Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Articles avec #expressions francaises catégorie

Publié le par Yvette
Publié dans : #Rien, #Monnaie, #Expressions françaises

Mieux vaut peu que RIEN !

Il m'a dit: "c'est un petit RIEN mais c'est beaucoup pour moi".

Samedi dernier, en sortant  vers 13h30 de la galerie marchande d'Auchan, j'essayais de rejoindre ma fille dans le parking. Quand un monsieur grand,  d'un certain âge, pas très bien habillé mais propre, m'a abordée et m'a demandé une "pièce". Mon éducation a fait que je me suis arrêtée et que j'ai fouillé dans mon sac pour trouver ce satané petit porte-monnaie qui se cache toujours dans le fond. Et forcément je ne le trouvais pas. (Et ma fille m'attendait plus loin). Mais il était là  ce riquiqui de réticule puisque je venais de transférer toutes mes affaires de mon sac d'hiver. Enfin je le trouve , persuadée que j'avais de la monnaie dedans. Et Oh! la honte! Je n'avais que des petites pièces, même pas une d'un euro. C'était RIEN du tout, même pas quarante centimes. J'étais désolée, je bafouillais ne sachant comment m'excuser.

Le monsieur , aussi désolé que moi, voyait ma gêne. Il était français, sans accent! Et a fini par me dire: "Ce n'est RIEN, ne vous tracassez pas. Mais ce petit RIEN, est beaucoup pour moi. Plus que vous ne le pensez. J'ai apprécié votre main tendue vers moi. Vous savez, vous, les femmes, gagnez en général moins que les hommes, et  bien! je vais vous dire : aucun ne m'a tendu la main. Vous êtes généreuses, vous savez donner".

Je l'ai quitté un peu honteuse mais rassurée par ses paroles. De la monnaie, j'en avais dans ma voiture, mais non, je n'étais pas avec la mienne.

Honteuse d'avoir dépensé une somme folle dans une monture de lunettes, et de ne pas avoir pu donner ne serait-ce qu'un euro.

Mais il avait dit: "c'est un petit RIEN mais ... "

 

Un texte qui m'est revenu à l'esprit et que j'ai recopié, je n'ai plus de magasin Auchan,  proche de chez moi.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Expressions françaises, #Plaisir des mots

Expressions

Ah ! y en a t’y du monde dans les rues de Nantes dezamatin. Pour une fois que j’voulais aller voère ma cousine, ça tombe encore un jour de manif. J’ai point de chance. En plus il fait un temps d’chien. Il pleut comme vache qui pisse.

Par où que j’vais passer ? moi dans ces cas là j’suis une vraie chiffe molle, par contre faut point me monter l’bourrichon, sinon, le sac et l’pépin z ‘entrent en action vite fait.

Gif Giphy

Ils sont tous sur la place du Commerce, et ça gueule si fort que j’entends point c’qui disent. Faut dire que j’suis dure de la feuille aussi.

Elle m’a dit : rendez-vous dans un p’tit bistrot d’une rue, que j’me souviens plus l’nom mais que quand on la r’garde , c’est comme la tour de Pise, ça penche du côté qu’ça va tomber ! (Quai de la fosse à Nantes et rue Kérvégan)

Oh! là , je sens que ça tourne vinaigre, j’veux point m’retrouver au violon, dame, j’ai déjà vu ça à la télé, on sait pas si c’est du lard ou du cochon ; je vas r’prendre mon bus et m’en r’tourner chez moi. Et encore mon bus? est-ce que je vais en avoir un ? Point sûr dame.

 Allez ! j’fais marche arrière et en avant toutes, tant pire pour ma cousine, je la bigophonerai arrivée à la maison !

 

Il pleut comme vache qui pisse :  signifie qu'il peut très abondamment. Cette expression, qui est apparue dans le langage au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, a le mérite de remettre les choses à leur place. En effet, si on compare un jet d'urine de vache au jet d'un homme, il ne fait aucun doute que le premier est beaucoup plus abondant. C'est pourquoi l'expression cite la vache comme référence, et non l'homme.

Une chiffe molle : Une 'chiffe' n'est rien d'autre qu'un chiffon dont la mollesse a facilement permis la comparaison avec le bonhomme sans énergie physique ou morale.
Cette expression date du début du XVIIIe siècle.
Pour désigner le même type d'individu, on entend aussi parfois "une chique molle" ou "mou comme une chique", mais cette fois, c'est la mollesse gluante du tabac mâché qui sert d'élément de comparaison.

Se monter le bourrichon : On doit l’origine de cette expression à Gustave Flaubert. En 1860, il emploie pour la première fois le mot "bourrichon". Autrefois, la "bourriche" désignait un panier sans anses qui servait à transporter le gibier, sa tête principalement. En argot, il est fréquent que la tête soit appelée "bourriche ou bourrichon". Par extension, l’expression est née. Au figuré, "se monter le bourrichon" signifie donc exciter son imagination sur quelque chose de faux, se le mettre en tête, s’exciter pour rien.

Du lard ou du cochon : L'expression date du XVIIIe siècle. Le lard étant de la graisse de cochon, cette expression désigne donc une hésitation entre deux choses très proches, et par extension, ce qui peut constituer une hésitation entre l'original et la copie.

 Bigophone : Téléphone ou Instrument de musique fantaisiste fait en zinc. Proche du Mirliton,  On joue du bigophone en chantant dans l'embouchure.

Sources : Lintern@ute

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #jeu de mots marianne, #Plaisir des mots, #Expressions françaises

 

  Marianne nous propose

10 LETTRES
Diminutif d'un petit homme
subst -masculin  pluriel


voici les lettres

A E O O U B H M M N X

AVEC UN X

Le mot: Bonhommeaux

Mes mots: bounhomme, bonhommeau, bonhomme, beaux, nouba, baume, amome, boume, manou, mambo, boxon, aumone et axone.

 

La gazette du coin.

Drôle de bounhomme !

Dame, vl’a aut’chose, c’est’y point l’bonhommeau d’à côté qu’est avec son ramasse-bourrier et sa bérouette à ragaler l’devant d’sa carrée. Ren d’étonnant avec le raffut de cette nuit. L’a dû y avoir des dégâts avec les goules saoules.

J’m’en va aller l’trouver. L'est ptit, ça devrait ben se passer. Mais pas facile ac c’te bonhomme, comprend ren quand qu’on lui cause : jacte pas le même français que par cheu nous. J’comprends pas ce qu’il baragouine, il sort des grandes phrases au lambic. (Alambiquées !!!)

Z’étaient point beaux, les ceuces qui sont partis de sa cambuse dés z’à matin. Complètement brin-de-zinc.  Z’ont fait la nouba toute la nuit. Pas moyen de dormir. Déjà que j’pouvais pas pioncer à cause que mes rhumatisses s’y étaient mis aussi et que même que j’avais mis du baume à base de jus d'amome dessus .

Leur boume j’en ai ras la gapette ! Et la Manou, ma feuille, ma gamine quoi! qui voulait y aller voir en plus … elle disait qu’y avait des drôles qui dansaient le mambo et le rock et toutes les danses qui n’ont ren à vouère avec nos danses de nout’ temps, genre fest-noz. Pas question ! A mangé une taloche, pour sûr !

J’vais z’y dire c’que j’pense moi à ce paroissien de ses fichues « soirées », je vous l’dis, un vrai boxon. Ah ! bah dame, oui da !

Après j’irai baiser une chopine avec les copains au bistrot plus loin pour me calmer en attendant l’frico d’la mère. C’est là qu’on se raconte tous les rapiamus de la journée, ça délasse ! Faut ben !

Ou alors je vais demander l'aumone d'un verre de     piquette au cul d'la barrique chez mon voisin le père Axone.

Ah ! l’homme file un mauvais coton, moi j’vous l’dis, à c’t’heure !

Allez à la r’voyure !

Mélange de patois nantais et d’argot, et un tantinet de jargon paysan pour corser le tout.

Je ne me moque pas du patois, chaque mot a son étymologie ! c’est le parler local. J’ai hélas égaré mon livre sur le patois nantais au cours du déménagement, je n’ai que ce que ma mémoire a bien voulu me restituer.

Quand nous sommes arrivés en France, nous étions jeunes, nous les enfants. Nous ne comprenions rien à ce langage. Bien sûr tout le monde ne parlait pas ainsi, mais …  peu s’en faut ! Le ramasse bourrier, baiser une chopine au bistrot, gapette,  rapiamus, goule ! lambic … étonnant comme vocabulaire ! Et le mot « dame » à tout moment, si bien que maintenant moi, cela fait partie de mon vocabulaire  et c’est bien sympa, j’aime. Bé dame, oui !!!

 

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #Plaisir des mots, #Expressions françaises
A l'impossible nul n'est tenu. Défi de la plume d'Evy

Proverbes dans le même sens

  • On ne saurait tirer de l’huile d’un mur. (De Méry, 1828)
  • À folle demande, il n’y faut point de réponse. (XVIe siècle)

Le même proverbe ailleurs

  • Un imbécile peut demander plus que dix sages ne peuvent répondre. (Mongol)
  • On ne demande pas à un cheval de pondre un œuf. (Québécois)
  • Ne demandez ni ne désirez l’impossible. (Oriental)
  • Ce n’est pas tout de vouloir, encore faut-il pouvoir. (Guadeloupéen)

Proverbes à l’inverse

  • Impossible n’est pas français. (Napoléon Bonaparte)
  • Il n’est rien d’impossible à qui veut se venger. (Ésope)
  • Il n’est rien d’impossible à celui qui a bonne envie. (Proverbes français, 1853)

Proverbes sur le même thème

  • Il n’y a d’impossible que ce qui implique contradiction.
  • On ne peut empêcher le chien d’aboyer, ni le menteur de mentir.
  • Ne pas perdre patience, même si cela semble impossible c’est déjà de la patience. (Japonais)

Sources: http://les-proverbes.fr

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Publié le par Yvette
Publié dans : #Expressions françaises, #Défi d'Evy, #ombre

Toute ombre, après tout, est fille de la lumière et celui qui a éprouvé la clarté et les ténèbres, la guerre et la paix, la grandeur et la décadence a vraiment vécu.

Laurent Seksik

 

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Couverture

Publié le par Yvette
Publié dans : #Expressions françaises, #Défi d'Evy

Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie.

La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps. Victor Hugo

 

Citations empruntées à tes internautes!

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Couverture

Publié le par Yvette
Publié dans : #Expressions françaises, #Plaisir des mots, #Rien

Mieux vaut peu que RIEN !

Il m'a dit: "c'est un petit RIEN mais c'est beaucoup pour moi".

Samedi dernier, en sortant  vers 13h30 de la galerie marchande d'Auchan, j'essayais de rejoindre ma fille dans le parking. Quand un monsieur grand,  d'un certain âge, pas très bien habillé mais propre, m'a abordée et m'a demandé une "pièce". Mon éducation a fait que je me suis arrêtée et que j'ai fouillé dans mon sac pour trouver ce satané petit porte-monnaie qui se cache toujours dans le fond. Et forcément je ne le trouvais pas. (Et ma fille m'attendait plus loin). Mais il était là  ce riquiqui de réticule puisque je venais de transférer toutes mes affaires de mon sac d'hiver. Enfin je le trouve , persuadée que j'avais de la monnaie dedans. Et Oh! la honte! Je n'avais que des petites pièces, même pas une d'un euro. C'était RIEN du tout, même pas quarante centimes. J'étais désolée, je bafouillais ne sachant comment m'excuser.

Le monsieur , aussi désolé que moi, voyait ma gêne. Il était français, sans accent! Et a fini par me dire: "Ce n'est RIEN, ne vous tracassez pas. Mais ce petit RIEN, est beaucoup pour moi. Plus que vous ne le pensez. J'ai apprécié votre main tendue vers moi. Vous savez, vous, les femmes, gagnez en général moins que les hommes, et  bien! je vais vous dire : aucun ne m'a tendu la main. Vous êtes généreuses, vous savez donner".

Je l'ai quitté un peu honteuse mais rassurée par ses paroles. De la monnaie, j'en avais dans ma voiture, mais non, je n'étais pas avec la mienne.

Honteuse d'avoir dépensé une somme folle dans une monture de lunettes, et de ne pas avoir pu donner ne serait-ce qu'un euro.

Mais il avait dit: "c'est un petit RIEN mais ... "

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Expressions françaises, #Plaisir des mots, #Défi d'Evy
Face à Face, Défi de la plume d'évy N° 103

Boby et son papy!

 

Disparus tous les deux hélas!

 Que peuvent -ils se dire?

Les yeux dans les yeux!

Même âge, mêmes envies d'évasion!

Partir? oui!

Mais où?

 Où tu voudras, je te suis !

Alors , allons-y , n'attendons pas.

Nous avons toute l'éternité devant nous.

Cet article est édité dans la communauté:

le jardin virtuel. Le défi de la plume d'Evy 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots, #Expressions françaises
Qui aime bien, tard oublie!

Pas besoin de beaucoup d'explications pour ce proverbe,

il dit bien ce qu'il veut dire.

Quand on aime réellement une personne ou un animal

on ne risque pas de l'oublier.

Le souvenir est impérissable.

 

Un sentiment vif et sincère laisse dans le cœur qui l’éprouve un souvenir qui dure longtemps. Ce proverbe usité en langue romane, qui ben ama tari oblida, est passé dans plusieurs autres langues, et, ce flui est assez curieux, il a été employé en vieux français par Chaucer, poête anglais du quatorzième siècle, dans son poëme intitulé : The Assemble of foule (st. 97).

Hom ki bien aime tart ublie.


Source: Citations amour

 

 

 

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #bucolique, #pluie, #Défi d'Evy, #Expressions françaises, #Plaisir des mots
Douce pluie, Défi d'Evy N° 86

J'aime regarder les gouttes d'eau faire des bulles et des ronds dans l'eau.

Et en ce moment nous sommes bien gâtés.

Des marches du perron en longues cascatelles,
Voyez comme l’eau tombe, et de blanches dentelles
Borde les frontons gris ! – Dans les chemins sablés,
Les ruisseaux en torrents subitement gonflés
Avec leurs flots boueux mêlés de coquillages
Entraînent sans pitié les fleurs et les feuillages .

Théophile Gautier

 

cet article est édité dans la communauté:

Les défis de la plumes d'Evy

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog