Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Béjar
Publié dans : #Mes chats d'occasion



Mitou le Tripatte

 

Mitou n’a que trois pattes. Deux devant et une seule à l’arrière.

C’était un jeune chat, solitaire, errant dans la ville et trouvant sa pitance auprès de quelques habitants du quartier.

Un jour, il arriva avec le bout de sa patte arrière droite mutilé. Ensuite, elle fut sectionnée plus haut. Et comme si ce n’était pas suffisant, la pauvre fut complètement « dépiautée » comme quand on dépèce un lapin. Qui avait fait cela ? Etait-ce un acte de cruauté volontaire, un accident, un piège ? Etonnant quand on voit la répétition des faits ! Il trouva refuge dans un garage.

La propriétaire ne pouvant l’approcher, lui donna cependant à manger, mais il fallait le secourir. Elle connaissait une bénévole dans un refuge pour animaux, et lui demanda de l’aider.

Le pauvre animal se retrouva pris en charge par l’équipe du refuge « Des Animaux et des hommes » mais dut subir l’amputation jusqu’à la cuisse.

De passage dans ce refuge, mon mari et moi, nous apprîmes les misères de la pauvre bête. Il allait mieux, les soins étaient finis, il fallait qu’il apprenne à marcher avec une patte en moins.

Que faire ? Nous avions douze chats chez nous. Vous direz, un de plus ou un de moins, ça ne paraîtra pas. Sauf que c’était un jeunot et vu notre âge il valait mieux s’abstenir. Un coup de fil rapide chez Patricia (notre fille) et Mitou s’est retrouvé le soir-même chez elle, entouré de quatre autres congénères et un grand chien.

Il a fallu de la patience à tout le monde pour que tout se passe bien. Et tout s’est bien passé. Cependant il reste un peu sauvage vis à vis des humains, sauf avec sa maîtresse qu’il adore. Les autres greffiers ont tout de suite compris son handicap. Et régulièrement, quotidiennement, ils allaient à la chasse pour lui,  et lui rapportaient un mulot, un oiseau, un lézard …

Le plus étrange c’est qu’il court dans le jardin qui est immense, à une vitesse folle mais jamais droit. Chez lui la ligne droite n’est pas la plus courte. Il dévie en arc de cercle !

Commenter cet article

M
Ca y est je suis conquise par tes histoires de chats. Elles sont tellement pleines d'amour, c'est merveilleux. Je vais aller m'attaquer à tes peintures maintenant
Répondre
G
très beau geste que ton mari et toi avait accompli c'est très généreux de votre part<br /> gentle13
Répondre

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog