Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Articles avec #les mysteres du chat catégorie

Publié le par Yvette
Publié dans : #chats, #Les mystères du chat
Patapon au repos

Patapon au repos

Le chat dans la Grèce antique.

Alors que l’exportation des chats était encore interdite en Égypte, il semble que certains marchands macédoniens et phéniciens réussirent à en importer quelques couples en contrebande jusqu’en Grèce. Au début, ils ne furent pas considérés comme des auxiliaires utiles, mais comme des animaux de compagnie, car les Grecs avaient l’habitude d’utiliser des belettes pour la chasse aux rongeurs ; bien vite, toutefois, les chats les supplantèrent dans ce privilège de la chasse domestique car, contrairement aux belettes, ils ne s’attaquaient pas aux animaux de la basse-cour. Les seuls témoignages que nous ayons de la vie du chat en Grèce antique sont quelques citations dans les écrits d’Hérodote, Aristophane et Callimaque, la décoration picturale d’un vase et un bas-relief de la bataille de Marathon (Ve siècle av. J.-C.) sur lequel est figuré un chat en train d’affronter un chien.

source: Wamiz

J'ai trouvé cette anecdote sur le net:

On raconte qu'une jeune et belle grecque dont le désir de posséder un chat égyptien était tel qu'elle rompit avec son fiancé parce qu'il refusait de se rendre en Égypte pour lui en procurer un. Elle prit un autre amant, qui, lui accepta. (Chat et Cie)

Publié le par Yvette
Publié dans : #chats, #Les mystères du chat
Le chat  ennemi du système !

2014

Le chat est par essence un ennemi du système. Il est l’anti-efficacité, l’anti-productivité, l’anti-utilitarisme même. En un mot, c’est l’animal le plus anti-libéral qui soit. D’ailleurs la vie d’un chat ressemble à s’y méprendre à celle d’un chômeur d’aujourd’hui. Le chat dort en moyenne dix-sept heures par jour. Ce qui est considérable au vu du nombre d’insomniaques qui hantent la nuit noire de notre société. Il sort principalement la nuit. Comment pourrait-il alors se rendre efficace le jour comme tout bon homo œconomicus qui se respecte ? Le chat ne connaît ni les cadences infernales, ni la concurrence déloyale. Il ne supporte pas les foules anonymes. Il aime sa différence, sa liberté, son indépendance.

 

Le chat défend son territoire là où l’homme moderne se targue de n’en avoir aucun. Sans terre, sans patrie, sans racine, sans culture, sans identité, l’homo œconomicus est un nomade sans foi ni loi. Il ne connaît aucune autre attache que celle de son compte en banque. Bassement matérialiste, l’homme moderne est un animal qui manque cruellement de grâce. Il est une bête féroce et égoïste. Le chat a quant à lui conservé toute sa malice ancestrale ainsi que sa grâce légendaire. Contrairement à l’homme moderne, le chat est un animal courageux. Pour assurer sa survie, il n’hésite pas à montrer ses griffes.

 

Même ses ennemis, les chiens, ne l’effraient pas, tout juste peuvent-ils le surprendre. Le chat privilégie le duel quand l’homme moderne se rue sur sa proie en bande impavide. Le chat est le remède naturel à notre société. Il soigne les hommes de leurs dépressions et de leurs angoisses. Caresser un chat, c’est reprendre goût à la vie. C’est se sauver soi-même du chaos libéral. C’est se soulager le corps et l’âme. L’ennemi du chat, le système libéral, ne s’y est d’ailleurs pas trompé. Partout où règne en maître le libéralisme, le chat est purement et simplement éradiqué. Pour ne prendre que quelques exemples parmi tant d’autres, Rome, la ville éternelle est devenue en quelques années la proie des promoteurs immobiliers. Elle a en conséquence été nettoyée de fond en comble. Si bien que le vieux forum romain, refuge des chats s’il en est, s’est vidé brutalement de sa substance. Et c’est toute la ville impériale qui a brutalement vendu son âme au plus offrant.

 

Et que dire de Venise ? Plus aucun chat pour courir sur les ponts de la Sérénissime. De sombres individus à casquette éructant du globish à longueur d’années, les poches pleines de billets verts, les ont peu à peu remplacés. Lorsque les chats désertent les rues, le chaos resurgit. Non pas le chaos qui précède l’ordre, mais bien plutôt le chaos informe qu’appelle de ses vœux le libéralisme triomphant. Ce chaos qui dévaste tout sur son passage. Privée de ses chats, la ville perd son âme. Elle renonce à son antique statut de cité enracinée. Elle se transforme en un vaste décor à l’usage des touristes ou pire en cité dortoir. Le petit peuple des rues s’efface à la suite de ses chats. Il est rejeté vers la grande banlieue, vaste no man’s land où s’achève toute culture. À sa place, les bobos et leur pseudo-civilisation hygiéniste surgissent de toute part : propreté, sécurité, fausse mixité. Le triptyque du néo-libéralisme se cale dans les cerveaux humains déjà trop abîmés pour pouvoir encore lui résister. Pour ses détracteurs, le chat est sale. Il porte en lui toutes les maladies de l’homme. Autrefois n’était-il pas brûlé en place publique, ce fier compagnon des sorcières, ce chat noir du paganisme antique ?

 

Symbole d’une révolte totale contre le monde moderne, le chat s’oppose naturellement à la civilisation du bruit, de la vitesse et de la pollution. Il encourage la lecture, occupation devenue subversive aux yeux de la police de la pensée. Il ronronne rien qu’à cette harmonie subtile que ne connaissent plus les hommes pressés d’aujourd’hui. Ce n’est pas un hasard si le chat est l’animal fétiche de nos poètes, s’il accompagne toujours les éveilleurs de peuple dans leurs quêtes impossibles, s’il incarne encore de nos jours cette sagesse qui fait tant défaut à notre monde moderne et s’il demeure le pur symbole de notre Rébellion…

 

Jip de Paname

 

• Article paru dans Rébellion, n° 32, et mis en ligne sur Cercle non conforme, le 29 septembre 2012

Publié le par Yvette
Publié dans : #Les mystères du chat, #Expressions françaises, #Plaisir des mots
Ici c'est mettre la patte à la main !

Ici c'est mettre la patte à la main !

  « Mettre la main à la pâte »

SIGNIFICATION Participer au travail, à ce qu'il y a à faire.

 ORIGINE  Cette expression est utilisée dès le XIIIe siècle. Sa signification a évolué, avec d'abord le sens de "agir, intervenir personnellement" ("mettre la main à l'oeuvre"), puis avec une connotation lucrative ("avoir un bon travail où on peut faire du profit"). Maintenant, mettre la main à la pâte, c'est faire comme le boulanger qui doit travailler lui-même sa pâte pour faire son pain.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Les mystères du chat, #Plaisir des mots
Photo empruntée sur un site mais je n'en connais pas l'auteur. (plusieurs sites!!)

Photo empruntée sur un site mais je n'en connais pas l'auteur. (plusieurs sites!!)

Tiffany n'avait pas trouvé de meilleur endroit!

Tiffany n'avait pas trouvé de meilleur endroit!

Je crois que les chats sont des esprits venus sur Terre. Le chat , j'en suis convaincu, pourrait marcher sur un nuage." JULES VERNE "

" Rien n'est plus doux que la quiétude de son sommeil, rien n'est plus vif que l'énergie de sa nature." CHRISTOPHER SMART "

L'avis du chat sur l'endroit le plus chaud de la maison est infaillible."ALDOUS LEONARD HUXLEY

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Les mystères du chat, #yeux, #lynx
Photo trouvée sur le net!

Photo trouvée sur le net!

 « Avoir des Yeux de chat ou de lynx »

Avoir une excellent vue, le regard perçant.

En fait y voir clair dans les affaires ou dans le comportement des autres.

Le chat comme la taupe ne portent pas de lunettes.

Pourtant on dit myope comme une taupe!!

elles devraient en porter alors!

Mais le chat voit la nuit, lui. Pas terriblement bien mais mieux que nous.

Pas besoin de lorgnons.

C'est ce qui nous fait dire aussi quand on y voit bien: avoir des yeux de chat !

Publié le par Yvette
Publié dans : #Les mystères du chat, #toilette
La toilette du chat!

 

Eh oui le chat se nettoie souvent.

Et que c'est beau de le voir se contorsionner, quelle souplesse!

Un chat qui vit dehors reçoit les rayons du soleil et passe son temps à se lécher.

Ses poils ont accumulé de la vitamine D

et en se léchant il en bénéficie.

Quant à dire que le chat sait ce que c'est que la vitamine D ...

Alors pourquoi derrière l'oreille?

Quand on fait sa toilette on la fait correctement!

Et la langue du chat n'est pas assez longue pour passer derrière son oreille,

alors il se lèche la patte et s'en sert de gant de toilette,

C'est tout simple!

Il y a peut-être d'autres raisons. Alors racontez-moi!

Publié le par Yvette
Publié dans : #Les mystères du chat, #Expressions françaises
Les papattes de mon Patapon sont bien blanches avec des coussinets tout roses et pourtant il a 12 ans.Les papattes de mon Patapon sont bien blanches avec des coussinets tout roses et pourtant il a 12 ans.

Les papattes de mon Patapon sont bien blanches avec des coussinets tout roses et pourtant il a 12 ans.

Donner un signe de reconnaissance pour être autorisé à entrer dans un lieu.

 

Cette expression semble avoir été popularisée par la fable de La Fontaine : "Le loup, la chèvre et le chevreau". Dans cette fable, la chèvre s’absente en laissant son biquet seul. Elle lui recommande de n’ouvrir à personne et d’attendre qu’elle revienne et prononce une phrase spécifique avant de la laisser entrer. Lorsque le biquet entend frapper à la porte, il demande, en plus de la phrase, de "montrer patte blanche". Comme chacun sait, ce n’était pas la chèvre qui était derrière la porte, mais le loup. Aucune trace de cette expression n’a été trouvée avant le 19ème siècle, soit deux siècles après la mort de La Fontaine. Certains pensent qu’elle se serait popularisée grâce à l’enseignement des fables à l’école.

Source: linternaute

Publié le par Yvette
Publié dans : #Les mystères du chat
Gif trouvé sur le net

Gif trouvé sur le net

Chat échaudé craint l'eau froide.

Un Chat qui a été brûlé par de l’eau bouillante se méfie de l’eau, même froide.

Quand une personne a subi un désagrément, elle devient méfiante comme le chat.

Autre expression qui veut dire pareil:

Qui a été brûlé par le bouillon souffle même sur le yaourt.

Celle-là je l'ai trouvée sur le net, je ne la connaissais pas!

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Les mystères du chat
Le chat choisit son lit !

 Là je pense que je vais avoir des avis divers.

Où dort votre matou adoré?

ou vos minous, car j'en connais qui comme moi sont des passionnés et ont plusieurs greffiers.

Chez moi, c'est partout!

Sur le lit, dans mes bras quand je dors, le canapé, les fauteuils, la table de la véranda sur un coussin, les cartons qu'on leur rapporte quand on fait les courses, les genoux quand les maîtres regardent la télé, près de l'ordinateur sur les documents, sur le bureau sur les papiers, bref partout où ça leur fait plaisir!

Et bien entendu, on les laisse faire!

Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 



"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 
 
 
 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

 

Hébergé par Overblog