Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Articles avec #trefle catégorie

Publié le par Yvette
Publié dans : #défi d'écriture, #Plaisir des mots, #L'eau si précieuse, #trèfle

Mon Texte pour Mon Atelier 110

 

Ghislaine 110

1 Ses mots:

Inconnu, hagard, confidence, trèfles, prédire

escorter, suivre, courir.

 

2 Un texte sur le thème ""Eau ""

 

-Dame mon fille, j’ai la trouille et je voudrais ben qu’ton homme y m’escorte jusque chez moi.

-Mais qu’est-ce qu’il t’arrive mémé ?

-Bé voilà , je marchais le long du chemin , le nez vers le bas, paske je vais te faire une confidence, depuis que j’suis gamine dès que j’vois du trèfle, je cherche des fois qu’y en aurait à quat’feuilles, ça porte bonheur y paraît, j’en mettais dans tous mes livres de classe. Dire ou prédire si cela porte bonheur, ça j’en sais trop rin dame. Mais c’est resté une habitude. Et soudain, y a un bonhomme inconnu qu’a surgi darrière moi, les yeux hagardsl’air point fin et mal pouillé (habillé) j’ai eu grand peu (peur) , j’me suis mise à courir, il m’a suivi, j’ai crié, l’a dû avoir peu aussi, dame, mais mes vieilles jambes n’allaient point aussi vite que j’voulais. J’a réussi quante même à arriver cheu toi ! Ouf !

 

Image Pinterst

Histoire d’eau.

Mais qui suis-je  pour avoir été vénérée  jadis ?

Que suis-je  donc devenue pour qu’on me profane ainsi ?

Et pourtant que serait sans moi votre vie ?

Moi qui vous aime tant et qui vous ai offert mon lit !

Moi qui ai tout accepté de vous, j’en frémis!

Vous qui m’avez domptée sans que je m’écrie !

Mon parcours retracé, je n’ai rien dit !

Vos barrages, vos écluses, je ne vous ai pas maudits !

Mais votre pollution, là je n’en peux plus, je suis trahie!

Comment pouvez-vous rester impassible devant mon agonie ?

Mais souvenez-vous ! Souvenez-vous ! Je vous en supplie !

Quand vous avez  flâné sur mes berges fleuries?

Quand vous avez vu les troupeaux se désaltérer dans mon eau alanguie ?

Quand vous avez baigné dans mon onde fraîche vos pieds meurtris?

Quand vous avez entendu, sur la coque des barques, mon doux clapotis?

Et mon exhalaison à la tombée du jour, l’avez-vous sentie ?

Mes saules, mes roselières,  mes hérons, tout est encore poésie.

Hélas ! Que ferez-vous quand ma source sera tarie ?

Allez-vous m’abandonner comme toi Amphitrite et toi Arthémis ?

Qu’ai-je fait pour ainsi être punie ?

De grâce,  agissez ! Sauvez-moi et préservez-vous aussi !

 

Yvette

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog