Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #Courbet, #Peintres célèbres, #Tableau du samedi
Gustave Courbet. Le tableau du samedi chez Lady Marianne

Un tableau très printanier!

Aubépine et boutons d'or.

Je pense qu'il a dû le recomposer plusieurs fois,

car ce sont des fleurs qui ne tiennent pas en vase.

Le bouquet est un peu lourd mais moi j'y vois

des fleurs si fines, si légères que je reste en admiration devant.

 

Éloge à Gustave Courbet
 

« Il a eu la vie plus belle que ceux qui sentent, dès l'enfance et jusqu'à la mort, l'odeur des ministères, le moisi des commandes. Il a traversé les grands courants, il a plongé dans l'océan des foules, il a entendu battre comme des coups de canon le cœur d'un peuple, et il a fini en pleine nature, au milieu des arbres, en respirant les parfums qui avaient enivré sa jeunesse, sous un ciel que n'a pas terni la vapeur des grands massacres, mais, qui peut-être, embrasé par le soleil couchant, s'étendra sur la maison du mort, comme un grand drapeau rouge. »
 

* Jules Vallès

Cet article est édité dans la communauté .

Le tableau du samedi de lady Marianne

Publié le par Yvette
Publié dans : #Plaisir des mots, #Défi d'Evy, #Mes poésies
Une larme chez Titine!

Une larme chez Titine!

Une larme pour toi, pauvre poète sans muse

Une larme pour toi, pauvre enfant sans mère

Une larme pour toi, homme sans patrie,

Une larme pour toi, pauvre chien à l’attache,

Une larme pour toi, qui a perdu l’espoir

Une larme pour toi, Terre que l’on saccage

Une larme pour vous, mes chers disparus

Une larme pour moi, qui ne crois en rien…

 

Yvette

 

Cet article est édité dans la communauté:

Le jardin virtuel, les défis de la plume d'Evy

Couverture

Publié le par Yvette
Publié dans : #oiseaux, #rouge-gorge, #Bernieshoot, #lundi soleil
Lundi Soliel rouge. Bernieshoot. Le rouge-gorge de Thomas Bresson

Le Rouge-gorge familier se présente comme un petit oiseau rondelet, avec des ailes relativement courtes atteignant péniblement le milieu de la queue. L'adulte est aisément reconnaissable à la couleur orangée qui envahit tout le devant du corps, front, lores, côtés de la tête, cou et poitrine. Cette grande zone orange est bordée d'un bandeau gris clair peu visible sur le haut du front et sur les côtés du cou et de la poitrine. Le reste du dessous est blanc sale lavé de roussâtre sur les flancs. Les parties supérieures sont d'un brun nuancé d'olive, assez sombre. Le croupion et les sus-caudales sont d'un brun un peu plus chaud. Les rémiges sont ourlées de chamois, ce qui éclaircit un peu l'aile fermée sur laquelle se détachent les couvertures primaires plus sombres. L'œil est sombre. Le bec fin, court et droit est brun foncé, avec la base un peu plus claire. Les pattes sont rougeâtres ou brunâtres suivant la lumière, quelquefois rosées. 

Source: oiseau.net

 Depuis que j'ai les deux chats devant, je n'ai plus d'oiseaux qui viennent chercher à manger! Ca me manque!

Cet article est édité dans la communauté:

Flowerpower Bernieshoot lundi soleil

Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Turner William, #Peintres célèbres
Venise, William Turner. Le tableau du Samedi chez Lady Marianne

Venise : La Dogana - San Giorgio, par William Turner.

Turner a peint beaucoup de paysages sur les bords de Loire mais ils ne valent pas ce tableau sur Venise à mon avis.

Un clic sur l'image, ça vaut la peine!

Que j'aurais aimé avoir ce talent.

Ce savant mélange de brume et de lumière, une vraie réussite.

Turner et La Loire

 
Joseph Mallord William Turner naît à Londres le 23 avril 1775, au sein d'une famille modeste.
De 1789 à 1793, il suit des cours à la Royal Academy et est l'élève du paysagiste Thomas Malton.
A partir de 1792, Turner entreprend de nombreux voyages. Il réalise alors diverses aquarelles représentant paysages et marines.
En 1807, il devient professeur de perspective à l'Académie.
 
 
En 1826, il effectue un long voyage à travers la France, remontant la Loire de Nantes à Orléans, carnets de croquis et d'aquarelle en main. Turner réalise alors des représentations de plus des 40 villes et lieux qu'il a parcourus et peint de magnifiques huiles qui seront exposées à la Royal Academy en 1927. Retravaillés dans son atelier à son retour , ces croquis donnent naissance à des œuvres pas toujours très réalistes, mais les lumières autour de la Loire, et certains monuments rendent un magnifique hommage à la vallée de la Loire.

Cet article est édité dans la communauté .

Le tableau du samedi de lady Marianne

Publié le par Yvette
Publié dans : #Défi d'Evy, #Mariage
Le Mariage! Les défis de la plume d'Evy. 1962 le jour de la Saint Michel
Ma couronne que j'ai conservée
 Et j'avais osé mettre des nœuds roses sur ma robe.
 
C'était en Septembre 1962 ,
le jour de la Saint Michel, son Saint Patron.
Aussitôt son retour d'Algérie.
Il ne me reste plus que les souvenirs.
Mais que  nous étions heureux!
 Et comme le dit si bien André Maurois plus bas,
il faut savoir respecter l'autre.
Et c'est ce que nous avons fait tous les deux pendant  53 ans.   
 
 
 
Il faut, dans un mariage heureux, que chacun apprenne à respecter les goûts de l'autre. Il est absurde d'imaginer que deux êtres peuvent avoir les mêmes idées, les mêmes jugements, les mêmes désirs.
Citation de André Maurois  ; Sentiments et coutumes (1934)

 
Le Mariage! Les défis de la plume d'Evy. 1962 le jour de la Saint Michel
Publié le par Yvette
Publié dans : #Tableau du samedi, #Pissaro, #Impressionnisme, #Peintres célèbres, #bucolique
Camille Pissaro. Le tableau du samedi chez Lady Marianne

Potager à l'Hermitage de Camille Pissarro 1874

 Pourquoi ai-je choisi ce tableau? Parce que vous le savez , la nature et moi formons un tout. Mais je ne cultive pas, non!

 Pourtant cette scène m'interpelle. Quand on regarde le tableau, on se dit que c'est l'hiver en regardant les légumes et les arbres: légumes d'hiver: choux et poireaux et arbres sans feuilles. Cependant aucune fumée ne sort des cheminées. Un oubli? ou alors la température était clémente.

 

Camille PISSARRO

le doyen et l'initiateur de l'impressionnisme

Camille Pissarro voit le jour dans l'Ile de Saint-Thomas le 10 juillet 1830 d'un père (Abraham) juif français d'origine portugaise émigré dans cette colonie danoise des Antilles, commerçant en quincaillerie, et d'une mère créole des Antilles danoises du nom de Rachel Manzano-Pomie.

Son père l'envoie suivre sa scolarité, de 1842 à 1847, dans un pensionnat d'un petit village des environs de Paris, Passy. Dès cette époque, il dessine à la campagne et visite les musées parisiens. Revenu à Saint-Thomas, il se lie d'amitié avec le peintre danois Fritz Melbye, avec lequel il s'enfuit en 1852, afin d'échapper à l'entreprise de son père, vers Caracas au Vénézuela où il restera deux ans.

En 1855 son père finit par céder à sa volonté de devenir peintre et l'envoie de nouveau, afin de lui faire suivre une formation plus sérieuse, à Paris, où la branche française de sa famille allait lui apporter son soutien financier.

Source Wikipédia

 

Cet article est édité dans la communauté .

Le tableau du samedi de lady Marianne

Publié le par Yvette
Une femme d'exception

 

J'ai pleuré quand j'ai entendu qu'elle reposerait

avec son mari

au Panthéon!

 Il ne fallait pas les séparer, j'étais contre.

 

Et elle aimait les chats!!!

ce n'est pas peu dire ce que je pense de cette grande dame

 

Bienvenue sur mon blog

 

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

 

 

 

 

Outils Services Compteurs Générateurs Codes-sources... gratuits pour vos sites

"Vieillir,
c'est quand on dit : Tu
à tout le monde,
et que tout le monde
nous dit : Vous"

 

Découvrez Various!
640_chats_amoureux

 

 


La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.
Vous pouvez arrêter le chant des oiseaux comme pour une simple vidéo

Béjar Passion

 

Articles récents

Merci à Vous!

 

 

 

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.



Nos amis les animaux.

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog