Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Béjar
Publié dans : #bucolique

Aube d'été

Un invisible oiseau dans l'air pur a chanté.
Le ciel d'aube est d'un bleu suave et velouté.

C'est le premier oiseau qui chante.
Ecoute ! les jardins sont frémissants d'attente.

Ecoute ! un autre nid s'éveille, un autre nid,
Et c'est un pépiement éperdu qui jaillit.

Qui chanta le premier ? Nul ne sait. C'est l'aurore.
Comme un abricot mûr le ciel pâli se dore.

Qui chanta le premier ? Qu'importe ! On a chanté.
Et c'est un beau matin de l'immortel été.

Cécile PÉRIN, Variations du coeur pensif (Chiberre) 1911

Commenter cet article

Anonyme 07/02/2016 14:01

J'adore cette poésie d'autant plus que je m'apelle Cécile !

Armide 10/06/2009 22:16

J'aime cette exhortation : "Ecoute" !

majic 10/06/2009 18:21

Il est aussi simple que beau ce poème. Ce que je sais par ailleurs c'est que celle qui l'a dégoté est aussi poète que l'auteur de ce poème.
bonsoir Yvette.

Tachka 10/06/2009 10:11

Je ne connaissais pas! tu es douée pour dénicher des merveilles!
Bisous.

Béjar 10/06/2009 18:01


J'ai des bouquins de l'époque où j'allais en classe et je les feuillette encore!


JACQUELINE 10/06/2009 08:58

Mais comment fais tu pour trouver ces petites merveilles?
Bonne journée et fais des caresses pour moi à tes petits minous!

Béjar 10/06/2009 18:13


J'ai retrouvé ces poèmes dans des livres de 2ème et 1ère. Et même dans des livres d'école primaire. Et je les recherche sur Internet , si je les retrouve ,  je fais un copier /coller, sinon,
je réécris.


Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 



"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 
 
 
 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

 

Hébergé par Overblog