Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #divers

Mon Ami Nouri m'a envoyé cette superbe histoire que je me fais le plaisir de vous faire connaître!

le calife Haroun AI-Raschid

le calife Haroun AI-Raschid

Un jour le calife Haroun AI-Raschid rencontra à la chasse un vieillard qui plantait un noyer.
« Quel fou, dit le calife à sa suite; il fait comme s'il était encore jeune, et qu'il dût recueillir les fruits de cet arbre.
Ses courtisans rirent, comme lui,de ce vieillard; le calife marcha vers lui et lui demanda son âge.
- Quatre-vingts ans passés, Seigneur,répondit-il mais Dieu merci je me porte aussi bien que personne.
- Combien de temps comptes-tu donc vivre encore, poursuivit le calife, pour planter encore à ton âge des arbres qui rapportent si tard ? Pourquoi te fatiguer si inutilement?
- Seigneur, répondit le vieillard je me contente de planter des arbres, sans m'embarrasser si les fruits seront pour moi ou pour un autre.
Il est juste que nous fassions comme ont fait nos pères. Ils ont planté des arbres dont nous avons mangé les fruits puisque nous avons profité de leur travail, pourquoi serions-nous plus avares à l'égard de notre postérité qu'ils ne l'ont été pour nous? Ce qui ne sera pas récolté par le père,le sera par le fils. »
Le généreux Haroun charmé de cette réponse, lui donna une poignée de pièces d'or.
« Eh bien,dit le joyeux vieillard, qui peut dire que j'aie travaillé inutilement aujourd'hui, puisque l'arbre que je plante rapporte, dès le premier jour,de si beaux fruits?
Est donc vrai que celui qui fait du bien en est toujours richement récompensé.

- Haroun el Rashid est né en 765 à Ray en Perse, et mort le 24 mars en 809 à Khorasan en Perse. Il était le calife de Bagdad et un personnage « des mille et une nuits ». Son père s’ appelle al-Mahdi qui était lui aussi un calife et sa mère al-Khayzuran était une esclave perse. Il prend le pouvoir en 786 à l’âge de vingt ans où il devient calife. Voir ici:

 

 

 

Commenter cet article

J
Les mille et une nuit sont remplies de sagesse. merci à ton ami Nouri.....Le mot "nour" veut dire "lumière" en arabe!! :-)
Répondre
Y
oh là là, pas moi, les langues, ça va , ça me suffit . Pas fortiche . Bon en anglais , j'arriverais à me faire comprendre , en Allemand, là un peu plus dur, mais je me suis bien débrouillée quand on est allés en Allemagne.<br /> Moi tu vois, c'est mon petit fils qui me prend comme arpet en informatrque, il m'a fait démonter le matériel de ma sœur, (écran noir plus rien, carte graphique nase!!!) et ma foi, je suis contente, cela a marché, j'ai fait ça seule. Jusqu'à maintenant je ne touchais pas le matériel mais tu vois, à 71 ans ça me plaît. et c'est gratuit pour elle! Je ne sais pas combien elle aurait payé pour ça. Elle est contente , elle, de savoir qu'elle peut compter sur nous.
J
et à propos de Noureddine....cela signifie...la lumière de la religion!!!! Tu vois que je ne perds pas mon temps!!!<br /> Bonne journée Yvette
J
j'ai la prètention (à mon age!) ....d'étudier l'arabe!!!!! :-)
Y
Je ne savais pas pour le prénom, mais je crois que pour lui c'est la contraction de Nourrédine. Merci pour cette info! Tu en sais des choses, dis-donc!!!!
L
Tu soulèves là un immense problème, qui veut encore attendre 60 ans au moins pour récolter un chéne Seules les foréts de l état sont gérées à long terme. Le particulier doit payer du foncier tous les ans et avec quoi?<br /> Bonne soirée Yvette<br /> Latil
Répondre
Y
Il faut faire attention quand on arrache des arbres maintenant dans la région. Le secteur où habite ma fille est contrôlé. Nous , nous plantons alors ... J'ai trouvé une petite plante avec de belles feuilles dans le jardin, je pensais que c'était de la vigne vierge. Je l'ai mise en pot , cela a grandi et maintenant on dirait un érable, superbe. Il va aller chez ma fille!
K
Belle histoire... d'arbres que tu aimes tant...
Répondre
Y
Oh que oui, je les aime. demain je voudrais allez dans la campagne de notre fille pour prendre des photos, mais il va pleuvoir. Dimanche peut-être on verra!
N
Bonjour Yvette<br /> Effectivement cette histoire est à méditer <br /> Imaginez notre univers sans arbres ?
Répondre
N
Sans problème l'amie<br /> Sur que ça collera très bien avec la photo que vous avez d'un vieux poirier<br /> Comme vous l'avez si bien remarqué cette fable ou légende est écrite en vieux &quot; françois&quot;<br /> Bonne journée<br /> PS/ Mes amitiés à vos chats
Y
Merci Nouri, je suppose que je peux encore me servir de ce poème et le mettre sur mon blog? je trouve cette légende écrite en vieux françois, très belle. J'ai justement une photo d'un très vieux poirier!
N
Voici une légende attribuée à notre ami l'arbre<br /> <br /> Le vieux arbre et le jardinier<br /> Un jardinier, dans son jardin,<br /> avoit un vieux arbre stérile ;<br /> c’étoit un grand poirier qui jadis fut fertile :<br /> mais il avoit vieilli, tel est notre destin.<br /> <br /> Le jardinier ingrat veut l’abattre un matin ;<br /> le voilà qui prend sa cognée.<br /> Au premier coup l’arbre lui dit :<br /> respecte mon grand âge, et souviens-toi du fruit<br /> que je t’ai donné chaque année.<br /> <br /> La mort va me saisir, je n’ai plus qu’ un instant,<br /> n’assassine pas un mourant<br /> qui fut ton bienfaiteur. Je te coupe avec peine,<br /> répond le jardinier ; mais j’ai besoin de bois.<br /> <br /> Alors, gazouillant à la fois,<br /> de rossignols une centaine<br /> s’écrie : épargne-le, nous n’avons plus que lui :<br /> lorsque ta femme vient s’asseoir sous son ombrage,<br /> nous la réjouissons par notre doux ramage ;<br /> elle est seule souvent, nous charmons son ennui.<br /> <br /> Le jardinier les chasse et rit de leur requête ;<br /> il frappe un second coup. D’abeilles un essaim<br /> sort aussitôt du tronc, en lui disant : arrête,<br /> écoute-nous, homme inhumain :<br /> si tu nous laisses cet asyle,<br /> chaque jour nous te donnerons<br /> un miel délicieux dont tu peux à la ville<br /> porter et vendre les rayons :<br /> cela te touche-t-il ? J’ en pleure de tendresse,<br /> répond l’avare jardinier :<br /> eh ! Que ne dois-je pas à ce pauvre poirier<br /> qui m’a nourri dans sa jeunesse ?<br /> <br /> Ma femme quelquefois vient ouir ces oiseaux ;<br /> c’en est assez pour moi : qu’ils chantent en repos.<br /> Et vous, qui daignerez augmenter mon aisance,<br /> je veux pour vous de fleurs semer tout ce canton.<br /> <br /> Cela dit, il s’en va, sûr de sa récompense,<br /> et laisse vivre le vieux tronc.
N
Toujours peut-être pas, mais la récompense vient du fait que le bien qu'on fait nous fait plaisir ....souvent!<br /> Nicole
Répondre
Y
Entièrement d'accord avec toi, il ne faut jamais attendre un retour, on est souvent déçu!

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


 

 
 

Hébergé par Overblog