Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Béjar
Publié dans : #Gouraya algérie




                                        Un petit passage sur mon enface
            En Algérie, à Gouraya chaque gendarme avait le droit d’avoir des poules.  Nous aussi, nous en avions. Mais quand je revois ce poulailler, je pense aux dindons qui faisaient «glou-glou-glou » quand on sifflait mais surtout à Nénette notre sanglier. En fait, c’était une laie.

Au cours d’une battue notre père, qui était chasseur, ( Horreur! je vous entends d'ici!) l’avait rapportée tout bébé à la maison car sa mère avait été tuée et elle-même était blessée. Nous n’avions jamais vu de marcassin et il pensait nous faire plaisir en nous le ramenant. Maman était horrifiée de voir ce carnage, il n’était pas question de laisser cette  petite chose toute zébrée sans soins. Elle avait encore des biberons nous appartenant, et notre Nénette a pu être nourrie et sauvée. Quand elle a commencé à manger les tétines de caoutchouc, à glisser sur le carrelage et se casser la figure dans la maison, elle fut installée dans le grand poulailler. Elle mangeait des glands grillés, des glands doux, qui étaient si bons que j’allais lui en chiper. Mon frère Pierrot lui faisait faire de grandes promenades aux alentours, elle le suivait comme un chien. Tout le monde la connaissait dans le village.

Un jour qu’elle avait décidé de faire sa promenade toute seule, elle est partie en direction du petit bois, voir les campeurs, et s’est aventurée parmi les tentes : la panique !!! Elle a failli se faire tuer, les campeurs s’étant armés de fourches et de bâtons. Heureusement pour elle, un indigène l’a reconnue et il est venu nous prévenir.
Nous sommes entrés en France et il a fallu la laisser, plutôt l'euthanasier. J'en ai des frissons encore quand j'y pense, elle ne pouvait pas être confiée à un zoo, sa colonne vétébrale, abîmée par les chiens lors de sa capture, n'était pas droite. Elle était difforme.

Commenter cet article

leschatsdumaquis 03/11/2011 17:28



Quelle triste histoire........... Mon Dieu


Mais tu gardes de bons souvenirs


Ta maman était une femme d'exception ; tu as de qui tenir...


Bien à toi


Rose


 



Yvette 05/11/2011 10:26



Oui c'était une femme extraordinaire, partie à l'âge de 54 ans. Peu instruite mais sachant faire face dès que quelqu'un était dans la peine. Nous avions en commun, l'amour des animaux et la
passion pour la cuisine. (que je ne fais plus, du fait de mes ennuis de santé)



nikou66 12/07/2011 08:18



Belle histoire, dommage qu'elle finisse tristement.


à bientôt


Patricia (nikou)



Yvette 14/07/2011 19:53



Oui , je n'ai pas aimé cette fin moi non plus!



L 07/03/2009 15:57

J'ai eu 8 mois hier le 6. Mon vieux parle d'un marcassin qui avait été receuilli par des soldats de son régiment, et qui se promenait partout dans le village, d'ailleurs il en parle sur son site, www.15emerts.com, il y a une photo et il a fait le triste manchette d'un journal, pauvre Bouboule.

Jules 05/03/2009 16:20

Pauvre vieux, il avait oublié que c'était une laie, il faut lui pardonner, il a 75 ans et oui il aimerait bien parler de l'algérie, je crois qu'il habitait Bône, d'après ce que j'entends. Toute la famille aime les animaux. A bientôt.

Béjar 07/03/2009 14:54


Eh mais 75 ans ans ce n'est pas vieux, dis moi. Et toi quel âge as-tu?


Jules 04/03/2009 16:50

Belle histoire de ce sanglier, mon maître est aussi originaire d'Algérie. C'était en 40 ou 41, son père a aussi ramené un petit marcassin, Margot qu'elle s'appelait, en liberté dans le village, elle suivait sa mère de partout, même dans la foret, mais voila au pays des chasseurs, il n'y a pas de sentiments, vous comprenez la suite, sa mère n'en a pas mangée. Il en parle à ses enfants de Margot

Béjar 05/03/2009 15:17


Oh là , alors ça , il va falloir qu'on en parle un peu de ce pays. Et de ce marcassin, plutôt de cette laie. Etrange ces blogs qui font ces rencontres! moi j'aime bien! A bientôt Jules, dis à tes
maîtres que je suis une fana des animaux et de chats en particulier.


Dane 03/03/2009 19:49

C'est un souvenir d'enfance émouvant.
Merci Yvette pour ce partage.
Belle nuit à toi
Bises

laurence 02/03/2009 11:21

quelle belle histoire mais la fin est tragique ...

Béjar 03/03/2009 13:49



Eh oui! bien triste pour notre grosse bête!



martine27 01/03/2009 17:42

En effet un animal un peu inattendu à adopter, mais votre gentillesse n'a pas été perdue

nadia-vraie 01/03/2009 06:04

Je comprends car on s'attache aux animaux que l'on recueillit même si ces animaux ne sont pas domestiques.
belle histoire de ton enfance Yvette.
À bientôt.

dame de choeur 27/02/2009 20:08

très belle histoire pleine d'amour envers les animaux.....malgré leur différence, je pense que lorsqu'on les élève et qu'ils vivent avec nous ces animaux sauvages font de très bons compagnons...la preuve!bisous Yvette

anne laure 27/02/2009 14:33

quelle belle et triste histoire
gros bisous
anne laure

Béjar 28/02/2009 19:11


Merci Anne Laure, c'est gentil de ta part, de passer comme ça , sur les blogs. J'apprécie tes messages.


Jacquotte 27/02/2009 11:45

j'ai beaucoup aimé cette histoire, c'est très touchant.
bonne journée

Béjar 28/02/2009 19:12


Histoire vraie, triste histoire pour la grosse bête.


Sherry 27/02/2009 11:39

c'est pas commun comme animal de compagnie. J'avais un ami qui avait trouvé un bb marcassin dont la mère avait été tuée.. IL l'a gardé un moment, des voisins "bien intentionnés" l'ont dénoncé (c'est interdit par chez nous), du coup les garde-chasses ont emmenés le petit.. quelle tristesse.. On ne saura jamais ce qu'il est devenu..

Violette la dame Mauve 27/02/2009 11:16

Bonjour et merci d'avoir voté pour ma petite-fille.
Avais-tu reçu le mail pour confirmer ? Il arrive souvent dans le courrier indésirable! Sans la confirmation du vote dans le mail reçu de Kiabi, il n'est pas comptabilisé.
Pour le moral, cela va mieux ce matin. J'ai eu une baisse de régime hier soir en raison de problèmes personnels mais quand on dit problème, il y a une solution; et s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a plus de problème!
j'ai la migraine et je philosophe!
Bonne journée
Merci pour tout
Bisous
Violette

Annick à Cayenne 27/02/2009 01:07

je reconnais bien là le style de photos de famille comme j'en ai aussi....bon sans le sanglier...une belle histoire....
bisous de Cayenne.

Médidoi 26/02/2009 23:46

*c'est une très belle histoire, vous avez certainement bien fait de l'euthanasier, elle se serait ennuyée sans vous, et tu ne peux pas savoir comment elle aurait vécu, tout le monde n'est pas là la hauteur pour adoter une laie, alors ...


bizzz

Violette la dame Mauve 26/02/2009 23:30

Mon mari a failli se tuer hier à cause de deux sangliers. Il traversait le bois non loin de chez nous quand les deux sangliers ont traversé la route. Il les a évité& de justesse! Il ne roulait pas vite heureusement!
Bonne nuit
Amitiés
Bisous

Mouffles 26/02/2009 22:54

Une belle et émouvante histoire !
La photo est aussi très touchante.
Gros bisous
Mouffles

brodeuse débordée 26/02/2009 22:23

Oh quelle belle histoire ! J'en ai receuilli des animaux blessés quand j'étais jeune ! Un corbeau, une pie, des merles, des chiens et des chats bien sûr. Il faut respecter les animaux.

Béjar 28/02/2009 19:16


Quand on aime les animaux , dès qu'on en voit dans la peine , on vole vers eux et ça nous fait du bien autant qu'à eux. Merci pour ta visite .


béa kimcat 26/02/2009 22:04

coucou yvette
pauvre nénette...
bisou de béa kimcat qui te remercie pour ton gentil commentaire sur "mes choses"

cerisette 26/02/2009 18:42

l'autre jour j'ai eu très peur car un sanglier a déboullé des fourrés juste devant ma voiture
bisous
cerisette

Béjar 28/02/2009 18:55


Moi c'est un faisan qui est passé devant mon pare brise , j'ai failli aller dans le fossé


Martine Réunion 26/02/2009 18:07

Nénette aura vécu de belles années avec vous.....Et même si sa fin est triste, il valait peut-être mieux ça que la laisser et risquer qu'elle reste abandonnée et connaisse un triste sort.....
Bisous de la Réunion.

Béjar 28/02/2009 18:51


C'est ce que je me dis, c'était préférable!


linou 26/02/2009 17:44

qui n'aime pas les bêtes n'aime pas les gens et toi tu as un grand coeur, je m'en aperçois au fil des jours
cela a du etre terrible pour toi ce rapatriement tout quitter..., heureusement que tu as pu emporter des animaux qui ne sont plus hélas
la vie est trop dure ....parfois
mais tu es courageuse et défends les animaux
tu es super
bises
line

Béjar 26/02/2009 17:52


Merci pour tes paroles Line, tu es sympa. Ma mère me répétait toujours tes paroles, que j'ai faites mienne: Qui n'aime pas les bêtes n'aiment pas les gens! c'est absolument vrai.


Fethi 26/02/2009 17:30

Re bonjour va sur ce site,tu découvriras Djamel Allam:il ne chante pas en arabe, mais en kabyle
http://www.musicme.com/#/Djamel-Allam/albums/Gouraya-3307510210620.html?play=01_07

Béjar 26/02/2009 17:50


j'y suis allée mais il faut que je m'inscrive sur frre , je l'ai fait et j'attends merci pour le renseignement Fethi   


Fethi 26/02/2009 16:21

Et Djamel Alem(el chanteur Kabyle)Chante bien Gouraya!

Béjar 26/02/2009 16:52


Je ne connais pas, il faut que tu me racontes ça!


Jacqueline 26/02/2009 15:40

Pauvre Nénette...une triste fin malgrè votre amour...
Bises Yvette

Béjar 26/02/2009 16:57


Elle avait beaucoup grossi et nous ne pouvions plus la garder en liberté, elle faisait peur à tout le voisinage.


Chathelin 44 26/02/2009 14:21

C'est une histoire bien triste !!! mais très jolie
bisous bisous
valérie

arlette 26/02/2009 13:31

wwwwwwwwwaaaaaaa....pas banal, ca m'aurait plu....(sauf la fin) et...le début (un pere chasseur ....brrr)
bisous yvette

Béjar 26/02/2009 17:00


Oui, je n'aimais pas quand il partait à la chasse , car le chien ne rentrait pas toujours avec lui. Et ce chien je l'adorais. Des fois il mettait 2 ou 3 jours avant de rentrer, il chassait tout
seul. je n'aimais pas savoir qu'il tuait les animaux. Heureusement que ma mère était là pour me remonter!


Joëlle 26/02/2009 13:18

Un Sanglier ?... c'est pas commun didon mais ton témoignage détermine combien elle devait être attachante votre nénette. Bisous Yvette

Béjar 26/02/2009 17:01



Tu sais, tout ça se passait en Algérie et ma mère qui adorait les animaux, a sauvé plus d'un animal de la mort. Cigogne, lièvre, singe et j'en passe...



Tachka 26/02/2009 10:58

Je te comprends car on n'oublie jamais un animal que l'on a aimé....
Bisous à toi.

Béjar 26/02/2009 17:02


C'était mon frère aîné qui s'en occupait. Et lui aussi était chasseur, va comprendre quelque chose à ça!!!


linou 26/02/2009 10:55

tu as du souffrir et tu y penses encore..
bises
line

Béjar 26/02/2009 17:04


J'ai souffert beaucoup, car nous quittions l'Algérie (avant les événements) et nous abandonnions aussi mes 2 chats. Mais nous ne partions pas sans rien: 2 chiens, 2 chattes, 2 couples de canaris et
1 moineau , tout ça dans l'avion en 1952!!!!!


Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 



"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 
 
 
 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

 

Hébergé par Overblog