Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Articles avec #mes peintures a l'huile catégorie

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi écriture Ghislaine, #Nature, #Mes peintures à l'huile, #Plaisir des mots

Nature, chez Ghislaine, défi 117

Nature, peinture chez Ghislaine, défi 117

Nature.

Nous étions partis à quatre.

Trois peintres et mon mari qui nous servait de chauffeur.

Nous étions à la recherche de sujets de peinture.

Ce chemin était magnifique, je n'arrivais pas à m'en extirper.

Les arbustes faisaient une voûte au-dessus de nous.

 La végétation abondante et très serrée était variée

 Et poussait d’une manière un peu fantasque.

Les grands chênes et les saules paraissaient âgés.

Un décor magnifique s’offrait à nos yeux.

 Le ciel au travers des branches était bleu

Mais avec des nuages de différents tons

Musardant en cette fin de saison.

Les frondes aériennes des hautes fougères

 Commençaient à changer de tons,

Les verts devenaient jaunes et vireraient bientôt au roux.

Quelques petites taches rouges de bryone enchevêtrée

Dans ce camaïeu de vert, fascinaient mes yeux de peintre.

 J’emplissais ma vue de ce merveilleux spectacle qui s’ouvrait devant moi.

Moi, toujours en arrière à musarder et eux trois devant.

Ils ne se doutaient pas que j'allais prendre cette photo

Que de bons souvenirs avec mon mari

Qui participait à tous mes déplacements et stages.

 

Nature, peinture chez Ghislaine, défi 117

Un tableau que j'ai fait en bord de Sèvre.

Ce tableau a eu hélas une mésaventure !

Des personnes âgées me l'avaient acheté et plusieurs années après j'ai reçu un coup de téléphone de la dame (devenue veuve) qui m'a dit s'être fait volé le tableau au cours de son déménagement.

Je voulais le garder pour moi ce tableau mais ils insistaient tellement ...

Il faut croire qu'il a plu à celui qui l'a chapardé.

Où est-il maintenant? A-t-il voyagé?  ou peut-être enfermé dans un placard et il ressortira dans des années, sait-on jamais!

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes peintures à l'huile, #lilousoleil, #mot mystère

Cette semaine Lilou nous propose un mot mystère de 10 lettres

E E I O U U D L Q R

10 lettres (adj)
manière de peindre en miniature, au XVIIIe siècle.

 

Eludorique

-Allez, je lâche tout et je me mets à peindre une miniature. Peu de place, donc pas de chevalet à encombrer la pièce. Depuis le temps que je veux me remettre à peindre. Ah ! mais, qui vois-je arriver, ne serait-ce pas notre chère Mémé ?

-Ah ! bé, dame ! kèke tu fait donc Yvette ?

-Je peins, tu vois, !

-Mais dis donc, c’est tout p’tit, t’as core une bonne vue !

-Oui c’est une façon de peindre une miniature, on appelle ça de la peinture éludorique, moi je peins à l’eau, je n’ai pas voulu sortir tout mon matériel à huile qui est lourd et encombrant. Ce que je peins n’a rien de comparable avec les miniatures des peintres du XVIIIème siècle qui étaient plus sophistiquées.

-Dommage ! moi j’préfère tes tableaux sur de la toile.

-Je sais, moi aussi. Ce n’est pas l’envie qui me manque de tout reprendre sauf que c’est le bazar, je ne fais pas un tableau en une heure, il me faut plusieurs jours. Là, c’est juste un peu de couleur diluée dans de l’eau. Mais tu sais ce qui me manque le plus, c’est l’odeur de l’essence de térébenthine que je mélange avec mes peintures à l’huile, ça me rappelle tant de bons moments. Hélas ! Je pense que je vais arrêter là mon travail qui est à peine commencé, car j’ai une douleur dans mes cervicales !

-Ah ! dame, c’est ben dommage pour sûr, depuis l’temps que j’te reluque, je pensais que tu irais jusqu’au bout.

-Un autre jour peut-être ? non vraiment, j’ai eu une lueur d’espoir, hélas, c’est déjà fini. C’était du délire, je le vois bien, ce n’est pas drôle. Je n'ai plus qu'à en faire mon deuil !

On m’a demandé si je ne voulais pas éduquer des personnes au dessin et à la peinture, j’ai refusé justement à cause de mon dos !

-Bon, alors j’venais t’apporter un peu de liqueur de coing que j’ai fabriquée. Tu m’diras c’que t’en penses et pis j’m’en vas te biser gouline ( t’embrasser) et te laisser, repose toi ben !

Merci Mémé ! A bientôt !

 

C'est la plus petite aquarelle que j'ai réalisée, mais vous l'avez déjà vue .

Publié le par Yvette
Publié dans : #Algérie, #Gouraya algérie, #Plaisir des mots, #café, #Mes peintures à l'huile

Défi de la plume d'Evy 251 :

le café

Les 10 mots  Grande, Platane, Terrasse, Savoure, Intense, Yeux, Passe, Pigeons,Miettes, Sacré...

 

 

Le café

Un défi bien difficile pour moi qui n’aime pas le café et encore moins le café au lait ! Je suis thé !

Souvenirs d’enfance en Algérie.

La route bordée de platanes traversait le petit village que nous habitions à l’époque de mon enfance. Un village que j’ai quitté et qui est resté gravé dans mon cœur à jamais.

Une grande allée de palmiers descendait vers l’église et la mer et traversait la route nationale. L'Hôtel du commerce  était toujours ouvert, il y avait des joueurs de cartes, qui buvaient l’anisette, c’était le coin français. Mais il y avait des cafés maures où tous les algériens se retrouvaient ensemble pour jouer aux dominos. On ne disait pas algériens à l’époque, on disait « indigènes ».

Quand il faisait chaud ils étaient dehors, sur une sorte de grande terrasse en terre battue, et on sentait un mélange d’odeurs intenses et caractéristiques de café et d’épices, c’était divin. J’étais très myope, mes yeux cherchaient, je devinais plus que je ne voyais mais je sentais.

Et au moment du Ramadan tous les hommes attendaient le moment où le muezzin allait annoncer le moment où ils pourraient enfin boire leur cawa ou leur thé à la menthe !

Des pigeons sur la place ? je ne m’en souviens pas, pas de miettes de pain ou de gâteau si délicieux. Ma mémoire flanche, le temps a passé, si vite, si vite …

Mais j’ai toujours des contacts avec ce petit village devenu une ville maintenant. J’ai retrouvé des amies françaises et arabes grâce à mon blog et je dois reconnaître que je lui dois beaucoup même si ce n’est qu’un petit blog comme j’ai l’habitude de le traiter.

C'était une petite tranche de ma vie !

Un tableau que j'ai peint d'après une photo: une plage de Gouraya, mon petit village!

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #Mes peintures à l'huile, #temps jadis

Je vous livre ici un poème que nous avons écrit à Deux, mon mari et moi.

Lui me parlait de ses souvenirs dans la maison de ses parents, juste derrière la nôtre et moi je mettais cela sous forme poétique.

Maintenant, notre maison a été vendue puisque mon mari n'est plus là et je ne vois plus celle où il est né mais je sais qu'elles vivent toutes les deux et seront toujours debout quand, à mon tour, je n'y serai plus.

Un tableau que j'ai fait il y a très longtemps

sur la petite maison où est né mon mari.

 

Souvenirs

 

Tant de beaux souvenirs tournent dans ma mémoire.

Souvenirs d’enfant, souvenirs d’adolescent.

Odeurs et bruits émergent en force le soir

Me renvoyant vers ce passé encor présent.

 

Une petite maison basse aux murs blanchis,

Au faîtage et au toit de tuiles ocre rouge ;

Un jardin pour y cueillir des fleurs et des fruits ;

Un portillon grinçant que seul le vent entrouvre.

 

Les yeux pleins de lumière, je me transporte

Vers cette demeure cinquante ans en arrière,

M’attardant un instant devant la vieille porte

Au joli vitrail octogonal rouge et vert.

 

J’entends encore le carillon de la pendule,

Et le bruit des sabots de mon père dans les allées,

Et les crickets dans le jardin au crépuscule,

Et le doux zézaiement des abeilles zélées.

 

Je souris en me revoyant encore enfant,

Grimpant sur l’échelle ou allongé dans le foin,

Ou galopant derrière un cerceau titubant

Me roulant dans l’herbe sèche avec les copains.

 

Je respire l’été, l’odeur des confitures

Cuisant et caramélisant sur le trépied,

Le parfum de prune à la fine mordorure,

Les fraises, les cerises et le cassissier.

 

L’odeur des crêpes sur la vieille cuisinière,

Ou du pot-au-feu qui rassemblait la famille

Tout autour de la table les soirées d’hiver,

Le bon petit rouget excitant nos papilles.

 

Mélange subtile d’odeurs et de couleurs,

Muguet parfumé, jonquilles et mimosa,

Hortensia, rosier grimpant à multiples fleurs,

Laurier rose, tendre daphné et blanc lilas.

 

Septembre et les vendanges, la vigne et le vin.

Et le cliquetis du clapet dans le pressoir,

Les grappes lourdes chargées de leurs précieux grains,

Et le jus vermeil et sucré si doux à boire.

 

Les effluves du vin nouveau qui bouillonne

Dans les vieux tonnelets de chêne du cellier

Le claquement sourd de la pompe qui résonne,

Et l’eau fraîche du puits pour nous revivifier.

 

La véranda et les géraniums de ma mère,

Et le banc pour s’asseoir à l’abri du soleil,

La chatte et le chien à ses pieds, solidaires.

Une douce quiétude envahit l’atmosphère.

 

Ils sont partis laissant, libre, la place à d’autres,

Mais elle, elle est toujours là, présente et fidèle.

Elle a refait sa vie et elle n’est plus des nôtres,

Mais de mon jardin je veille toujours sur elle.

 

                                   Michel et Yvette Le Quéau

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes peintures à l'huile, #jeu de mots, #miscellanées

Marianne nous propose 12 LETTRES

Subst. fém. plur.

Recueil d’écrits divers, littéraires ou scientifiques


voici les lettres

A E E E I C L L M N S S

 

MISCELLANEES

 

Eh ! Bé, là Marianne, tu ne nous as pas fait un beau cadeau !! Je sens une pointe de malice chez toi. Je n'avais pas compris dans le précédant jeu pourquoi tu avais marqué: "C'est facile, ça ne va pas durer", maintenant je pige. Comment te sortir un texte avec ce mot-là ? En le lisant, j’ai cru qu’il y avait un rapport avec les micelles du savon, par exemple, mais ce n’est pas orthographié de la même manière. Mais ensuite le préfixe "misc" m’a mis la puce à l’oreille, mélange ! Comme miscible !

 Alors explication : Les miscellanées sont un genre littéraire composé de textes divers, « mélangés » avec une unité plus ou moins manifeste. Et le genre littéraire, c’est quoi ? Un genre littéraire est un concept de type catégoriel qui permet de classer des productions littéraires en prenant en compte des aspects de genre pictural, genre narratif ou genre dramatique etc . Et voilà mélange de…

Avec ça on est bien servis !! Ça ne fait pas parti de mon vocabulaire courant, et Mémé non plus !

Tenez, par exemple, si je prends le genre pictural : La peinture de paysage est un genre pictural figuratif qui représente le paysage. Bon, là ça commence à me parler, enfin! La semaine prochaine je vais me remettre à peindre ! Oui, enfin... peut-être. J’ai une toile destinée à ma fille et laissée de côté à cause de mon déménagement et qui justement représente un paysage, peinture figurative: je suis en plein dedans.

Maintenant il faut que je développe ! Non franchement Marianne, là je patauge. Il faut que ce soit un genre  LITTERAIRE,  narratif!! oui ? non ? ce sera oui et non. Je vais écrire et décrire, et présenter. Mais les mots qui conviennent tu peux toujours essayer, ça ne va pas ! Y en a pas des masses. Je suis enlisée jusqu’au cou.

Il est vrai que j’ai les pinceaux qui me démangent les mains.

Alors cette toile que représente-telle ? Une grande toile avec d’autres mises de côté sur le haut de l’armoire. Une rivière avec des tiges de roseaux élancées, minces, un ponton, une barque, un soleil levant ! Et dans le ciel comme dans l’eau : des canards ! J’aime les ciels colorés, j’aime les ciels avec des nuages qui se reflètent dans l’eau.

J’aime la nature, son silence, les allées ombragée en automne et même en hiver ! J’essaie au maximum de reproduire ce que je vois. J’ai un tas de toiles que j’essaime un peu partout, au moins je sais qu’elles vivent, c’est mieux que celles qui dorment dans le grenier.

Voilà la partie décrite, maintenant je vais vous montrer mon tableau inachevé. Et je pense être dans le thème mais j’ai eu chaud !

Petits jeux de lettres 206 chez Lady MariannePetits jeux de lettres 206 chez Lady Marianne
Petits jeux de lettres 206 chez Lady MariannePetits jeux de lettres 206 chez Lady Marianne
Petits jeux de lettres 206 chez Lady Marianne
Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #Mes peintures à l'huile

Broder un poème

 Dire non à l'impossible

Transfigurer la souffrance en plaisir

 

 

La peinture et moi

 

La peinture et moi,

Nous étions amies d’enfance.

Elle, généreuse, enjôleuse.

Moi, sensible et romantique.

Nous étions complices,

Nous avions des rêves d’avenir.

Elle était ma gabare

Et moi son moussaillon.

Nous voguions entre des rives colorées,

Heureuses, radieuses.

 

La peinture et moi,

Nous étions amies d’enfance.

Mais un jour, on nous a décriées.

On nous a séparées.

Et moi, avec l’innocence de l’adolescence

J’ai accosté et j’ai laissé sur le quai

Ma joie de vivre, ma passion.

Je l’ai reniée, ingrate, méprisante

Pour aller vers d’autres horizons.

 

La peinture et moi,

Nous étions amies d’enfance.

Mes pas, loin d’elle s’en sont allés.

Mais mon corps lui a donné sa revanche

A son tour, lui, a voulu m’abandonner.

Révolte, souffrance, démission,

Tourmente, affliction.

Je pars, ma vie ne tient plus.

Tout en moi n’est que regret.

 

Ma gabare, mon amie, où es-tu ?

 

La peinture et moi,

Nous étions amies d’enfance.

Elle a entendu ma prière,

A vu mon désarroi.

Elle est arrivée peu rancunière

Et nous avons retrouvé notre connivence.

Elle est là, mon amie.

Elle sait, elle a compris

Elle m’a montrée le chemin du mieux-vivre.,

Patiemment, tout en douceur.

 

La peinture et moi,

Nous sommes amies d’enfance.

Nous glissons côte à côte sur une eau claire.

Elle est redevenue ma gabare

Et ma main a repris la barre.

Mais je suis à l’automne de ma vie

Alors mon bateau, quand je serai vraiment cassée,

Vogue sans moi sur le courant,

Vers un autre cœur

Car je sais que toi tu ne mourras jamais.

 

                  Yvette   Le  Quéau

 

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Mes peintures à l'huile, #Expo
J'expose!!! (Par la force des choses)

Me Voilà en plein chantier

 J'ouvre ma salle de séjour à qui veut venir voir ou acheter mes œuvres du 18 /11 au 22/12/2017

J'en ai environ 70, certaines seront données, d'autres bradées et toutes les autres à moitié prix.

Il faut que je me sépare de tous ces tableaux, car l'année prochaine je pars chez ma fille.

Je ne peux donc pas les emporter avec moi, elle en a déjà plein sur ses murs, c'est ma première fan(e) .

Voilà la raison pour laquelle je ne suis pas souvent sur mon blog.

Je ne vous abandonne pas,

je vous donnerai des nouvelles sur cette expo.

Il y en a partout, par terre, sur le radiateur éteint, sur les chaises,  les portes, les meubles , la cheminée etc ..

Si quelqu'un sait comment on peut se faire de la pub sur ma région à part sur le bon coin, (ça y est c'est fait)  je suis preneuse d'idées.

Pour ceux ou celles qui ne connaissent pas mon travail, il y a la catégorie: "mes peintures à l'huile" à la droite de mon blog.

Ceci dit, je ne vends pas par correspondance!.

Merci à vous et à bientôt!

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #Plaisir des mots, #bucolique, #Mes peintures à l'huile
Palette d'automne. Pour les défis de la plume d'Evy. Un de mes tableaux sur l'automne.

Une de mes œuvres que je n'ai plus, elle a été vendue. Des champignons que j'avais pris en photos dans un bois. Pour une fois je n'avais pas peint sur toile mais sur du bois, du médium. J'ai trouvé ça très agréable, mais la toile reste ma préférence.

 Quoi de mieux que des champignons pour illustrer l'automne.

Je vous livre donc ma "palette d'automne".

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Couverture

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes peintures à l'huile, #bucolique, #ciel, #flowerpower
Lundi soleil orange  chez Bernieshoot, flowerpower. Ciel en feu!

Je vous dévoile le tableau que j'ai laissé en plan, qui n'est forcément pas fini, mais qui a des couleurs qui conviennent à notre défi chez Bernieshoot. Il y aura des canards dont un faisant des ronds dans l'eau et puis du feuillage en bas , bref il reste encore des heures de travail. Trois ans sans toucher un pinceau, il faut que je me réadapte et en ce moment, ce n'est pas facile.

Une petite visite! j'essaie de ne pas trop me déconnecter de mon blog.

 Ca me manque mais je dois vous dire que si  je n'en suis pas encore au stress  ça ne va pas tarder! Jamais vu un emploi du temps aussi chargé.

De plus un décès dans ma famille proche, là ça commence à déborder! Ma belle-sœur si gentille nous a quittés suite à cette foutue malade d'Alzheimer. Je ne sais plus comment réagir. L'hiver arrive et me fait de plus en plus peur.

Bon il faut tenir le coup et ne pas se laisser abattre !

 A bientôt les amis!

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes peintures à l'huile, #Le tableau du samedi
Une de mes oeuvres, le tableau du samedi chez Lady Marianne

Je vous présente une de mes œuvres déjà parue sur ce blog. Mais ce tableau, comme beaucoup a une histoire particulière, il a été présenté mais n'a jamais été mis en ventre lors de mes expos.

Voilà! comme beaucoup d'entre vous le savent , je suis née en Algérie. Mon père  ayant fait la majeure partie de sa carrière "là-bas" , voulait la terminer en France, c'était bien avant les événements.

Une carte postale lui fut envoyée pour situer la petite ville où il était nommé: Saint Sébastien sur Loire. Et cette carte je l'ai gardée. Je l'ai reprise en y mettant des couleurs. Je suis forcément allée sur place voir les couleurs des toits des maisons existantes pour que ce soit plus "vrai"!

Il faut savoir que maintenant, on ne voit presque plus l'église, il y a des immeubles, qu'un large boulevard longe les habitations,  que la prairie est un stade de football et que le ruisseau, le Boireau qui suit la Loire, n'existe pratiquement plus. Il paraît qu'il va être recreusé et nettoyé. On se baignait justement à cet endroit, c'était l'ancienne plage.

Et voilà le résultat. A savoir que j'en étais au début de mon lancement en matière de peinture à l'huile. J'étais en convalescence suite à un lymphome et le traitement lourd qui en a suivi, et qui m'avait vraiment secouée.

 

Cet article est édité dans la communauté .

Le tableau du samedi de lady Marianne

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog