Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Divers, #Ecole
Mon école en Algérie à Gouraya. Comme elle était belle! Le toit n'était pas bleu comme dans le poème, il était tout blanc, c'est là que j'ai appris à lire et à écrire, c'est là que j'ai découvert la vie.

Mon école en Algérie à Gouraya. Comme elle était belle! Le toit n'était pas bleu comme dans le poème, il était tout blanc, c'est là que j'ai appris à lire et à écrire, c'est là que j'ai découvert la vie.

 

Ô vieille école.

Au cœur de mon vieux village,
Il est un grand toit bleu et gris
Où viennent les tout-petits
Abriter leur compagnonnage:

Il y a là des bancs où je me suis assis,
Et sur les vitres où se penchent les feuillages,
L'ombre folâtre
Des songes que j'ai bâtis
Quand j'ai commencé, un peu ivre,
De mettre le nez dans les livres.

Au cœur de mon vieux village,
Il est un toit bleu et gris
Où s'en vont les tout-petits
Apprendre à déchiffrer l'univers page à page.

Ô vieille école solitaire,
Il me semble qu'un grand mystère
Habite en toi, dont chaque vitre au jour sourit
Et que de clairs oiseaux font palpiter leurs ailes
Entre tes murs, ainsi que dans un nid
D'où jailliraient des étincelles
Vers l'infini.

Philéas LEBESQUE (1859 - 1958)

Commenter cet article

Marcel 08/09/2013 20:44

De toutes les écoles, je crois que c'est la primaire qui laisse la trace la plus profonde dans notre mémoire, jusqu'aux odeurs parfois. Après, les souvenirs deviennent plus segmentés.

Yvette 08/09/2013 10:09

Quand j'ai connu cette école, les arbres étaient plus volumineux, des ficus avec des petites boules minuscules qu'on s'amusait à faire éclater avec les pieds

margareth 07/09/2013 16:06

Je crois que beaucoup d'adultes gardent la nostalgie de leur première école. Celle-ci est belle, pour nous très exotique. Comme je l'ai raconté dans mes souvenirs d'enfance, ma première école était une villa à Préfailles et elle ne comptait qu'une classe qui a varié de six à vingt élèves ! Un rêve à tous points de vue. Et de très beaux souvenirs aussi.

Yvette 08/09/2013 10:15

En fait à notre époque, c'était uniquement l'école des filles. Filles arabes et filles françaises. Mais les garçons français étaient aussi avec nous et peu nombreux. Ainsi je me suis retrouvée dans la même classe que ma sœur (2 ans de plus que moi) et que mon frère (6 ans de plus que moi)

ballendar 06/09/2013 20:57

Un peu comme Nicole, je ne retrouve plus mes repères lorsque je revois ma première école; (autre déception, je rêvais d'un blog comme le tient, je viens de tout perdre...pour avoir le même je vais devoir payer ou me dépatouiller dans les codes)

Yvette 06/09/2013 21:05

Le plus triste c'est que j'en ai un qui fonctionne gratuitement avec full-moon , mon blog essai j'avais réussi à copier le HTML avant la grande cata
Mais je ne peux rien en faire, sauf trouver autre chose à mettre dedans, peinture par ex.
Et on ne peut pas changer l'adresse sinon il est libre!

Kimcat 06/09/2013 17:08

Coucou chère Yvette
Tu dois être avoir les yeux remplis d'étoiles devant ton école en photo. Des bisous
Béa kimcat

Yvette 08/09/2013 10:12

Les deux classes étaient magnifiques, elles existent toujours mais il y a eu des rajout qui ne sont pas du plus bel effet!

Ncole 06/09/2013 08:37

Souvenirs,souvenirs, nostalgie...Je ne sais pas si toi aussi, mais je n'aime pas les retours en arrière,
quand je vais revoir les endroits que j'ai connu ou ils n'existent plus, et je suis triste,ou ils n'ont pas changés et je le suis tout autant parce que moi j’ai changé !

Yvette 08/09/2013 10:11

Les retours en arrière en pensée ne me dérangent pas, . Mais les retour en arrière vers des lieus me déchirent le cœur!

JACQUELINE 06/09/2013 08:07

Après la maison où nous avons ouvert les yeux...l'école est ce qui reste au plus profond de nos mémoires. C'est d'ailleurs l'endroit que j'ai visité en premier lors de mon retour à Alger....

Yvette 08/09/2013 10:10

Quand j'ai connu cette école, les arbres étaient plus gros, des ficus. Avec des petites boules que nous faisions éclater ave nos pieds!

Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 

 

 

 

Outils Services Compteurs Générateurs Codes-sources... gratuits pour vos sites

"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 

Découvrez Various!
640_chats_amoureux

 

 


La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.
Vous pouvez arrêter le chant des oiseaux comme pour une simple vidéo

Béjar Passion

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

 

 

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.



Nos amis les animaux.

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog