Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Articles avec #un peu de tout catégorie

Publié le par Yvette
Publié dans : #Un peu de tout

 

  Les 12 mois de l'année

 


Bonhomme JANVIER
         A le nez  gelé              

Quant à FÉVRIER,
Il a froid aux pieds.

 MARS en carnaval
Ouvrira le bal

AVRIL en chemise
Croque des cerises.

MAI a la cœur gai
Au milieu des prés.

JUIN qui sent le foin
 Joue aux quatre coins. 

JUILLET va camper
Dans un champ de blé.

AOÛT, lui, se régale 
Du chant des cigales.

SEPTEMBRE  qui se mouille,
Est couleur de rouille.

 OCTOBRE à l'école,
Plus de cabriole.

NOVEMBRE s'ennuie
Sous son parapuie.

DÉCEMBRE en dentelles
Souffle ses chandelles.


                Dominique Mirivel.
.


Publié le par Yvette
Publié dans : #Un peu de tout

 

 

 

Image1-2.jpg

Voeux du Canada!

C'est mon amie Nadia  http://www.nadia-vraie.com/

qui m'a envoyé cette superbe carte.

Je vous en fais profiter.

Dans son pays, la neige ne manque pas.

Publié le par Yvette
Publié dans : #Un peu de tout

 

 

 

 

 

 

 

 

Joyeux Noël à tous!
Pleins de bisous à tous les deux et quatre pattes
 qui viennent rendre visite à mon blog.
 
Publié le par Yvette
Publié dans : #Un peu de tout

 

 

  guirlande006.gif

 

 

La légende raconte qu'il y a très longtemps en Allemagne, une maman s'affairait à préparer les décorations de Noël; l'arbre était dressé, la maison nettoyée et les araignées chassées. Le soir, le calme et la sérénité revenus, les araignées revinrent et découvrirent le sapin, elles entreprirent aussitôt l'assaut de l'arbre, le recouvrant de leurs toiles grises et poussiéreuses.

          Lors de l'arrivée du Père Noël pour la distribution des cadeaux, il fut ravi de découvrir les araignées heureuses et satisfaites de leur travail de décoration du sapin, mais il ne pu s'empêcher de penser à la tristesse de la mère qui allait retrouver son arbre décoré de toiles.

C'est pourquoi, pour satisfaire tout le monde le Père Noël transforma la décoration de fils grisâtres en fils d'or et d'argent. L'arbre de Noël se mit alors à scintiller et à briller de tous ses feux !

         C'est pour cette raison que depuis, les décorations de nos sapins de Noël sont constituées de belles et brillantes guirlandes.
        C'est aussi pour cette raison, que la légende dit qu'il faudrait toujours glisser, au milieu des branches de nos arbres de noël, de gentilles petites araignées.

Cette légende m'a toujours plu. 

A chaque fois que je vois des guirlandes

ou que je mets les miennes dans mon sapin,

je pense aux gentilles petites araignées si laborieuses.

 Quoi? vous n'aimez pas les araignées?

Bon d'accord, elles ne sont pas toujours faciles à déloger, je sais,

mais elle font partie de la nature et de notre quotidien!

Et sans elles, souvenez-vous, pas de guirlandes!!!!

       


Publié le par Yvette
Publié dans : #Un peu de tout

 

imagesCAL4GZ9G.jpg

 En 1950 mon père avait acheté à ma mère un poste de radio similaire à celui-ci,

 un Grammont.

A l'époque pas de télé surtout en Algérie et pas de.... je vous laisse lire la suite.

 

  J'ai reçu cette page de mon amie Jacqueline  blog Maréenostrum 

 

 

>   > NÉS ENTRE LES ANNÉES:     1930 et 1960 
> > NOUS ÉTIONS PLUS FORTS, 
> > Premièrement, nous avons survécu à l'accouchement par 
> > des mères qui fumaient et /ou buvaient  pendant qu'elles étaient enceintes.Elles prenaient des aspirines, mangeaient de la vinaigrette ,des desserts,et n'étaient pas testées pour le diabète ou le cholestérol. 
> > 
> > Après ce traumatisme, on s'endormait n'importe où, ou on nous couchait sur le ventre dans des lits à paillasse dans des chambres peintes  au plomb. 
> > Nous  n'avions pas de serrures aux portes. Lorsque l'on faisait de la bicyclette, on avait des casquettes, mais pas de casques de protection. Bébés et enfants, on nous emmenait dans de vieilles guimbardes sans chauffage, sans ceintures ni sièges pour bébés, ni air bag, 
> > Être dans la benne arrière d'une camionnette par une belle journée ensoleillée était toujours quelque chose
> > d'extraordinaire. 
> > Nous  buvions l'eau directement de la fontaine et depuis les Romains dans les maisons les tuyaux étaient en plomb. 
> > Nous  mangions des gâteaux secs, du pain rassi, du vrai beurre, du saindoux du lard.Nous buvions du chocolat avec du vrai sucre. Et nous n'étions pas obèses 
> >    POURQUOI ?
> >    
> > Parce que nous étions toujours en train de bouger, de jouer dehors...  
> > Nous sortions de la maison le matin pour jouer toute la journée au grand air, à condition d'être revenus quand les lampadaires s'allumaient. 
> > Nous prenions des heures à construire nos planches à roulettes avec lesquelles nous descendions les côtes, sans freins. Après avoir foncé dans les buissons une paire de fois, nous avons appris à gérer les problèmes. 
> >                                                                                                                                                   Nous  n'avions pas de Playstations, Nintendo, X-box, iPod.> > Il n'y avait pas de jeux vidéos, pas 150 canaux au câble, pas de films vidéos ou dvds, pas de son stéréo ou de cds,pas de portable, pas d'ordinateur et pas d'Internet . 
> > NOUS  AVIONS DES AMIS et nous sortions dehors pour les retrouver ! 
> > Nous  tombions des arbres, en faisant le parachute, on se coupait, se cassait des os, des dents  et il n'y avait pas de poursuites judiciaires pour cela. 
> > 
> > On nous offrait des fusils à plomb pour notre anniversaire, faisions des jeux avec des bâtons et des balles, des lance-pierres, des épées, des arcs et flèches, des fléchettes, nous faisions et jouions avec des radeaux de fortune sur les rivières, nous faisions des pistes de glissades sur les inondations des prairies gelées en hiver, nous allions à l'école en culottes courtes par tous les temps, nous sautions et plongions des souches d'arbres des rivières non fréquentées,nous bricolions avec toutes sortes d'outils réputés dangereux des ateliers de nos parents, nous jouions avec des pétards à mèches, nous fumions des  P4 à l'unité, nous sucions toute la journée des boite de coco, aux heures les plus chaudes les lessiveuses étaient nos plus belles piscines, nous descendions à toutes allures les côtes en herbes des vergers sur des plaques de linoléum ou balatum d'asphalte en guise de luge. Les soirées exceptionnelles de grandes chutes de neige, nous avions la permission de jouer à la lueur des réverbères dans les rues enneigées, glissades et traineaux en bois fabriqués le jour même avec de vieilles planchettes et des cerclages métalliques d'emballages sous les patins occupaient notre temps et gelaient nos mains violettes sans gants et même si on nous disait que tout pouvait arriver, nous sommes pour la plus part toujours là.
> > Nous  roulions sur nos vélos sans frein et sans éclairage ou marchions jusqu'à la maison d'un copain de classe ou de quartier et frappions à sa porte, nous entrions simplement, nous étions très bien accueillis. 
> > L'idée que nos parents auraient un jour à nous faire sortir de prison était impensable, ils étaient AVEC la loi. L'idée que nos parents puissent être contre l'avis de l'instituteur, du professeur, du policier, du gendarme, du Maire, du curé, qu'ils puissent en venir aux mains ou aux insultes étaient inimaginable. 
> > Ces générations ont produit quelques-uns des meilleurs preneurs de risques, têtes pensantes et inventeurs de tous les temps, chefs d'entreprises, souvent autodidactes au bon sens débordant.  
> > Ces 50 années ont été une explosion d'innovations et nouvelles idées. 
> > Nous avions la liberté et la peur de l'échec, le succès et les responsabilités qui vont avec, mais nous avons appris comment gérer tout cela. 
> > Si vous êtes un de ceux-là, si vous vous
> > reconnaissez...
> > FÉLICITATIONS! 
> > Peut-être que vous voulez partager ceci avec d'autres qui ont eu la chance de grandir, avant que les avocats ne viennent tout règlementer, avant que les " médias " ne prennent tant de plaisir à faire trembler les chaumières de leurs scoops dramatiques, sans certitudes...juste pour le fun et le fric. 
> > Comme la vie était belle, limpide , parfois rude mais combien nous étions heureux ! 
> > Vous pouvez envoyer ce message à vos enfants, ils pourront  réaliser la bravoure et la chance de leurs parents.

 

Publié le par Yvette
Publié dans : #Un peu de tout

 

 

 

 

Mes chers amis visiteurs.

Merci à vous !

Vos visites m’ont fait plaisir,

je n’ai pas répondu à vos courriers

mais je vais essayer de rattraper le temps perdu !

Bien qu’on dise que le temps perdu ne se rattrape jamais.

Notre nouveau matériel est en place,

ce n’est pas parfait mais le blog roule, lui, c’est déjà ça !

Deux ordinateurs !

Pas facile de les avoir configurés de la même manière.

Mais on les aura un jour, on les aura !!!!!

 

s6nk9p73

La blonde c'est moi!

la photo : trouvée sur le net!

 

 

Comme on a pris des ordis plus puissants,

 tous les périphériques ne sont pas compatibles.

 Donc il faut voir au fur et à mesure.

Certains logiciels tels que Photoshop CS4 ,

Il faudra les revoir et sans Photoshop moi, je suis perdue.

Mais j’ai mon technicien privé,

 mon petit-fils,

qui se fera un plaisir de me remettre ça en place.

Je compte sur lui , il le sait.

 Me voilà donc revenue et encore merci pour vos commentaires.

Yvette

 

Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog