Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion


Je disais que le chat aime les situations élevées : nous avons un escalier à l’extérieur de la maison pour monter à l’étage, et tout en haut il y a une petite terrasse bordée d’un muret. Nos chats adorent y aller. C’est une plate-forme d’observation, un mirador ; de là on peut voir tout ce qui se passe chez les voisins et « on » est à l’abri. « On » a une vue sur le quartier et ses habitants qui est très intéressante. Le grand chien noir ou le petit roquet que l’on entend aboyer plus loin ne nous font pas peur.

Le chat voit la nuit. Quand nous rentrons tard le soir et que nos chats ne sont pas rentrés, nous sortons avec une lampe électrique pour mieux les voir, il est facile de les repérer, soit deux points lumineux verts ou comme Aphrodite deux points rouges, elle qui a les yeux bleus… Certaines fois je me dis que j’ai l’air idiote avec ma lampe car eux n’ont pas besoin de lumière pour nous voir et ils arrivent à toute vitesse sans butter contre des obstacles.

Les chattes sont plus sédentaires que les chats, j’en sais quelque chose puisque la majeure partie de  mes chats sont des chattes. A part mes chats noirs qui ne sont jamais partis à l’aventure, tous mes chats gris ont été attirés par l’extérieur à leurs risques et périls.

Le chat est frileux. Moi aussi. Alors, l’hiver quand la cheminée est allumée, nous sommes tous agglutinés dans les fauteuils devant le foyer. Certaines fois, il n’y a même plus de place pour nous. Il n’existe plus la moindre animosité entre eux, pourvu qu’ils soient au chaud, c’est le plus important.

Le comportement des chats est parfois si surprenant que l’on a souvent envie de les imiter. A la maison, c’est plutôt leur langage qui nous attire. Par expérience et suivant l’individu, on arrive à traduire certains des sons qu’ils  émettent, la faim, la colère, la satisfaction, la panique, l’ennui, l’agacement… Michel traduit si bien leur langage, qu’il vient ensuite tout me répéter et là je vous assure que c’est sensationnel ; les descriptions bien imagées, les commentaires, les dialogues, tout y est. Et puis, ils savent aussi écrire. Un message sur la table, une demande signée par un des greffiers et je suis obligée de passer à l’action. « Qu’a-t-elle dit Coquine, la bavarde ? Qu’elle en avait marre de manger toujours la même chose. Et Calypso trouve qu’il n’y a pas assez de crevettes au menu ». Dorothée traite le chien de tous les noms, surtout qu’il ne fait pas le poids auprès d’elle. « Pourquoi Morgane la voisine est-elle toujours chez nous, ne peut-elle pas rester chez elle ? » D’un commun accord, elles m’ont toutes dit que les échantillons de croquettes que le vétérinaire avait donnés à tester étaient terribles mais qu’ils avaient goût de trop peu ! Coquine marmonne tout le temps entre ses dents, on ne comprend rien, mais on arrive quand même à distinguer si c’est de l’impatience et c’est souvent le cas car elle estime qu’on ne lui ouvre pas assez vite la porte. Pourquoi utiliser la chatière quand on peut faire autrement ? Le matin à l’heure de la soupe, là, il n’y a pas moyen de traduire, elles sont toutes en action, par la voix et par les gestes, j’ai intérêt à préparer tout au plus vite si je ne veux pas que cela dégénère.
à suivre...

Publié le par Yvette
Publié dans : #Animaux

  
Le  baiser ! 


Il  venait juste  de  la sauver de sa maison en feu, la sortant sur le parterre
  avant de retourner combattre  l'incendie. Elle  attendait des bébés.

 Le pompier eut peur  d'elle en la sortant parce qu'il
n'avait jamais côtoyé de Doberman  avant.

 Quand  finalement l'incendie fut contrôlé, il s'est assis  sur le gazon pour reprendre son souffle

 et  prendre un peu de repos.
 C'est à ce moment  qu'un photographe du journal "The
Observer" de la ville de Charlotte, Caroline  du Nord, a  remarqué que la femelle Doberman fixait le  pompier.

Il  l'a vu s'approcher du pompier et  se
 demandait ce  qu'elle avait l'intention de faire. C'est  alors qu'il la vit donner un baiser à  l'homme  qui  l'avait sauvé du brasier !  

Et  dire qu'il y a des gens qui pensent que les  animaux sont stupides !  
  

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion


Quand le chat ronronne c’est qu’il est heureux. Certains chats ont un ronron très faible, à peine audible. J’ai toujours eu de très grands ronronneurs mais j’ai été très déçu quand j’ai constaté que Chouchou ne ronronnait pas, même dans le giron de sa mère, quant à Saona, mon petit diable, je ne l’ai entendue qu’une fois, mais peut-être m’étais-je trompée ? J’aime quand un chat ronronne dans mes bras. Biquet, et Ati étaient ce que l’on peut appeler de grands ronronneurs. Dorothée elle, transforme le ronron en grincement tant est puissante sa satisfaction. Une émotion intense provoque le ronronnement, qu’elle soit de joie mais aussi de stress : notre Mimitte ronronnait toujours dans les pires situations, même au moment d’une prise de sang chez le vétérinaire. Pour moi le ronron est un grand mystère.

Les chats aiment se frotter partout pour marquer leur territoire. Fifi a un endroit privilégié : le coin de la table de nuit, celui-ci en ressort tout collé de poils. Saona qui n’est pas caressante adore enrouler sa queue autour de nos jambes. Calypso, elle, préfère mon visage. Mais nous avons connu moins intéressant que ça : le chat, même castré, qui lève la queue le long des meubles et l’arrose de quelques gouttes. Oh ! La guerre que nous lui avons menée !

Le chat a l’ouïe très fine, il répond aux ultra sons. Il entend plus les sons aigus que les sons graves, je l’ai remarqué depuis très longtemps, aussi les noms que nous leur choisissons ont presque toujours la voyelle «i», de plus nos chats répondent parfaitement à notre sifflet. Ati notre vieille chatte est devenue presque sourde les dernières années et pourtant plus jeune c’était un vrai chat de garde : elle grognait dès qu’elle savait qu’un chien étranger rôdait dans les parages, sans l’avoir vu. Elle était toujours aux aguets.

En général le chat est très discret, mais comme il est aussi curieux, il est difficile de tout savoir quand on est en retrait. Si on peut se positionner en hauteur alors c’est gagné, sinon eh bien ! il faut forcer le barrage.

Voilà comment cela se passe chez nous : nous avons des invités, la table de la salle à manger est bien préparée, tout va bien jusque là. Les invités arrivent, tous mes quadrupèdes se cachent, au grand étonnement de l’assemblée qui s’attend à voir des animaux partout. «Vous savez, moi, je n’aime pas les chats » ou alors «Quelle idée d’avoir autant d’animaux » et puis «ça vous sert à quoi ? » et « et les vacances comment faites-vous ? » Bon ! tout  le monde est installé autour de la table. Et petit à petit j’ai une ou deux curieuses qui arrivent un peu pour se montrer, puis plus courageusement on va se frôler aux jambes et enfin pour manifester on saute carrément sur la table. C’est ça l’éducation, on croit que tout est parfait. Quand nous sommes seuls, aucun chat ne saute sur la table !


à suivre !

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion



Le chat ne dort que d’un œil. Quand il rêve, tout son corps remue. En ce moment, Aphrodite dort en face de moi, près de l’ordinateur, ses oreilles sont agitées de petites secousses, les moustaches frémissent, les poils frissonnent. On entend des petits grincements et ses dents apparaissent de temps en temps, la queue n’est pas en reste non plus. Elle est bercée par le tapotement de mes doigts sur les touches du clavier. Si j’arrête, son corps redevient calme, elle ouvre un œil, étire une patte, écarte ses doigts en éventail puis reprend sa position et retrouve son rêve.

Par leur attitude, les chats expriment toutes sortes de sentiments, qui sont des messages compréhensibles non seulement par les autres chats mais aussi par les humains. Quand Calypso a envie de jouer, les autres chats le savent et il y en a toujours un qui va se cacher pour lui plaire et si personne ne daigne jouer avec elle alors je prends le relais. Si l’un d’entre eux est de mauvaise humeur, eh oui ! ça arrive ! les autres ne s’y frottent pas ou au contraire comme Dorothée, elle fonce dessus pour le calmer.

J’ai vu des chats bouder ou des chats rester sans bouger dans la maison pour manifester une désapprobation. Quand Dyane, notre chienne, a fait son entrée chez nous, les chats n’avaient jamais côtoyé de chien de si près. Quelle attitude avoir devant un tel ennemi ? S’unir devant l’adversité en vue d’un assaut et surtout occuper le terrain. Ils ne sont pas sortis de la maison pendant plusieurs jours et au bout d’un certain temps voyant que rien ne se passait, et pour cause, notre pauvre recrue était malade, ils ont abandonné le camp et ont fini par accepter leur premier compagnon chien.

Quand Prisca, notre jeune chienne est arrivée à la maison, notre vieille chatte Ati avait décidé de ne pas la voir, elle est montée à l’étage et nous devions la nourrir là-haut ; elle n’avait pas peur puisque nous avions déjà  Dyane. Mais l’intruse ne lui plaisait pas ! Cela a duré trois semaines, et un jour, à l’heure de la soupe nous avons vu notre grosse chatte descendre à toute vitesse, s’installer dans la cuisine et n’en plus bouger ; elle a toisé la chienne d’un air de supériorité, lui a montré qu’elle n’avait pas peur d’elle et que dorénavant il en serait ainsi. 
à suivre !

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion



Que se passe-t-il dans le cerveau de Chipie quand nous nous regardons ? Il arrive très souvent que je sois installée sur le canapé dans le salon et Chipie sur le fauteuil devant moi. Je sens son regard appuyé sur moi. Je lui fais face et nos esprits se rencontrent. Nous restons ainsi un long moment sans que rien ne se passe, je lui parle avec les yeux et elle me répond en les fermant jusqu’à ne former qu’un fil horizontal, puis elle les rouvre, c’est une sorte d’acquiescement, puis une patte s’allonge, son regard toujours fixé sur moi ; si elle est paresseuse, elle reste sur le fauteuil. Si elle sent, qu’en fait, je veux qu’elle vienne sur mes genoux, alors elle bâille et vient s’installer  sur moi. Et là commence la séance de câlins réciproques, elle, accompagnant cette manifestation par un beau ronron et moi, en lui disant les mots qu’elle attend. Chipie nous surveille, elle nous chaperonne, nous couve de son regard, il se dégage d’elle une aura de satisfaction tranquille. Elle et Calypso sont très attentives au moindre changement, à la moindre attitude étrange de notre part ; si elles lisent la plus petite inquiétude dans notre regard, elles sont là près de nous.

Beaucoup de personnes s’étonnent parce que leur chat les mord sans raison. Bien évidemment il y a mordre et mordre : le chat que l’on agace continuellement finit par mordre pour qu’on le laisse en paix. C’est probablement ce qui fait dire à ceux qui ne l’aiment pas qu’il est hypocrite. Mon plaisir est de caresser mes chats jusqu’à ce qu’ils me prennent la main et me la pince avec les dents ; je ne retire jamais la main, ils finissent par la lécher et cela va même jusqu’à la mordiller avec l’intention amicale de tuer des puces imaginaires. Coquine et ses filles n’ont jamais osé me mordre même quand je pousse l’agacement un peu trop loin. Si elles l’ont fait, elles ont aussitôt caché leur tête dans ma main comme pour se faire pardonner. Elles ont aussitôt droit à un petit bisou de ma part.

Si un chat m’a malencontreusement griffée, c’est que j’ai dû avoir un geste qu’il n’a pas compris ou alors mes caresses ont été trop longues et cela l’a agacé. C’est à moi de comprendre et de savoir doser mes élans.
à suivre !

Publié le par Yvette
Publié dans : #Mes chats d'occasion



Le chat est cruel dit-on ? L’homme ne l’est-il pas ? Le chat est jugé cruel quand il s’amuse avec sa proie jusqu’à la tuer. Mais les chats, comme les humains, ne sont pas tous cruels. Une chatte rapportera un mulot vivant à ses petits pour les amuser, exactement comme une mère achète à son enfant une petite voiture qui roule. Les chats vivant à la campagne se nourrissent de rongeurs mais ceux qui sont bien nourris n’ont pas besoin de cela. Mais ils ont, comme l’homme, l’instinct de la chasse. A Arthon Patricia a régulièrement en cadeau par ses chats, des musaraignes ou mulots vivants ramenés avec précaution et déposés avec encore plus de précaution à ses pieds, puis ils s’en vont. C’est un présent pour elle qui les nourrit, les cajole. Inutile de dire avec quelle rapidité il faut réagir pour éviter que le petit animal ne se faufile dans les autres pièces, le récupérer, le calmer et le remettre en liberté loin du regard du félin.

Esthétiquement il est la perfection même, tout est symétrie, même dans le pelage, sauf notre Calypso qui s’est retrouvée affublée de trois couleurs semées de façon aléatoire, un œil est roux, l’autre noir ce qui lui donne un air un peu inquiétant. Quelle femme ne s’est pas un jour maquillée les yeux en amande pour avoir plus l’air chatte ? Quand Dorothée me regarde, elle a des yeux ronds grands ouverts et d’un vert profond. Quand je la rencontre dans le jardin ils sont un peu en amande presque entièrement blancs teintés de vert pâle avec un petit filet noir à la verticale. Elle est gris zébré mais son pelage forme des petites taches ressemblant à la pointe des plumes d’une pintade et tout cela est d’une régularité parfaite.

Le chat est un seigneur. N’est-ce pas un tigre dans des dimensions réduites ? Quelle merveille dans ses gestes ! Quelle splendeur dans ses attitudes ! Ses allures sont étudiées, et gracieuses mais aussi parfois un peu lourdes quand il s’agit de descendre un escalier. Allez savoir pourquoi certains dégringolent des marches abruptes qui viennent de l’étage, à toute vitesse sans qu’on ait le temps de pouvoir visualiser dans quel ordre vont les pattes et pourquoi d’autres, telle Aphrodite, se contorsionnent de droite à gauche avant de descendre une seule marche. Un jour que mon Bip descendait devant moi, j’ai mémorisé son attitude et je l’ai reporté sur le tableau qui nous servait pour la liste des commissions : deux beaux cuissots poilus et noirs légèrement arqués surmontés d’une queue en point d’interrogation un peu penché et majestueux avec à la base un point un peu rosé, ressemblant à une pièce de dix sous percée. C’était tellement lui ! C’est aussi l’allure du Chat que l’on rencontre dans le dessin animé de Walt Disney, les Aristochats. 
à suivre!

Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 

 

 

 

Outils Services Compteurs Générateurs Codes-sources... gratuits pour vos sites

"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 

Découvrez Various!
640_chats_amoureux

 

 


La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.
Vous pouvez arrêter le chant des oiseaux comme pour une simple vidéo

Béjar Passion

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

 

 

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.



Nos amis les animaux.

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog