Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Articles avec #embobeliner catégorie

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots, #embobeliner, #le petit jeu de lettres

Lady Marianne nous propose 11 LETTRES
verbe

Envelopper soigneusement
(quelque chose ou quelqu'un).
Au fig., fam. Séduire (quelqu'un)
par des paroles en vue de le tromper.

E E E I O B B L M N R

 

Mémé redresseur(e) de tort !

Je ne sais pas ce qui est arrivé à Mémé mais je l’ai vu arriver devant moi le visage blême, il lui était certainement arrivé quelque chose de grave.

« Donne-moi un coup à boire, une bolée de bière si t’as, j’ai besoin d’remontant » et elle s’affale sur une chaise !

« J’ai bin cru que j’allais me faire embobiner par un margoulin qu’est passé chez moi, dame ! J’ai point fait gaffe, l’avait une bonne bobine, j’l’ai laissé entrer et causer. Très intéressant ! Il voulait aller voir la boisure de ma charpente dans quel état qu’elle était, soi-disant que dans le quartier toutes les maisons sont infestées par le capricorne.

Oh ! mais c’est qu'j’ai point voulu ! y avait anguille sous roche ! J’suis pas baillaude (idiote) à ce point ! Il était borné, et insistait. Siffle beau merle ! Pas question de bignailler (perdre du temps)  avec ce fouineur. Et il est reparti Gros-Jean comme devant !

Mais d’après l’enquête que j’ai menée, mes voisines Noémie et Léone, ont eu aussi sa visite. La Léone s’est fait embobeliner, elle. (Faut dire entre nous qu’elle est point finaude!) Il est arrivé avec un bout de bois de sa charpente (soi-disant),  qui était tout égrenillé ( pourri, en miettes) qu’il a dit, tout rongé et pas dans la norme ! Et il l’a tellement bin enrobée de belles paroles qu’elle a signé un papier et s’est retrouvée bernée. Dame ! moi, ni une ni deux, j’ai appelé le Totor de chez Gigi, qui s’est enguimanté (renseigné) et il lui a dit ce qu’il fallait faire pour se débarrasser de lui. Mais que c’était grave, qu’il fallait faire vite, sinon elle allait perdre son fric. Elle a d’la chance la Gigi de pouvoir compter sur son Totor. C’est indigne de gagner du fric su’l’dos des pauv’ genses ! »

Et en me racontant ça de blême elle était passée au rouge, puis noire de colère.

 

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog