Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #bucolique, #fleurs
Lundi Soleil d'Automne

Photo d'une vigne vierge prise sur le mur qui contourne le cimetière

où je vais régulièrement rendre visite à mes chers disparus.

Pas très nette car prise à partir de mon IPhone.

Nos morts sont gâtés:

 les fleurs couvrent toutes les tombes,

elles rivalisent toutes de beauté, de couleurs différentes.

 

Cet article est édité dans la communauté:

 Flower Power Bernieshoot

Publié le par Yvette
Publié dans : #Expressions françaises
Photo dreams time

Photo dreams time

Retarder une décision inévitable. Autre sens possible : prendre du recul pour rendre possible une décision.

Cette expression est issue d'une métaphore sportive ancienne. On a d'abord employé "reculer pour le plus loin saillir" au XIIIe siècle puis "reculer pour mieux saillir" à partir du XVe siècle.

Source: Lintern@aute

Je ne sais pas pour vous mais moi j'emploie souvent cette expression surtout dans le sens de retarder une décision inévitable. J'aime bien l'origine donnée par lintern@aute

Cet article est édité dans la communauté:

de mots et d'images

Publié le par Yvette
Publié dans : #les mots, #Défi d'Evy
Le pouvoir des mots défi d'Evy n° 79

J'ai trouvé ce texte qui m'a bien plu et qui, quand on y pense,  est bien vrai!

Le pouvoir des mots sur notre corps

Imagine : tu pédales tranquillement sur ton vélo, et soudain tu entends : attention, tu vas tomber!  Ton cerveau comme un bon petit soldat, enregistre l’information « tu vas tomber ». Que fait-il ? Il alerte le corps du danger de tomber. Celui-ci s’adapte alors immédiatement : il contracte les muscles et il prévient les émotions qui élaborent une protection en créant l’inquiétude… Et toi, sur ton vélo, tu commences à hésiter, tu essayes de changer de cap, mais en même temps tu as quand même envie de continuer ton chemin. Tu as deux informations contradictoires, alors soudain… badaboum! Tu te retrouves par terre… Ce ne sont pas seulement les mots que tu entends qui peuvent te faire tomber, ce sont aussi tes pensées. Le résultat sera le même si tu penses : je risque de tomber.

Donc lorsque tu entends : Ne mange pas ça, tu vas être malade! Arrête de t’énerver! Ne frappe pas ton petit frère… Qu’entends-tu en réalité?

Faisons une petite expérience : Si je te dis : ne pense pas à la couleur bleue. A quoi penses-tu? Je te laisse quelques secondes pour vérifier… A… la couleur… bleue! Justement! Donc quand tu dis ou que tu entends : ne te mets pas en colère, tu entends : colère et et ton corps enregistre l’information colère.  Et quand tu dis : je suis crevé… ? Imagine ce qui se passe dans ton corps qui entend ça! Il a sûrement très, très peur! Ne vaut-il pas mieux dire: J‘ai besoin de repos?

Source: Grandir zen

Cet article est enregistré dans la communauté:

Le défi de la Plume d'Evy

Publié le par Yvette
Publié dans : #bucolique, #Mes poésies, #La Loire, #Défi d'Evy
 Balade (en bord de Loire), défi d'Evy N°78

Balade en bord de Loire

 

Une gelée blanche  déposée cette nuit

Sur les graminées fragiles et engourdies,

Absorbe les rayons rubescents du soleil

Lançant des éclairs vers notre Loire en sommeil.

 

Les rives craquelées frémissent sous l’assaut

Du feston écumeux de vagues en clapot.

Sous des vapeurs en lambeaux arc-en-ciel, ondoie

Une étendue d’eau sereine  et vêtue d’orfroi.

 

C’est en ces heures magiques et matinales

Que je jouie, ravie,  de ce spectacle hivernal.

Frileuses, nous attendons avec bonne humeur

Que l’air réchauffe notre cœur,  tout en douceur.

 

Le temps et la brume  lentement  s’évaporent

S’étirant en filets blancs. Moi, je rêve encore 

Emerveillée par ces images enjôleuses.

La Loire  s’éveille lascive et bienheureuse.

 

                         Yvette

 

 Balade (en bord de Loire), défi d'Evy N°78

Cet article est édité dans la communauté:

Les défis de la plume d'Evy

Publié le par Yvette
Publié dans : #marron
Lundi soleil!  couleur marron glacé

Marron glacé!

J'adore ce dessert!

C’est sous Louis XIV, dans la prestigieuse Galerie des Glaces de Versailles, que le Marron Glacé connaît ses premières lettres de noblesse.

En 1667, le Sieur de la Varenne nous donne son livre intitulé « Le parfaict confiturier » qui enseigne à bien faire toutes sortes de confitures, « la façon de faire marron pour tirer au sec », ce sont peut-être les premières indications écrites de la recette des marrons confits.

C’est en 1882 alors que l’économie locale ardéchoise spécialisée dans l’élevage du ver à soie traverse une crise due à une épidémie, que Clément Faugier, jeune homme du terroir, crée à Privas la première entreprise de Marrons Glacés. A une tradition gastronomique, il allie l’innovation et l’audace, réalisant ainsi la fabrication industrielle du Marron Glacé tout en conservant les qualités d’un savoir-faire artisanal. ses premières lettres de noblesse.

Source: http://www.clementfaugier.fr/fr/v4/v4_marron_glace_1_1.aspx/

Lundi soleil!  couleur marron glacé

Cet article est édité dans la communauté:

Flowerpower Bernieshoot

Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 

 

 

 

Outils Services Compteurs Générateurs Codes-sources... gratuits pour vos sites

"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 

Découvrez Various!
640_chats_amoureux

 

 


La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.
Vous pouvez arrêter le chant des oiseaux comme pour une simple vidéo

Béjar Passion

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

 

 

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.



Nos amis les animaux.

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog