Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Articles avec #tableau du samedi catégorie

Publié le par Yvette
Publié dans : #Corot, #Tableau du samedi, #Peintres célèbres
 Promenade d'automne, Corot, le tableau du samedi chez Lady Marianne

Ce tableau est de Jean-Baptiste-Camille Corot.

Son titre en Anglais : First leaves near Nantes. Si je traduis bien, cela veut dire : premières feuilles près de Nantes, donc nous sommes en automne.

Je suis surprise car je n'ai jamais lu qu'il avait peint de tableaux sur Nantes, je pense qu'il doit s'agir de Mantes. Ce n'est pas la première fois que je rencontre cette erreur, si erreur il y a. Peut-être que quelqu'un pourra m'éclairer. Il a peint le pont, une église sur cette ville Mantes la Jolie.

J'aime beaucoup la finesse du feuillage, c'est vaporeux. Bref c'est du Corot à n'en pas douter.

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Camille Corot, #Peintres célèbres
Le tableau du samedi Chez Lady Marianne

Ça faisait longtemps que je n'étais passée déposer un tableau le samedi.

J'espère que tu ne m'en veux pas trop my Lady.

Comme je suis une inconditionnelle de Camille Corot, j'ai cherché mais je n'ai pas trouvé de laboureur alors j'ai choisi une scène bucolique, une scène de campagne en Italie.

Que dire sur ce tableau sinon que la lumière l'illumine en second plan et que le ciel est magistralement représenté.

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Corot, #Peintres célèbres
Corot Le tableau du samedi Chez Lady Marianne

JB Camille Corot.  Chemin, l'entrée du bois à Ville d'Avray.

Encore un Corot! Il en a tant fait .

"Il y a un seul maître, Corot. Nous ne sommes rien en comparaison, rien" Claude Monet, 1897

" Il est toujours le plus grand, il a tout anticipé..." Edgar Degas, 1883

Aujourd'hui, il est assez étonnant de lire l'admiration sans borne que Camille Corot (1796-1875) suscita de manière constante auprès de la nouvelle génération de peintres qui prenait son envol alors qu'il terminait son oeuvre.

Il semble en effet étrange que ces artistes aient pu tenir autant en estime le "Père Corot", alors même que Corot prétendait rester étranger aux développements artistiques naissants, et désapprouvait l'action contestatrice de Monet et des "Indépendants".

 


Autoportait
vers 1825

Musée du Louvre , Paris

Introduction [au catalogue 1996 de l'exposition "Corot"]
(ou "COROT le dernier Néoclassique ou le premier Impressionniste ?") :

Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Peintres célèbres, #Sergueï Toutounov
Sergueï Totounov, le tableau du samedi chez Lady Marianne

Sergueï Toutounov me ravit par ses peintures. Il recherche le sujet qui va plaire avec des détails intéressants. On ne voit personne mais on sent la vie: derrière les arbres , on devine un feu allumé pour brûler les vieux branchages ou feuilles mortes , la fumée monte presque droite mais en volutes souples. A l'arrière une grande bâtisse, un château peut-être!

Sergueï Toutounov est né en 1958 à Moscou dans une famille d’artistes peintres. Enfant, il suit une formation régulière et systématique du dessin et de la peinture sous l’égide de son père, Sergueï Andréïévitch. Selon l’artiste, il a été son principal professeur. De 1974 à 1980, il étudie à l’Institut d’Art Sourikov à Moscou d’où il sort diplômé en tant que peintre de chevalet. En 1982, il épouse une Française d’origine russe et vient s’installer à Paris. Actuellement il vit dans son atelier à Bussy-en-Othe

Voici ce qu'il dit de son art!

Je ne sais si je suis un bon artiste-peintre ou quelconque, mais il y a une condition indispensable pour qu'un peintre puisse s'accomplir.
Il doit être obnubilé par son travail. Et au moins cette condition, je l'ai précisément réalisée. Pour un homme obnubilé, tout ce qui est en dehors de son but, est un élément d'exaspération. Cette obsession est une passion, voire un vice, qui est dur à supporter pour l'entourage.
Je dédie mon travail à mes proches.
Sergueï TOUTOUNOV
Paris, le 31 décembre 2009

source: http://www.toutounov.fr/

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peintres célèbres, #Tableau du samedi, #Emmanuel Lansyer
Emmanuel Lansyer , Le tableau du samedi chez Lady Marianne

Estuaire en Bretagne. Emmanuel Lansyer

Quel réalisme.

Je suis émerveillée devant tant de talent

 Les nuages dans ce ciel bleu..

Les arbres ...

Je sais,  je ne varie pas beaucoup, toujours les mêmes sujets!

 Seulement voilà, c'est ce qui m'attire le plus.

 

Maurice Emmanuel Lansyer, né en 1835 à Bouin en Vendée, était un peintre paysagiste français. Comme de nombreux jeunes peintres de l'époque, Lansyer délaisse l’atelier pour la peinture en plein-air.

Peintre paysagiste réaliste, ami du poète José-Maria de Heredia, élève d'Eugène Viollet-le-Duc et de Courbet, il fréquenta plusieurs élèves de l'École de Barbizon, notamment Théodore Rousseau et Harpignies.

Tout au long d’une carrière officielle, il peignit plus de 1500 toiles ; il était d'ailleurs considéré comme l'un des meilleurs paysagistes de son temps avec Corot.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peintres célèbres, #Tableau du samedi, #Pissaro
Pissaro, le tableau du samedi chez Lady Marianne

Camille Pissaro: L'Hermitage

Pissaro savait représenter les habitants dans les quartiers de l'Hermitage dont il a peint plusieurs tableaux. Il y peignait les habitants dans leur environnement: jardins, chemin... Ici on voit le village en hauteur très éclairé et un jardinier en premier plan sur une grande parcelle de culture.

 Touches de lumière sur les murs et sur le vêtement du jardinier pour que le regard ne se pose pas uniquement sur le fond mais aussi sur le personnage!

La topographie très accidentée de Pontoise, construite sur une rive escarpée de l'Oise, se prête à des compositions insolites et constitue un sujet quasi inépuisable pour Pissarro. Il y apprécie particulièrement le mélange permanent de la campagne et de la ville.

source: Musée d'Orsay

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peintres Algérie, #Peintres célèbres, #Tableau du samedi
Le tableau du samedi chez Lady Marianne

BREWSTER Anna Richards (1870-1952)

 
Artiste impressionniste américaine. Elle a peint en 1926 ce magnifique tableau représentant le marché de Biskra illustrant son atmosphère particulière avec une grande richesse de détails.

Pourquoi ai-je choisi ce tableau? Ah! c'est une longue histoire mais je vais vous la résumer en quelques lignes.

En 1932, mes parents tourangeaux,  jeunes mariés, jeunes parents, (mon frère aîné est né en France) ont décidé de partir en Afrique du Nord, mon père venant de commencer sa carrière en gendarmerie. Là bas, en Algérie,  leur a-t-on dit, il fait toujours beau, chaud, c'est le paradis. Allons-y! Sauf qu'ils sont arrivés en plein hiver à Biskra et Batna, il faisait très froid, maison pas chauffée , un bébé sur les bras. Ma mère était démoralisée, ce n'était pas ce qu'on lui avait décrit.

Bon ils sont restés dans ce pays vingt ans! peu de temps à Biskra! un autre frère est né, une soeur et moi, chacun dans des casernes différentes.

Voilà pourquoi cette mon attirance envers ce tableau qui est d'ailleurs bien réussi!

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peintres célèbres, #Tableau du samedi, #Corot
Et pourquoi pas Corot? le tableau du samedi chez Lady Marianne

Je n'ai pas de renseignement sur ce tableau. Et j'avoue être trop occupée en ce moment pour faire des recherches.

Moi je le trouve léger, un peu vaporeux! Nous sommes en été, peut-être des brumes de chaleur dans le fond? Et là encore un bonnet rouge dans le centre pour attirer le regard vers les personnages.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Vigée Le Brun, #Maternité
Madame Vigée Le Brun chez Ladie Marianne, le tableau du samedi

J'aime beaucoup ce tableau. C'est banal comme phrase. Cependant, oui, j'aime ce tableau!

Le regard de la mère est doux, pensif, elle regarde au loin, elle est plutôt dans un autre monde, son monde à elle. Sa petite fille au contraire est déjà bien éveillée, elle est bien dans les bras de sa mère mais elle est attirée par quelque chose: le peintre? la nature? On ne le saura jamais. Les atours sont vraiment bien reproduits; de toutes façons la peintre est experte en la matière , très connue pour ses portraits. Les drapés et coiffures super sophistiquées n'avaient aucun secret pour elle.

Portrait de l’artiste avec sa fille, dit « La Tendresse maternelle »

Le Portrait de Mme le Brun tenant sa fille dans ses bras – pour reprendre le titre donné par l’artiste elle-même pour le livret du Salon de 1787 – est une œuvre saillante dans le corpus d’Élisabeth Louise Vigée Le Brun, tout comme elle est certainement un jalon dans sa carrière à une époque où la portraitiste cherche à fixer de nouveaux standards de la représentation de la maternité. Précisons tout d’abord que, outre le remarquable Portrait de la marquise de Pesay et de la marquise de Rougé avec deux de ses enfants, son principal envoi au même Salon de 1787 est le portrait de la Reine tenant Monseigneur le duc de Normandie sur ses genoux, accompagné de Monseigneur le Dauphin et de Madame, fille du roi. L’attitude de la souveraine représentée avec son enfant sur les genoux pouvait surprendre pour un portrait de cour.

source: https://www.grandpalais.fr/fr/article/oeuvres-commentees-delisabeth-la-tendresse-maternelle

Publié le par Yvette
Publié dans : #Charpin albert, #Peintres célèbres, #Tableau du samedi
Albert Charpin. le tableau du samedi de chez Lady Marianne

Le retour à la ferme : Albert Charpin.

On ne peut plus bucolique! Ce tableau est très travaillé: les vaches, les moutons, le chien en pleine action, le berger en retrait à la recherche des animaux en arrière. Et surtout le soleil qui commence à baisser et qui illumine le pelage des animaux. Une vraie réussite. Les arbres dans le fond sont sombres mais je pense que la photo aurait méritée d'être éclaircie.

Un clic sur la photo et c'est déjà mieux

 Un motif digne des peintures de l'école de Barbizon

 

Élève de Charles-François Daubigny, Albert Charpin est un peintre de paysage et de scènes rurales des activités de la ferme, notamment pastorales. Sa peinture se caractérise par ses poses naturelles et la sérénité de ses modèles, dans un contexte de lumière du jour matinale, avec des cieux nuageux. Il fut un membre de l'école de Barbizon. Une de ses peintures, Le Retour à la ferme, est exposée au musée des beaux-arts de Chambéry1. Ses principales œuvres sont Troupeau dans la Camargue, Soir d’automne en Sologne, Le soir dans les Alpes Maritimes entre autres.

Il débute au Salon de 1868, puis envoie ses œuvres au Salon des artistes français de 1881 à 1925 où il obtient une médaille de 2e classe en 1897 avant d'être placé en hors-concours2.

Sources Wikipédia!

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog