Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Articles avec #plaisir des mots catégorie

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots, #invisible

C'est " L'invisible "

--- Les 10 mots

Frémir, Zigzaguer, Cogner, Gémir, Jour, Propulser, Centre, Envole, Beau, Chanter...

L'invisible chez Evy N° 302

Brise légère.

I nvisible comme le souffle des ailes d’un angelot

N e cognant ni ne fâchant les volets de bois des maisons basses

V ent léger, tu zigzagues entre les tamaris en chantant,

I nlassablement avec plaisir, sans gémir, tout le jour,

S i doux, si frais, au goût salé du goémon sur la grève.

I l te faut côtoyer le vent marin, en frémissant,

B eau  comme un dieu et propulsant son souffle iodé.

L ibre, le doux frémissement du linge séchant sur les fils

E nvole le duvet gracile de l’oisillon jusqu’au centre suprême.

 

Pas certaine que ce soit un acrostiche de grande valeur, mais les neurones sont en perte de vitesse de ce temps là. Il va falloir que je les secoue un peu.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #Plaisir des mots, #Au-gré-de-mon-jardin

La poésie du corps

les 10 mots d'Evy

Laisser, Majestueux, Rêveur, Intemporelle, Sèche, Admirer, Embellir, Sentiment, Effluve, Espace...

"La poésie du corps" chez Evy défi N° 301

Le mimosa est une touffe jaune absolument merveilleuse, qui disperse son parfum tout autour de lui.

Il est magique!

Bien installée en plein soleil dans mon fauteuil-relax

Mais derrière les vitres de ma véranda !

Nous sommes en janvier et le froid, dehors, est sec.

Je suis au chaud et je ne me lasse d'admirer

Ce paysage intemporel qui me laisse rêveuse.

L’espace d’un instant je suis éperdue.

Pourquoi ?  Aucun effluve capiteux ne m’enveloppe!

C’est un mélange de sentiments controversés.

Je suis ici et ailleurs à la fois.

Sans doute le fait d’être au chaud

Alors qu’il fait si froid dehors.

J’admire le mimosa majestueux avec son chapeau jaune

Seul arbre en fleurs parmi les autres tout secs.

Il parait plein de vie alors que les autres dorment encore.

A lui seul il embellit, illumine, égaye, ensoleille

Ce tableau bucolique hivernal.

C’est une des merveilles insolites de la nature

Où chaque jour est une féérie différente.

Le vieux chêne en sait quelque chose

Lui qui regarde ses successeurs plus chevelus que lui.

Il résiste aux tempêtes, refait du bois

Et attend son heure avec sérénité.

Quand un arbre meurt, il le fait avec majesté

Quand un homme meurt, il perd de sa noblesse ! 

Citation personnelle qui ne conviendra pas à tous,

je vous ai prévenus, c’est ma période de confusion.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #atmosphère, #Au-gré-de-mon-jardin, #Plaisir des mots

Cette semaine le thème du 17/01/21 au 27/01/21

C'est " Atmosphère étrange "

--- Les 10 mots

Danser, Brumeux, Cristallin, Orée, Beauté, Multitude, Courage, Expérience, Première, Branche...

On peut conjuguer , mettre au pluriel ou singulier

et ou féminin , masculin, ou féminin ou masculin..

Atmosphère étrange, chez Evy, N° 300

Allez, courage, il faut que je sorte ! D’accord c’est dur, mais en prenant mon appareil photo, je serai plus motivée.

Tout de même, je pourrais faire un effort. Personne ne me demande de danser mais simplement de sortir prendre l’air

Ah ! ça y est quand même ! Pfff ! quelle expérience ! Quel exploit !

Pourtant ce matin j’étais pleine d’entrain, le soleil qui se levait, rougissait toute la campagne, ainsi que ma véranda. Une beauté à couper le souffle. La surface de l’étang, captait le cristal d’or flamboyant. Miroir d’eau.

Un dicton : ciel rouge le matin, pluie en chemin.

C’est l’hiver, les branches sont nues, on pourrait voir les maisons au loin, cependant un petit voile brumeux avance lentement. Le dicton s’avérerait-il vrai ?

Un flou sibyllin embrouille ma vue, l’orée du petit bois de bouleaux s’évanouit lentement. Une multitude de formes grotesques semblent avancer vers moi.

Mon pied sur la première marche de la maison, paraît à son tour inquiet, et estime vouloir faire marche arrière. Aurait-il peur ? Il m’a entendue dire : pluie en chemin.

Courage, fuyons !

Si maintenant ce sont mes pieds qui décident de ce que je dois faire, on n’a pas fini. Il est vrai que l’averse est arrivée aussitôt ! Et comme sortir pour moi est pénible, je suis revenue vite fait au logis avant d’en être sortie !

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #lilousoleil, #Plaisir des mots, #vilipender

saison 1 – 18/21

Chez Lilousoleil

Pour dimanche 10 janvier 2021

vous pourrez vous laisser aller pour ce nouveau mot : un verbe très méprisant.

10 lettres pour ce verbe : traiter avec beaucoup de mépris, dénigrer quelqu’un ou quelque chose. Facile non ?

E E I IP N D L R V

Mémé ne vilipende pas, elle !

Dame j’suis colère , y’a la Marie Pinière  qui raconte partout qu’j’a l’virus et qu’faut point v’nir par chez moi. Quelle goule et quelle langue de vipère cette-là. J’a point d’veine d’avoir une engeance pareille près d’chez moi. C’est-y pas d’la vilenie ça !

C’est la bonne année et moi j’aime ben qu’mes voisins ils viennent manger la galette. Mais dame c’est ben vrai qu’du fait qu’on peut plus sortir comme on veut… mais hein, l’couvre-feu, il est qu’à 20h par cheu nous et pis c’est point la guerre  et moi à c’t’heure là y’a longtemps qu’j’ai mangé ma soupe et au pieu. Et si j’a fait l’plein d’galette et d’cid’ point besoin d’me mettre à table, dame ! point b’soin de déplier la serviette pour dîner. L’cid’ fait avec mes pommes quand qu'il est ben dur, c’est comme du pinard, il monte j’qu’à un bon degré; la divine bouteille al fait délier les langues et on rigole ben ! et la fève donc ! A d’viner qui qui l’aura et qui paiera la sienne la prochaine fois.

L’réveil est dur le lend’main. J’suis point bonne à vendre su’l’marché dame.

On en a t’y passé du bon temps, quand feu mon bonhomme était là. Pas à rouler sous la table mais presque.

Du coup moi, Mémé, Ipomée, j’ai failli à tous mes d’voirs et j’vous ai point fait la bise, (on peut point à c’t’heure c’est vrai), pour vous la souhaiter ben bonne c’te Nouvelle Année. Va point être terrible mais va falloir accepter.

Yvette me croyait toute racornie dans mon coin, mais j’suis toujours là quante-même, l’virus il aura pas ma vieille peau ! j’compte ben les fêter mes cent printemps, là j’dirais ben plus: mes hivers !!!! Avec ou sans leur vaccin !

Allez à la r’voyure. Au fait de quoi qui causent maintenant les politiques là, quand qui disent la « r'voyure » à c't'heure?

Publié le par Yvette
Publié dans : #Au-gré-de-mon-jardin, #Plaisir des mots, #Année 2021
Mon jardin vous offre ses meilleurs voeux pour  2021

Ce matin il a neigé, mais heureusement la neige à fondu.

Je le répète je n'aime pas la neige, ça vous le savez.

Mon jardin vous offre ses meilleurs voeux pour  2021

Hier il y avait une belle gelée blanche, je savais qu'elle allait fondre rapidement sous le soleil alors je suis sortie en vitesse suivie de Mitou qui ne me quitte pas d'une semelle et qui sautait , n'appréciant pas ce froid.

Mon camélia tout maigre , sans feuille, attend le printemps. Il a plus d'une trentaine de boutons frigorifiés, j'espère que le feuillage va revenir, le pauvre, la transplantation lui a déplu.

Mon jardin vous offre ses meilleurs voeux pour  2021

Le thym était resplendissant!

Mon jardin vous offre ses meilleurs voeux pour  2021
Mon jardin vous offre ses meilleurs voeux pour  2021

Les cristaux s'en sont donnés à cœur-joie, sur le banc comme sur les  feuilles de rosiers qui elles sont sûrement grillées maintenant.

Mon jardin vous offre ses meilleurs voeux pour  2021
Mon jardin vous offre ses meilleurs voeux pour  2021
Mon jardin vous offre ses meilleurs voeux pour  2021
Mon jardin vous offre ses meilleurs voeux pour  2021

Madame la Lune était toute fière de voir son œuvre et n'était pas pressée de s'endormir.

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #Plaisir des mots, #Perle, #pluie, #Au-gré-de-mon-jardin

C'est "  La Perle "

--- Les 10 mots

Pluie, Essuyée, Rencontre, Matin, Rouler, Velours, Amour, Pudeur, Cœur, Joie...

 

Ce matin de fin d’automne : pluie !

Le chat est dans le jardin et sans pudeur a levé la queue.

« Il pleut » m’a-t-il dit en revenant vite fait.

« Les escargots sont de sortie, il va y avoir des dégâts »

« Mais non, le potager entre en hibernation »

Je l’ai essuyé avec une serviette,

J’en ai profité pour le rouler avec joie sur le fauteuil.

Ses yeux de velours vert ont subitement changé de couleur.

Deux magnifiques perles de nacre noire!

C’est un amour de chat, un peu gros mais tant pis !

Rencontre entre une mamie et une grosse boule de poils !

Mon cœur a un trop-plein d’amour pour lui !

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #défi d'écriture chez Ghislainz, #Plaisir des mots

Courses, plein, tiens, voilà,

cœur, faire, verbe, aimer.

ou

Faire un texte avec au moins 5 mots commençants par M

Cré non de non, j'vois personne  à passer dans l'chemin. Et pas moyen d'trouver un quidam pour faire mes courses. Là j'suis enrhumée , des fois qu'j'aurais c'foutu virus, personne va vouloir s'approcher d'moi!

Et mon frigo l'est vide, donc faut que j'fasse le plein. Maintenant, nous les vieux, on nous laisse en arrière. D'nout'temps on prenait plus soin d'nos parents. Ça fait grand dépit d'ouair ça! Vont ben nous décimer tout c'qu'ils en sont dame! Sûr et certain qu'la moyenne d'âge al va vite tomber c't'année! Mais on peut ren faire, faut accepter nout'sort.

J'voudrais ben faire une mitonnée, d'mouques au Muscadet, mais la Marie Berdasse elle passe plus livrer l'poisson.

Ah, tiens! voilà ma fille de coeur, al tombe ben! C'est avec elle que j'ai appris à conjuguer le verbe aimer. C'est ben une bonne personne. Al va point r'fuser d'marchander c'que j'ai besoin.

Va m'falloir aussi du beurre, ma moche al est presque finie. J'va tacher moyen d'lui d'mander qu'al va dans le grand bazar.

J'vous l'dis mon frigo l'est vide.

J'va rentrer lui faire ma lisse pour point qu'al oublie, c'est qu'j'en ai beaucoup à ajeter. Va lui falloir un grand panier. Ça va me coûter combien core ça!

Allez, à r'ouère la compagnie!

 

 

 

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Au-gré-de-mon-jardin, #Plaisir des mots, #défi ghislaine, #pensées
Pensées, Atelier 136 Chez Ghislaine

Defi Ghislaine 136

Escalade, esprit, déposer, charmer,

craindre, sot, joli, fier.

Ou le thème "" Pensées au plus large du thème ""

Petite pensée aux tons violet et jaune, quel esprit malin t’a déposée là ?

Qui a escaladé ce petit vallon pour te nicher au creux de ces rochers.

Il n’était pas si sot, remarque, tu rayonnes avec tes sœurs.

Et puis là vous ne craignez pas la section de la tondeuse jalouse de vous.

Soyez fières mes jolies petites amies,

Plus bas les charmantes pervenches vous envient.

Publié le par Yvette
Publié dans : #défi chez Ghislaine, #Dictionnaire, #alphabet, #Plaisir des mots

Un texte sous toutes ses formes avec l'alphabet.

A cause donc qu’tu fouines dans l’dictionnaire l'Anatole

Batisse tu sais ben, c’est pour faire beilloueter le blog de Ghislaine.

C’en est’y des rapiamus pour si peu ! L’alphabet !

Dame d’nout’temps, on avait point b’soin d’causer comme ça.

Ecoute vouère, Batisse, faut vivre avec son temps !

Faillé l’dire pu vite qu’toi aussi tu t’y colles

Gangnes-tu seul’ment du bon argent ou c’est pour la gloère?

Hors de blague, pov Batisse, et pis hut tu comprends vraiment rin !

Ielle, ce qu’ielle veut, c’est qu’on porte de l’iau à son moulin !

Jagasse tant qu’tu veux ! Ta berouette est vide !

Kri d’l’iau à ton moulin pour ielle comme tu dis, ielle s’ra ben’aise !

La Ghislaine al a plein d'amis, qui viennent du monde entier. Je sais moi je lis son blog

Manqu’rait pu qu’ielle soye point bén’aise, j’la connais à la longue,

Niguedouille, al aime ben Mémé la copine à Yvette ; alors !!!

Ouichte ! La bonne Affaire, la Ipomée, j’la connais,

Pesqué j’t’en cause, la jagasse , l’est point la darnière !

Quelle goule d'empegne!!! C’en est’yune qu’al est indigne .

Rabâtries qu’tout ça, des mentis, l’est très servable la Mémé

Si tu voués c’que j’veux dire, c’est point l’cas d’tout l’monde !

Tache moyen d'faire gaffe à c'que tu jactes sur ielle, hein?

Un’ben brave femme ! j’l’aurions ben mariée étant jeunette, nom de dyi !

V’là, j’crois ben avoir trouvé d’quoi y dire à Gigi.

Wé ! Bé moi jm’en va , tu m’as assez essorbé des’amatin

X, j’en suis rendu à la lettre X, dame ça avance ben

You vas’tu comme ça qu’tu t’sauves, sans l’bon soir ?

Zigoteau va, suis donc ton ch’min alors, et r’vin plus !

J'espère que ce n'est pas trop difficile à comprendre, j'ai fait de mon mieux sans traduire chaque mot, mon texte aurait été illisible.

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots, #Lilou soleil

mot mystère  12 lettres Chez Lilou soleil

A E E E I U C C M N P S

adjectif  : en religion – relatif au péché

$$$$$$$$$$$$$$$

Zizanie sous fond de défi.

-Ta mère a encore des idées péccamineuses

-Quoi, quoi quoi ? ma mère, toujours ma mère. Qu’est-ce qu’elle a fait ma mère encore ? Qu’est ce que c’est encore que ce mot « Péccamineuse », d’où tu sors ça ?

-Ben, du défi de Lilou. Tu n’as pas pris le temps de chercher, moi j’ai trouvé et je te dis que ta mère sous ses airs « bonne dame très pieuse », c’est un beau spécimen, elle cache bien son jeu !

-Quel jeu ? mais enfin tu vas arrêter ? ou alors vas-y, vide ton sac. D’abord t’as jamais pu la voir ma mère.

-Bon, reconnais-le ! elle va toujours à confesse, et le lendemain elle se sent libérée et la voilà à recommencer à causer des ennuis aux voisins. Tu le vois bien ça ! non ?

-Et alors ? Et alors ? toi, tu es un saint ? Môssieur se prend pour superman ! Avé César, Môssieur pense qu’il peut accuser comme ça ! Môssieur se fait son cinéma, Môssieur crâne parce qu’il ne sort pas de la basse couche, qu’il a des racines nobles ! Mais Môssieur, ça ne l’empêche pas d’en pincer pour la petite épicière en bas de l’immeuble, hein ?

-Ah ! ça y est, te voilà partie à t’énerver, tu n’as rien compris, c’était pour donner de l’eau à ton moulin pour ton article chez Lilou ! Et je n’ai même pas droit à un « merci » !

-Un merci ? oui, tu m’as prise pour une gourde et je devrais te remercier, ah ! non, ça alors ! Tu es un semeur de zizanie, c’est tout ! Tu causes, tu causes et moi ça je n’aime pas du tout. Et ne compte pas sur moi pour faire un article sur ma mère chez Lilou.

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog