Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #petit jeu de lettres, #Plaisir des mots, #mithridatisation

Lady Marianne nous propose 16 LETTRES
substantif féminin

"immuniser contre un poison par accoutumance progressive"

voici les lettres
A A H I I I I O D M N R S T T T

 

Mithridatisation, histoire vécue.

Je savais bien que ce mot me disait quelque chose mais quoi ? Mystère. J’aurais dû le savoir pourtant puisque ma mère a subi une mithridatisation à l’arsenic.

Oui, je sais en homéopathie ça existe mais à des doses infinitésimales.

Je vous ai déjà dit être née en Algérie. Le paludisme ou malaria nous l’avons tous eu dans la famille. Mais ma mère a dû être plus atteinte que nous, car en regardant sur le net pour quelle maladie on pouvait administrer de l’arsenic, j’ai vu que le paludisme (malaria), la maladie du sommeil etc.  pouvaient se soigner par ce procédé au début du siècle dernier.

Je me souviens seulement qu'elle nous avait dit qu’on lui administrait de l’arsenic à des doses que l’on minorait mais je ne savais pas pour quelle raison. Et les effets secondaires étaient-ils amoindris ? pas sûr !  Nous ne nous attardions pas sur le sujet étant gamins. On montrait peu d’intérêt pour cette technique. Maintenant, je sais ! Je dirais que j’aurais pu m’en soucier avant, mais non !

Mais à l’époque, maitrisait-on facilement ce traitement ? J’ai des doutes, cela devait être dans les années 30. Mais c’était connu depuis l’Antiquité  et l’arsenic a été utilisé dans le traitement d’un grand nombre de maladies. Les égyptiens absorbaient du venin de cobra en petites quantités pour s'immuniser contre d'éventuels empoisonnements.

Ainsi par hasard, avec ce mot, j’ai su pour quelle raison son médecin traitant donnait de l’arsenic à ma mère. Il était temps !

 

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #légumes, #fruits, #Plaisir des mots, #bucolique, #fleurs, #jardins nature, #rose, #Mes poésies

Timoineau

http://cequejepreferefaire.centerblog.net/1341-texte-fruits-et-legumes-ete

nous propose d'écrire un texte ou acrostiche

sur les fruits et légumes du jardin en été!

 

 

Quelle jolie bouille

 Elle a notre citrouille.

« Je suis un gros potiron,

 A ne pas confondre avec le potimarron »

Deux framboises sur le framboisier

Je m’en vais vite les croquer.

Oh les jolies fraises bien cachées.

 Zut ! une limace les a entamées

Et toi carotte pourquoi te caches-tu ?

« Je n’ai qu’une jambe, la vois-tu ? »

Oui je sais comme le radis,

Et le navet pardi !

 

Qu’ils sont beaux ces nénuphars

Se reflétant dans la marre.

Les jolies fleurs arrosées

Toutes enguirlandées par la rosée

Et celle-ci bleu pervenche

 Sur laquelle je me penche.

N’oublions pas la rose

 Sur laquelle un papillon se repose.

Sa tige enserrée par un liseron

Blanc voulant plus haut voir l’horizon.

 

Je suis le liseron blanc

Celui qu’on appelle grand liseron.

Surtout ne m’appelez point "Vrillée", je ne rampe pas, moi !

Voyez ma corolle en forme de bugle !

Je suis un grand amoureux,

 J’aime enlacer de mon corps souple

Les pieds charnus des rosiers.

Je me sers avec habileté de leurs épines,

Afin de pouvoir rejoindre mes amies les roses.

Cette année j’ai réussi à me hisser tout près de Rosa !

Enfin je peux l’admirer, la sentir, la caresser.

Ne croyez-vous pas que nous formons un beau couple ?

Hélas ! Si ma tige grimpe toujours plus haut vers le ciel,

Moi pauvre fleur de liseron, je ne suis qu’éphémère.

Rosa en retrouvera un autre qui lui contera fleurette !

Car elle adore se faire courtiser cette belle ingénue .

                                          Yvette.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots, #défis d'écriture

Notre amie Ghislaine nous propose 8 mots

Lâchement, mines, année, casser, grimacer

symptômes, vilain, silence.

 

 

Oh là ! Quelle liste de mots peu sympathiques !

Mais en réfléchissant bien ça me fait penser à Mémé qui vient de sortir de son silence. Et pour cause !

« Oh dame ! tu vas point raconter c’qui m’est arrivé » me dit-elle le regard noir et en train de grimacer !

Et pourquoi pas ?

« C’est vilain c’que tu fais là ! Mon histoire elle va pas casser trois pattes à un canard »

Mais non voyons Mémé. Regarde Gigi, il lui est arrivé la même chose et elle ne s’en est pas lâchement caché !

« Oui da, je sais mais c’est pas une raison, j’suis tombée sur le coccyx un point c’est tout , en ragalant dans mon caberneau »

Tu as les mêmes symptômes qu’elle, mais elle, elle a vu le médecin. Il est vrai que toi , ça t’est déjà arrivé lannée dernière alors tu connais.

« Pour sûr que j’connais c’est pour ça qu’t’as point b’soin d’le chanter sur tous les toits. Ca va v’nir aux oreilles de M’sieur Totor et … ça m’gêne !  C’est vrai qu’on a des mines de papier mâché avec ça !

Pauvre Mémé, Pauvre Ghislaine, je vous plains de tout cœur.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Saint Germain des Prés,, #petit jeu de lettres, #Plaisir des mots

Notre Lady Marianne nous propose

13 LETTRES
gentilé de Saint-Germain-des-Prés.
voici les lettres
A A E I O G M N N P R R T

 

Alors avec un R ou deux R ?

 Qu’à cela ne tienne, on va quand même y arriver.

 Alors avec 2 R ça peut nous faire GERMANOPRATIN  (Germano de Germain et Pratin de prés), le parigot et la parigote !

Avec un R ça pourrait nous faire Germanopâtin avec un accent circonflexe sur le « a » venant de pâture synonyme de prés. Euh ! ... c’est un peu tiré par les cheveux je trouve. Oui, vous êtes d’accord, je le sens !

 Je pars avec ça ! je ne demande rien à Lydie, on va voir ce qu’on va voir !

 D’abord Germain, qui était-il ? je devrais dire qui étaient-ils ? car si on cherche un peu, ils sont terriblement nombreux ces Saints Germain. Sans compter que la Gaule fût massivement envahie par les Germains vers le 5ème siècle la réprimant fortement.

En me promenant sur le net j’ai constaté qu’il y avait plusieurs villes portant ce nom : en Dordogne, Loiret, Maine et Loire, Tarn, Ille et Vilaine et Paris (faubourg).

Alors ? Alors, je ne suis pas plus avancée, pas beaucoup d’anagrammes : j’ai beau pianoter sur mon clavier, rien ne vient ! il y a fort à parier que mes lecteurs n’imagineront pas combien j’ai travaillé pour bien peu de chose. Je ne sais même pas s’ils aimeront ma prose un peu folle.

Et voilà que soudain, notre Lady Marianne (ça y est je l’ai épinglée !! Il fallait bien ça !)  nous dit qu’il y a 2 R. Tant pis pour elle, je continue. Elle va rigoler de son petit tour à nos dépends. Et comme dirait Mémé, je vais m’en tamponner le coquillard. Et ne pas ergoter. En tous cas elle nous aura bien fait maronner ! Marrante non ? notre Lydie ! Ce qui entraîna un cafouillage garanti parmi ses fidèles. Et beaucoup de dire : ça se paiera ! Beaucoup ramaient. Chacun rongeant son frein.

Bon ! Loin de Saint Germain des Prés tout ça. Alors, comme les histoires les plus courtes sont les meilleures (je me marre sous cape), je vais cesser là, mes élucubrations !  plutôt mes divagations.

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #syllogomanie, #petit jeu de lettres, #Plaisir des mots

 Marianne nous propose  12 LETTRES
nom commun

voici les lettres
A E I O O G L L M N S Y

 

  accumulation compulsive -
fait d'accumuler de manière excessive des objets
(sans les utiliser), indépendamment de leur utilité ou de leur valeur

 

-Dis moi, mon fille, tu t’souviens d’un ancien voisin de tes grands-parents avec qui tu jouais  des fois en cachette pendant les vacances, qu’t’étais toute gamine ? T’étais bin maligne en ce temps !

-Beuh….

-Ben si, qu’un jour il avait mis l’feu dans l’poulailler d’son grand-père !

 -Ah ! oui le léonais ?

 -Oui ! c’est ça, bé t’as pas d’nouvelles de lui ? Il paraît que son père maintenant il est en maison d’retraite!

 -Oh ! oui oui, c’est sûr, il ne faisait que des bêtises le fils, c‘est pourquoi Grand-mère me disputait ! Et son père n'était pas net non plus.

-Son père avait fait construire une maison à côté de ses parents. Ton père un jour est allé chez lui en voisin, il pouvait pratiquement point entrer dans la maison, pas moyen tant y avait de journaux, un vrai bric-à-brac, des revues partout , fallait faire du slalom parmi mille choses incroyables ( Un aigle et un  singe empaillés , des images de Mongolie, des moellons, des vieux maillons de chaine de vélo, un ancien jerrican de gasoil,  et j’en oublie !) mais tout était bin aligné même dans les angles. Et il se plaignait d’être seul, de pas avoir de copine, de pas avoir de nouvelles, que par la radio. Et ton père lui a dit, « achète une télé ». Ah ! mais c’est que j’ai pas d’place !! Et c’était vrai, pas moyen de tourner dans la maison. Pas de soleil non plus.

-Il fallait toujours qu’il cherche des noises à ses voisins, qu’il les agonise de sottises dez’a matin !

-Il avait une femme et donc un gamin , ton copain, qui l’ont quitté quand le jeunot a eu ses 18 ans !

-Il était malade, genre schizophrénie

 -Ah bon ?

- Oui mais en plus cette maladie de tout garder ça s’appelle la syllogomanie.

-C’est beau d’être cultivée, dame.

 

Histoire en bonne partie vécue !

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #petit jeu de lettres, #Plaisir des mots, #sciographie

Lady Marianne nous propose 11 LETTRES

n. f.
Terme d'astronomie.
Art de trouver l'heure
par l'ombre des astres.

voici les lettres



A E I I O C G H P R S

 

Sciographie : pas simple d’écrire un texte avec ce mot et avec un maximum d’anagrammes.

Etymologie : scia ombre et graphie écriture.

Et là, mémé ne va m’être d’aucun secours, elle est comme moi : cuite par la chaleur, genre couleur sépia !!

Le dernier cadran solaire que j’ai vu c’était proche de chez moi à un rond-point, et vandalisé dès que remis en état. Je ne pigerai jamais pourquoi ces actes.

Il paraît que le plus ancien est en Egypte et date de 1500 ans avant JC. Il paraît aussi que ce n’est pas très précis comme technique, je le crois volontiers parce que nos deux astres ne sont pas toujours bien visibles et c’est un peu flou.

Cette science sert, ou a servi aussi pour reproduire en peinture des ombres portées sur une toile.

Dali : Ci dessus, Dali met en scène une grande ombre portée. Le Sphynx ensablé est un hymne à l’ombre.

Dans l’Egypte antique la peinture ne représente pas les ombres. Les corps sont représentés sans modelé ni volume. On y voit que le peintre égyptien ignorait ou refusait l’art de faire tourner les corps, et n’a jamais rendu les jeux de lumière et d’ombre.

 

 Peu d’anagrammes (je ne me suis pas fatiguée : trop chaud !), mais un mot riche d’enseignement ! J’ai copié des dessins et noirci des cahiers entiers de sujets avec leur ombre et me suis efforcée d’être la plus proche de la réalité. Difficile de reproduire une ombre en pleine nature car la terre tourne et l’ombre s’allonge ou s’étale. Allez choper l’ombre d’un canard qui glisse sur l’eau ! à ne pas confondre avec son reflet.

Bon je ne vais pas aller plus loin, il y a tant à dire. Tiens ! je disais l’inverse tout au début.

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Animaux, #Vidéos

J'ai emprunté cette vidéo à Béa Kimcat:

http://kimcat1b58.eklablog.com/chanson-pour-la-cause-animale-a165949028

Publié le par Yvette
Publié dans : #Bernieshoot, #lundi soleil, #pensées
Lundi soleil bleu chez Bernieshoot
Lundi soleil bleu chez Bernieshoot

Petites pensées de mon jardin, il ne m'en reste presque plus, c'est la fin pour elles, hélas!

Mes hortensias bleus ont décidé que même en pots, ils seraient roses ou rouges cette année! Ils boudent! Le déménagement leur a déplu , pourtant c'était de la terre de leur pied nourricier.

Allez comprendre!

Cet article est édité dans la communauté:

Flowerpower Bernieshoot lundi soleil

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog