Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Articles avec #plaisir des mots catégorie

Publié le par Yvette
Publié dans : #lumière, #Plaisir des mots, #Défi d'Evy

 

Une grande ombre ne peut être produite que par une grande lumière.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

 

La conscience est la lumière de la morale.
Citation de Adrien Destailleur ;
 
La vraie lumière nous montre nos propres défauts, la fausse lumière nous grossit les défauts d'autrui.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

 

On peut baisser le son des gazouillis d'oiseaux  en passant sur la barre de son sous les vidéos à droite de la page

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Couverture

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #Plaisir des mots
Image regard9

Image regard9

Yvette , un dimanche!

Ce matin dimanche, il fait beau, 7h !

Je me lève, donne à manger à mes petiots et les fais sortir.

Et puis je prépare mon thé avec pain maison complet aux graines, et moult confitures maison aussi. Et puis je m’habille vite fait sans toilette !

 Je mets ma confiture de coing/ rhubarbe en route.

Cinq petits pots.

 J’ai gardé des coings pour mes framboises, ça fait mieux tenir la gelée.

10h30 : douche, je vais enfin m’occuper de moi.

 J’entends Théo qui hurle dans le jardin, malgré le tas de médoc que je lui donne. Il va sur ses seize ans

Je regarde toujours à la porte côté rue, pour voir si mon Titi n’est pas revenu. Mitou l’attend.

Non, personne ! Il est parti dimanche dernier sous la pluie, et je ne l’ai pas revu. Pour moi il est retourné chez lui après m’avoir lestée du prix d’une opération au cou suivi d’un coryza/angine. Treize mois de bonheur avec ce gros père mais aussi de soucis.

Midi ! Je n’ai pas faim ! Tidej trop copieux ce matin !

Midi et demi ! Omelette poivrons, tomates, épices aïl !

Gourmandise au chocolat, j’adore ! Le tout bien arrosé d’eau d’Hépar !

Je débarrasse vite fait car je dois déblayer mon garage : mon lave-linge, mortibus ! A la casse ! et un new va m’être livré demain à 10h. Ce garage, grand, me sert d’arrière cuisine enfin plutôt de dépotoir, car j’ai descendu beaucoup d’affaires, outillage etc. de l’atelier de mon mari pour éviter d’avoir à monter quand j’ai besoin, car je suis bien obligée de bricoler à mon tour par la force des choses, mais je suis allée à bonne école avec mon homme.

Donc le portail coulissant ne sert pratiquement jamais. Titine à quatre roues dort sous la glycine.

 Et j’ai bien fait de m’y prendre à l’avance, car j’ai eu un mal fou à l’ouvrir et le faire manœuvrer. Avec force graisse rose et huile d’olive, (eh ! oui, plus de graisse liquide) tournevis, marteau, compte-gouttes! Quand j’ai réussi à l’ouvrir, quel soulagement!

Je stoppe là car je suis fatiguée, j’ai assez travaillé pour un dimanche. Je vais aller m’assoupir devant la télé.

Alors salut les amis.

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Couverture

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots, #Défi d'Evy
Les mots, défi de la plume d'Evy, des mots pour le dire

Des mots pour le dire

 

Ils viennent de la nuit des temps,

Innombrables

Qui les a semés ?

Ils ont envahi la terre, les peuples,

Avec des accents au goût d’eau salée,

De montagnes arides,

De déserts, de moissons.

 

Qui sont-ils,

Ces mots apaisants de la mère se penchant vers l’enfant

Pour lui sécher les larmes,

Attendant le premier mot qu’il lui ânonnera,

Les mots écorchés, pleurés,

Criés par caprice.

Les suites de mots appris par cœur sur les bancs de l’école,

Lus dans les livres de classe,

 

Les mots que l’on garde en soi

Attendant le moment pour les dire,

Ces mots tendres, ces mots d’amour

Ces mots attendus par l’enfant,

Prononcés par la femme

Dans les bras de celui qu’elle aime

 

Où vont-ils ces mots ?

Quand ils courent, volent, s’enflamment,

Riment sous la plume du poète,

Quand ils chantent par-dessus les frontières.

Ces mots colorés du rouge sang de la guerre,

Du noir de la colère et de la misère.

 

Ces mots délivrés dans les messages d’amour et de paix.

Ces mots pour faire triompher du mal, du faux,

Stimuler les cœurs,

Et donner à la vie une lueur d’espoir.

 

S’arrêteront-ils un jour ces mots ?

Celui qui, sur son lit d’agonie,

Cherche en vain à retenir la vie,

Aura-t-il le dernier mot ?

 

                                       Yvette

 

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Couverture

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots, #Défi d'Evy, #Mes poésies
Une larme chez Titine!

Une larme chez Titine!

Une larme pour toi, pauvre poète sans muse

Une larme pour toi, pauvre enfant sans mère

Une larme pour toi, homme sans patrie,

Une larme pour toi, pauvre chien à l’attache,

Une larme pour toi, qui a perdu l’espoir

Une larme pour toi, Terre que l’on saccage

Une larme pour vous, mes chers disparus

Une larme pour moi, qui ne crois en rien…

 

Yvette

 

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Couverture

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #Plaisir des mots, #Mes poésies

Image Zézette

Proésia.

 

Je ne sais pas écrire

Comme tous ces poètes.

Je ne sais pas décrire,

Ce qui emplit ma tête !

 

Je ne sais pas chanter

La joie ni la passion.

Je ne sais pas conter

Et j’en fais confession.

    

L’affectif je ne sais,

Comme mes états d’âme,

Ni confier ni tracer.

Il me faudrait la trame.

 

Mais je sais griffonner,

Barbouiller, gribouiller,

Quelques vers composer,

A la suite, et rimer.

 

Romanesque je suis,

Et je le resterai.

Sensible je le suis

Et ne contesterai.

 

Tant que mes yeux verront,

Nature je peindrai

Garderai l’aviron

Et prose j’écrirai.

 

         Yvette

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Couverture

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #Plaisir des mots
Les Fées ! Défi de la plume d'Evy

Quand j'étais une petite fille,

j'étais très fleur bleue, naïve.

J'aimais lire les comtes de fées

C'était si beau

Et puis...

Le bien triomphait toujours du mal.:

les marraines fées, étant toujours là

pour mettre bon ordre.

Vous connaissez les fées?

Moi j'en connais certaines:

La fée des baies qui s'occupe des fruits et des arbustes dans les haies

La fée des fleurs, magnifique qui bien sûr  aide les fleurs à éclore

La fée des bois, celle-ci s'amuse tous les ans  à faire changer les arbres de couleur

La fée des roches est gardienne des minéraux et attire les animaux perdus dans les grottes pour les mettre à l'abri

La fée des sources et de l'eau  qui s'occupe des rivières et des mers et prend soin des pêcheurs.

La fée des animaux a beaucoup de travail. Moi je la connais très bien, elle passe souvent me voir. Elle sait, elle me connaît et me demande souvent de l'aider quand un animal est en détresse!

La fée des humains enfin, qui si on l'appelle vient à nous et nous console quand on a du chagrin. Chez moi elle à l'apparence d'un animal poilu. C'est étrange ne trouvez-vous pas?

Il y  a Mélusine, Viviane ...  et vous allez m'en ajouter d'autres, je ne les ai pas rencontrées toutes!

 

 

 

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Couverture

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots, #Défi d'Evy, #mains

Illustration pixabay

Mes Mains

 

Ah ! oui mes mains, comme je vous aime.

Si je ne vous avais pas ?

Que serais-je sans vous ?

Des mains longues et fines.

Pas manucurées, non, pour quoi faire !

Ongles trop fragiles

Des mains de pianiste m’avait dit une doctoresse à l’école

Oui ? mais non !

Du piano ? très peu pour vous, ça n’a pas marché entre vous.

Mais des mains de peintre ! ah ! oui, oui, oui !

Des mains qui créent.

Des mains de bricoleuse !

Marteau, burin, perceuse, ciseau à bois etc.

Mais elles ont eu la chance de ne pas connaître de dur labeur

Des mains qui adorent caresser aussi !

Ah ! pour le plaisir, sur le pelage d’un chat.

Qui peuvent soigner en plus !

Qui peuvent faire tourner un pendule à toute vitesse

Elles ont un peu de magnétisme !

Mais nous ne savons pas faire ça elles et moi.

Elles sont mes servantes je l’avoue.

Mais elles ont été les mains de l’amour

Envers celui que j’ai aimé

Envers ma fille quand elle était bébé.

Oui les mains de l’amour avec un grand A

Mais aussi des mains

Qui ressemblent à celles de ma mère !

 

 

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Couverture

Publié le par Yvette
Publié dans : #lundi soleil, #verlaine, #Plaisir des mots, #Poésie d'auteurs
Lundi soleil rose, bernieshoot

 

Le ciel est par-dessus le toit.

Le ciel est, par-dessus le toit,
Si rose, si calme !
Un arbre, par-dessus le toit,
Berce sa palme.

La cloche, dans le ciel qu'on voit,
Doucement tinte.
Un oiseau sur l'arbre qu'on voit
Chante sa plainte.

Mon Dieu, mon Dieu, la vie est là
Simple et tranquille.
Cette paisible rumeur-là
Vient de la ville.

Qu'as-tu fait, ô toi que voilà
Pleurant sans cesse,
Dis, qu'as-tu fait, toi que voilà,
De ta jeunesse ?

 

Pardonnez moi d'avoir changé le vers de Paul Verlaine,

mais avouez que c'était tentant!

 Honte à moi , j'ai ajouté un pied.

J'ai osé! 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots, #Défi d'Evy, #Amitié
Amitié virtuelle chez Evy
Amitié virtuelle chez Evy
Amitié virtuelle chez Evy

Que rajouter de plus?

mon blog a neuf ans!

Si je n'avais pas eu tous (tes) ces amis (ies),

il y a longtemps que j'aurais arrêté ces courriers.

En ce moments je suis très prise.

 Devinez!

J'ai dans mon secteur un "arrivage " de cinq chats qui se ressemblent tous au point de mettre un numéro sur eux: Félix 1 , Félix 2 etc. et pourtant ils ont eu des maitres car deux sont castrés. La dernière arrivée, pleure à ma porte, elle veut entrer mais il y a des conflits et je ne peux plus m'en sortir.

 C'est l'hiver qui m'inquiète.

Alors que faire?

 Ca m'occupe beaucoup. Cinq en plus de mes trois vieux chats qui ne me quittent pas.

 

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Couverture

Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 



"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 
 
 
 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

 

Hébergé par Overblog