Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Les roses

 

 

  new pc 470

 

Saint Basile dit qu'à la naissance du monde les roses étaient sans épines, et qu'elles eurent des pointes, à mesure que les hommes méprisèrent leur beauté.
Antoine Furetière (1619-1688)

 

 

 

Commenter cet article

L
<br /> Qelquefois je me concentre sur une rose et j'y trouve un monde: douceur,,beauté, perfection,envol, papillon, senteur...Je m'arrête?  Ta photo vaut toutes les peintures!<br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Tu as tout dit en une seule phrase. C'est qu'on resterait des heures à admirer cette merveille de la nature!<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> je ne connaissais pas cette légende sur les épines de roses, mais si elles n'en avaient pas, elles seraient des tulipes !<br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Ah tu as trouvé, c'est vrai. C'est comme les mures sans leurs épines. C'est fade! Où se trouve le côté sauvage?<br /> <br /> <br /> <br />
Z
<br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Et Zéphyr, humblement, de répliquer :<br /> <br /> <br /> Rose sans épines n'est plus roses.<br /> <br /> <br /> Ce sont les épines qui font la rose désirable.<br /> <br /> <br /> Bonne journée Yvette !<br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Elle a cette défense pour elle, c'est sa façon de nous interdire la cueillette.<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> Logique!<br /> <br /> <br /> Bises<br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Comme on disait en allemand: keine rose ohne dornen, pas de rose sans épine. Cette phrase m'est toujours restée et je me la répète à chaque fois que je vois une rose.<br /> <br /> <br /> <br />

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


 

 
 

Hébergé par Overblog