Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #La Loire

  Le Marais Audubon dans l'estuaire de la Loire

DSC02128 bis 

 Le marais Audubon

 

 

DSC03480 bis-copie-1Au 17ème siècle, le lit de la Loire était beaucoup plus grand.

L'activité du Port Launay était très importante.

Ici le Poste des Douanes.

Les bateaux arrivaient jusque là .

 Maintenant la Loire s'est retirée et il ne reste que ces ruines.

 

L’authentique conservateur est celui qui sait

que le monde n’est pas un héritage de ses parents, mais un prêt"

 

John James Audubon (ou Jean-Jacques de son prénom français d'origine), né à Saint-Domingue le 26 avril 1785 et mort à New York le 27 janvier 1851, est un ornithologue, naturaliste et peintre américain d'origine française, naturalisé en 1812, considéré comme le premier ornithologue du Nouveau Monde...

Né en 1785 dans l'île de Saint Domingue (Haïti) au lieu dit "Les Cayes", de parents français, Audubon passe son enfance en France, plus exactement à Couëron en Loire Atlantique.

 

C'est lors de ses promenades à travers la campagne environnante du quartier du Port-Launay que le jeune Jean-Jacques Audubon se passionna pour l'histoire naturelle et le monde des oiseaux.

 

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Gouraya algérie

 

 

  la petite poule rousse

 

C'est l'histoire de 4 amis: un cochon, un canard, un chat et une poule rousse. La petite poule rousse trouve des graines et demandent à ses amis s'ils veulent bien l'aider à les planter.
Les amis répondent "pas moi" et à chaque fois que la petite poule demande leur aide pour faucher le blé, moudre le grain, fabriquer le pain, la réponse est toujours négative...
Quand vient l'heure de manger ce pain, en revanche, les 4 amis répondent tous présents. La petite poule décide alors de le manger toute seule avec ses trois petits poussins...

 

 

 

 

Chez moi, quand j'étais petite il y avait un dindon dans l'histoire.

 Car je me souviens très bien de cette réponse

quand la petite poule demandait de l'aide

 "Pas moi ...  dit le canard, ni moi ...dit le dindon!"

"Ce sera donc moi dit la petite poule rousse "

et à la fin c'était :

"Moi ... dit le canard, moi .... dit le dindon"

Mais en y réfléchissant bien ,

j'étais à l'école en Algérie avec des petites arabes

et le mot "cochon" était tabou

alors l'instituteur a dû un transformer l'histoire pour ne pas choquer!

 

 

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peinture et poésie

  

  Je vous invite à aller sur le blog de mon amie Marielle 

  

http://marielle-poesie.over-blog.com/

Ce qu'elle écrit est si beau que j'aimerais qu'on lui rende visite.

Marielle est une grand-mère comme moi,

mais encore plus âgée que moi ! c'est peu dire!

elle ne cache pas son âge!

C'est ce qui fait que je l'apprécie encore plus.

Elle est très modeste

mais a cependant écrit de nombreux beaux recueils.

 

Sur son blog, elle ne se contente pas de mettre sa poésie,

elle ajoute aussi celle de poètes célèbres

et c'est un vrai plaisir de se promener chez elle, car en plus 

 une illustration accompagne chacun des poèmes.

En voici un de sa composition.

 

 

Dans mes rêves   

  

J'ai mis ton sourire dans mes rêves,
J'ai rêvé de tes yeux dans mes yeux.
Et le vent du soir sur mes lèvres,
Avait le goût des jours heureux.

Les jours heureux, ceux de mes rêves,
S'envolent dans un ciel toujours bleu,
Et le vent du soir les soulève,
Les emporte, vers toi, au-delà des cieux.


J'ai mis dans mes rêves le meilleur,
J'ai rêvé de ta voix en écho ...
Et le vent du soir sur ma peau,
Avait les effluves du bonheur !

 

Marielle



Publié le par Yvette
Publié dans : #Les ponts de Nantes

  pont gal audibert

 

Le pont du Général Audibert est un pont traversant la Loire à Nantes (bras de la Madeleine), dans le prolongement du Cours des 50 otages.

Il est utilisé par les voitures mais héberge aussi deux voies de tramway

Il s'agit en réalité d'un double-pont

puisque un  pont en arc fut d'abord construit

puis un pont en poutre pour accueillir le tramway.

Le pont unit le boulevard Jean Monet  et la chaussée de la Madeleine, au nord, au boulevard des Martyrs Nantais de la Résistance sur lîle de Nantes.

 

 

Nous habitions sur les bords de la Loire

tout près de ce pont .

 Et notre fille encore dans son landeau

passait sur ce pont matin et soir.

Pas de voiture encore chez nous à l'époque!!

Publié le par Yvette
Publié dans : #La Loire

Mont gerbier de jonc

 

  Quand j'ai fait mon exposition sur l'estuaire de la Loire ,

 je me suis vue dans l'obligation de parler de sa source.

Et donc d'y faire un tableau que je vous livre.

 

 

Joachim du Bellay l’a  bien chanté ce fleuve  Loire,

de sa « Bienheureuse source aux monstrueux Océan ».

 Ils ont été nombreux comme lui ces poètes

et ces peintres à retracer son cours. 

 Depuis le Mont Gerbier de Jonc à 1400mètres (1551 m)

où l’on se pose la question sur sa véritable source

 puisqu’ils sont trois petits filets d’eau

qui jaillissent de la roche  et revendiquant ce rôle 

 et progressivement rejoints par une autre multitude de petits ruisseaux,

jusqu’à l’Océan Atlantique, 1020 kilomètres à l’ouest.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières dit-on !

Yvette

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion

 

 

Chat échaudé craint l'eau froide.

 

 

 

syntagme 351 1121787839 

 

Un Chat qui a été brûlé par de l’eau bouillante se méfie de l’eau, même froide.
Quand une personne a subi un désagrément elle devient méfiante comme le chat.

Autre expression qui veut dire pareil: Qui a été brûlé par le bouillon souffle même sur le yaourt.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Expressions françaises

Image21

 

Alors, il y a bien quelqu'un qui vous court sur le haricot en ce moment , non?

Ou quelque chose?

Votre ordi peut-être?

Moi ça m'arrive et plus souvent qu'à mon tour!

 

Publié le par Béjar
Publié dans : #Mes poésies





Le voleur d’images

 

Il m’est arrivé de le suivre, infatigable,

Au cours de ses pérégrinations bucoliques,

Son sac à dos en bandoulière, imperturbable,

A la recherche du panorama unique.

 

Son regard avisé traque les vieilles pierres,

Les branchages dénudés et fins des grands chênes,

Une flaque d’eau reflétant une barrière

Ou une ronce roussie enserrant un frêne.

 

Il ralentit afin de jouir de l’instant.

Une tourterelle recoulant près de lui

Trouble, ravie, la sérénité du moment.

C’est l’extase. Ici est sans doute la vraie vie.

 

Alors il s’arrête, observe ciel et nuages,

Sort son cahier d’esquisses et insatiable,

Laisse son crayon tracer sur la blanche page,

Courbes, traits purs et arabesques  innombrables.

 

Demain, je le sais, il reviendra s’installer,

Impatient, devant cette scène pastorale,

Et rapidement il déploiera chevalet,

Pinceaux et tubes en un geste machinal.

 

Sur la toile de lin, il emprisonnera

Ce décor, empreint de silence et de mystère,

Composé de couleurs qu’il apprivoisera

Et illuminera de traits de lumière.

 

Son œuvre exhalera un parfum enivrant

De paix, de liberté, de générosité

Et de romantisme, traduisant le talent

D’un maître pétri d’une grande humilité. 

                                  Yvette 

Je l'ai suivi ce peintre.
Je l'ai vu oeuvrer.
Je ne pouvais pas passer sans écrire
quelques vers pour accompagner sa peinture.
Il est vrai ! C'est mon ami !

Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 



"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 
 
 
 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

 

Hébergé par Overblog