Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Articles avec #j'aime les chats catégorie

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion, #chats, #j'aime les chats, #télétravail
Télétravail sous contrôle!

Chez ma fille il y a trois chattes et deux chats. Les chattes sont plutôt collantes! Et là c'est super car leur maîtresse est en télétravail. On est bien, elle a même mis un coussin pour Pépette la noire et blanche au fond mais Fanny devant attend que sa maîtresse bouge un peu pour venir sur ses genoux. Quant à Mia elle est partie rejoindre sa copine la chienne Louvna, car la table de salle à manger , bien qu'elle soit grande , transformée en bureau, est encore trop petite. Et trop de promiscuité!

Télétravail sous contrôle!

Je vous remercie tous pour vos gentils messages, je vais bien, ne vous inquiétez pas. Un peu "molle" c'est tout, bien que très occupée.

Je pense, dans quelques temps, vous mettre des photos de mes fleurs, mes créations de roses!

A bientôt mes amis!

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Animaux, #chat, #Défi d'Evy, #Au-gré-de-mon-jardin, #J'aime les chats, #Mes chats d'occasion

Défi 295 chez Evy

Cette semaine le thème du 06/12/20 au 13/12/20

C'est " Le partage "

--- Les 10 mots

Espace, Amour, Ignorer, Bord, Porte, Instant, Illusion, Vulnérable, Fuir, Beau...

On peut conjuguer , mettre au pluriel ou singulier

et ou féminin , masculin, ou féminin ou masculin..

Mes chats, Défi 295 chez Evy

Mitou et Arthur, on sent bien que ce n'est pas le grand amour!

Vous n’êtes pas sans ignorer mon amour inconditionnel pour les chats.

Ma porte a toujours été ouverte aux pauvres greffiers affamés.

Pour l’instant il ne m’en reste plus que deux, Théo bientôt 19 ans et Mitou sans âge, mais cela fait bientôt cinq ans qu’il vit avec moi. Disons près de dix ans. C’est mon trésor !

L’espace ne leur manque pas, les copains non plus.

Copains, … copains…   faut le dire vite hein ? Quand Arthur le gros Angora de ma fille peut coincer mon non moins gros Mitou au bord de l’étang, il ne se gêne pas. Et là : courage, fuyons !!!

Mon pauvre Théo, lui, on ne le touche pas, il hurle tout le temps, c’est un vieillard que les autres sentent assez vulnérable et n’osent pas attaquer.

Patricia, ma fille, a trois gentilles chattes et deux chats, Arthur, donc, facétieux qui se fait un plaisir de traquer tous les autres et Mitou ( oui , le deuxième du nom) le tripatte qui est beau comme un dieu mais qui lui ne se fait pas dillusion, si on l’attaque il n’aura pas beaucoup de résistance à cause de son handicap, donc il se cache, c’est sa seule arme.

Mais les chats ne sont pas si stupides que ça. Ils ont un sens du respect que n’ont pas beaucoup d'humains : s’ils voient un congénère handicapé, vieux, malade, mal en point, ils ne l’attaquent pas. Je pense que les maîtres de plusieurs chats doivent être de mon avis.

Il m’est arrivé un jour de chercher un de mes chats dans un terrain vague près de chez moi, un terrain non construit derrière un lotissement. Je pensais le trouver là. Et ce que j’ai vu m’a surpris. Il y avait plusieurs félins (c’était un repaire !) autour d’un autre qui lui était prisonnier, coincé, accroché à une sorte de branche, avec son collier. Et je ne pouvais pas l’approcher tant il crachait et se débattait. J’ai fini par trouver une grande perche et à faire sauter le collier et mon captif n’a pas demandé son reste, il a détalé devant les autres médusés.

 En fait ils étaient tous là, devant lui, ne sachant que faire pour lui venir en aide. Depuis quand était-il prisonnier ? Je ne sais pas si le mien faisait partie de la bande. Je l’ai récupéré le soir, tout était bien qui finissait bien.

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #J'aime les chats, #les chats, #Animaux

 

Qu'il était beau mon gros Titi

Chat du matin … câlins

Chat du soir… territoire, trottoirs !

Le croirez-vous ? Mon Mitou que je vous ai présenté dans mon dernier aticle était, avant d’arriver en campagne, un chat des villes, et même on pourrait dire un chat de gouttière et pire encore chat d’égouts. 

J’habitais dans une petite ville en périphérie de Nantes, une jolie maison particulière de type breton, la seule de la rue de ce style avec un beau petit jardin très bien clôturé anti-évasion chats. On pouvait difficilement entrer mais encore plus difficilement en sortir.

Mon Mitou avait trouvé la solution, il montait sur ma voiture, sautait dans la glycine, de là il marchait en équilibre sur le portail très haut, sautait sur le garage qui était plus bas que le reste du toit très en pente en ardoise, impossible de grimper, donc il suivait les « gouttières », passait sur le toit de la maison voisine mitoyenne en tuile et se retrouvait sur le toit de notre véranda. De là il sautait sur la table de jardin. Il a fait ça un certain temps, j’avais d’ailleurs mis un article sur ce blog à l’époque ne sachant que faire de lui, j’avais quatre chats déjà. Je lui donnais des croquettes devant, sur la terrasse côté rue. ici Voilà pour Mitou.

Un jour je le vis arriver accompagné d’un autre chat tout noir que j’avais pris pour une chatte car tenez-vous bien, ils étaient castrés tous les deux. Et pas moyen de les approcher. Celui-ci surnommé Titi, oui je sais ce n’est pas original mais il répondait à ce nom et était très câlin par la suite. Alors je me suis mise à les apprivoiser et ils sont venus agrandir ma petite famille. Dans la journée ils étaient dehors et le soir je passais un temps infini à les faire rentrer. La rue était leur territoire.

Quand je ne les voyais pas j’appelais Titi et mes deux lascars sortaient d’une bouche d’égout et arrivaient à toute vitesse craignant quand même les voitures. Au début, les voisins me demandaient ce que j’attendais dans la rue, si j’avais des problèmes, j’étais très gênée surtout qu’ils arrivaient aussi au sifflet, euh ! les chats, pas les voisins !! Pas très féminin tout ça hein !

Mais des bouches d’égout, il y en a partout dans une rue alors quand tout le monde avait ses volets fermés, je sortais "faire le trottoir". Vous vous rendez compte , à mon âge!!! et à 74 ans à l'époque,  avec le dos cassé je faisais les bouches d’égout dans mon coin avec ma pile et je les trouvais tous les deux et quand ils avaient peur d’en sortir, je les appâtais avec un peu de pâtée !! Mon adorable Titi qui dormait dans mes bras n’est resté qu’un an, il est sorti un dimanche qu’il pleuvait et n’est jamais revenu, peut-être a-t-il retrouvé la maison de ses maîtres?

Mitou dans sa petite cabane d'enfants achetée exprès pour les chats de la rue, afin qu'ils aient un toit, cabane à l'abri de la vue de la rue.

Mitou lui est resté, le plus difficile a été de lui faire comprendre qu’on allait déménager et qu’il fallait entrer dans un panier pour faire le voyage. Ma fille avait deux chats dans sa voiture et moi deux aussi dont Mitou. Cinquante kilomètres !! Le panier faisait des bonds sur le siège arrière tant il se débattait, il est tombé mais comme je conduisais je l’ai laissé avec ses hurlements et contaminant Sissou à côté.

 Mais arrivé ici dans un terrain douze fois plus grand que celui qu’il connaissait, il me suivait comme un petit chien et ne me quittait pas d’un pouce. Et il a aidé les trois autres à sortir et les a tous surveillés. Un chien de garde !

La nuit il sort bien sûr mais je ne pense pas qu’il aille loin car il est très peureux ! Il est de garde aussi toutes les nuits, il fait le tri, ceux qui ont le droit de sortie et d’entrée par la chatière, c’est tout juste s’ils ne pointent pas ! il craint Arthur un gros angora gris, mais fait peur à Fanny, il ne l’aime pas, il faut que je fasse la guerre ! Il s’en va en grognant mais il cède !

En avez-vous assez ? Parce que vous savez j’en ai plein moi des histoires mais il faudrait que je fasse le tri pour ne conserver que ce qui est gai. Du fait que j’ai eu beaucoup de chats, j’ai eu beaucoup de bonheur avec eux, hélas beaucoup de larmes quand ils m’ont quittée !

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi chez Ghislaine, #Mes chats d'occasion, #J'aime les chats

Atelier 89 du 10 Mars 2019 de chez Ghislaine

avec les mots

Instants, impensable, réalité, destin

fugues, oiseaux, fermer, quitter.

ou

un texte de notre choix sur le thème 

"" Repos, tranquillité ""

Mon texte

Crénom de nom, en voilà une affaire. Non seulement ces deux gamins font des fugues mais en plus quand on les retrouve il faut qu’on soit derrière eux pour les empêcher de faire l’impensable.   Depuis le temps qu’on les cherche, à peine retrouvés, il faut les surveiller et ne surtout pas les quitter des yeux.

Ils m’ont fait passer des instants de folie, d’inquiétude, la mère de ces deux frangins en larmes a vu son destin chamboulé, ne pouvant pas fermer les yeux. La réalité était là, nous les pensions disparus, enlevés, perdus, le drame quoi !

 Et tous cela parce que des oiseaux se sont posés sur la pelouse… Ah ouiiii !!  j’ai oublié de vous dire que c’est une chatte et ses deux loupiots qui étaient dans le jardin et qui m’ont  mise dans cet état. La mère et moi étions prêtes à appeler au secours. Nous nous sentions fautives, manque de surveillance et tout et tout.  Eh ! oui, chez nous c’est comme ça que ça se passe, on dramatise pour peu de choses direz-vous ! On ne nous refera pas, c’est trop tard.

 Repos tranquillité

 C’en était fini de notre tranquillité. Pourtant nous étions bien sur le relax elle et moi et les petits dans l’herbe à jouer avec des insectes. Mais à un moment, le charme, le calme, les odeurs d’herbe nous ont hypnotisées et nous avons inconsciemment fermé les yeux.  La nature a un tel pouvoir apaisant qu’on en oublie tout.

La tranquillité de la campagne est comme le doux calme de l’innocence.
Citation de
Émile de Girardin ; Au hasard (1860)

Le vrai calme est celui de la bonne conscience.
Citation de
Sénèque ; Les lettres à Lucilius - Vers 64 ap. J.-C.

Le bonheur est dans le silence des passions, dans l'équilibre et le repos.
Citation de
Jean-François Marmontel ; L'heureux divorce (1769)

Le repos ou la mort ? J'aime mieux le repos.
Citation de
Mary Sarah Newton ; Essais divers, lettres et pensées (1852

Les défis écriture de Ghyslaine N° 89

Mes Jumeaux Théo et Tifany

Les défis écriture de Ghyslaine N° 89

Mes Jumelles Chipie et Dorothée

Publié le par Yvette
Publié dans : #chats, #Sissou, #J'aime les chats

C'était un amour de chat!

Je ne trouve pas de qualificatif quand je parle lui. Trouvé dans cette commune même par mes petits-enfants, perdu dans un square près de chez leur père.

C'était la joie car c'était pendant les vacances d'été.

 Le problème fut que les vacances finies, le petit loupiot s'ennuyait dans la maison et faisait des bêtises. Donc Mamie (moi !) a dit: je le prends.

 Et il est arrivé chez nous parmi une famille nombreuse de greffiers dont il fut le douzième. Mais petit chat, sûr de lui,  ne voulait pas être materné par les mamans chats de la maison. Indépendant! il avait déjà 5 mois environs

 Il était le seul à sortir de notre jardin. J'étais inquiète quand je ne le voyais pas.

 Mais il rentrait tous les soirs, au sifflet. Pendant dix sept ans que je l'ai chouchouté, il n'a pas dormi une nuit dehors. A la tombée de la nuit je le sifflais en haut sur la terrasse pour que ça porte plus loin, tous les voisins savaient que mon Sissou était en vadrouille mais il arrivait aussitôt , sauf en été quand certains WE il y avait un barbecue en marche. Alors j'attendais, toujours inquiète.

 Il suffit de regarder les photos pour voir qu'il se portait bien, un peu trop dodu.

Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!

Et puis il a fallu déménager. Les premiers jours il était sur ses gardes avec sa copine Féline et petit a petit il a pris de l'assurance, trop même car il s'est fatigué. Il allait sur ses 18 ans ans et pensait pouvoir retrouver sa jeunesse mais moi je pense que cela a été trop pour lui, j'avais beau le rentrer dans les bras mais l'appel de la nature ....

Sur les photos du haut c'était son ancien territoire.

Sur celle du bas c'est où il est revenu finir sa vie et on voit bien qu'il avait "bonne mine". Cela a été rapide; en un peu plus d'un mois il a faibli de plus en plus, son seul plaisir étant de sortir pour aller boire de l'eau de pluie.

Les derniers jours, je me suis occupée de lui comme un enfant. Dès que je disparaissais de son champ de vision, il m'appelait! Mais à la fin il tombait, ne pouvait plus manger qu'à la seringue. Et on sentait que c'était la fin.

Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!
Sissou, mon gentil chat vient de me quitter!

Il a fallu prendre une décision, je ne pouvais pas le garder toujours dans mes bras. Dès qu'il ne sentait plus mes mains sur lui, il paniquait. Il a été adorable jusqu'à la fin.

Il va beaucoup me manquer, on ne peut pas effacer autant d'années de complicité.

Je vous remercie pour vos marques de sympathie et surtout Nicole (Difinimi) qui a fait, elle aussi, un article sur mon amour de chat.

 

Cet article est édité dans la communauté:

j'aime les chats

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion, #Plaisir des mots, #J'aime les chats
Théo est patient ! Suite!

Il est patient, oui!

Mais moi je commence à ruminer.

Je pensais vraiment , comme une gamine, que j'allais entrer dans ma nouvelle habitation en Juillet.

Que Nenni !

J'ai entendu dire fin octobre récemment!

 Mais non, je ne compte pas avant mi Novembre , on va voir si je me fais mon cinéma ou pas.

Et non je ne me faisais pas de cinéma!

la belle déception:

pas avant fin novembre

ce qui veut dire fin décembre.

Et c'est sans compter les congés de Noël!

Cet article est édité dans la communauté :

J'aime les chats

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion, #J'aime les chats
La vie est belle!

 

C'est beau un chat qui dort!

Et c'est bien pour moi.

comme ça je peux vaquer tranquillement dans la maison!

 il y a tant à faire!

 Tant à éliminer !

je fais ça tranquillement, j'essaie de ne pas trop penser à ce départ!

Qui n'est pas pour demain!

 Je compte mettre ma maison en vente à partir d'avril .

J'ai déjà pris contact ave plusieurs agences;

 maintenant il faut que je voie comment je vais m'y prendre.

 J'accepterai volontiers tous les conseils, toutes les mises en garde!

Merci à vous!

Publié le par Yvette
Publié dans : #chats, #J'aime les chats, #Mes chats d'occasion
Chatte blanche ...

 

 

Quel secret dort..

Chatte blanche, chatte sans tache,
Je te demande, dans ces vers,
Quel secret dort dans tes yeux verts,
Quel sarcasme sous ta moustache.

Tu nous lorgnes, pensant tout bas
Que nos fronts pâles, que nos lèvres
Déteintes en de folles fièvres,
Que nos yeux creux ne valent pas

Ton museau que ton nez termine,
Rose comme un bouton de sein,
Tes oreilles dont le dessin
Couronne fièrement ta mine.

Pourquoi cette sérénité ?
Aurais-tu la clé des problèmes
Qui nous font, frissonnants et blêmes,
Passer le printemps et l'été ?

Devant la mort qui nous menace,
Chats et gens, ton flair, plus subtil
Que notre savoir, te dit-il
Où va la beauté qui s'efface,

Où va la pensée, où s'en vont
Les défuntes splendeurs charnelles ?
Chatte, détourne tes prunelles ;
J'y trouve trop de noir au fond.

 

Charles Cros

 

Ma Mina qui est en photo plus haut était entièrement blanche mais elle avait la particularité d'avoir des yeux vairons, un bleu et l'autre vert.

Un cancer des mamelles nous a ravi cette adorable petite chatte qui s'était donnée chez nous.  Elle avait pris la pilule trop longtemps chez ses anciens maîtres. Quand j'ai voulu la faire opérer pour qu'elle n'ait plus de chaleurs , la véto m'a dit qu'après examen, elle ne pouvait pas car elle était cardiaque.

Et par la suite s'est déclaré un cancer.

Chatte blanche ...

Cet article est édité dans la communauté :

J'aime les chats

Publié le par Yvette
Publié dans : #chats, #J'aime les chats, #Mes chats d'occasion
Mon vieux Rourou, qui prenait un bon repos après une vie d'errance.

Mon vieux Rourou, qui prenait un bon repos après une vie d'errance.

Sur la marche tiède dort un chat en boule,

Un frelon se cogne aux vitres ternies,

Où la vigne vierge et les araignées,

Ne laissent passer que l'ombre des nuits.

 

Georges Chennevière

Cet article est édité dans la communauté:

J'aime les chats

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion, #chats, #J'aime les chats
Ne pas réveiller le chat qui dort

Ne jamais réveiller un chat qui dort.

Il ne faut pas réveiller une fâcheuse affaire, une menace assoupie.

Mais moi je sais que les chats ne dorment que d'un oeil,

c'est la raison pour laquelle le chat n'est pas vraiment endormi.

Mon Patapon, n'a pas vraiment la position du chat qui dort,

 là il somnole.

D'ailleurs, il n'aime pas trop me voir avec l'appareil photo!

cet article est édité dans la communauté:

J'aime les chats

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog