Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #divers

Un petit rappel
Ponctuons ! Ponctuons !


                                               Point d'exclamation et point d'interrogation


Là vous choisissez: virgule, 2 ou 3 points, c'est selon l'humeur

 

Faisons le point sur la ponctuation.

 

Point n’est besoin de truffer de tous ces artifices, un texte écrit.

Cependant tous ces petits signes sont des équivalents :

des arrêts,

des expressions,

des intonations,

des mélodies

ou bien des gestes

dont on accompagne le langage parlé.

Ils sont indispensables au déchiffrage d’un texte.

 

Tenez, prenons le point .

Le point tout simple, tout rond qui marque la fin de la phrase,

qui indique que l’on doit faire descendre l’intonation et marquer un arrêt.

Un bon point, bien franc,

comme le point d’orgue qui augmente la durée d’une note ou d’un silence.

Point-à-la-ligne !

 

Plus léger, le point-virgule est moins accentué ;

Il est composé, comme son nom l’indique,

du point catégorique et de la douce virgule

La pause est, disons-le, plus courte.

La voix doit redescendre sans toutefois s’arrêter,

l’enchaînement continue après un léger arrêt momentané.

 

Ah ! La douce virgule ,

Moi,  je l’aime bien cette virgule.

Qu’elle est légère cette virgule !

Ne trouvez-vous pas ?

Elle vole et se glisse entre plusieurs termes,

tout doucement,

insidieusement,

sans gêne.

Elle isole ou bien coordonne,

remplace une conjonction,

met en relief…

Elle est indispensable,

Je dirais : essentielle à la construction de la phrase.

Elle est un peu passe-partout mais indispensable

Encore faut-il bien la placer !

 

Alors, vous relirez ce que j’ai écrit et vous vous direz :

Je n’aurais pas ponctué ce texte de cette manière.

Et voilà !

La ponctuation est tout un art, ça s’apprend

et moi je n’en connais pas toutes les ficelles.

 

Bon jusqu’ici, j’ai employé différents signes,

vous l’avez sans doute remarqué.

Continuons.

 

Les deux points  :

Ils n’indiquent pas, comme on pourrait le penser

 qu’on s’arrête deux fois plus longtemps.

Pas du tout.

Ils s’emploient entre deux termes d’une phrase,

dont l’un est présenté comme le développement logique de l’autre.

Une explication, une conséquence etc.

 

Et les trois petits points de suspension

Ne sont-ils pas mignons !

Le geste est inachevé,

le crayon en l’air,

le mouvement en suspens …

Le prolongement est flou,

toute supposition est permise…

 

Le plus caractéristique, le plus sophistiqué

n’est-il pas le point d’interrogation ?

Il ressemble presque à une clé de sol, moins que le & mais aussi joli.

D’ailleurs n’est-il pas musical ?

La voix suit l’intonation de l’interrogation.

Vous dites ?

N’est-il pas à lui seul tout une question ?

Il n’a rien à voir avec le point d’exclamation !

 

Le point d’exclamation   !

fier,

droit comme un i,

prétentieux,

presque toujours impératif,

ne se contentant pas d’être seul,

souvent doublé ou triplé.

 

Il ne faut pas oublier les guillemets, moi je les utilise beaucoup,

les parenthèses et les tirets.

Et puis il ya différentes manières de mettre un texte en relief :

les lettres en italique,

les mots entièrement écrits en MAJUSCULE,

Etc, etc.

 

Je n’ai peut-être pas réussi à en faire le tour,

Aussi je compte sur vous pour m’aider.

Ce qui paraît logique pour certains, ne l’est pas pour d’autres.

Alors je vous attends.

 

J'ai pris du plaisr à écrire ce texte
J'espère que vous en aurez autant en le lisant.

 

Yvette

 

Et le tréma?  me dit Alice, tu as oublié le tréma!!!

Voilà , voilà il arrive.

Le tréma est un signe que l'on place au-dessus des voyelles 

   e, i, u, (ë, ï, ü  ex: Noël )

 pour indiquer que la voyelle qui les précède immédiatement

doit être prononcé séparément..

 

 

Commenter cet article

E


oh làlà !!!! efface tout.!!!!!.je suis vraiment confuse...je ferais mieux d'aller me coucher !!!



Répondre
E


peux tu effacer le poeme en caractère gras et effacer celui ci (que je suis en train d'écrire)..je ne comprends pas : j'ai mis le même en moins voyant (erreur de ma part) mais le suivant
n'apparait pas..je suis confuse..je suis en train de mettre le bazard dans la liste de tes colmmentaires



Répondre
E

 











Ponctuation



 







 




 






 








Ce n’est pas pour me vanter,
Disait la virgule,
Mais, sans mon jeu de pendule,
Les mots, tels des somnambules,
Ne feraient que se heurter.


C’est possible, dit le point.
Mais je règne, moi,
Et les grandes majuscules
Se moquent toutes de toi
Et de ta queue minuscule.


Ne soyez pas ridicules,
Dit le point-virgule,
On vous voit moins que la trace
De fourmis sur une glace.


Cessez vos conciliabules.
Ou, tous deux, je vous remplace!



Maurice Carême








Répondre
E

 











Ponctuation



 







 




 






 








Ce n’est pas pour me vanter,
Disait la virgule,
Mais, sans mon jeu de pendule,
Les mots, tels des somnambules,
Ne feraient que se heurter.


C’est possible, dit le point.
Mais je règne, moi,
Et les grandes majuscules
Se moquent toutes de toi
Et de ta queue minuscule.


Ne soyez pas ridicules,
Dit le point-virgule,
On vous voit moins que la trace
De fourmis sur une glace.


Cessez vos conciliabules.
Ou, tous deux, je vous remplace!



Maurice Carême








Répondre
E















Ponctuation



 







 




 





 








Ce
n’est pas pour me vanter,
Disait la virgule,
Mais, sans mon jeu de pendule,
Les mots, tels des somnambules,
Ne feraient que se heurter.


C’est
possible, dit le point.
Mais je règne, moi,
Et les grandes majuscules
Se moquent toutes de toi
Et de ta queue minuscule.


Ne
soyez pas ridicules,
Dit le point-virgule,
On vous voit moins que la trace
De fourmis sur une glace.


Cessez
vos conciliabules.
Ou, tous deux, je vous remplace!




Maurice Carême








Répondre
E


Je me suis régalée en lisant cet article et les photos qui l'illustrent sont à mourir de rire   point de suspension      point    Quelle
imagination  point d'exlamation    Je suppose que la prose est de toi ...point d'interrogation



Répondre
Y

Ah oui, c'est bien de moi. J'ai aimé écrire ça!


K


Merci d'être passée sur mon blog. Très belle façon d'expliquer la ponctuation, tellement indispensable, sinon, nous serions à bout de souffle... A bientôt, j'espère. Bon dimanche.



Répondre
L


Bonjour Yvette,


Petit retour sur la blogosphère... jolies retrouvailles sur la ponctuation. Cela fait bien plaisir ! Tu m'avais parlé de cette composition il y a quelques temps; elle est magnifique.


Bises et bonne journée ! 


Léo



Répondre
Y


Merci de ton passage et bon retour alors!



C


Voilà qui est dit avec beaucoup de poésie. C'est là que je vois à quel point mon écriture peut être technique. Merci à toi d'apporter un peu de douceur et de beauté. Nous en avons besoin,
maintenant peut-être encore plus qu'avant.


Bonne fin de journée.


Amicalement.



Répondre
Y


Mais tu sais je n'ai pas choisi un sujet trop technique justement. Je te laisse ce soin.



B


Grand merci à toi Yvette !


Pour les photos, si je ne peux pas je te dirai ; sinon, j'en choisirai une dans ma boîte à images félines...



Répondre
Y


Tu fais comme tu peux, ma chère Béa



B


Bravo Yvette pour ta ponctuation !!!!!!!!!!!!


J'aime utiliser les points à toutes les sauces et je ne m'en prive jamais (j'ai même tendance à en abuser mais ça donne du piquant à la langue française !)


Je suis sous le charme ! M'autorises-tu à te l'emprunter pour la mettre à l'honneur sur mon blog en te citant bien sûr !


Tes photos de queues de chats sont bien choisies



Répondre
Y


Bien sûr Béa, tu peux! je pense que tu dois pouvoir enregistrer les photos.  Mon Sissou a le plus beau derrière qui soit! Et je l'adore. Toujours la queue en l'air. Tu sais où il est
là? dans son relax dehors côté rue, bien à l'abri sur la terrasse!



M


Très joli récapitulatif ! Et très bien illustré ! Miss Thalis est une experte en point d'interrogation



Répondre
Y


Et ils sont si beaus ces points d'interrogation poilus!



M


Un texte très intéressant, moins fastidieux que la grammaire scolaire, qui devrait être lu aux écoliers... en marquant la ponctuation, bien sûr !



Répondre
Y


Je ne sais pas vivre sans ponctuation, pour moi c'est nécessaire. Ca chante!



Y


Bonjour Yvette,


me voici de retour, je me suis absenté quelques jours.


Ah! c'est points, j'ai un grand souvenir d'école surtout lorsque l'on faisait la lecture.


Charme nous toujours de ta plume.


Bonne journée.


Yvette



Répondre
Y


J'ai toujours aimé, la ponctuation , elle donne de la musique à un texte!



M


Quel bel article, j'ai pris un immense plaisir à le lire et il est si joliment iluustré !!!


Les signes de ponctuation que j'aime et  que j'utilise beaucoup, les points d'exclamation et les points de suspension.


Belle journée Yvette


Bisous


Annie


 



Répondre
Y


Alors on se ressemble! mais j'aime aussi beaucoup la virgule!



C


Il y a plein de points.. Jamais autant vus.. lol


J'ai moins fait attendre mes lectrices chéries.. lol.. 


Je suis encore en vacances 


bonne nuit 


clem



Répondre
A


je suis fière d'avoir contribué à ton article .. 



Répondre
Y


Merci , merci , merci!!!



L


J essaye d utiliser a bon escient la ponctuation, mais l empoi du point virgule ne m est pas trés claire, j en mets un de temps a autre, un peu comme un peintre qui pour varier sa compositon
aurait laissé une touche de jaune pour marquer le reflet du soleil dans un feuillage. Mais est ce la solution?


Bonne soirée Latil



Répondre
Y


J'aime bien ta comparaison avec la peinture, c'est vrai que je suis comme toi, je l'emploie rarement mais quand-même ça m'arrive!



S


Bonjour Yvette,


 


Ah la ponctuation ! Un casse-tête parfois, mais sans elle, pas de rythme, pas de pause... Merci pour ce joli et très utile rappel !


Gros bisous et bon dimanche,


 


Sandra



Répondre
Y


Quand j'écris sur MSN à ma fille ou à mes petits fils, je ne mets que les ? et les !  mais dans un texte , surtout une poésie, ça me dérange de ne pas avoir de ponctuation!



C


Bonjour Yvette,


La syntaxe en rime !  Voilà une méthode originale pour apprendre les signes de ponctuation. 



Répondre
Y


Il n'y a pas beaucoup de rime mais ça passe bien sans!



A


Tous ces points joliment dits me ravissent .. J'y rajoute le  tréma, et le "point d'ironie" ....



Répondre
Y


Et voilà j'ai ajouté le tréma sur mon blog, merci de me l'avoir dit! bonne soirée Alice!



S
si le cours de français était présenté de cette façon, tous les élèves auraient de bonnes notes
Répondre
B

Vraiment! C'est gentil de dire ça!


P
Personnellement, dans un texte ou un poème, je préfère la ponctuation ! Elle est aussi importante que les mots ; trop de gens l'oublient !
Répondre
B

Tout à fait d'accord avec toi.


L
Encore des photos de charme, je suis gâté tout de même !
Répondre
B

Eh oui lotus, belle, ma Minette hein?


M
Sans la ponctuation, un texte peut avoir différentes significarions. Ce qui est moins utile, c'est d'ajouter trois !!! à une fin de phrase, un seul point d'exclamation suffit! Bonne journée. Bises. Violette
Répondre
B

C'est pourquoi, moi, je ponctue toujours.


B
Coucou Bah ça tu vois il fallait y penser Moi qui ne manque pourtant pas d'imagination je suis épatée A bientôt Excuse moi de ne pas ponctuer tous mes chats dorment je n'ai plus rien sous la main
Répondre
B

Salut Bleucéanne, bienvenue 


C
...rire......rire......rire......rire...
...rire......rire......rire...
...rire......rire......rire...
Répondre
B

...


L
excellent article sur la ponctuation !
j'avoue qua dans mes coms , les moints de suspension l'emportent...rien n'est jamais inachevé...il y a toujours un espoir de suite quelque part
belle journée yvette
merci pour tes mots
tendresse lilie
Répondre
B

Oui je les aime beaucoup aussi. Peut-être faudrait-il en inventer d'autres?


R
Alors là ! Bravo Yvette ! Quel cours magistral... Une fois lue la leçon, je me suis précipité sur mon dernier article publié: chat peut aller; mais petite correction tout de même. "la ponctuation ?" Comment arriverions nous à exprimer, à faire ressentir, à partager ces images qui nous traversent sans ces signes si petits mais si importants... J'adore les points de suspension; ils accordent la liberté...même en début de phrase, vous verrez... A bientôt et encore " bravo "
richard
Répondre
B

Effectivement j'en use aussi quand je rapporte des passages de mes écrits. Merci Richard


M
voici de belles proses! originales! bonne soirée!
Répondre
B

Merci Mélodie à bientôt


C
Superbe article... Mon point de je ne sais quoi dort du sommeil du juste... Il sort beaucoup avec le beau temps et il est fatigué à presque 5 ans.... Bonne soirée Yvtte !
Répondre
B

Le mien , mon beau point d'interrogation a failli gober un bébé merle ce matin , je suis intervenue à temps. Ils faut dire qu'ils sont imprudents ces oisillons.


J
Quelle belle page...de la belle écriture et des photos de minous comme je les aime moi aussi..la ponctuation ...(tu vois j'ai mis trois points de suspension à chaque bout de phrase. Mon discours n'est pas accompli. Je laisse à qui me lira l'effort de comprendre ce que j'aurais pu dire si je les avais terminées). Là il faudrait un point d'exclamation!
Très bel excercice.
Et pour nos souvenirs, nous les gardons pour nous, au fond de notre coeur.
Bises Béjar
Répondre
B


Des souvenirs , chacun en a. Certains préfèrent les garder. Moi depuis que j'ai retrouvé des attaches à Gouraya, je me replonge dedans.



M
Amusant comme tout ce petit texte, il faut dire que les illustrations sont particulièrement réussies ;-)
Répondre
B

Merci Martine, ça me titillait d'écrire ça depuis un moment.


L
Comme la queue de ton chat ponctue bien cet article ! De quoi s'exclamer !
chat l'heureusement
Joëlle
Répondre
B

Oui je trouve qu'il a un derrière très... disons... ponctué!


C
j'avais écrit une petite histoire sur l'importance de la ponctuation :

http://catymic.over-blog.com/article-14503770.html

en tout cas, moi je ne saurais pas m'en passer! sans elle les textes peuvent changer de sens et être mal compris !!
Répondre
B

Je l'avais lu et j'avais bien aimé. Certains poètes préfèrent écrire sans ponctuation , c'est au lecteur de savoir!!!


A
moi,j'adore les points de suspension et les points d'exclamations...je ne sais pas si tu as remarqué,mais j'en "use" et j'en "abuse" dans mes coms tout comme les guillemets.
belle leçon de grammaire et tout ça,grâce à la queue du chat,faut le faire!!!
Tu as vu comme elles sont"malheureuses" mes minettes!!!
je vais tous les jours sur "clicanimeaux"
ah,j'oubliais le point d'orgue,c'est là qu'il faut garder son souffle...à la chorale.
gros bisous du dimanche à Montjoly.(petites averses et soleil...)
Répondre
B

Merci Annick. J'aime la ponctuation, ça me tentait d'écrire quelque chose dessus.


B
coucou yvette
lorsque j'écris, je ne suis pas avare de ponctuation... et c'est le point d'interrogation qui est mon préféré (sans doute à cause de la queue du chat qui se dessine souvent de cette façon...)
si tu aimes les beaux poèmes, je te conseille d'aller sur le blog de monicalisa (dans mes liens à gauche) elle en a mis en ligne qui mérite le détour (la rosée de l'âme)
bises de béa kimcat
Répondre
B

                       merci Béa je vais y passer.


Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog