est soit disant  champion de tennis , il est le roi de la raquette, elle sort toutes les nuits, je sais, je les entends qui rient. Ils arrêtent pas. Tiens je sais pas ce qui me retient, de lui donner une calbotte (une claque) que le mur y lui en donne une autre… mais , hein mame Le Guen, en-ten-tion, j’suis pas sa mère ! je tache moyen de rien dire mais j’me retiens. Lui, il est maigre comme un slougui, pas de muscles, et elle veut me faire acroire qu’il fait du tennis ! elle est maboule ! avec moi, un comme ça, il irait fissa à Tataouine.

-(J’vous disais bin, quelle goule elle a !!!!=

-Et autrement mame Le Guen, la santé ça va ?

-C’est bin moyen mais ça va quante même.

-Ah ! oui moi aussi, couci-couça, c’est pareil, les artères… c’est entartré qu’ils ont dit

-Et c’est reparti… quelle bavasse !

-Je vais me les faire nettoyer, il parait que ça se fait bien maintenant,

-(V’la aut’chose, on va lui lessiver ses tuyaux.) -Vous n’avez point peur qu’on vous esquinte à vous astiquer là-dedans,

-Poh poh poh ! non non, j’suis forte, j’ai pas peur. C’est rien du tout !

-(Ah ! bé, cherchez pas de qui qui tiennent ses minots.)

-Scouza mame Le Gwen faut que j’aille faire ma loubia, (plat de haricots piquants) le père il aime ça, c’est ce qu’on mangeait là-bas !

-Oui,  Oui ! moi aussi j’ai mon frichti qui m’attend

-(Ouf !! rin compris avec ses galopins !)

 

A savoir que je suis un peu des deux, du Midi comme de l'Ouest, donc c'est de moi-même que je me moque. Quoi que ... dame, as'saouar?

            

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peintres célèbres, #Tableau du samedi, #Corot
Et pourquoi pas Corot? le tableau du samedi chez Lady Marianne

Je n'ai pas de renseignement sur ce tableau. Et j'avoue être trop occupée en ce moment pour faire des recherches.

Moi je le trouve léger, un peu vaporeux! Nous sommes en été, peut-être des brumes de chaleur dans le fond? Et là encore un bonnet rouge dans le centre pour attirer le regard vers les personnages.

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog