Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Au-gré-de-mon-jardin, #plume, #Défi d'Evy, #brume

Défi de la plume d'Evy 284

Employer 10 mots dans un texte:

Exquise, fraîcheur, marcher, pleine, voile

poser, lentement, danser, entendre, contempler

 

Ce matin, le jour tardait à se lever.

Le soleil avait de la peine à se glisser entre les branches encore feuillues des hêtres.

Je guettais, ses rayons.

Mais j’ai vite compris qu’un voile de brume brouillait son regard comme le mien.

L’heure exquise n’était pas décidée, mon appareil photo attendant, tout proche et s’impatientant à son tour.

Je contemplais quand même ce paysage dont je ne me lasse jamais, tous les matins.

Je sens que la fraîcheur commence à se faire sentir, la saison est avancée, l’automne arrive, je ne vais pas mouiller mes chaussons en marchant dans l’herbe humide de rosée.

La lune était pleine hier soir mais ce matin je ne la vois plus.

J’ai beau entrebâiller la porte vitrée, je n’entends rien, c’est le silence complet ! La brume sibylline commence à s’étaler avec douceur, nonchalante.

Seule, une plume blanche, légère, légère…

 descend en virevoltant, pirouettant mais avec nonchalance,

 lentement, lentement …

Où va-t-elle atterrir ?

Elle semble danser, elle flotte, et va finir son ballet en se posant tout en délicatesse,

avec grâce, à mes pieds,

pour moi, en cadeau,

puisque je n’ai pas de soleil en cette aube de fin septembre.

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Bernieshoot, #lundi soleil, #bucolique, #Au-gré-de-mon-jardin
Lundi Soleil orange chez Bernie
Lundi Soleil orange chez Bernie

Ce n'était pas Lundi Soleil mais Samedi Soleil, le soir, le ciel était orange , côté est et non pas ouest.

L'orage avait grondé tout l'après midi, quelques averses peu fortes mais qui ont fait du bien à notre pauvre terre.

Trop d'eau d'un côté, pas assez de l'autre.

Lundi Soleil orange chez Bernie

Mes capucines, nature, elles ont tenu tout l'été, un seul pied issu d'une graine de l'année dernière.

J'ai toujours aimé ces fleurs mais où j'habitais elles étaient toujours couvertes de pucerons, . ici je n'ai rien constaté.

Les années se suivent mais ...

Publié le par Yvette
Publié dans : #Animaux, #chats, #Féline, #Mes chats d'occasion
Ma jolie Féline à son tour ...

Ma jolie Féline , mon beau cadeau de Noël, est à son tour partie au paradis des chats, ce paradis où j'aimerais tant aller.

Elle devait avoir 18 ans.

Trouvée fin décembre 2010 dans une rue, ne pouvant plus marcher car elle avait un tapis de nœuds de poils sous son ventre, qui l'empêchait d'avancer. Elle a pu être récupérée et envoyée au refuge.

Et c'est juste ce jour là que mon mari me dit qu'il ne savait pas quoi m'offrir pour Noël, et moi de lui répondre: " On a une belle petite famille de chats , mais j'aimerais en avoir un autre, un vieux, non seulement pour moi mais surtout pour lui"

Je téléphone et on me répond, qu'ils avaient reçu une chatte peu sociable  et comme ils me connaissaient bien savaient qu'elle  me conviendrait. Alors nous sommes allés la voir. Impossible de l'extirper de son panier, on n'a pu voir que sa petite tête car elle était enveloppée dans une couverture, elle venait d'être tondue et avait froid. Je ne pouvais pas savoir qu'elle était angora, ils ne m'avaient rien dit à ce sujet. Elle devait avoir environ 8 ans.

Quand elle est arrivée à la maison, elle a passé 3 jours sur la table de la salle à manger dans son panier, descendant la nuit sur sa litière, et petit à petit nous l'avons amadouée. C'était une chatte d'appartement, elle n'allait que rarement dans le jardin. D'une propreté exemplaire jusqu'à la fin, mais quel foutu caractère!!

Et cela faisait 10 ans que je l'avais, elle a accepté son déménagement comme les autres, mais n'avait pas de copain, sa copine c'était moi, elle dormait jour et nuit sur mon lit ou bien sur mon fauteuil forcément.

Voilà la vie de ma Féline.

Je suis désorientée, quel vide! il faut dire que je la nourrissais une dizaine de fois par jour à la seringue, de la nourriture que je passais au chinois et surtout de l'eau. Mais hier, elle ne pouvait plus marcher, elle se trainait, c'était la fin et nous avons abrégé ses souffrances surtout morales.

Elle est restée dans mes bras jusqu'à la fin.

Voilà, j'ai beaucoup de chagrin, vous vous en doutez. Cette nuit Mitou est venu me voir plusieurs fois sur le lit, il me mordait. Qu'a-t-il compris? Que voulait-il me dire?

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots, #Lilou soleil

mot mystère  12 lettres Chez Lilou soleil

A E E E I U C C M N P S

adjectif  : en religion – relatif au péché

$$$$$$$$$$$$$$$

Zizanie sous fond de défi.

-Ta mère a encore des idées péccamineuses

-Quoi, quoi quoi ? ma mère, toujours ma mère. Qu’est-ce qu’elle a fait ma mère encore ? Qu’est ce que c’est encore que ce mot « Péccamineuse », d’où tu sors ça ?

-Ben, du défi de Lilou. Tu n’as pas pris le temps de chercher, moi j’ai trouvé et je te dis que ta mère sous ses airs « bonne dame très pieuse », c’est un beau spécimen, elle cache bien son jeu !

-Quel jeu ? mais enfin tu vas arrêter ? ou alors vas-y, vide ton sac. D’abord t’as jamais pu la voir ma mère.

-Bon, reconnais-le ! elle va toujours à confesse, et le lendemain elle se sent libérée et la voilà à recommencer à causer des ennuis aux voisins. Tu le vois bien ça ! non ?

-Et alors ? Et alors ? toi, tu es un saint ? Môssieur se prend pour superman ! Avé César, Môssieur pense qu’il peut accuser comme ça ! Môssieur se fait son cinéma, Môssieur crâne parce qu’il ne sort pas de la basse couche, qu’il a des racines nobles ! Mais Môssieur, ça ne l’empêche pas d’en pincer pour la petite épicière en bas de l’immeuble, hein ?

-Ah ! ça y est, te voilà partie à t’énerver, tu n’as rien compris, c’était pour donner de l’eau à ton moulin pour ton article chez Lilou ! Et je n’ai même pas droit à un « merci » !

-Un merci ? oui, tu m’as prise pour une gourde et je devrais te remercier, ah ! non, ça alors ! Tu es un semeur de zizanie, c’est tout ! Tu causes, tu causes et moi ça je n’aime pas du tout. Et ne compte pas sur moi pour faire un article sur ma mère chez Lilou.

Publié le par Yvette
Publié dans : #défi Ghislaine, #Plaisir des mots

 

Notre Ghislaine nous propose pour ce défi  132

Les 8 Mots 

Perdre, pari, avaler, galop, vivre, aussi,dans, avec..

Et, ou le thème,

faire un texte avec au moins 5 mots commençant par K.

 

Salut la compagnie, c’est moi Mémé, ou Ipomée comme vous voulez.

 Ça fait une paye que j’vous ai pas écrit, je n’savais point comment faire en rapport avec Yvette.

Vous avez su qu’al a été malade et qu’aussi à c’temps-là, son blog il a eu des ratés.

Plus rien n’allait !

 Même que j’aurais parié qu’al allait y passer, la pôvrette.

 J’la voyais perdre l’appétit, al arrivait plus à avaler sa soupe et pourtant al disait qu’al prenait du poids. Vous vous rendez compte?

Moi j’comprenais point, rin dans l’corps et al pesait plus lourd.

Et al allait voir sa doctoresse, al en avait marre de tous les médicaments qu’al avalait. Al en voulait plus.

Mais sa toubib, al a dit ferme : « c’est le cardiologue, qu’a dit, alors faut prendre !!! ».

Al pouvait plus conduire, al étouffait.

Quand que le cardiologue il l’a r'vue sur le fauteuil roulant. « Oh là là, mais y a plein d’eau là-dedans qu’il a dit, faut arrêter tous les médicaments et prendre un diurétique », un truc comme ça, c’est c’que j’ai compris.

 Et voilà l’affaire !

 Al avait pris 3kg, les a reperdus en une semaine.

 Toute l’eau autour des poumons est partie. Incroyable !

  Point étonnant qu’al t’nait pu d’bout.

Dame j’la vois revivre, oh ! ben sûr al va pas au galop déhors mais l’est debout, c’est l’principal.

Ah oui mais j’a point fait de texte avec des K moi. Que qu’je va raconter ? Qu’mon voisin d’l’ouche plus loin, l’père Kakou qu’est moitié tordu, il s’est core allé s’balader avec sa t’nue kaki et son képi, du temps qu’il était en Kabilie. L’soleil, l’a dû lui chauffer la cafetière, dame ! il marchait dans la rue en soufflant dans sa trompette avec son corniaud d’chien dans un kadi. L’était core bourré ! Ça boit dur là-dedans !

Bon, allez mes amis, chui benaise d’être rev’nue vous vouère ! A la r’voyure !

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog