Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots
La peine!
Au physique comme au moral, les peines légères qui se répètent chaque jour sont cruelles ;
elles ressemblent à la goutte d'eau qui creuse enfin le marbre.

Citation de Madame Necker ; Maximes et pensées inédites (1794)
 

« Il n'y a au monde de sûr que la peine ; il n'y a qu'elle qui tienne impitoyablement ce qu'elle promet. »
 
Citation de Madame de Staël ; Corinne ou l'Italie (1807)
La peine!

Cet article est édité dans la communauté:

De mots et d'images

Commenter cet article

N
Que te dire, ma chère Yvette, sinon que te souhaite de connaître enfin le printemps dans quelques jours. Gros bisous et toutes mes pensées vers toi.
Répondre
Y
Je reprends un peu le dessus, mais toujours hyper occupée. Il y a aussi la recherche de vieux documents qui doivent remonter à la surface, c'est très pénible. Merci pour tes visites Nell!
K
Coucou ma chère Yvette<br /> Les peines, quand elles s'accumulent, deviennent vite insupportables... <br /> Bisous et douces pensées.<br /> Béa kimcat
Répondre
Y
Hélas ma chère Béa, je ne t'apprends rien, tu dois être toi aussi en plein mouvement, j'espère que tout se passe bien pour vous deux!
U
Bonjour Yvette, <br /> Les peines successives nous rendent moroses, tristes ... quelque chose change en nous, on a l'impression d'être à part, de ne plus être à la fête. <br /> Bonne journée, bises Véronique
Répondre
Y
Effectivement Véronique, on se sent à part comme tu le dis et pourtant, il faut se dire qu'on n'est pas les seules dans ce cas là!
J
Effectivement les peines répétées finissent comme les gouttes d'eau par creuser un gouffre d'où il n'est pas toujours facile de remonter mais il le faut un jour ou l'autre<br /> Bisous et caresses à la tribu
Répondre
Y
C'est une triste vision des choses mais elle est bien réelle!
M
je souhaite que le printemps qui s'installe mette un peu d e baume sur tes chagrins.Bisous
Répondre
Y
C'est vrai qu'aujourd'hui, on sent le printemps, on a envie de s'évader!
J
Le plus grand défi : malgré les peines trop nombreuses, aimer la vie plus que tout. Bon courage, amicalement.
Répondre
Y
Malgré tout ce que l'on subit , on n'a pas envie de la quitter cette terre! Merci Jean-Marc
J
ce sont tes grandes douleurs qui te font ainsi écrireYvette....car tu le sais quelavie nous réserve autant de joies que de peines.<br /> Bonne journée
Répondre
Y
Je t'assure qu'en ce moment avec ma fille on se demande quand cela va cesser, c'est minant à la fin!
N
Le n du commentaire précédent est en fait <br /> à moi, je ne sais pas pourquoi il est tout seul <br /> Bisous
Répondre
Y
Oui et je t'avoue que ça déborde là! Je suis toujours en paperasses et ça me saoule!
N
Il est vrai aussi que dans vie nous avons plus de peine que de joies i
Répondre

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog