Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Articles avec #2cv catégorie

Publié le par Yvette
Publié dans : #défi Ghislaine, #2CV, #Plaisir des mots

Notre amie Ghislaine nous propose:
pour le défi écriture

Atelier 90 du 20 Mars 2019

les mots :Récit, courses, sanction, égal, faire,

trouver, placer, pensant,

ou

Au moins 5 mots contenant "" cour ""

 Mémé n’en finit plus, il va falloir qu’elle se calme, toujours la langue pendue.

En pensant à ce qu’il fallait qu’elle achète pour ses courses notre Mémé a commencé une liste. Ne pas oublier les courgettes surtout !

 Qu’est-ce qu’elle allait trouver au marché du bourg ? Peu d’étals, c’est un petit marché. Mais elle aimait bien y aller ainsi elle rencontrait des anciennes copines d’école et la parlote, ça marchait comme dans la cour de récréation.

Donc : le fichu sur la tête, les grosses chaussures, l’imper en cas de pluie et le panier à roulettes, et la voilà partie courbée mais la tête en avant. Elle prend toujours les raccourcis. Elle passe par les petits chemins qui servent pour les tracteurs. Il faisait beau mais la route est longue. Qu’à cela ne tienne, le marché : c’est sacré !

Au bout d’un moment en cours de route, elle entend du bruit derrière elle : un tracteur sans doute ! Que nenni, c’est Gisèle une de ses copines avec sa vieille guimbarde qui la double, s’arrête et lui fait signe de monter. Oh ! la bonne aubaine !

 Et voilà nos deux commères à jacasser. Arrivées sur la grand’route, même pas deux cents mètres plus loin et elles se font arrêter par un motard, casque et lunettes , raide comme la justice et salut militaire.

Je laisse Mémé continuer le récit.

« V'la ma Gisèle qui bascule sa glace tant bien que mal, plutôt mal que bien, vous savez ben une 2CV ça a des ailes sur les côtés quand on roule un peu trop vite.  Eh bé justement, le pandore c’est ça qu’il a dû voir. On avait failli décoller dis donc!

Le v'la qui se penche et c’est Gisèle qui lui dit :

-Bonjour monsieur l'agent, c’est’y qu’y a un problème ?
- Oui, madame. Vous rouliez au-dessus de la limite de vitesse autorisée.
- Vous êtes ben sûr ?
- Oui madame, je peux voir votre permis ?

- C’est point possible, dame, j’peux point rouler vite, mon fiston il m’a bloqué ma vitesse à 90.

-Oui, mais madame sur cette route c’est à 80

-Ah bon ? depuis quand ? j’ai point vu de panneau moi.

-Mais …

-Non non non, j’ai point vu d’panneau, c’est pas égal  (légal !!!)

-Je vais devoir prononcer une sanction.

Gisèle me regarde avez ses yeux ronds de myope et me baragouine.

-Qui qui dit ? j’comprends rin !

 -Ma pôv Gisèle, t’es dure de la comprenoire, il te dit que tu roulais trop vite et que tu vas avoir un procès.

 -Quoi donc ? moi ? un procès mais pour qui donc ? j’ai rin fait. Faut pas m’la faire à moi. Il peut toujours courir !

-Alors ce permis de conduire il vient ?

-Ah dame, faut que jle trouve moi, ce permis, où qu’c’est’y que jl’ai mis moi ce papier ?

Et la vla à bourniguer dans son cabas, et brassailler partout dans tous les sens, jusqu’à ce que son pochon tombe à mes pieds, que j’lui ramasse et qu’elle le donne au perdreau.

-C’est pas vous là, c’est pas votre permis ?

- Mais qu’est-ce qui chante encore lui ?

-Bé, oui , t’as changé de tête ma pov fille, tu ressembles plus à la photo, dame !

-Bon alors, j’vous dois comben m’sieur l’officier? on va pas en faire un fromage ! c’est pas l’tout ça, on n’a pas qu’ça à faire ! J’vas pas pouvoir me placer dans le parking du marché !

-Moi je ne sais pas madame, vous aller recevoir ça par courrier ! Moi je vous donne ce papier là et vous, vous pairez après.

-Et voilà, encore plein de papier ! Quel gaspi ! Enfin… ça servira pour les tinettes !

-Allez ! circulez maintenant et ralentissez.

 -Mais moi j’suis pas d’accord, y avait pas d’panneau, non non non , j’ai point vu !

 -Comment qu’tu sais ? t’as même pas mis tes lunettes, j’les ai vues dans l’fond d’ta bourriche!.

-Oh ! bé, dis rin, il est ben capable de m’allonger la sauce, l’aut’zigoto.

-Oui avec tout ça, on va rin trouver sur le marché et y aura plus de paroissien, on va arriver à point d’heure. » 

Et voilà ce que Mémé m’a raconté, pas contente après sa copine Gisèle. On ne l’y reprendra pas, c’est sûr. Il faut dire qu’avec ou sans lunettes, ça jacassait tellement qu’aucun panneau n’était présent sur le parcours.

 

 Et vous? avez-vous eu une 2CV dans votre jeunesse?

Moi oui, et les ailerons sur les côtés j'ai connus !!!

 

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


 

 
 

Hébergé par Overblog