Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Articles avec #defi ecriture ghislaine catégorie

Publié le par Yvette
Publié dans : #Face à face, #défi écriture Ghislaine, #Animaux, #chats, #Plaisir des mots

Notre amie Ghislaine nous propose

les 8 mots

Face, regard, fuir, peur, réserver,

donner, énergie, famille, cap, stimuler

Vous pouvez n'en prendre que 8.

............

ou thème '' face à face""

défi écriture 119

Ce matin à mon lever, nous nous sommes trouvés face à face, Max et moi. Il ne savait pas quoi faire : rester sur sa réserve et attendre que je fasse marche arrière ? Ou fuir ! Vous devez bien vous douter que Max est un chat, que je nourris régulièrement matin et soir, il est très régulier. Perdu, abandonné ou mal nourri ailleurs ?

 Il vient de très loin, je le vois dans les champs alentour. Mais ce matin il avait décidé d’attendre que je lui donne à manger, mais dans la cuisine, d’habitude il fait du bruit dans le tunnel de la chatière où je lui glisse sa pitance. Pas besoin de stimuler son appétit avec des gâteries comme mes vieux !

Il y avait dans son regard un mélange de peur mais en même temps, une sorte de soumission, oh ! toute relative, il faut bien le dire. Il me donnait l’impression qu’enfin, au bout de deux ans, il allait passer le cap : celui de poser son sac et s’installer dans le coin. Il a fini par rejoindre sa chatière, lentement devant moi.

A-t-il une famille ? Je n’en sais rien. Ce que j’ai vu dans la matinée c’est qu’il se promenait tranquillement dans le jardin, après avoir eu sa double ration matinale, il est repassé par la chatière tout aussi calmement, j’étais dans la véranda, et est ressorti par la porte de la chambre qui donne sur le jardin.  Apparemment, il s’entend bien avec tous les autres chats et avec la chienne, ce qui me fait penser qu’il a dû connaître ou doit vivre chez des humains avec d’autres congénères.

Au début, dès qu’il me voyait il se sauvait à toute vitesse, l’énergie ne manquait pas. Maintenant il est très gros, logique avec ce qu’il mange, et très grand, magnifique roux et blanc, vraiment c’est un très beau chat ! Si je ne fais pas attention, il s’approche des autres qui reculent un peu et le laissent manger leur part. Pas castré, mais comme je ne peux pas l’approcher, il n’est pas près de passer chez le vétérinaire.

Pourquoi ce prénom « Max »? Ce chat est un voleur, il engloutit à toute vitesse, n’importe quoi, on a l’impression qu’il vole ce qu’il trouve. Et la chanson : « il est libre Max, y en a qui disent qu’ils l’ont vu voler ». Mais lui il n’a pas d’ailes, ce n’est pas le même verbe !

Ces photos sont prises par ma fille de sa fenêtre de cuisine!

Notre amie Ghislaine nous propose 

8 mots

Empreinte, visible, brume, froisser

envers, légendaire, clapotis, frimas.

ou le thème "" Temps ""

 

Les frimas oubliés, les brumes aérées,

Les bourgeons éclatés, leurs feuilles défroissées,

Encore satinées, aux couleurs mordorées,

Commencent à cacher le soleil au lever.

 

Le printemps est bien là, les oiseaux font leur nid !

Les brindilles tombent, cassées dans les taillis,

Reprises ensuite, pour un nichoir fini

Proche du fin ruisseau au si doux clapotis.

 

Le nature a changé, à l’endroit, à l’envers,

Elle nous éblouie, empreinte légendaire,

Dehors nous attire, et moi si casanière,

Je sors pour aspirer cette douce lumière.

 

Au jardin le muguet, blanc, à peine visible,

Par son exhalaison, me force à me baisser.

Pourtant je dois rentrer, force incompréhensible

Incidence proche, me faisant frissonner.

 

 

Aujourd’hui et demain.

 

Aujourd’hui la pluie

 Aujourd’hui, mon corps,

Aujourd’hui, ma fatigue,

Aujourd’hui ! Aujourd’hui …

Demain je ferai mes courses,

Pas aujourd’hui!

Demain j’irai faire des photos,

Demain, je marcherai sur le sable de la plage,

Demain je marcherai, je marcherai.

 Demain j’oublierai mon corps,

Demain j’oublierai aujourd’hui.

 Demain ...

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi écriture Ghislaine, #Nature, #Mes peintures à l'huile, #Plaisir des mots

Nature, chez Ghislaine, défi 117

Nature, peinture chez Ghislaine, défi 117

Nature.

Nous étions partis à quatre.

Trois peintres et mon mari qui nous servait de chauffeur.

Nous étions à la recherche de sujets de peinture.

Ce chemin était magnifique, je n'arrivais pas à m'en extirper.

Les arbustes faisaient une voûte au-dessus de nous.

 La végétation abondante et très serrée était variée

 Et poussait d’une manière un peu fantasque.

Les grands chênes et les saules paraissaient âgés.

Un décor magnifique s’offrait à nos yeux.

 Le ciel au travers des branches était bleu

Mais avec des nuages de différents tons

Musardant en cette fin de saison.

Les frondes aériennes des hautes fougères

 Commençaient à changer de tons,

Les verts devenaient jaunes et vireraient bientôt au roux.

Quelques petites taches rouges de bryone enchevêtrée

Dans ce camaïeu de vert, fascinaient mes yeux de peintre.

 J’emplissais ma vue de ce merveilleux spectacle qui s’ouvrait devant moi.

Moi, toujours en arrière à musarder et eux trois devant.

Ils ne se doutaient pas que j'allais prendre cette photo

Que de bons souvenirs avec mon mari

Qui participait à tous mes déplacements et stages.

 

Nature, peinture chez Ghislaine, défi 117

Un tableau que j'ai fait en bord de Sèvre.

Ce tableau a eu hélas une mésaventure !

Des personnes âgées me l'avaient acheté et plusieurs années après j'ai reçu un coup de téléphone de la dame (devenue veuve) qui m'a dit s'être fait volé le tableau au cours de son déménagement.

Je voulais le garder pour moi ce tableau mais ils insistaient tellement ...

Il faut croire qu'il a plu à celui qui l'a chapardé.

Où est-il maintenant? A-t-il voyagé?  ou peut-être enfermé dans un placard et il ressortira dans des années, sait-on jamais!

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi écriture Ghislaine, #Plaisir des mots, #hiver

L'hiver chez ghislaine

Défi 2012

Il fait froid chez Ghislaine comme chez moi atelier 112

Il fait très froid dehors,

Comme il fait froid dans mon cœur.

Pourquoi suis-je ainsi troublée ?

Partagée entre mon cœur et mon pauvre vieux corps ?

On dit que le froid assainit,

Qu’il tue les microbes (pas tous !) et la vermine !

Qu’entend-on par vermine, dites-le-moi ?

Est-ce qu’un sans-logis est une vermine ?

Les chats et les chiens errants sont-ils des vermines ?

Les oiseaux affamés sur la terre gelée sont-ils aussi des vermines ?

Ils meurent sans que quiconque ne lève le doigt.

Ou si peu !

Et moi dans tout ça ? Oui ! C’est la question !

Que fais-je pour eux ? Plus rien !

Ou si peu !

Le temps est passé où ma maison hébergeait

Tout ce qui stoppait devant sa porte.

Mon cœur s’emballe et me dit :

« Vas-y, n’hésite pas, continue

Tu peux encore faire plus.

Il fait froid ! C’est l’hiver»

A cela mon pauvre corps répond

« Halte-là ! Tout doux ! Stop !

Tu ne tiendras jamais le coup,

Ton âge, tes vieux os ! Tu n’y penses pas ? »

Décembre est passé dans la froidure,

Il a pris son habit d’hiver

Et Janvier derrière trépignait de joie,

Février avec ses bourrasques, et sa pluie.

Il faut des saisons, dit-on ? Bien-sûr !

 C’est un cycle normal !

Mais ce cycle est si malmené !

Moi-même j’en arrive à l’hiver de ma vie.

Et si le cycle pour les humains changeait à son tour !

Revenir en été, même en automne, remonter le temps,

Revoir tous ceux qu’on a aimés et perdus.

Utopie ! Fantasmes !

Ainsi s’en va la vie ! Ainsi s’en va le monde !

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi écriture Ghislaine

Ghislaine nous propose:  2 choix 
pour le défi écriture

Atelier 86 du 10 Février 2019

avec les mots

Ambre, chant, flambée, fébrile,

merle, affiché, affoles, brailler,

ou

un texte de notre choix sur le thème ""Humour""

 

Mes aventures de mémé !

 

 

Ah ! Ghislaine a affiché la liste des mots à utiliser pour son nouveau défi. Il faut que je m’y mette …  je vais m’y mettre mais… Aujourd’hui je me sens fébrile, je dois surement couver la grippe. Aux infos ce matin, ils disaient que ça faisait une semaine qu’on était au pic, moi ça m’inquiète un peu tout ça. Vaccinée oui ! et deux fois plutôt qu’une, mais ils ont dit que cette année le vaccin ne marchait pas. Et allons donc ! c’est nouveau ça !

Bon ! une bonne flambée dans la cheminée avec un bon bouquin lovée dans mon fauteuil avec un ou deux chats, et un roupillon comme dab, pourquoi pas ? C’est vrai, je pique du nez sur mon livre, alors, hein ? pourquoi se priver.

Mais il fait beau dehors, froid mais un soleil magnifique ! Rrrhhaaa que ça m’énerve d’être comme ça ! Et Ambre (ou Amber comme on veut) la chienne, superbe setter anglais rousse et blanche qui s’énerve à la porte. Elle veut sortir, et me voilà encore debout. Esclave je suis !

« Mais qu’as-tu à brailler ainsi ? Pourquoi est-ce que tu t’affoles comme ça ? »

Moi je n’entends que le chant mélodieux du merle dans dans la ramure devant. C’est-y pas beau d’écrire comme ça ?

Il est vrai que je deviens dure de la feuille, ça commence lentement mais sûrement.  Je suis allée consulter ! Eh oui ! ma pauvre fille tu vas être obligée d’y passer, un appareillage à plus de 3 000 euros. Pas une petite somme ! Signe qu’on ne rajeunit pas. Bon ! je sens que je vais faire monter la température !!!

En parlant de pas rajeunir, vous savez ce qui m’est arrivé hier ? Je suis allée dans un magasin, (je conduis toujours !! ben oui heureusement!)  je voulais m’acheter un sac. Je choisis. Encore des soldes, ça m’arrange. Je sors ma carte bancaire. La dame me dit :

« Ah ! non je préfèrerais du liquide ou un chèque.

 Ah !

 Bon ! si vous voulez ! »

 Je sors mon carnet et comme j‘étais chargée et que j’ai une drôle d’allure avec mon dos voûté et mes rides qui me font paraître 90 ans, défraichie quoi, elle me dit :

«  Voulez-vous que je remplisse votre chèque à votre place ? »

 Alors là ?

Bien gentil de sa part, ça part d’un bon sentiment, je ne lui en veux pas à elle, mais … il est vrai que souvent on me demande si je veux de l’aide. Mais Ça m’énerffffffe ! je suis polie, je ne rembarre pas les gens mais je boue.

Je me savais décatie, mais pas à ce point-là.

 Ça m’a fichu un sacré coup sur la tronche. Surtout que chez moi je suis toujours en action.

Bon sang, faut pas se fier aux apparences, l’habit ne fait pas le moine, faut pas juger un livre à sa couverture…. Et j’en passe !

Bon ! je sens que j’ai chaud, il faut que j’arrête de ruminer ! je suis négative, c’est sûrement la grippe !

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi écriture Ghislaine
Défi écriture chez Ghislaine défi N°84

 

Atelier 84 du 20 Janvier 2019

No 84

avec les mots

pleine, prête, jaloux, miroir,

penser, avoir, prendre, voir

ou au moins 5 mots contenant CHE

 

 

Bon, c’est mon premier défi chez Ghislaine, il va falloir que je sois à la hauteur mais je ne risque pas de faire de jaloux, il y a des fortiches dans son équipe

Elle a dit avant le 29, ça approche.

Je vais prendre mon courage à demain ( euh ! non à deux mains) et  faire une ébauche, il faut penser à ne rien oublier, écrire en bon français et pas en angliche. Ça ne va pas passer ce mot là, je sens ça. Je vois Ghislaine qui hoche la tête.

Bon je suis prête, je vais me regarder dans le miroir pour voir si je suis présentable, mais … ça ne va pas la tête ? ma pauvre vieille ! tu n’es pas devant une caméra là ! Oh ma pauvre caboche ! Elle est pleine de défis, après Lady Marianne qui nous en fait voir de drôles, je vais bien avoir un infarctus cérébral ….  Et comme chantait France Gall : débranche, débranche tout.

Mais avec tout ça, je n’ai encore rien écrit. Il faut que je trouve un bon sujet, lui mettre ses huit mots et plein qui finissent par « che ». Et c’est ça le plus compliqué, trouver le sujet.

Bon! je vais d'abord faire une ébauche et on en reparlera.

 

 

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog