Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #défi de ghyslaine, #rouge

Ghislaine nous propose 8 mots pour son défi écriture:

Assez, confondre, verdure, entendre,
vouloir, comme, pourquoi , parler.

ou thème

"" Rouge  ""

Ghislaine défi d'écriture 96

Voilà, c’est encore moi Mémé.

J’vins vous causer deux mots d’Yvette, elle est fatiguée ; elle va pas beaucoup jacter en mon nom ces jours-ci. J’la laisse faire mais des fois elle pousse un peu.

J’ai beau lui dire de sortir, d’aller faire un tour dans la campagne, marcher dans la verdure, mais elle veut rin entendre. L’autre jour j’ai vu tout rouge quand j’l’ai vu partir core avec sa p'tite guimbarde. Elle me dit que c’est pour des visites chez le kiné, le dentiste pour son abcès dentaire, celui pour les yeux, la doctoresse ( oui elle m’a parlé d’une femme super), et puis ses oreilles pour mieux entendre les oiseaux dans le jardin. Mais dame à trop vouloir tirer sur la ficelle, on finit par plus tenir debout. Mais pourquoi que j'vous dis ça ? Elle est assez du genre têtue, dame un peu comme moi qu’elle dit! Non, non, faut pas confondre, Yvette c’est pas Mémé?

Allez à la revoyure, vous verrez bin si elle vous cause de moi encore !

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Psittacisme, #jeu de lettres

Marianne nous propose 11 LETTRES
répéter ou écrire à la manière d'un perroquet
sans comprendre les mots-
nom commun -masculin


voici les lettres

A E I I C M P S S T T

 

Totor et Mémé au grand marché. Le Psittacisme !

Crévindiou mais ce srait-y pas l’Totor de chez Ghislaine, là-bas. Porte beau dame. Faut dire que la Gigi, elle le mignote son Totor, il doit pas manquer de gracieusetés ! Elle dit qu’il est facétieux, l’a point l’air là ! il a mis son beau cache-poussière. Irait-y à une cérémonie que ça m’étonnerait point ! J’ose point l’aborder. Bé Yvette et Gigi sont de bonnes connaissances. C’est une belle amitié entre elles deux.

 

Pour l’instant il est bin occupé à écouter un gars qui cause, qui sait pas c’qui dit, il cesse pas de répéter toujours les mêmes choses que je suis sûre qu’il comprend rin lui-même. Pour moi c’est comme si qui pissait dans un violon, dame ! C’est vrai, c’est les élections dimanche et y en a plein au marché qui distribuent des papiers. Moi j’lis pas, j’comprends rin ! Mais j'sais bin pour qui vôter, faut pas croire.

Ils sont toujours par deux bien sapés. En attendant, quand j’va au marché c’est moi qui passe à la caisse, hein ? z’ont beau jacter. Quand la marchande de légumes pesait mes petits pois, c’est pas eux qu’ont sorti le crapaud, la bourse quoi ! et c’est moi qui pestait. Mon voisin le père Matisse, il aime point tout ce chambardement, il dit que c’est un panier de crabes !

J’ai point d’temps à perdre à les écouter, j’ai mon bus à reprendre, et puis j’ai mal aux pattes.

N’empêche que moi j’aimerais bin savoir pour qui qui vote, le Totor à Gigi. L’est plus intelligent que moi, pour sûr, ça se voit sur lui. Il a très bel aspect. J’ose point lui causer. J'irai vôter, dame c'est un droit hein! je mettrai mon beau chapiau du dimanche.

J’en dirai deux mots à Yvette ou Gigi, ce sont deux bonnes amies, pour sûr.

Le petit jeu de lettres 216 chez Lady Marianne
Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Corot, #Peintres célèbres
Corot Le tableau du samedi Chez Lady Marianne

JB Camille Corot.  Chemin, l'entrée du bois à Ville d'Avray.

Encore un Corot! Il en a tant fait .

"Il y a un seul maître, Corot. Nous ne sommes rien en comparaison, rien" Claude Monet, 1897

" Il est toujours le plus grand, il a tout anticipé..." Edgar Degas, 1883

Aujourd'hui, il est assez étonnant de lire l'admiration sans borne que Camille Corot (1796-1875) suscita de manière constante auprès de la nouvelle génération de peintres qui prenait son envol alors qu'il terminait son oeuvre.

Il semble en effet étrange que ces artistes aient pu tenir autant en estime le "Père Corot", alors même que Corot prétendait rester étranger aux développements artistiques naissants, et désapprouvait l'action contestatrice de Monet et des "Indépendants".

 


Autoportait
vers 1825

Musée du Louvre , Paris

Introduction [au catalogue 1996 de l'exposition "Corot"]
(ou "COROT le dernier Néoclassique ou le premier Impressionniste ?") :

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défis d'Aurélie, #Mai, #Au-gré-de-mon-jardin, #Plaisir des mots

Aurélie nous propose

d'écrire un texte court sur le mois de mai

avec ces mots

Muguet, Maman, Victoire, Fete,Travail, 

et utiliser un de ses 3 anagrammes: 

AMI MIA IMA

 

Oh ! le joli mois de mai que voilà ! Le mois des plantations, mais gare aux saints de glace. Les jardins se parent de jolies couleurs. Notre ami le muguet a eu toutes les attentions des fleuristes, il fallait qu’il soit la première fleur du mois ! Et c’est aussi la fête du travail. Premier jour férié à condition qu’il tombe en semaine. Le septième jour j’aurai un an de plus à mon actif, 77 ans, je suis Maman et grand-maman ; et le lendemain, le huitième jour, on commémore la victoire des alliés sur l’Allemagne Nazie, c’est un deuxième jour férié dans le mois et enfin il y aura le jeudi de l’Ascension, troisième jour férié. Sans doute aussi la fête des mères si elle se trouve bien placée cette année. Oui! le 23 mai. Que de fêtes en ce beau mois de mai. Que demander de plus ? Du soleil!!!!

Alors pour complaire à Aurélie je vais lui ajouter les deux anagrammes qui manquent : Mia et Ima. A savoir que ma fille a une chatte qui s’appelle Mia, et pourquoi ce prénom ? tout simplement parce qu’elle ne miaule pas comme les autres et c’est un mélange de mia, mi-mi, mi-aou ami-aou d’une toute petite voix, c’est une vraie petite souris adorable.

Le mois de Mai chez Aurélie
Le mois de Mai chez Aurélie
Publié le par Yvette
Publié dans : #porte, #Bernieshoot, #lundi soleil
Porte du soleil chez Bernieshoot

Une Grille à Corcoué sur Logne en Vendée.

Un tableau que j'ai réalisé à l'huile

Cet article est édité dans la communauté:

Flowerpower Bernieshoot lundi soleil

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots, #défi de Marianne, #sardanapalesque

Marianne nous propose 15 LETTRES
adjectif- vieilli-
vie luxueuse et débauchée-


A A A A D E E U L N P Q R S S

 

Avec un mot pareil, ce n’est pas ma Mémé qui va sortir quelque chose. Pensez-vous :  Sardanapalesque ! pas plus que Sardanapale. Elle n’a jamais entendu ces mots là et moi non plus, d’ailleurs. On en apprend tous les jours.

Par contre la sardane, ça, la mémé si ça se trouve, elle l’a dansée. Comme elle adorait Charles Trénet, elle connaissait presque toutes ses chansons dont : « Qu’elle est jolie la Sardane … ». Moi je l’ai chantée seulement.

D’ailleurs je vais lui demander, comme ça je ne raconterai pas de bêtises.

« Oh ! dame, pour sûr, qu’on l’a dansée la sardane avec mes copines et le pépé, on la dansait partout quand y avait des fêtes. Nous, les feuilles on était dans toute notre splendeur, parées avec des robes colorées et nos belles sandales ! Jamais seules, toujours accompagnées. Et nos danseurs bien rasés point comme maintenant ; une gentille moustache ; toujours prêts à faire la ronde ! on attrapait des suées à sauter. Quand on faisait les pauses, ça durait point longtemps. C’était notre jeunesse à nous, la vie n’était point aussi débauchée ni luxueuse que maintenant, non alors. Y avait bin kèkes drôles qui cherchaient à nous embrasser, les rasades de picrate aidant mais ça n’allait point loin ! des fois y avait la baffe et ils repartaient penauds. Le pépé n’était pas le dernier, non, dame ! Quand on rentrait, on devait se dessaper et au pieu, on ressortait point, tu penses bin ; pas question de faire la paresse le lend’main. On était sérieuses mais il fallait peu pour qu’une drôlesse perde la tête ! »

Et je vois ma mémé sautiller en pensant à son époque et je la laisse à ses souvenirs loin d’être sardanapalesques.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Peintres célèbres, #Sergueï Toutounov
Sergueï Totounov, le tableau du samedi chez Lady Marianne

Sergueï Toutounov me ravit par ses peintures. Il recherche le sujet qui va plaire avec des détails intéressants. On ne voit personne mais on sent la vie: derrière les arbres , on devine un feu allumé pour brûler les vieux branchages ou feuilles mortes , la fumée monte presque droite mais en volutes souples. A l'arrière une grande bâtisse, un château peut-être!

Sergueï Toutounov est né en 1958 à Moscou dans une famille d’artistes peintres. Enfant, il suit une formation régulière et systématique du dessin et de la peinture sous l’égide de son père, Sergueï Andréïévitch. Selon l’artiste, il a été son principal professeur. De 1974 à 1980, il étudie à l’Institut d’Art Sourikov à Moscou d’où il sort diplômé en tant que peintre de chevalet. En 1982, il épouse une Française d’origine russe et vient s’installer à Paris. Actuellement il vit dans son atelier à Bussy-en-Othe

Voici ce qu'il dit de son art!

Je ne sais si je suis un bon artiste-peintre ou quelconque, mais il y a une condition indispensable pour qu'un peintre puisse s'accomplir.
Il doit être obnubilé par son travail. Et au moins cette condition, je l'ai précisément réalisée. Pour un homme obnubilé, tout ce qui est en dehors de son but, est un élément d'exaspération. Cette obsession est une passion, voire un vice, qui est dur à supporter pour l'entourage.
Je dédie mon travail à mes proches.
Sergueï TOUTOUNOV
Paris, le 31 décembre 2009

source: http://www.toutounov.fr/

Publié le par Yvette
Publié dans : #printemps, #défi ghislaine, #Mes poésies, #Au-gré-de-mon-jardin

Ghislaine nous propose 8 mots

Soleil, fleurs, vallée, saison, illuminer,

laisser, attacher, lumière.

ou thème

""Printemps""

 

 

Le printemps chez Mémé

Oh ! dame fait soleil aujourd’hui, j’m'en va attacher mes plants d’tomates, z’ont  vite poussé, peut-être un peu trop avec  la lumière qu’y a dans le carré ! Faut pas avoir des mains de patte pour faire ça et moi je commence. Les Saints de glace sont passés, ouf ! c’est la bonne saison mais moi j’commence à fatiguer, à mon âge, mais c’est bin , oui da, de voir tout s’illuminer des couleurs des fleurs qu’y a partout. J’me sens poète tout à coup ! Mais le moins rigolo c’est qu’y a des endroits, dans les vallées, où qu’la terre est plus bonne à force d’y mettre toutes leurs cochonneries. Peuvent point laisser ça tranquille, laisser la nature faire comme bon lui semble. Les vaches elles ont rien à s’emplir, et pis sont trop nombreuses dans un malheureux champ. Y a des fois où ça me hérisse le chignon !! Allez faut pas qu’je tarde, après je va aller tremper ma soupe !

Je propose aussi un poème que j'ai écrit il y a quelques années sur le printemps

 

Harmonie

 

Regarde ! Regarde bien tout ce qui t’entoure.

Avance et respire la vie à pleins poumons.

Ne t’arrête pas. Vois le printemps qui accourt.

Il ne t’attendra pas, fugitive saison.

 

L’air est encor frais. Une odeur d’humus s’exhale,

Apre et suave à la fois. L’hiver est fini.

Ecoute ! Même l’eau du ruisseau qui dévale

A joint des sons cristallins à sa litanie.

 

Entends encore le murmure de la brise

Dans la ramure transparente et chamarrée.

Fascinant, le pinson de trémolos nous grise

Et nous attire vers la tendre fougeraie.

 

Comme la campagne est belle ! Il court un frisson

Sur l’herbe tendre. Les primevères fragiles

Font des taches de lumière sous les buissons,

Près des violettes enivrantes et graciles.

 

Les chatons des aulnes se balancent, légers,

Comme de fines pendeloques de cristal.

Des nuages délicatement ouvragés

De blanc, coiffent cette pureté sans égal.

 

Il faut tout boire des yeux , ne rien laisser,

Pour ensuite, à la nuit venue, se souvenir,

Fermer les paupières, raviver ce passé,

Présent de la nature qui nous veut ravir.

 

Yvette Le Quéau.

 

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Peintres célèbres, #Tableau du samedi, #Emmanuel Lansyer
Emmanuel Lansyer , Le tableau du samedi chez Lady Marianne

Estuaire en Bretagne. Emmanuel Lansyer

Quel réalisme.

Je suis émerveillée devant tant de talent

 Les nuages dans ce ciel bleu..

Les arbres ...

Je sais,  je ne varie pas beaucoup, toujours les mêmes sujets!

 Seulement voilà, c'est ce qui m'attire le plus.

 

Maurice Emmanuel Lansyer, né en 1835 à Bouin en Vendée, était un peintre paysagiste français. Comme de nombreux jeunes peintres de l'époque, Lansyer délaisse l’atelier pour la peinture en plein-air.

Peintre paysagiste réaliste, ami du poète José-Maria de Heredia, élève d'Eugène Viollet-le-Duc et de Courbet, il fréquenta plusieurs élèves de l'École de Barbizon, notamment Théodore Rousseau et Harpignies.

Tout au long d’une carrière officielle, il peignit plus de 1500 toiles ; il était d'ailleurs considéré comme l'un des meilleurs paysagistes de son temps avec Corot.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #choses, #Mère Thérésa

Si vous ne pouvez pas faire de grandes choses, faites de petites choses avec beaucoup d'amour. Si vous ne pouvez pas les faire avec un grand amour, faites-les avec un peu d'amour. Si vous ne pouvez pas les faire avec un peu d'amour, faites-les quand même.

Mère Thérésa!

Étant très myope dans ma jeunesse,

je ne pouvais porter attention

qu'aux petites choses proches de ma vue.

Toujours le nez par terre,

à rechercher la plus petite fleur,

le petit joli caillou.

Car on le sait bien,

les myopes vient très bien de près .

Les lunettes m'ont appris à voir ce qui était plus grand

mais pas pour autant plus beau.

Yvette

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog