Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Poésie d'auteurs

Copie de DSC03844 seringat 

De tous les sens c'est l'odorat qui me frappe le plus.

Comment l'odeur, le goût, se font-ils parfum? Comment nos nerfs se font-ils nuance, interprètes subtiles, sublimes de ce qui ne se voit pas, ne s'entend pas, ne s'écrit pas avec dess mots?

L'odeur serait comme une âme, immatrérielle.

Marcel Hanoun.

 

Moi j'ajoute qu'il est des parfums de saisons,

 des senteurs  exquises rappelant notre enfance.

J'en ai plein ma mémoire!

 

Commenter cet article

L
<br /> Mon odorat est mis a bien rude épreuve ces derniers temps, j étais à l Hopital 4 jours et j ai reçu des méches de Surgisel dans le nez pour essayer d atténuer mes saignements de nez.Je ne<br /> sens plus rien , mais rien, à peine si c est sucré ou salé.<br /> <br /> <br /> Bonne soirée Latil<br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Ca va revenir , j'espère pour toi. Ma soeur a des ennuis de ce côté-là et c'est dur, elle vit de souvenirs! mais bon alle sent encore un peu.  Moi ce qui me gênerait c'est la voie<br /> rétronasale, c'est là que tout se passe. Et tu dois être très gêné toi aussi!<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Nos cinq sens se relaient pour ouvrir la porte aux souvenirs. L'odorat est très sensible et nous replace quelquefois juste à l'instant où, autrefois, nous avons respiré le même parfum.Bises,<br /> chère Yvette, bonne semaine.<br />
Répondre
Y
<br /> <br /> L'odorat est très important dans la vie. Quand on le perd on perd un peu de son identité. Ma soeur vit de souvenisr, il lui en reste encore un peu.<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> C'est étonnant comme on n'oublie jamais aucune odeur, on peut tout oublier mais un parfum passe et il rappelle un souvenir, même très lointain !<br /> <br /> <br /> Bisous <br /> <br /> <br /> Nicole <br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Tout à fait d'accord avec toi, je suis très sensible aux parfums, odeurs. Les souvenirs sont intacts!<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Théophile Gautier :<br /> <br /> <br /> On dirait que les chats devinent l’idée qui descend du cerveau au bec de la plume et que, allongeant la patte, ils voudraient la saisir au passage.<br /> <br /> <br /> En tant qu'auteure, j'aime bien cette phrase. christine<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
Y
<br /> <br /> j'adore aussi, c'est très beau. Merci pour ta visite Christine l'Amie des chats<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> avant de lire ton ajout au texte j'avais pensé la meme chose en lisant le titre....la cuisine de ma mémé puis de ma maman....sont liés à des souvenirs sentimentaux et olfactifs que je retrouve<br /> chaque fois que je prépare le couscous.....<br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Tu sais , moi l'odeur des épluchures de mandarines, les vraies, un peu vertes encore, là je fais un bon direct à Gouraya!<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> je te rejoins là^^...comme Proust ma mémoire est une armoire emplie de madeleines....<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Et dire qu'on se plaint de perdre la mémoire arrivés à un certain âge, C'EST FAUT HEIN?<br /> <br /> <br /> <br />

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog