Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Articles avec #peinture et poesie catégorie

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peinture et poésie

  DSC02047 expo bis

Sur ce panneau , j'avais décrit le trajet de la Loire.

Depuis sa source au Mont Gerbier de Jonc

jusqu'à Saint Nazaire

avec tous ses affluents, même les petits.

Donc tableau sur le Mont à gauche

et le pont de St Nazaire au milieu en haut

 

 

 

 

 

Bon, j’en arrive au plus beau moment de mon expo.

Un couple de 75 ans,

(L’âge est nécessaire pour la suite de mon histoire, moi j’ai 68 ans),

Est entré dans la galerie pour voir mes peintures

Et comme c’est sur 2 niveaux, ils sont montés à l’étage.

Comme des personnes me questionnaient en bas sur mon livre et sur l’Algérie,

Ils ont entendu ce que je disais.

Le monsieur avant de partir  me demande où j’étais née

Mais en fait il voulait savoir où se trouvait Gouraya, mon beau village.

Je l’ai renseigné et il me dit : « ma femme était à Constantine. »

Et moi : « alors  là mon mari pourrait vous en parler mieux que moi »

Et justement celui-ci arrivait et ils ont pu parler de cette ville.

Mais le monsieur lui réfléchissait, mais dur !!!!

Il cherchait dans sa mémoire.

Gouraya lui disait quelque chose, mais quoi ?

Quand je lui ai dit que c’était sur le littoral, alors là :

«  Mais oui, ça y est! je m’en souviens, j’y ai passé des vacances »

« Ah ! bon ? en quelle année ? »

« Oh ! après la guerre, 47 ou 48. J’allais chez mon oncle. »

« Ah ? et comment s’appelait votre oncle ? des fois que… »

« Oh ! il était gendarme ! »

« Gendarme? à Gouraya ? Dans ces années là ?

Mais moi aussi j’y étais à cette époque, j’étais petite

Et mon père était le chef de la gendarmerie»

« Moi j’avais environ 12 ans et je me souviens très bien du chef. »

« Comment s’appelait votre oncle, ce gendarme ? »

« Morère !! »

« Quoi ? non! ce n’est pas possible ! J’en parle dans mon livre.

Il est sur plusieurs photos avec ses filles.

J’ai même des anecdotes le concernant. J’adorais ce gendarme. »

Et voilà comment on reprend contact avec des gens qu’on ne pensait pas revoir.

Ce monsieur, enfant a dû s’amuser avec mes frères.

Moi, je ne me souviens que de sa mère,

 une dame très gentille et qui venait chez nous voir notre mère .

Ce couple habite dans ma ville depuis 32 ans et je ne le savais pas.

Je lui ai offert un livre et il m’en a acheté un pour ses cousines.

Il m’a appelée hier pour me dire qu’il avait pris contact avec elles

Et qu’elles allaient m’appeler à leur tour.

Elles étaient vraiment très surprises elles aussi.

N’est-ce pas beau tout ça ? J’étais très émue, au bord des larmes.

Voilà à quoi mènent la peinture et l’écriture.

Depuis je reçois des mails ou des coups de fils

de pleins de gens intéressées par mon expo.

Pas pour acheter, non, c’est plus profond,

« Pour parler, pour raconter."

Et voilà, je pense vous avoir tout dit.

 

 

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peinture et poésie

  DSC02072 expo bis

 

 

Je reviens vous voir et raconter la suite.

Donc, beaucoup de discussions, beaucoup d’échanges.

Mais les visiteurs étaient étonnés de voir à quel point je connaissais mon affaire.

Si, si, ne le cachons pas, j’étais aux anges.

Et j’offrais en plus du plaisir des yeux,

Des connaissances que j’avais fini par acquérir avec les années.

Alors, cela a donné quoi, me direz-vous ?

Eh ! bien, que j’ai eu un monsieur qui faisait parti d’un groupe de chanteurs mariniers

Qui a chanté dans la galerie une chanson sur la Loire, une voix !!!!!

Le lendemain c’est un autre monsieur qui m’a apporté les paroles de la chanson.

Un autre jour on m’a donné une grande carte détaillée de la Loire

Dans notre région et datant de 1830 !! Enfin un double !

Et puis, j’ai eu des algériens, des tunisiens, des afghans qui sont passés

Et qui m’ont parlé de leurs pays respectifs.

On m’a même apporté des gâteaux arabes, des makrodes, un régal.

J’ai eu une personne qui est venu avec une portugaise

Et qui lui a donné un cours de français uniquement en lui montrant mes tableaux.

Mais la cerise sur le gâteau, oui !!!!!!

Là je ne vous en parlerai pas aujourd’hui, ce sera pour demain.

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peinture et poésie

  DSC02064 expo bis

 

Si vous avez des difficultés à lire , surlignez le texte, j'ai des soucis avec Over-blog

 

  

Je reprends mon histoire.

Il faut savoir que dans mon expo il y avait un thème :

« L’estuaire de la Loire »,

ça vous le savez, j’ai fait de la pub sur mon blog.

Donc tableaux sur la Loire.

Mais aussi poésie sur la Loire.

Et enfin je présentais mon livre sur l’Algérie,

Mon enfance dans ce beau pays.

Alors, ça veut dire que j’avais plusieurs sujets de discussion avec les visiteurs.

La peinture, la poésie, la Loire et l’Algérie.

Et j’ai fourni partout.

Heureuse ! Vraiment très heureuse !

Des sujets que je connaissais  à fond !

Là je vous parle de mes sujets de discussion,

J’en arriverai plus tard  à vous parler de mes visiteurs.

J’ai parlé peinture avec un plaisir extraordinaire,

C’était d’abord ça que les gens venaient voir.

Puis ils étaient étonnés de voir les poèmes. Et ensuite mon livre.

Le plus drôle c’est que du fait que je fatigue beaucoup,

Je m’asseyais derrière une table.

A l’arrivée, les visiteurs me voyaient

mais pensaient que je faisais la permanence pour le peintre.

Donc grand silence !!!

Je respectais leur visite et puis je me levais

Et je commençais à parler un peu avec eux de la Loire.

Et là ! « Ah ! C’est vous le peintre ? »  «  Bé voui !! »

Et la discussion commençait avec un plaisir partagé.

Bon,  la suite demain !

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peinture et poésie

  DSC02092 gare d'anjou bis

Si vous avez de la difficulté à lire , surlignez le texte, j'ai des soucis avec Over-blog

 

 

J’avais promis de parler de mon exposition de tableaux.

Voilà je m’y mets.

Ou je vous raconte tout et là ça risque d’être long

Ou je résume !

On va voir au fur et à mesure.

Déjà au niveau du temps, une seule matinée de pluie sur 14 jours,

De ce côté je n’ai pas eu à me plaindre.

Les deux portes d’entrées de la galerie étaient ouvertes en grand et le soleil entrait,

Ce qui était bénéfique aux tableaux.

Les visiteurs ont été nombreux : 827 personnes en 2 semaines.

Etonnant quand on sait que certaines galeries ne voient pas plus de 10 personnes par jour.

La fatigue énorme, le 3ème jour j’ai failli déclarer forfait.

Toujours debout à parler avec des gens sympathiques.

On ne s’en rend compte que le soir avant de se coucher !!

J’ouvrais à 11h et je fermais à 19h.

Le midi peu de monde, ce qui me permettait de manger mon sandwich tranquillement.

J’ai bien fait d’ouvrir le matin car j’ai vendu 3 tableaux dans ce créneau horaire.

En parlant de vente, j’ai moins vendu qu’aux expos précédentes

Mais plus que je n’espérais vue la crise.

A savoir que j’exposais pour le plaisir et non pour vendre.

Mais les deux me satisfaisaient aussi, il ne faut pas le nier.

A savoir aussi que ça m’arrache le cœur quand un de mes tableaux s’en va !

Et forcément ce sont ceux que je préfère !

Bon, la suite demain !

 

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peinture et poésie

Un pont sur le Falleron


     Ce pont, que j'ai peint à l'huile, se situe entre les deux communes de Touvois et de Falleron en Vendée.
                    La lumière nétait pas bonne pour la prise de photo et je ne l'ai plus en ma possession.


Le Pont et la Rivière

 

 

C’est un petit pont anonyme, tout en pierre

Encore solide et patiné par le temps,

Enlaçant dans ses bras une jolie rivière

Fraîche et  agile, contre son cœur palpitant

 

C’est un tout petit pont ! Pensez ! Une seule arche.

A-t-il seulement vu une yole, un esquif ?

Quelque pêcheur aventureux épris de large

Peut-être, capitaine d’un futreau chétif ?

 

Oui, mais, en a-t-il vu caracoler sur lui

Des chevaux et charrettes chargées de volailles

Pour le marché de Challans, à renfort de bruit,

De Touvois, Falleron, Froidfond jusqu’au foirail !

 

Et cette eau limpide qui glisse sous sa voûte !

Amoureux de cette étoile qui le caresse,

Il ne peut la retenir car elle l’envoûte

Le séduit et l’ensorcelle jusqu’à l’ivresse.

 

Elle rêve d’un delta bleu vers l’océan,

De se rouler dans les fonds sableux d’un lit creux.

Pour l’heure, deux étiers lui ont prêté leurs flans

Et l’ont guidée vers un golfe marécageux !

 

Une légende dit que, si l’on passe à pied,

Pour la première fois sur un pont quel qu’il soit,

Et si l’on fait un vœu, il sera exaucé.

Alors, allez entre Falleron et Touvois :

Sur la route, vous passez au-dessus d’un pont.

Faites un vœu et ensuite racontez-moi! 

Yvette

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peinture et poésie

Suite ...

Grande Exposition des Peintres Amateurs
 au Douet à Saint Sébastien sur Loire,
Samedi 06 et Dimanche 07 Février 2010.
Au centre social du Douet rue de la Garillère,
organisée par l'Association Douet Village.
160 tableaux et 10 sculptures y sont exposés.
Oeuvres de 37 artistes!
Pour ceux qui habitent dans les environs,
cette exposition vaut le détour,
 avis aux amateurs!!!

 Voici quelques photos que j'ai prises
 avant l'arrivée des visiteurs
.

DSC01591 expo douet 1


DSC01595 expo douet 2
DSC01596 expo douet 3
DSC01597 expo douet 4
DSC01593 expo douet
Publié le par Béjar
Publié dans : #Peinture et poésie

Ciel d'orage pour ce tableau que j'ai réalisé en 2002

Il était une fois la Montjeannaise

 

Elle est venue un jour nous raconter,

Tout simplement, une très belle histoire.

L’aventure de quelques mariniers

Amoureux de l’ensorcelante Loire.

 

L’histoire de ses amies, les gabares,

Glissant, doucement sur les flots moirés

Tout en se reflétant dans ce miroir

Attirant comme une nymphe dorée.

 

Débordante de verve, on l’écoutait.

On entendait les puissants colporteurs.

On sentait l’odeur de coque mouillée

Et de voile au passé évocateur.

 

Des noms fous résonnaient à nos oreilles,

Nous laissant ravis et émerveillés.

La toue et la blanche voile au soleil,

La piautre et le sel et les bateliers…

 

Elle se balançait paisiblement,

Chuchotant en souvenir du passé,

Ses vieux gréements rutilants et craquants

Sur ce fleuve où ducs et rois ont vogué.

 

Et puis, un matin, elle est repartie

Raconter plus loin cette belle histoire,

Se faufilant sous les arches vieillies

Des ponts, entre les îles et les boires. 

                               Yvette .


Je vous ai déjà dit que pour moi peinture et écriture étaient complémentaires.
Ce tableau que j'ai peint  et ce poème que j'ai écrit
en sont une preuve, je pense.

Publié le par Béjar
Publié dans : #Peinture et poésie



Paul Eluard


Les poissons, les nageurs, les bateaux
Transforment l'eau.
L'eau est douce et ne bouge
Que pour ce qui la touche.

Le poisson avance
Comme un doigt dans un gant,
Le nageur danse lentement
Et la voile respire.

Mais l’eau douce bouge
Pour ce qui la touche,
Pour le poisson, pour le nageur, pour le bateau
Qu'elle porte
Et qu’elle emporte.


Théberge Claude , le chat et le poisson rouge

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


 

 
 

Hébergé par Overblog